Rapport de Human Rights Watch sur le Sahara

C’est ici, ça fait 216 pages (dont 60 d’annexes – et notamment un « jugement » rendu par un « tribunal » du Polisario à Tindouf concernant l’affranchissement d’un esclave, cf. pp. 210-211) et ça couvre tant le Sahara marocain que les camps de Tindouf. Je n’ai lu que le résumé en français pour l’instant: rien de bien révolutionnaire. Des violations des droits de l’homme ont, quelle surprise, lieu au Sahara, le gouvernement marocain avançant pour sa défense qu’il n’y a pas plus de violations des droits de l’homme au Sahara que dans le reste du territoire marocain, un argument – comment dire – assez réaliste, même s’il étonne dans la bouche d’un gouvernement: « vous battez votre femme? » « oh, vous savez, pas beaucoup plus que mes enfants« … HRW n’est pas convaincue par cette explication, mais ne la rejette pas catégoriquement non plus.

Ce qui est étonnant, à moins que cela m’ai échappé, c’est à quel point HRW évoque les violations des droits de l’homme qui ont lieu à Tindouf, en Algérie et sous contrôle du Polisario, etde quelle manière très ferme HRW souligne la responsabilité du gouvernement algérien pour ce qui se passe à Tindouf.

Le conflit du Sahara est un conflit qui ne connaît guère plus, depuis la finalisation du mur, de victoires ou de défaites éclatantes, y compris sur le plan diplomatique. La démission d’un fonctionnaire de l’ONU ou le changement de position du Malawi ou du Burundi font figure de victoires retentissantes. Dans ce contexte, le fait que les violations des droits de l’homme dans les camps du Polisario soient présentés, par une ONG aussi crédible et reconnue que HRW, de manière équivalente à celles qui sont imputées aux autorités marocaines peut être considéré comme une demie-victoire – le gouvernement marocain est un habitué aux chapeaux noirs des méchants des films de western dans les rapports des ONG étrangères, il a désormais le plaisir de porter un chapeau gris, ou plutôt de voir le Polisario chercher en vain son chapeau blanc, envolé dans les dunes de Tindouf.

About these ads

32 Réponses

  1. Waw le délire !! Parce que le Maroc n’est plus le seul tortionnaire, c’est une victoire ?
    Trop grave !!!
    Et ceux qui sont torturés par le Maroc doivent crier aussi victoire, parce qu’en face le Polisario torture aussi ?
    Waw , waw …
    Je ne peux pas laisser ça comme ..j’ai mis un billet sur mon blog ..
    Délirant le raisonnement !! ou l’aveuglement je dirais ::

  2. Rapport empreint d’une certaine objectivité.

    Certes, on ne peut pas nier que,comparativement à la partie adverse, le Maroc offre depuis quelques années une certaine transparence et une bien meilleure image en matière de droits humains qu’il y a quelques années : de progrès timides ont été accomplis en matière de liberté d’expression, « une petite fenêtre » a été ouverte à la contestation publique …et aux dissidents pacifiques « pro séparatistes » .

    Mais cela reste insuffisant …

    Car, en réalité, nul besoin de HRW pour constater que la pratique du Maroc en matière de droits humains dans toutes les régions, se caractérisent par la répression des citoyens transgressant les fameuses lignes rouges (y compris celles relatives à l’intégrité territoriale), l’arbitraire, les restrictions aux libertés d’expression, d’association, les procès expéditifs, les amendes et les peines d’emprisonnement disproportionnées par rapport aux « délits » commis (le plus souvent des délits d’opinion), la torture, etc..

    Par conséquent, pour ce qui concerne le Maroc, le chapitre « Sahara Occidental » du rapport de HRW aurait du tout aussi bien s’intituler « Maroc » tout court !

    Cela dit, de mon point de vue, le Maroc a tout intérêt à jouer « franc jeu » dans le domaine des droits de l’homme et doit cesser de harceler et de restreindre l’activité des militants pacifiques des droits de l’homme où qu’ils soient sur le territoire marocain ….fussent ils « pro séparatistes »

    Pour ce qui concerne l’autre partie « épinglée » par le rapport de HRW, (le couple Polisario /Algérie), le fait que HRW « pense que les camps devraient être contrôlés par des organisations de défense des droits humains et des organes internationaux de manière régulière et sur le terrain. Aucun contrôle de ce type n’est actuellement mené par les Nations Unies ni par d’autres organisations …….. »…….. est suffisamment éloquent !

  3. IK,

    La rapport de HRW est intéressant, parce qu’il dit bien que Tindouf c’est en Algérie. Et que de ce fait l’Algérie est responsable des exactions ayant lieu sur son territoire.

    Par ailleurs, l’équipe de HRW, n’a officiellement passé que -moins- de 4 jours à Tindouf alors qu’au Maroc et au sahara en particulier elle a enquêté durant plusieurs mois.

    A titre personnel j’estime qu’il est positif que l’Etat marocain assume sa responsabilité en matière de certaines dérives des droits de l’Homme dans notre pays.

    Le fait d’affirmer que les bavures (policières et l’injustice) concernent l’ensemble du territoire national est humainement triste, mais politiquement intéressant. Preuve qu’il en est conscient.

  4. c’est le première pas vers le futur que merites tt marocain.

  5. La différence fondamentale ici, c’est que tandis que les Marocains se complaisent a être sujets des Alaouites, les Sahrawis se battent pour leur république indépendante. Il faudrait être intellectuellement malhonnête pour omettre cela et ne relever que les points qui servent ta position, Ibn Kafka.

    Et ali baba, je ne vois personnellement aucune “une petite fenêtre”. Toute manifestation, aussi pacifiste soit elle, sur le sujet d’un Sahara *indépendante*, ou même un référendum, est sévèrement réprimée (jette un oeil sur l’annexe 2 du rapport).

  6. Quand je lis ce genre de rapport, je ne peux m’empêcher de penser que si on attendait nos vaillants et valeureux dirigeants qu’ils mettent en place de leur propre chef les conditions de vie respectueuses des individus on aurait attendu longtemps…

  7. @ lixy

    Disons….une lucarne !

    Et si tu te reportes au rapport de HRW de l’année 2007, tu verras que même cette ONG a noté que le Maroc, par rapport à l’ére Hassan II, était un peu plus libéral vis-à-vis des sympathisants des « séparatistes » vivant sur son territoire .
    Par exemple, les autorités ne limitent plus systématiquement les voyages à l’étranger pour les militants sahraouis « locaux » et ce même si ces militants partent défendre la thèse des séparatistes dans des forums internationaux.
    Et ces militants voyagent avec des passeports bien marocains….et ne sont guère inquiétés à leur retour au pays ….ou si peu !

  8. Un autre son de cloche sur le même sujet :

    http://marocpluriel.hautetfort.com/archive/2008/12/21/sahara-le-rapport-de-l-urw.html

  9. @ali baba:

    C’est raisonnable. Mais une décennie après la mort de Hassan II, il est assez difficile de tolérer ce relativisme. Ça rappelle la propagande qu’a suivi la mort de Stalin.

    Ce qui est sur, c’est que toute ces excuses tournent au Kafka-esque.

  10. yenayer: tout doux, à chacun son aveuglement.

    Réagis comme tu veux, mais je n’ai pas blanchi le gouvernement marocain, comme tu l’écris, c’est HRW qui l’a fait (et ce blanchiment n’est que partiel, puisque de nombreux reproches sont faits): ils parlent des progrès cette dernière décennie, de la légalisation de Nahj addimoqrati aux options clairement pro-Polisario, du fait que des activistes célèbres du séparatisme quittent le Maroc librement et y retournent tout aussi librement et souluignent que les exactions sécuritaires y sont moins brutales que dans la période 70’s/90’s.

    Il ne t’aura par ailleurs pas échappé que n’ayant lu que le résumé du rapport, je n’en ai pas tant discuté le fond – les exactions commises au Sahara marocain ou à Tindouf – que la façon générale dont il présentait le Maroc et le Polisario, et surtout la façon dont le Maroc et le Polisario s’en prévaudraient dans la guérilla diplomatique qui a désormais remplacé la guérilla militaire entre les deux belligérants.

    Refais l’historique des rapports d’ONG étrangères sur le Sahara et tu verras l’évolution – alors que les exactions du Polisario étaient auparavant ignorées ou minorées, elles sont désormais présentes à part entière, ce qui est une nouveauté qui ne plaira sans doute pas trop à Alger et Tindouf. Il sera désormais plus difficile de présenter la question des droits de l’homme au Sahara de manière manichéenne, ce qui a largement été le cas auparavant, même si une évolution est perceptible depuis notamment le rapport de France Libertés de 2003 sur les violations graves du droit international humanitaire à Tindouf.

    Ceux qui comme toi ont un engagement séparatiste affirmé auront tendance à ne pas voir cette évolution, mais les chancelleries ou journalistes étrangers verront qu’alors que le Maroc était présenté auparavant comme l’unique méchant de l’histoire, les choses sont désormais beaucoup moins claires. C’est peut-être regrettable pour ceux qui instrumentalisent la souffrance – réelle – des victimes des exactions sécuritaires dans les provinces du sud, mais ça l’est moins pour les victimes d’exactions à Tindouf, qui ne sont plus ignorées, ne t’en déplaise.

    Et si tu étais moins aveuglé par ton parti pris, tu aurais reconnu une certaine distance de ma part par rapport à l’argumentaire du gouvernement marocain – « un argument – comment dire – assez réaliste, même s’il étonne dans la bouche d’un gouvernement: “vous battez votre femme?” “oh, vous savez, pas beaucoup plus que mes enfants“… « . Si tu prends ça pour une défense inconditionnelle du gouvernement marocain, you need help…

    Et merci de m’apprendre que 2+2 font 4: j’ai déjà écrit sur les limites de HRW (http://www.blog.ma/obiterdicta/index.php?Human_Rights_Watch_a_du_mal_avec_le_Liban_-_et_surtout_avec_Israel.html&id_article=11041). Tu m’accorderas néanmoins que peu d’ONG des droits de l’homme, Amnesty mise à part, sont aussi écoutées que HRW. Pour comparaison, pense à l’ESISC du barbouze charlatanesque Claude Moniquet et de son rapport sur le Polisario qui avait valu 3 millions de DH de dommages-intérêts au Journal et à Boubker Jamaï…

    alibaba: très insuffisant en effet, les progrès très relatifs et modestes du Maroc, et ce n’est pas une consolation que ce soit pire à Tindouf: corruption, violences sécuritaires, condamnations iniques, atteintes à la liberté de la presse, la barque est chargée.

    Amina: je ne suis pas sûr que l’Etat marocain assume de manière générale les violations des droits l’homme, j’ai plutôt l’impression d’un argument d’opportunité. Le fait que cet argument ne soit pas entièrement faux n’implique pas véritablement une volonté de reconnaître ses erreurs et de les corriger. Le sur-place actuel – pour rester poli – en matière des droits de l’homme ne donne pas l’impression d’une grande prise de conscience, plutôt d’une entreprise de limitation des dégâts, vis-à-vis de la presse et d’organisme étrangers principalement, car le pouvoir s’en fout de ses sujets comme de sa première babouche.

    Je te rejoins sur l’Algérie.

    lixy: Concernant la malhonnêteté intellectuelle, je te fais confiance… Tu idéalises tout ce qui n’est pas monarchie marocaine, ce qui laissera sans doute perplexe ceux qui s’intéressent au contenu plutôt qu’au contenant, car je ne vois pas ce que le modèle algéro-polisarien présente comme avantage comparatif du point de vue institutionnel. De l’idéalisation positive et béate de la monarchie, aberrante, à celle de son contraire, il y a une marge. Pour paraphraser Bourdieu, la République n’est qu’un mot. Personnellement, entre les monarchies parlementaires scandinaves ou du Benelux et n’importe quelle république (bon, la Suisse ou la Finlande…), mon choix est fait.

    marocpluriel: j’ai lu ton billet. Il ne faut pas généraliser: certains pays tolèrent des pays ou des manifestations séparatistes – la Belgique avec le Vlaams Belang, ou la France avec les nationalistes corses, présents à chaque élection.

  11. @ iBN kAFKA

    J’aurais bien aimé que tu fasses ce commentaire sur Maroc Pluriel pour que les lecteurs sachent de quoi il s’agit et que tu nous fasses l’honneur, pour la même occasion, de me rendre visite.

    je ne generalise pas
    Il n’y aura aucun problème, le jour où il y aura un mouvement sahraoui structuré qui accepte les règles de jeu et les lois en vigueur au Maroc,
    Dans ce cas là, le Maroc pourra tolérer, comme le recommande HRW.

    En d’autres termes, en France ou en Espagne, il y a effectivement des organisations basques ou corses qui ont une existence légale et qui participent aux éléctions. Mais à une condition de ne pas participer dans les actes violents et les attentats perpétrés par les organisations clandestines.

    Mais au Maroc, à qui le Maroc va denner l’autorisation ??? A une nébuleuse de casseurs, agissant dans l’ombre, dont les contours mal definis, travaillés à distance par des services de renseignements situés en Algérie ??

    Soyons sérieux, C’est impossible

  12. Com 11

    >>Dans ce cas là, le Maroc pourra tolérer, comme le recommande HRW…<<-al-Maghhribi

    Que le Maroc commence déjà par respecter les droits humains de ses citoyens non sahraouis résidents sur son territoire incontesté….

  13. [...] au Sahara Occidental. Je ne vais pas faire une évaluation de ce rapport (Ibn Kafka en fait une brève évaluation que je partage en grandes lignes). Je me suis plutôt amusé à chercher sur la toile la traduction [...]

  14. @ALIBABA

    Tu t’éloignes du sujet?
    Restons dans le thème du rapport de HRW dans la région du Sahara et de ces recommandations.

    Comment veux-tu que le Maroc suive la recommandations qui lui demande à autoriser une nébuleuse d’agir.

    Le jour où ces quarante voleurs auront un ou des alibaba responsable et assumant ses actes qui les encadre et qui engage sa responsabilité en agissant dans le cadre de la légalité et à qui on peut parlementer, le Maroc pourrait satisfaire cette recommandation?

    Mais autoriser des manifestations sans personnes physiques qui prendrait la responsabilitén c’est la porte ouverte à tous les risques qui peuvent engendrer des troubles, dont le seul bénéficiaire est le separatisme.
    Peut-être, Khat Chahid peut évoluer dans ce sens avec le temps.

  15. @Ibn Kafka: Si j’idéalise quoi que soit, c’est bien le droit a l’auto-détermination. Je n’ai rien contre la monarchie si ce mode de gouvernance passe par un référendum. AFAIAC, passez en mode féodal si ça vous chante. Mais ça doit nécessairement passer par le peuple pour avoir un début de semblant de légitimité.

    Quant à tes Faux Dilemmes, à d’autres! Il y a d’autres options que la dictature Alaouite, la tyrannie militaire, l’horreur du parti unique ou l’oligarchie de manière générale. Personne n’a jamais dit que « le modèle algéro-polisarien présente [..] avantage comparatif du point de vue institutionnel ». C’est un Homme de Paille et tu le sais bien. La seul chose qui compte, c’est le droit des gens a déterminer leurs destins et forger leurs sorts.

    Et honnêtement, je me demande si tu est sérieux en parlant de « monarchie parlementaire Scandinave » tellement le modèle est l’anti-thèse du notre. C’est tellement absurde que ça ne mérite même pas de réponse.

  16. Un ministre marocain d’origine sahraouie démis de ses fonctions pour avoir accepté la nationalité espagnole

    Ahmed Lekhrif, seul membre d’origine du Saharaouie dans le gouvernement marocain, a été démis ce lundi de ses fonctions après avoir accepté la nationalité espagnole.

    Selon la Map, la décision, prise par Mohammed VI a été justifiée officiellement par le fait que :

    « Le Gouvernement de Sa Majesté le Roi a appris que, depuis plusieurs mois, les autorités espagnoles accordaient la nationalité espagnole à plusieurs hauts responsables marocains et que cette procédure serait justifiée par la responsabilité de l’Espagne vis-à-vis des régions du Royaume du Maroc alors sous protectorat espagnol. »

    A noter que cette décision royale ne concerne nullement l’élite fassie traditionnelle (à ne pas confondre avec les habitants ou les originaires de Fès) qui entoure la monarchie (les anciens collabos de la France coloniale, toujours collabos d’ailleurs) et les membres de la monarchie alaouite qui disposent depuis longtemps de la double nationalité française mais peut-être pas encore de la nationalité espagnole !

    Mais où est passée l’AFP, normalement elle est toujours derrière les infos crédibles données par le Makhzen !

  17. @al-Maghribi – Com 13

    Je ne m’éloigne pas du sujet.

    Car les Sahraouis « dont tu rêves » existent sûrement….mais ils ne veulent tout simplement pas rentrer « au pays du Makhzen » sachant que l’arbitraire règne déjà dans des provinces « non contestées » …et que, de toute façon, il leur faut l’aval du tout puissant Vizir…pardon, ministre de l’Intérieur pour se constituer en association, ou en collectif, ou demander l’autorisation de tenir des réunions, ou..!

    « Attastabdilouna Alladi Houa Adna Bi Alladi houa kheir… » (ila al ayaa)

    Par ailleurs, pour ce qui concerne Khat Chahid, il ne faut pas te faire trop d’illusion

  18. lixy: si tu crois que j’assimile le Maroc à une monarchie scandinave, tu as besoin de vacances.

    Ibn sPINOZA: Info intéressante s’agissant de Lekhrif, mais je ne crois pas que les principaux membres de la famille royale aient une nationalité étrangère, et s’agissant de l’ethnicisation de la collaboration, Medbouh Sr, El Glaoui et Oufkir n’étaient pas fassis à ce que je sache.

  19. J’aime beaucoup Spinoza, le philosophe. Mais si Ibn spinoza le permet je voudrais lui apporter une petite précision: le responsable en question a obtenu sa nationalité espagnole alors qu’il était déjà secrétaire d’Etat au Ministère des Affaires Etrangeres marocain.

    C’est un simple avis, mais s’il avait été responsable à l’agriculture, la santé, de la famille, il n’y aurait pas eu de problème. Sahraoui, fassi figuigui, rifain ou autre…

    Aucun Etat au monde ne peut accepter qu’un haut responsable aux AE de son pays demande un passeport étranger alors qu’il est en exercice.C’est une question de bon sens.

  20. Des hauts responsables marocains qui demandent la double nationalité à défaut de quémander l’asile politique un de ces jours inchallah. De plus il s’avére que l’un deux est sous-secrétaire d’Etat aux AE et de surcroit un sahraoui apatride « marocanisé » grace à des gros pécules et des intérets personnels octroyés par l’Etat marocain. Il est gourmand, l’opportuniste…

    C’est pas beau tout cela et cela ne fait que souligner que la position nationaliste chevronné et extrémiste n’est guére intenable fusse-ce à coup de coeur et d’émotions biberonnées aux chansons de l’massira khadra.

    Je dirais meme que les vrais démocrates sont plutot sensibles au sort de la population sahrawie et à leur droit incontestable à l’autodétermination.

  21. @Amina alias Citoyenne

    Ouah ! Sujette se découvre citoyenne !

    Merci chère Amina pour ton aimable consultation, en plus tout à fait gratuite !

    En fait, tu bosses toujours pour la Map ou tu t’es mise à ton compte ?

    Je suis étonné de l’admiration d’une fervente féministe pour quelqu’un qui refuse aux femmes l’accès au domaine du savoir et à l’espace politique !

    Cependant, je pense que Spinoza est pardonnable sur ce point car il n’a pas, à mon sens, cédé aux préjugés de son temps sur les femmes. Ce qui prouve qu’il s’agit tout simplement d’une précipitation dans son jugement de ces dernières.

    La place de la femme dans la société reste la question la plus problématique dans la pensée de Spinoza, exposée dans son œuvre inachevée, le Traité politique ! Je pense que Spinoza dans sa recherche de l’efficacité pratique a négligé que l’expérience ne permettait pas de conclure à quoi que ce soit définitivement.

  22. Aux responsables de Human Rights Watch

    Les responsables de Human Rights Watch, doivent savoir que nous somme un Etat de droit, et c’est nous qui donnons les leçons aux autres, et nous n’avons pas besoin des conseils des autres qui aux lieux de visiter Tindouf pour voir comment le Polisario viole les droits de l’homme et comment nos frères séquestré à Tindouf sont violement agressé contrairement à toutes les conventions humanitaires.
    Alors nous somme un état de droit et j’invite les responsable de Human Rights Watch ,pour faire une visite à Tindouf pour vraiment voir qui viole les droits de l’homme.
    Signé :acharif moulay abdellah bouskraoui
    http://www.echeab.blog.fr

  23. les vrais démocrates sont plutot sensibles au sort de la population sahrawie et à leur droit incontestable à l’autodétermination

    Cette musique accompagne parfaitement le ton de ton discours: http://www.youtube.com/watch?v=f2-zzmCmMVI

  24. Qu’est ce qu’on peut espérer de personnes comme toi qui ont avalisé et validé les atteintes aux droits de l’Homme à Sidi Ifni dernièrement ? :)

  25. @Shaheen

    Je verrai plutôt « Dixie » des confédérés sécessionnistes .

  26. @ acharif moulay abdellah bouskraoui

    Vous devriez peut être également inviter HRW à faire une visite à Gaza pour que cette ONG puisse constater (si elle arrive à y entrer) la manière dont vos amis d’Israël respectent les droits humains…!

  27. Plutot Taza que Gaza… semble etre la ligne politique étrangère pronée par le président du comité d’Al Qods : Attention à ne pas dépasser les lignes rouges sous peine de subir les affres des sbires du premier défenseur de la pseudo-marocanité du Sahara Occidental…

    PS: Le prix de l’incohérence des positions politiques est encore à pourvoir !

  28. hé tu peux critiqué le gouvernement mais pas acharif moulay abdellah bouyskraoui ça peux te couter cher .

  29. Qu’est ce qu’on peut espérer de personnes comme toi qui ont avalisé et validé les atteintes aux droits de l’Homme à Sidi Ifni dernièrement ?

    Avalisé et validé les atteintes aux droits de l’Homme? Venant d’un militant analphabète, aussi connaisseur du Maroc qu’une patate – cf. la politique marocaine concernant les deux enclaves du nord par exemple – on peut effectivement espérer les nuances d’une interrogation du KGB…

  30. Encaisse et rabats ton caquet au lieu de polluer les espaces d’autrui avec tes supposées connaissances à deux sous ;)

    PS: relis toi – tes commentaires sur les exactions de Sidi Ifni sont toujours archivées ici…

  31. [...] me get this straight…“ – “Maroc/Venezuela: Honni soit qui mal y pense“ – “Rapport de Human Rights Watch sur le Sahara“ – “Qui est Suzanne Scholte, pasionaria républicaine du Polisario?“ – “La [...]

  32. Il est évident que depuis le départ de l’Espagne (reste encore à clarifier cette attitude d’abandon de souveraineté et de responsabilité envers un petit peuple de culture Hispanique fortement marqué puisqu’antérieurement soumis à sa dépendance et à la grâce du roi d’Espagne qui est de fait le PROCURATEUR. Deux pays ( de leurs propres chef ) se sont lancés à l’assaut d’un territoire qui n’est pas à eux c’est pourquoi ce petit peuple a du combattre, mettre à l’abri sa population: Femmes, enfants, ses vieux. Mettre à l’abri au seul endroit absent de protagonistes déclarés dès la première heure.. Pourquoi l’Algérie repousserait ou tuerait des réfugiés: alors ?
    Juste pour plaire aux fractions hostiles?
    Il n’en demeure pas moins que cette attitude tiendrait du rôle de Judas!
    Contraire à sa personnalité l’histoire qui lui a donné naissance au temps béni des sociétés coloniales lorsque l’algérien chez lui n’avait pas de patrie !
    C’est une erreur de jugement que de croire que l’Algérie ami de tous les peuples dans la région n’offrirait pas l’asile. Et bien oui les Sahraouis se sont installés en sécurité à Tindouf qui ce situe bien en territoire Algérien; Vont-ils s’installer sur la Lune ?
    Ni le rôle de PONCE-PILATE, ni celui de JUDAS ne lui convient comment décliner sa responsabilité locale ?
    Les pressions sont pour l’impliquée dans une tragédie locale y consentir…et comment dire après je suis innocent du sang de ces justes !
    C’est une marque de respect et de fraternité que de reconnaitre l’autre dans sa personnalité en toute indépendance….la suite c’est affaire de bonnes relations, d’aide au développement et de contrat mutuel….
    C’est quand même un monde que les gamins d’hier adultes aujourd’hui aient passé leurs vies de l’autre coté de la frontière…à regarder leurs pays ! Mais je rêve ???
    N’ont-ils pas droits comme tous à vivre leurs société !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 110 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :