Il n’y a pas qu’au consulat de France à Marrakech…

Je vous ai entretenus de l’interdiction d’entrer faite aux chiens et aux femmes voilées par le consulat général de France à Marrakech, mais il se trouve que ce n’est pas le seul type de discrimination subie aux guichets de la République. Un récent rapport de la CIMADE est en effet consacré aux rapports des étrangers en France avec l’administration, et principalement les guichets:

Du fait de son implication aux côtés des migrants, la Cimade constate quotidiennement les difficultés rencontrées par les étrangers dans leurs rapports avec l’administration : files d’attente parfois interminables, manque d’information concernant les procédures et les droits des étrangers, multiplication des arrestations au guichet,… L’enquête révèle ces nombreux dysfonctionnements constatés dans les préfectures en matière d’accueil des étrangers, d’information du public, d’instruction des dossiers des personnes étrangères.

La Cimade propose un ensemble de mesures destinées tout autant à améliorer les conditions d’information et d’accueil des étrangers dans les préfectures qu’à rendre plus transparentes et plus équitables les décisions prises par les administrations à leur égard.

C’est marrant, mais en parcourant le rapport, on se dit qu’il aurait aussi bien pu concerner les rapports entre les Marocains et l’administration de leur propre pays:

Des files d’attente interminables, des critères appliqués de façon aléatoire, un manque d’information concernant les procédures et les droits (…)

Il est clair que les règles élémentaires de respect des personnes ne sont pas toujours appliquées : conditions d’attente déplorables dans les grandes préfectures, immenses difficultés pour obtenir des informations sur les procédures à suivre ou l’état d’avancement d’un dossier, délais de réponse excessifs, insuffisance de motivations des décisions, etc.

Au-delà du constat, ce rapport tente de comprendre les raisons de ces dysfonctionnements. Ainsi, l’examen des conditions de travail des agents ouvre des pistes d’analyse concernant les causes de la détérioration des pratiques administratives dans les préfectures. Quant à l’étude des évolutions législatives, elle met en évidence une logique institutionnalisée d’opacité et d’arbitraire contraire aux droits les plus fondamentaux.

Et puis ça m’a rappelé mes radieux souvenirs d’étudiant étranger en France, où j’allais deux fois par an à la "brigade des étrangers" – véridique, ça s’appelle (s’appellait?) comme ça, à l’instar de la brigade des moeurs, des stups ou de l’anti-gang – pour déposer ma demande de renouvellement et venir retirer ma carte de séjour étudiant. Il est vrai que, titulaire d’un passeport "aryen", je n’ai guère souffert, si ce n’est de la stupidité administrative normale que subissent même les autochtones – ainsi, pour les justificatifs de revenus, le préposé voulait un document, avec tampons de rigueur, de ma banque attestant du cours de la couronne suédoise, ne se contentant pas du cours tel qu’indiqué dans Le Monde…

J’ai ainsi pu voir comment étaient traités des étudiants (nous étions principalement mais pas uniquement des étudiants) étrangers. Je dois dire que la grande majorité des guichetiers était correcte. J’avais généralement affaire à une guichetière très correcte, qui avait cependant relevé "vous n’avez pas l’air suédois" sans méchanceté aucune, et elle avait d’ailleurs parfaitement raison…

Par contre un guichetier âgé, proche de la soixantaine, au physique ingrat et caricaturalement représentatif du stéréotype du guichetier – petit, bedonnant, chauve avec mèche à la Bouteflika, lunettes à triple foyer – se démarquait par sa mauvaise humeur et sa grossiéreté, sauf, bizarrement, avec les Portugais – soit il l’était aussi, soit il avait d’autres liens avec le Portugal. Systématiquement et constamment désagréable et énervé, il avait un don surnaturel pour trouver la pièce manquante, le sacro-saint tampon manquant ou tout simplement pour inventer une pièce inexistante à apporter impérativement avant la fermeture des guichets. Une véritable ordure en d’autres termes – je me rappelle encore de l’humiliation lepéniste infligée à un Chinois qui parlait trois mots de français. Bien évidemment, ses souffre-douleurs n’étaient pas en position de se plaindre, et devaient accepter l’humiliation publique devant toute une salle d’attente.

Mais il y avait parmi la faune des métèques une catégorie à part, celle des étudiants européens, comme moi, venus obtenir la carte de séjour pas tant parce qu’ils en avaient réellement besoins pour rester en France, mais plutôt pour obtenir les avantages sociaux découlant de ce statut administratif. Ceux-là, provenant souvent d’Allemagne, des Pays-Bas, d’Angleterre ou de Finlande, étaient habitués à un tout autre traitement dans leurs administrations d’origine et, surtout, n’étaient pas à la merci d’un contrôle d’identité au faciès ou d’un refus arbitraire de carte de séjour…

Et c’est effectivement d’une Allemande (ou Autrichienne) qu’est venu le moment le plus mémorable de ces longues journées et heures d’attente. Ladite étudiante, jeune et blonde, avait obtenu sa carte de séjour auprès d’un autre guichetier que l’ordure à forme humaine dont je vous ai parlé, mais dans le guichet d’à côté. Elle avait donc assisté en direct à l’humiliation subie cette fois-ci par un étudiant africain, si mes souvenirs sont bons. Et elle osa ce que personne n’avait osé faire jusqu’ici: elle interpella publiquement l’ordure en question en lui disant, à travers l’hygiaphone, dans un français parfait, "j’ai assisté à ce que vous fait et franchement je me demande comment vous pouvez encore vous regarder dans la glace chaque matin, vous devriez avoir honte". Elle s’en alla sous les applaudissements de l’assistance – ou plutôt, de ceux qui, comme moi, étaient du mauvais côté du guichet…

Hat-tip: rezo.net .

About these ads

9 Réponses

  1. Témoignage parfait ! Merci Ibnkafka ! Je peux le confirmer…

    « Ceux-là, provenant souvent d’Allemagne, des Pays-Bas, d’Angleterre ou de Finlande, étaient habitués à un tout autre traitement dans leurs administrations d’origine et, surtout, n’étaient pas à la merci d’un contrôle d’identité au faciès ou d’un refus arbitraire de carte de séjour… »

    Ces pays sont des pays de droit et de vraies démocraties où les étrangers participent pleinement à la vie citoyenne, aux élections locales, municipales…

    Une grande différence avec « le pays des droits de l’homme » où la démocratie est un joli mot hypocrite !

    A mon avis, même dans les pays devenus récemment démocratiques comme le Portugal ou l’Espagne, le droit des étrangers, des minorités, de la diversité…sont mieux respectés que dans « le pays des droits de l’Homme »…Dernièrement au « pays des droits de l’homme », les sénateurs se sont opposés au droit de vote des étrangers non européens, aux élections municipales ! Et même nos mono-sénateurs de la nation dite diverse ont fait volte-face et ont voté contre la constitutionalisation des langues régionales, tels le créole, le basque, …L’Espagne dite jeune démocratie est mille fois plus en avance sur « le pays des droits de l’Homme » dit vieille démocratie !!!!!

    Témoignage parfait ! Merci Ibnkafka ! Je peux le confirmer…

    J’ai assisté il y a quelques années de cela aux mêmes scènes désolantes envers certains administrés, parce qu’ils étaient comme on dit péjorativement typés, qui étaient pourtant en règle…

    Moi-même on m’a souvent répété ce réflexe primaire : que tu ne ressembles pas aux autres, que tu es différent,…, est-ce que tu n’est pas par hasard d’origine espagnole, d’origine ceci, cela …Ah bon tu viens de ce pays…ce n’est pas vrai.. ! Ah c’est pour ça parce que tu es d’origine berbère, etc, etc…

  2. La France dégringole, la pauvre, sur tous les fronts… Sincèrement, je les plains ils sont en passe de devenir la risée de l’Europe Occidentale tellement leur problèmes sont nombreux !

  3. Ahhhhhhhhhhhhhh l’administration française que des souvenirs !
    Il faut s’armer de 3 choses avant d’y aller : 1- la patience 2-le sang froid (grâce à eux j’ai découvert que j’avais des ancêtres anglo-saxons ! ;) ) 3- un bouquin (histoire de tuer le temps de manière intelligente) Actuellement le MP3 est un bon compagnon aussi.

    Perso, le seul et unique endroit en France où je me rends compte que je suis étrangère c’est bien dans les administrations. Forcée de faire la queue dans le rang des étrangers ! En revanche, je n’ai jamais eu d’altercations. La France est un pays bureaucratique et comme tu l’as si bien souligné même les autochtones en font les frais.
    Je me souviens une fois c’était juste après le "massacre" de Virginia Tech, j’avais quelques démarches administratives à faire, j’arrive à la préfecture, j’attends 2 heures à la queue et on me dit une fois arrivée à l’accueil "revenait demain car on était mercredi et ce jour les guichets ne sont pas ouverts". J’ai dit à la dame à l’accueil "vous savez les gens savent lire ! Il aura suffi de l’écrire pour qu’on les 2 heures d’attente soit couronnées par cette phrase". [depuis ils l’ont fait]. Elle s’est excusée. Je pars et je reviens le lendemain, je suis restée de 09h00 à 10h30 à la queue après j’ai eu mon ticket, j’ai attendu de 10h30 à 12h15 pour passer au guichet. Une fois devant la guichetière j’expose mon cas (pour la troisième fois, les deux précédentes : la veille et le jour même à l’accueil) et elle me répond que c’est dans une autre administration qu’il faut que j’aille. Et mieux encore, ils ne travaillent que le matin et terminent à 12h00. Elle m’a dit "je suis vraiment navrée, on devait vous le dire à l’accueil" ! Je lui ai répondu "vous avez complètement raison de l’être" !!! Je sors, j’ai été en pétard, je croise le policier, un type très sympa, il me demande ce que j’ai, je lui ai répondu "vous avez de la chance que la vente d’arme soit interdite en France, sinon, on comptera plus le nombre de morts chez les fonctionnaires" !!! Il me répond "allons allons Madame" :)
    Je précise qu’à chaque fois j’avais posé une demi-journée. Eh oui…
    Jeudi prochain, je pose encore ½ journée j’ai la sécu et la CAF à voir. Ca promet surtout la CAF, ils se sont trompés dans le calcul de mes allocs quand j’ai été étudiante, ils viennent de s’en rendre compte. Mt, il faut que je rembourse une p’tite coquette somme !
    Bref, c’est tout un monde l’administration française. Mais, il y a aussi une chose que j’apprécie chez les fonctionnaires front office français c’est leur sang froid. J’ai assisté pas mal de fois à des scènes où les usagers étaient complètement hors d’eux. Les fonctionnaires restaient impassibles. Au Maroc, ça aurait viré aux coups de poing !

    @ citoyen,
    Et ça ne me surprend qu’à moitié que les étudiants et les étrangers de manière générale soient traités en fonction de pays d’origine. Et tu sais ce n’est pas une exception française bien qu’être exceptionnel est cher aux français ;) :) J’ai une copine de ma sœur qui a fait ses études en Allemagne, elle a remarqué qu’elle n’était pas traitée comme une scandinave aux yeux bleus. En Espagne aussi, ils ne sont pas si irréprochables que cela.

  4. Bonsoir @une marocaine

    En fait j’ai cité ces pays pour la discipline, la déontologie, l’Etat de droit, le fonctionnement de l’administration en général et en comparaison avec la Constitution française… Peut-être que dans la pratique c’est autre chose…Je suppose que la nature humaine est la même ? C’est pour ça qu’on a inventé les lois et les codes pour réguler les comportements des sociétés et des individus,…Encore que les Français selon certaines enquêtes et certains sondages ont une mauvaise réputation au niveau européen… Ils sont taxés de tous les maux : d’égocentrisme, de mauvaise foi, de mauvaise humeur, d’hypocrisie, de népotisme, de bureaucratie, d’interventionnisme, de l’ingérence dans les affaires des autres, de donneurs de leçons, de râleurs, de champions des grèves et des manifs en tous genres…

    Outre la France, l’Allemagne, l’Autriche et l’Italie limitent le droit de vote aux élections locales aux seuls ressortissants d’un État membre de l’UE.

    Peut-être qu’en Allemagne on ne vous traite pas de scandinave aux yeux bleus mais n’empêche que leur administration fonctionne impeccablement, les règles et les lois sont appliquées à la lettre dans un sens comme dans l’autre…Il s’agit d’un vrai Etat de droit avec une vraie justice indépendante même si on n’octroie pas encore le droit de vote aux étrangers malgré plusieurs tentatives de plusieurs Länder… Cependant, les étrangers peuvent coopérer au sein des partis politiques, des commissions municipales et des comités consultatifs pour les étrangers.

    Quant à l’Espagne qui a rejoint le club des démocraties que récemment, elle est en avance sur la France dans certains domaines qui relèvent de la démocratie; en ce qui concerne la démocratie participative par ex., l’autonomie effective des régions, la reconnaissances des langues et des cultures régionales…etc. Et même au niveau du vote des étrangers, l’Espagne est en avance, elle applique la réciprocité et des exceptions pour les ressortissants de certains pays… ! Alors qu’en France, les conseils municipaux ne sont pas du tout représentatifs des administrés et ne parlons pas de l’Assemblée nationale et du Sénat qui restent le monopole d’une certaine population uniforme qui n’exprime absolument pas la réalité de la France d’aujourd’hui…

    À l’opposé du monde anglo-saxon et des pays nordiques, la France républicaine est un régime où la classe politico-administrative domine largement la classe entrepreneuriale et civile…En fait c’est le même système en gros qu’on trouve en Afrique francophone, la même logique de fond qu’on trouve en Afrique du nord, où une élite administrative et politique domine tout le monde et s’accapare tous les pouvoirs.

  5. @ citoyen,
    "Ils sont taxés de tous les maux : d’égocentrisme, de mauvaise foi, de mauvaise humeur, d’hypocrisie, de népotisme, de bureaucratie, d’interventionnisme, de l’ingérence dans les affaires des autres, de donneurs de leçons, de râleurs, de champions des grèves et des manifs en tous genres…"

    N’exagérons rien…
    D’accord avec toi sur tous les maux que tu as cités et qui rangent la France. Toutefois, quand il s’agit de comparer, à mon sens, il faut le faire mais avec des précautions :
    1- les pays scandinaves ne comptent pas autant d’immigrés que la France et n’ont pas la même histoire avec l’immigration. Quant à l’Espagne et l’Italie ce sont deux pays qui viennent tout juste de rejoindre le club des pays d’émigration alors qu’ils ont été jusqu’à récemment des pays pourvoyeurs d’immigrés. Donc, ils sont dans une autre dynamique. Et j’attendrai au moins 20 voire 30 ans avant de juger leur rapport aux immigrés. La France attirent des immigrés depuis au moins le 19ième siècle. Avec les crises qu’ils connaissent, ils sont à bout de force !

    2- Reste donc les Allemagne et Angleterre. La première a connu une immigration, principalement celle turque depuis les années 50, la culture latine et la culture germanique (en partie anglo-saxonne) ne sont pas pareilles. Le fossé est encore plus grand qu’on compare la culture latine à celle scandinave. Un napolitain a plus de points communs avec un tunisien ou un marocain qu’avec un finlandais ! La seconde cad l’angleterre. La différence fondamentale entre les deux, c’est que les anglais et les anglo-saxons de manière générale sont pour le multiculturalisme mais à condition que chacun reste dans sa communauté. Les français quant à eux sont pour l’assimilation. D’ailleurs, mt quand si il y tant de problèmes avec l’immigration particulièrement d’origine maghrébine et africaine, ce n’est pas parce que les enfants et p’tits enfants de ces immigrés ne sont pas intégrés. D’ailleurs, c’est abusé de le dire ou le prétendre car ils sont bel et bien FRANCAIS et peut être même plus français que certains français ! Mais, tout simplement parce qu’ils ne sont pas encore assimilés. La France n’a pas encore compilé/intégré que le français lambda n’est plus ce bonhomme au béret avec une baguette sous les coudes et une bouteille de Bordeaux à la main droite et un Cambert à la main gauche ! Mais, qu’il est devenu métissé. Les raisons de ce retard de compilation, ou peut être même d’acceptation, s’explique aussi. (c’est le point 3) Chacun des deux modèles anglo-saxons et français a ses avantages et ses inconvénients. Ben oui rien n’est bon ni mauvais dans l’absolu. Tout s’apprécie en fonction des situations en dehors des principes bien sûr.

    3- la France étant de culture latine, elle a bp de mal à amorcer les changements. En outre, c’est un pays d’agriculteurs par excellence ce qui complique encore les choses. Tu rajoutes à cela le jacobinisme autrement dit la centralisation et la bureaucratie conceptualisée, théorisée et mise en oeuvre par Napoléon et tu as un cocktail assez spécial qui fait que les français ne connaissent pas le changement incrémental qui constitue la force des anglo-saxons. L’histoire de la France l’atteste tous les changements se sont faits par des révolutions successives étant donné que les français refusent d’adapter leur modèle, leur société de manière incrémentale, successive et au fil du temps ils l’usent jusqu’au bout. Et ce n’est qu’une fois qu’ils sont au pied du mur n’ayant d’autre choix qu’ils le quittent pour en adopter un autre en phase avec les exigences de l’époque. En outre, les réformes sont tjrs portées par une personne assez à part providentiel pour ainsi dire qui, quelque part, obligent les français à les accepter. C’est ce qui expliquent en partie le fait que les institutions ne sont pas si fortes que cela en France. La 5ième république en est un bon exemple. L’homme providentiel étant de Gaule. Les allemands c’est une autre culture et une autre façon de voir les choses. Ils ont la culture de la négociation et du compromis.

    4- je reconnais et j’admire la capacité des anglo-saxons à évoluer sans faire appel aux ruptures. Toutefois, rien n’est complètement bon ou mauvais. Le conservatisme, dans certains domaines pas dans tous, des français fait leur spécificité et expliquent l’intérêt de bp d’anglais, abstraction faite du niveau de vie, à s’installer en France. Bp disent qu’ils y retrouvent une certaine Angleterre qu’ils ont perdu chez eux.

    5- les français sont de grande gueule et si c’est ce qui fait leur force même si c’est agaçant quand c’est trop poussé.

    Pour finir, je constate compte tenu de leur histoire qu’ils sont dans un tournant. Il est intéressant de signaler que la France actuelle vit dans les réformes napoléoniennes conçues et pensées il y a deux siècles principalement les institutions. Quant au social, ils vivent dans le modèle conçu par de Gaule il y a 50 ans. Compte tenu des changements actuels que connaît le monde, on se rend compte, que ces institutions et ce modèle social sont presque inadaptés ou du moins nécessitent des réaménagements. Ils finiront par trouver le modèle qu’il leur ira. Ce qui m’inquiète, c’est juste que l’homme providentiel qui portera ces réformes n’a pas encore fait son apparition (on dirait que je parle du Mehdi Al Montadar ! ;) :) )))) )
    Quant à l’Afrique francophone, il faut d’abord distinguer l’Afrique du nord du carré français. Le reste c’est une autre paire de manche.

    Tout cela pour expliquer mais comme on le sait tous expliquer ne veut pas dire justifier. Donc, ceci ne justifie en aucun cas que la dignité humaine soit bafouée aussi métèque soit-on. Mais, la nature étant ce qu’elle est on a encore du chemin avant de frôler la perfection ! ;) :)

    Bonne nuit et excellent début de semaine :)

  6. Tiens, ça me rappelle quelque chose ce témoignage :
    http://heresie.hautetfort.com/archive/2007/08/10/immigration-le-zele-des-prefectures.html

  7. J’ai bien rêvé de cette finale Espagne-Allemagne, j’ai bien vu cette équipe espagnole l’emporterait. Mon pronostique était…la victoire espagnole sans appel !

    N’est-ce pas chère « une marocaine » ?!

  8. Désolé je corrige, il manque un "que"

    et on écrit pronostic !

    Je ne sais pas pourquoi on se trompe presque à tous les coups quand on écrit ces noms communs : pronostic, diagnostic, public, tic, arnaque, racket, raquette… ?

    Une question que nos académiciens, les gardiens de la langue française doivent prendre au sérieux !

  9. "les pays scandinaves ne comptent pas autant d’immigrés que la France et n’ont pas la même histoire avec l’immigration"

    Faux en ce qui concerne la Suède: 12,4% d’immigrés en 2005 contre 10,7% pour la France, selon l’ONU. Il faut arrêter de croire, comme le croient bcp de Français, que la France est le seul pays d’Europe à avoir bcp d’allochtones!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 108 autres abonnés

%d bloggers like this: