Obama, Newsweek et le "président d’Espagne"

On a reproché à Bush 43 ses "bushisms", et à Sarah Palin ses "palinisms" et son inculture encyclopédique. On a guère lu ou entendu parler de gaffes à mettre au débit d’Obama.

En lisant l’excellente série de Newsweek sur la campagne présidentielle, je suis tombé, au chapitre 6 consacré aux débats présidentiels, sur un passage intéressant, relatif à la préparation par Obama de ces débats:

Obama was instructed to point out that McCain was so averse to personal diplomacy that he had declined to meet with the president of Spain. Obama can be a little bloodless and dull in his preternatural calm, but his goofy side showed up at debate prep. He would appear very somber and emphatic when he accosted Craig/McCain for refusing to speak to the president of Spain. "You wouldn’t even talk to the president of Spain!" he would intone with mock gravity. Then he would begin to giggle.

Président d’Espagne? Je sais que Mc Cain est âgé, mais last time I checked, le dernier président espagnol avait cessé d’exercer ses fonctions en 1939… Et ni Obama, ni ses conseillers, ni Newsweek ne l’ont relevé…

About these ads

14 Réponses

  1. [...] Obama, Newsweek et le “président d’Espagne” On a reproché à Bush 43 ses “bushisms“, et à Sarah Palin ses “palinisms” et son inculture encyclopédique. On a guère lu ou entendu parler de gaffes à mettre au débit d’Obama. En lisant l’excellente série de Newsweek sur la campagne présidentielle, je suis tombé, au chapitre 6 consacré aux débats présidentiels, sur un passage intéressant, relatif à la préparation par Obama de ces débats: Obama was instructed to point out that McCain was so averse to personal diplomacy that he had declined to meet with the president of Spain. Obama can be a little bloodless and dull in his preternatural calm, but his goofy side showed up at debate prep. He would appear very somber and emphatic when he accosted Craig/McCain for refusing to speak to the president of Spain. “You wouldn’t even talk to the president of Spain!” he would intone with mock gravity. Then he would begin to giggle. [...]

  2. Bush avait fait exactement la même "erreur". Les gillemets sont dus au fait que parfois, en donnant le bénéfice du doute aux deux, le premier ministre est aussi appelé président [du gouvernement] en Espagne.

  3. Buch avait bien parlé à Aznar en lui donnant du "Président de la république espagnole…"

  4. "José Luis Rodríguez Zapatero (Valladolid, 4 août 1960) est un homme politique espagnol, membre du Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE), et le 5e président du Gouvernement espagnol depuis la Transition, après sa victoire aux élections générales de 2004."
    Wikipédia.

  5. Oui, je sais, on dit président du gouvernement en Espagne, comme on disait autrefois président du Conseil en France et au Maroc, mais ce n’est pas le terme utilisé par Obama et Newsweek,.

  6. J’ai peut être tout compris de travers, mais pour moi ce que dit l’extrait de l’article est que Obama, d’habitude si sérieux, se moquerait de l’ignorance de McCaine…

  7. Obama et Newsweek n’ont pourtant pas vraiment tort Ibn Kafka!
    – Ce n’est certes qu’un débat sémantique, mais l’erreur vient de la traduction tant en anglais qu’en français du statut du chef du gouvernement Espagnol, qui en l’ocurence en est le Président et nom le Premier Ministre. Dans le monde anglosaxon et francophone, president del gobierno a été traduit par Prime Minister/Premier Ministre, mais c’est une erreur car l’Espagne est la seule monarchie qui dispose aussi d’un … président et non d’un premier ministre.

    La vraie erreur marrante, c’est en effet le petit âne qui parlait de République Espagnole.

  8. I got it right for once, check here: http://mccain.voterfactcheck.com/facts/11/346431.shtml

    The one confused about foreign politics was McCain, Obama duly enjoyed his opponent’s blunder.

  9. Kaf n’a pas relever la signification du "then he would begin to giggle"?

    Bizzare.

  10. xoussef: la faille dans ce raisonnement c’est que si Obama se moquait de Mc Cain, rien n’en transparaît dans l’article, qui dit qu’Obama était "goofy" en général lors de son entraînement au débat, sans référence au fait qu’il se moquait de l’erreur de Mc Cain – relis tout le passage, outre celui que j’ai cité, Newsweek cite un autre cas où Obama était "goofy".

    Amine: il est président du gouvernement, mais pas président d’Espagne. Le Maroc a également connu un président du Conseil (des ministres) de 1956 à 1962, mais on ne l’appelait pas le président du Maroc.

    lixy: relis tout ce paragraphe:

    Obama can be a little bloodless and dull in his preternatural calm, but his goofy side showed up at debate prep. He would appear very somber and emphatic when he accosted Craig/McCain for refusing to speak to the president of Spain. "You wouldn’t even talk to the president of Spain!" he would intone with mock gravity. Then he would begin to giggle. He was told that he should attack McCain for saying that it was enough to "muddle through" on Afghanistan. "Muddle through!" Obama would exclaim and dissolve into giggles. It was as if he refused to take the theater of mock indignation too seriously.

    Dis-moi ensuite si l’impression que tu en retires est qu’Obama savait que l’Espagne n’a pas de président et qu’il se moquait de Mc Cain, ou plutôt s’il avait tendance à ricaner pour rien, sans rapport donc avec l’erreur supposée de Mc Cain.

  11. Hmmm…pour moi, le "mock gravity" et "giggle" rendent la chose assez clair. Surtout que McCain a donne l’impression de ne rien savoir sur l’Espagne (en parlant du Mexique et de l’Amérique Latine quand un journaliste Espagnol lui demanda s’il comptait rencontrer Zapatero).

    Ceci dit, j’ai juste lu l’extrait que tu a poste, pas l’article.

  12. J’ai bien relu l’article et je reste sur la même impression… “goofy” peut simplement signifier "silly", pas forcément "maladroit"…

    "Et ni Obama, ni ses conseillers, ni Newsweek ne l’ont relevé…" Justement le passage explique que tout le monde a bien compris, et qu’Obama même un peut trop compris, à la manière d’un pré-ado, et la désapprobation de ses conseillers.

  13. lixy, xoussef: well gentlemen, let’s agree to disagree on this one…

  14. ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 108 autres abonnés

%d bloggers like this: