Les nominations aux prix Douglas Feith et Thomas Friedman pour 2008 sont ouvertes

Les nominations pour l’année 2008 pour les deux prix distincts que sont le prix Douglas Feith et le prix Thomas Friedman sont ouvertes à tous les lecteurs de ce blog, jusqu’au 31 décembre à minuit. Le vote final pour désigner un vainqueur dans chaque catégorie sera ouvert à compter du 1er janvier. Ceux qui souhaitent proposer d’autres candidats que ceux indiqués ci-dessous peuvent soumettre leurs propositions dans les commentaires de ce billet.

Le prix Douglas Feith est décerné en l’honneur de Douglas Feith, ex-under secretary for defense et néo-con patenté. L’ex-commandant en chef des troupes d’occupation étatsuniennes en Irak, le général Tommy Franks, l’avait décrit comme "the fucking stupidest guy on earth". Il est bien évidemment entendu que les nominés peuvent être d’autres persuasions politiques, et que la consécration finale est ouverte à tou-te-s sans distinction de sexe, d’ethnie, de nationalité, de religion, d’orientation sexuelle, d’origine sociale ou d’opinions politiques, pourvu que le candidat/la candidate soit dans la lignée de l’appréciation portée par Tommy Franks.

Le prix Thomas Friedman est quant à lui décerné à un journaliste, chroniqueur ou éditorialiste dont les écrits ou propos s’inscrivent dans la lignée du chroniqueur étatsunien Thomas Friedman, qui sévit au New York Times. Un style boursouflé, des platitudes, des stéréotypes, des erreurs à profusion, des poncifs et des raisonnements approximatifs, voire une bonne pincée de mauvaise foi, chaque lecteur, téléspectateur ou auditeur pourra en relever. Ce qui sera primé ici sera la constance dans l’effort et le talent déployé à atteindre les sommets friedmanesques. Là aussi, il est bien évidemment entendu que les nominés peuvent être d’autres sensibilités politiques ou supports médiatiques, et que la consécration finale est ouverte à tou-te-s sans distinction de sexe, d’ethnie, de nationalité, de religion, d’orientation sexuelle, d’origine sociale ou d’opinions politiques, pourvu que le candidat/la candidate soit dans la lignée de l’oeuvre friedmanesque.

Trois conditions à chaque nomination:

1- Elle doit être fondée sur un écrit ou une déclaration faits durant l’année 2008, de préférence avec un lien ou une référence;

2- Le prix Doug Feith est réservé aux non-journalistes, tandis que le prix Thomas Friedman est réservé aux journalistes voire exceptionnellement à des organes de presse écrite ou audiovisuelle.

3- Les bloggeurs et commentateurs de blogs sont exclus de ces deux compétitions, à grand regret car il y là un gisement de talents inépuisable.

Mes nominés pour le prix Douglas Feith, avec mes regrets pour Rachida Dati, méritoire par la constance de son incompétence et par la carence de son bon sens, mais qui n’a pas réussi à mettre à son palmarès des pics de performance qui lui assureraient une place sur le podium:

1- Abbas El Fassi, premier ministre marocain. Il est presque hors concours. Il mériterait le prix pour l’ensemble de son oeuvre mais encore plus pour son entretien déjà mythique avec Jeune Afrique il y a quelques mois.

2- Salaheddine Mezouar, ministre des finances marocain. Il a raté le prix Nobel d’économie, mais ses déclarations sur la chute de la bourse de Casablanca, dût aux repas de rupture du jeûne resteront dans les annales.

3- John Mc Cain. Il a déclaré en septembre que les fondamentaux de l’économie étatsunienne étaient bons. Sans commentaire.

Mes nominés pour le prix Thomas Friedman:

1- Nadia Salah, rédactrice en chef de L’Economiste: un peu comme pour Abbas El Fassi, c’est le couronnement d’une oeuvre de longue haleine, avec des pics de performance qui forcent l’admiration. C’est aussi un peu injuste: c’est toute l’équipe éditoriale de L’Economiste qui devrait être primée.

2- Khalil Hachmi Idrissi, éditorialiste d’Aujourd’hui Le Maroc, pour la parfaite maîtrise des réalités constitutionnelles marocaines manifestée par le constat que "la famille royale est une famille comme toutes les familles marocaines".

3- Je me rends compte que la patrie des droits de l’homme est injustement absente de la liste des nominés.  S’agissant du domaine médiatique, c’est sans doute que la concurrence y est trop rude pour distinguer une seule individualité: entre les blocs-notes de BHL, les approximations du Monde, la haine raciale d’Ivan Rioufol dans Le Figaro, l’esprit partisan de Claude Askolovitch et l’insondable abîme de flagornerie qu’on retrouve régulièrement dans les pages des newsmagazines, difficile d’en distinguer un de peur d’en oublier. Mais il faut cependant garder une mention spéciale pour Charlie Hebdo, l’organe de propagande islamophobe de Philippe Val, le plus célèbre lecteur de Spinoza de France. Si les éditoriaux du maître des lieux sont d’une bêtise difficilement égalable, l’incohérence de ses propos en fait un orfèvre de la mauvaise foi journalistique. Mais me rendant compte que ces deux listes de nominés comptent aucune femme, Rachida Dati ayant été recalée in extremis, je me dois de proposer le nom de soeur Caroline Fourest, papesse du clergé laïcard, qui aime les caricatures lorsqu’elles visent le prophète Mohamed mais semble plus circonspecte quand elles visent Philippe Val.

A vous de jouer.

About these ads

19 Réponses

  1. Bonjour Ibn Kafka,

    Je propose Claude Goasguen et Christian Estrosi, 2 grands sarkozystes respectivement pour:

    GOASGUEN, le puissant pro-sioniste (si pas sioniste): "A Sderot, on subit quotidiennement les agressions d’un peuple sauvage de terroristes épouvantables (…)"

    http://www.rue89.com/2008/03/20/goasguen-les-palestiniens-et-le-peuple-sauvage-de-terroristes

    et

    ESTROSI / Obama élu grâce à Sarkozy/: "Pour moi qui représente aujourd’hui notre grande famille politique, l’UMP, celle du président de la République française, nous voyons que l’impulsion qu’il a donné ces dernières semaines aura sans doute aussi quelque part pesé sur le comportement des Américains" (…)

    http://lecafepoliticien.blogspot.com/2008/12/indit-barack-obama-t-lu-grce-limpulsion.html

  2. @IK

    Pour le prix Douglas Feith, je placerai en N°3, Silvio Berlusconi pour sa déclaration sur OBAMA (« Jeune, beau et bronzé »).

    Pour le prix Thomas Friedman, je verrai bien Mostafa Alaoui pour l’ensemble de son œuvre à la TV marocaine !

  3. Au début quand j’ai vu que tu n’as nommé que des marocains j’allais t’en vouloir. Mais, au fur et à mesure que j’avançais dans ma lecture je me suis rendue compte que tout de même tu as pensé aux potentiels lauréats français.
    Mon nommé de cette année et sans conteste c’est Eric Zemmour. En l’espace d’un mois j’ai consacré deux billets à ses propos :
    – les premiers sur l’existance des races.
    – Les seconds sur sa désignation des travailleurs étrangers dans les pays européens et nord-américains comme cause à mi-chemin entre directe et indirecte de la crise financière devenue économique. Madoff lui est un enfant de choeur !!! Il fallait l’oser quand même…
    Pour appuyer cette nomination, je précise aux votants qu’Eric Zemmour est cohérent et constant dans sa bêtise. La preuve son bouquin "le premier sexe" ainsi que sur tous les propos qu’il a tenus dans l’émission "on n’est pas couché" et dans ses articles dans le Figaro.
    http://www.ericzemmour.fr/

  4. J’avais oublié son roman "petit frère" et l’autre émission où il officie "ça se dispute" sur i-télé

  5. Pour une fois que je pouvais gagner quelque chose, tu m’exclus d’emblée du jeu ! :(

    tana mala3ebch yalah ! :(

    Je vote Bush et Philippe Val pour l’ensemble de leur œuvre sur 2008.

    Happy mary christmas !

  6. Dommage que les bloggueurs soient exclus. J’aurais proposé Hmida pour la première catégorie. Sa bêtise "performative" durant toute cette année est un cas d’école digne d’être récompensé et enseigné..

  7. Parce que la connerie est la matière la mieux répartit chez nombre de politiques et de journalistes confondus je m’abstiendrai d’en citer de peur de faire des mécontents neammoins je ferai une exception pour Abbas sachant que lui, les dépasse de la tête et des épaules.Sa dernière sortie en Espagne vaut le détour lors de la conférence de presse conjointe avec le 1er ministre espagnol au palais de la Moncloa,il a appelé ce-dernier,tenez-vous bien,"Jose Maria Zapatero"devant l’hilarité bruyante des journalistes,qu’à fait notre héros national?Imperturbable, il s’est tout simplement surpassé en se reprenant par un "Maria Jose Zapatero".Qu’elle est la seule personne de l’assistance qui n’a pas ri? Je vous le donne en mille:Luis Rodriguez Zapatero.Même quand notre pitoyable Abbas essaie de se corriger il fait pire que sa première boulette car par sa 2ème appellation Abbas a reussi a transformer Mr Zapatero en femme.Comme disait l’autre dans le diner de con:"il ne se repose jamais".
    Voilà pourquoi j’en fait mon candidat pour le prix Douglas Faith bien que je doute fort que Douglas Faith arrive un jour avec toute la volonté du monde à la cheville de Abbas.

    http://participacion.abc.es/lafronteradebil/post/2008/12/17/josao-maraaa-zapatero

  8. Dans le même genre de bêtises verbales, je vote :

    Estrosi :

    "Vous avez vu comme Monsieur Sarkozy est populaire en forêt amazonienne " Christian Estrosi, le 11 février lors du voyage de Nicolas Sarkozy en Guyane, interrogé sur la chute vertigineuse du président dans les sondages.

    Vous avez bien noté que Sarko est même populaire dans la jungle amazonienne !

    Sarko :

    "Casse-toi, pauv’con", Nicolas Sarkozy, Président d’une puissance nucléaire qui pète les plombs comme un gamin et n’arrive pas à retenir ses nerfs…il s’énerve sur un paysan qui refuse de lui serrer la main ! Salon de l’Agriculture, le 23 février.

    Mais il s’est ratrappé avec une esthéticienne qui refuse également de lui serrer la pince !

    Palin:

    "Concernant les questions sur le poste de vice-Président, je ne pourrais y répondre avant qu’on m’ait expliqué exactement ce qu’un Vice Président doit faire chaque jour". Sarah Palin, le 31 juillet.

    Candidate à la vice-présidence des USA !

    Dati:

    "Dire qu’un mineur d’aujourd’hui peut justifier une sanction pénale à partir de 12 ans me semble correspondre au bon sens". Rachida Dati, le 3 décembre.

    ça donne froid dans le dos d’entendre une bêtise pareille de la bouche d’une femme enceinte soi-disant future maman !

    Voici "Le top 2008 des citations politiques" soigneusement choisi pour vous par le blog :

    http://politique.fluctuat.net/blog/34926-le-top-2008-des-citations-politiques.html

  9. Oups, j’ai oublié !

    Abbas :

    "Cela traduit la liberté qui prévaut au Maroc et montre que les Marocains sont libres dans leur pays…". Déclaration d’ Abbas El Fassi, Premier ministre, faite à la chaîne de télévision "2M" suite à la répression sauvage des manifs d’Ifni.

    S’il y a vraiment la liberté au pays du Makhzen comme dit Abbas, les chaînes makhzéniennes auraient été les premières à rapporter l’info et non à l’étouffer puis à faire diversion en attaquant les médias étrangers qui font le travail à leur place !

    http://www.rtv1860.com/news/118/ARTICLE/1152/2008-09-15.html

  10. Ik. Tu n’avais pas le droit d’en proposer toi même. Dès que j’ai vu le Friedman, je me suis dit que Nadia et Khalil devaient être primés ex-eaquo et à main levée …. lol

    Pour le Feith, ca sera pour moi ssi Chakib et son légendaire "Il n’y a pas d’évènements à Sidi Ifini, juste des agents du désordre".

  11. Ceux que je voulais proposer l’ont été déjà. mais je rajoute quelques uns.
    la première catégorie je propose
    – Abdelouahed Erradi pour sa déclaration « si je suis élu premier secrétaire de l’USFP, je demanderai à SM le Roi Mohammed VI de me libérer de mon poste de ministre de la Justice pour me consacrer entièrement à la gestion du parti. »
    Si il gagne je propse que le prix soit des pantalons distribués à tous le smilitants de l’USFP et pour cause ils ont fini tous par baisser leurs pantalons et il faut bien les couvrir.
    Lien : http://www.aujourdhui.ma/couverture-details62291.html
    – Ségolène Royal pour sa déclaration dans l’affaire Kerviel « Je demande à ce que les 7 milliards d’euros soient remboursés aux familles qui sont plongées dans l’endettement. »
    http://www.lachalouperassemble.com/article-16031200.html

    Pour le deuxième prix mon favori est KHI mais comme il a été proposé je propose « l’orphelin de Hassan II » le journaliste télé Mustapha Al Alaoui , pas pour une déclaration, mais pour l’ensemble de son œuvre.

  12. Pour le friedman je propose l’équipe de telquel, pour le nombre de couverture consacrées au roi M6, et pour tous les articles où Benchemssi se plaint que le roi est trop présent dans les médias nationaux.
    Le matin du sahara mérite la deuxième place pour l’ensemble de son oeuvre.

    Et pour le feith, je propose Abbas el fassi, pour son discours inaugural du travail gouvernemental.

  13. Pour le prix Douglas Feith, je vote Abou-Merde (ou Ghayet), le ministre des sales affaires égyptiennes pour ses déclarations sur les crimes de guerres à Gaza (3onef, iqtital, la yaloumouna ila anfosahom….).

    Exemple depuis Ankara : « yajibo fa9efo al iqtital ».

    Comme si l’action de tuer est équivalente dans les 2 camps.

  14. @7didane

    C’est pas souvent que je te rejoins …mais cette fois ci je suis d’accord avec toi à 1000% !

  15. Pour le Douglas Feith, je propose le 1er ministre conservateur canadien Stephen Harper pour sa dernière tentative de supprimer le financement publique des partis qui a plongé le Canada ds sa pire crise politique depuis 1929. C’est dire la gravité-stupidité de son geste dans un pays où les évènements qui font la une sont surtout ‘weather related’.

    Pour le Friedman, encore un ‘canadian’, André Pratte éditorialiste en chef de La Presse qui déclare ds un éditorial : ‘Il faut plutôt se demander si la riposte est justifiée, si elle vise des cibles militaires et si tout est fait pour épargner la population civile. Dans le cas présent, la réponse aux trois questions nous paraît positive.’ Vous aurez deviner le monsieur parle de l’attaque israélienne sur Gaza.
    Lien : http://tinyurl.com/8qjpsm

  16. Alors ?

  17. [...] vais d’ailleurs relancer le Thomas Friedman award pour 2008, de même que le Doug Feith award – tous deux repoussés pour cause de guerre à [...]

  18. [...] Inutile de dire que seul un effort surhumain de Nadia Salah ou Fahd Yata pourraient faire échapper le prix Thomas Friedman 2009 des mains d’Ahmed el Bardissi du Progrès [...]

  19. [...] Je demande pardon à Thomas Friedman. Je demande pardon à Nadia Salah. Je demande pardon à Douglas Feith. Je demande pardon à Mohamed Abdelaziz el Marrakchi. Je demande pardon au général Hosni [...]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 108 autres abonnés

%d bloggers like this: