Le Maroc à l’assaut de la Silicon Valley

"Le Maroc dispose de toutes les conditions requises pour la création d’une «Silicon Valley», une structure de fertilisation des idées innovatrices de progrès et de développement socio-économique". Daniel Rouach, in Le Reporter du 25 septembre 2008.

Exact. Soyons tout de même objectifs: il faudra tout de même songer à s’occuper sérieusement des ftours qui déboulent et des petits malins.

Addendum: 7didane avait déjà évoqué la question.

About these ads

17 Réponses

  1. Je suis sciée que cette idée n’ait pas été publiée dans l’Economiste.

  2. L’Economiste commence à virer islamo-gauchiste…

  3. Possible, mais ils le feront en mandarin, si l’on en croit un éditorial signé il y a peu de M. Benabid, qui préfère apprendre le chinois plutôt que l’arabe. Chiche! Si ce type maîtrise le mandarin dans, disons 5 ans (je suis large!), je lui paie un dîner plantureux au Royal Mansour à Casa. A ce moment j’aurai pour ma part appris l’allemand et l’hébreu (je n’ai pas de préjugés et je ne suis pas journaliste – deux grandes qualités pour apprendre des langues). Des sino-islamo-gauchistes! Voià des gens que rien ne pourra arrêter.

  4. Je vous promets que ce que je vais dire je ne le dis pas sous l’effet de l’hrira. C’est Ramadan d’ailleurs :D Ni d’une déformation due au Matin et aux journaux du RTM et 2M que je ne lis/regarde pas. Perso, je trouve que le Maroc a bp d’atouts humains. Je ne parle pas du cadre juridique mais de potentiel humain. Le malheur de ce pays c’est qu’il ne s’occupe que peu pour ne pas dire absolument pas de ce potentiel humain. La Silicon Valley c’est la matière grise qui fait sa richesse.
    Le problème chez nous c’est qu’on s’arrange tjrs pour mettre en haut des structures des personnes qui n’ont d’autres missions que de casser ce qui les entoure ! Résultat les équipes sont dégoûtées et personne ne fait plus rien ou presque. Les mêmes personnes travaillant dans un autre cadre avec un autre style de management "tayeteye7o l’7youte" (= donnent leur maximum).

    A cette affirmation de Daniel Rouach, je mets une réserve sur le mot "TOUTES" les conditions requises car il nous manque les bons chefs d’orchestre et le cadre juridique adéquat.

  5. Sois sérieuse, tu écoutes trop Sarah Palin…

  6. moi j’opte pour la 7rira valley!!!!!
    mais ce mec qui l’a dis doit avoir trop usé du batboute !D
    had Daniel Rouach il va faire comment avec les censures ????

  7. @ IK,
    Wa 7erena me3akom pardon .com :D :) )))))))))))))))
    Plus sérieusement, à ton avis pourquoi on pourrait pas espérer avoir une Silicon Valley chez nous ?!

    PS : Sarah Palin… celle qui croit au créationnisme dur comme fer et à qui on a proposé de poser pour PlayBoy colistière des républicaines qu’elle est ?!!! :D

  8. "le Maroc a bp d’atouts humains. Je ne parle pas du cadre juridique mais de potentiel humain" ?
    En fait, c’était combien le taux d’analphabétisme au Maroc ?
    Et le nombre d’ingénieurs formés chaque année par les écoles supérieures marocaines ? et combien restent au Maroc pour y travailler ? et la qualité de notre enseignement ? et et et …. ?
    Avec les réponses évidentes ces questions, je me demande quelle est ta définition du "potentiel humain"..

  9. une marocaine: si elle pose pour Playboy, j’achète!

    agharass: 7rira valley? J’achète!

  10. @ une marocaine : je vais m’inroduir dans une discussion bilaterale, juste pour dire que la valley rahkayna ama le structure et l’esprit siloncien est absent :) rah machi l’humain kayen walakin l’esprit mazal fih lkhedma !D

    @ Ibnakafka : be9a ta3lam men b3iid bach nzid deux litres fe cocoutte :p en plus t’a pas besoin d’acheter je t’en fais l’aumône yallah :D

  11. @ Lhaj Cauchy,
    Je ne nie rien de ce que tu as avancé en terme de questions. N’empêche que les cadres marocains sont compétents. Il y en a partout en Europe et en Amérique du Nord. Et puis, l’université marocaine ne forme pas que des diplômés-chômeurs ou des bras-cassés !

    Dans la critique il faut être juste. J’ai bp de choses à reprocher au système éducatif marocain et je l’ai déjà fait à plusieurs reprises. Mais, je reconnais aussi à ce pays ses atouts et ses potentialités.

    Tout le monde le sait, les américains attirent les meilleurs compétences et potentialités partout dans le monde en leur offrant les meilleures conditions de travail possibles. La Silicon Valley n’est pas peuplée que d’américains… C’est cet esprit dont parler "agharass" qui nous manque.

    "Pour réaliser une chose vraiment extraordinaire, commencez par la rêver. Ensuite, réveillez-vous calmement et allez d’un trait jusqu’au bout de votre rêve sans jamais vous laisser décourager." Walt Disney.

    @ IK,
    Si elle le fait je t’offrirai le numéro. Les frais postaux à ma charge :)

    @ agharass,
    Espérons que cet esprit se propagera :)

  12. Le Meknassi Daniel Rouach de son état enseignant à L’ESCP-EAP (une école de commerce privée qui dépend de la chambre de commerce de Paris ) et connaisseur en économie d’Israël confond sûrement le Maroc avec « Israël Valley » où la densité de chercheurs est supérieure à celle de la Californie !

    Voici probablement pourquoi il pense que « le Maroc dispose de toutes les conditions requises pour la création d’une « Silicon Valley» » :

    « L’association française «la Conférence des Grandes écoles» a choisi cette année le Maroc pour tenir son congrès annuel qui aura lieu, les 9 et 10 octobre à Rabat, sous le thème : «Grandes écoles, développement socio-économique et expertise internationale». Ce congrès, tenu sous le Haut patronage de SM le Roi MohammedVI, vient dans le cadre du dialogue euro-méditerranéen, selon un communiqué de presse de l’association.

    Cette rencontre sera l’occasion pour les pays partenaires de s’interroger sur la formation de leurs décideurs, sur leur système éducatif et sur les collaborations futures sur les rives de la Méditerranée. Ce congrès sera marqué par la présence de Abdelaziz Meziane Belfkih, conseiller de Sa Majesté le Roi, Ahmed Akhchichine, ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de la formation des cadres et de la recherche scientifique, Taeïb Fassi-Fihri, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération et Latifa Akharbach, secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangère. »

    http://www.aujourdhui.ma/thematiques-economiques-details64175.html

    Pourquoi tenir un congrès d’une association privée étrangère «Conférence des Grandes écoles» régie par la loi de 1901 et chargée de promouvoir les écoles françaises à l’échelle nationale et internationale (donc non marocaines !), sous le haut patronage d’un monarque marocain… ?! Sûrement pour impressionner, remplir les journaux et faire un peu de pub à une association d’un pays étranger en dépaysement touristique au Maroc !

    Qui est derrière cette idée ridicule de tenir un congrès qui émane d’une association privée et de surcroît étrangère sous le haut patronage du Chef d’Etat marocain…Pourquoi ne pas organiser un Congrès des universités et des écoles marocaines sous le haut patronage de Sa Majesté ?!

    Heureusement que le ridicule ne tue pas au pays du Makhzen ! Je pense qu’une seule école marocaine est membre associé en tant qu’établissement étranger : Ecole Hassania des Travaux Publics !

    PS : je suis titulaire d’un DESS et d’un Mastère spécialisé (M.S.) de deux écoles affiliées à la Conférence des Grandes écoles. Et ce n’est pas pour ça que je critique cette initiative !

  13. @Une Marocaine: Potentiel humain, mon oeil! Comparer le niveau des écoles Marocaines a des institutions telle que le MIT ou Stanford (les locomotives de la Silicon Valley) est tout simplement absurde. Certes, il y a l’anecdotique Marocain qui étudie dans une bonne école a l’etranger, mais c’est pas pour autant qu’il choisira de faire carriere dans le plus beau pays du monde.

    Ce qui fait la Silicon Valley, c’est avant tout l’esprit d’entrepreneuriat. Chez nous, les gens ne sont pas égaux aux yeux de la loi. Népotisme, corruption et autres troubles sévissent. Le dirham n’est pas convertible. Et en terme technologique, nous les Marocains sont loin (très très loin) derrière. Si vous avez deja mis les pieds dans un laboratoire de recherche (prive ou public) Marocain, vous saurez de quoi je parle.

    7chouma gha3 t8adri 3la "Silicon Valley". Et c’est le message central du billet au cas ou tu ne l’aurais pas saisie.

  14. @ lixy,
    OK à sidi oulla lalla !
    Et avec ce défaitisme généralisé on veut que ce pays bouge… Il est même difficile d’espérer. Je comprends que certains jettent l’éponge.

    PS : discuter sur les blogs je le fais depuis quelque temps mt et je suis tjrs stupéfaite de la lecture sélective que certains pratiquent…

  15. J’ai l’impression que la communication autour du plan émergence est entré dans le " n’importe quoi " depuis quelques temps. Nanotechnologie, silicon valley, etc … on ne sait plus quoi inventer pour " vendre " le Maroc.

    Il ne s’agit pas de critiquer la compétence des chercheur marocain travaillant au Maroc ou à l’étranger, il s’agit plutôt de se demander ce qui se passe dans la tête des dirigeants marocains qui distillent ce genre d’idées.

    Ces promesses intenables ne peuvent qu’entrainer des questions légitimes sur leur compétence et leur maitrise de la réalité.

    On peut aussi s’interroger sur l’efficacité d’une telle communication. En lisant cela, l’investisseur potentiel peut légitimement se demander si ces gens sont sérieux !!!

    Mon avis est que l’on est allé au bout d’une stratégie axée sur une communication agressive. Le départ d’Hassan Bernoussi de la direction des investissement, intervenu il a quelques jours en est peut être l’illustration de cette supposition.

  16. Une nouvelle théorie économique vient de voir le jour au Royaume chérifien : « La force de l’économie marocaine est dans sa faiblesse ! »

    « Grâce à sa faiblesse , l’économie marocaine est immunisée contre la crise financière qui agite l’USA et l’Europe », car selon Abdellatif Jouahri elle est moins avancée!

    C’est la première fois que j’entends un truc pareil !

    Pourquoi la déclaration de ce monsieur a attiré mon attention ? Tout simplement…parce que j’ai toujours fait confiance aux statistiques et aux données qui émanent de cette institution que dirige ce monsieur mais pas cette fois-ci…D’ailleurs je conseille à tous ceux qui veulent connaître l’état de l’économie marocaine et de la situation financière du pays, de prendre plus au sérieux les données que publie « la Banque du Maroc » que celles souvent exagérées ou fausses du HCP (Haut Commissariat au Plan), du CIH (une banque publique : Crédit Immobilier et Hôtelier du Maroc ) et du CCM (un soi-disant Centre Marocain de Conjoncture qui n’existe que sur le papier) que dirigent les 3 mousquetaires pseudo-socialos de la gauche pastela , le géographe Ahmed Lahlimi, le sociologue Khalid Alioua et l’économiste Habib El Malki, ou encore les déclarations de Salaheddine Mezouar, le manager du Ministère de l’Économie et des Finances !!!

    Le Royaume chérifien peut vraiment être enchanté et se réjouir alors d’avoir une économie faible… selon le directeur de la banque centrale du Maroc ! Ainsi donc maintenant « la faiblesse d’une économie fait sa force ». C’est sérieux…selon le site maghrebia.com cette nouvelle théorie a été certifiée par un professeur d’économie à l’Université Mohammed V de Rabat.

    http://www.magharebia.com/cocoon/awi/xhtml1/fr/features/awi/features/2008/09/30/feature-01

    Certes les institutions financières du pays ne sont pas concernées directement par le type d’activités qui ont provoqué cet effondrement financier ou plutôt économique aux Etats-Unis et en Europe… La bourse de Casa n’effectue pas de grandes opérations à l’échelle internationale et le secteur financier marocain ne dispose pas de grandes sommes dans les banques étrangères confrontées à des difficultés. Les avoirs à l’étranger détenus par les banques marocaines totalisent seulement 31 milliards de dirhams, soit ¼ % de leurs ressources totales, ce qui est, selon M. Jouahri, un ratio insignifiant pour l’économie et les finances du pays…Mais et si la crise financière internationale persiste (et apparemment pour l’instant c’est le cas ), elle sera lourde de conséquences pour l’économie marocaine même si celle-ci fonctionne en grande partie grâce aux apports financiers des marocains de l’intérieur et de l’extérieur MRE !

    Certes l’économie marocaine ne sera pas totalement affectée, surtout l’économie informelle et traditionnelle…Mais qui va acheter marocain et qui va honorer les commandes des exportations marocaines si l’Europe est frappée de plein fouet d’une récession sévère…A coup sûr les exportations marocaines vont stagner durablement ainsi que les comptes aussi des entrées de devises de touristes et de MRE. L’économie marocaine est très dépendante de celle de l’Europe, notamment de la France dont la croissance est en berne. La France est le pays avec lequel le Maroc effectue + 70 % de ses échanges ! Le Maroc va subir à son tour la mauvaise conjoncture mondiale via sa marraine la France…Qui va financer les grands projets structuraux, qui va octroyer des crédits et à des taux intéressants au Maroc, qui va financer le TGV par exemple…. ???

  17. Pourquoi ce site Web n’ont pas l’autre appui de langues ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 109 autres abonnés

%d bloggers like this: