Gaza: la phrase du jour

Dixit Patrick Besson dans Le Point (il est par ailleurs le meilleur chroniqueur français depuis la mort de Bernard Frank):

L’opération « Plomb durci » de Tsahal dans la bande de Gaza ? Heureusement que les Israéliens ne sont pas serbes, sinon Tzipi Livni et Ehoud Olmert seraient en route pour le Tribunal international de La Haye.

About these ads

25 Réponses

  1. Parfait. Rien à ajouter.

  2. Dans le mile !

  3. Bien dit !

  4. Il est vraiment excellent Patrick Besson. Il a pratiquement toujours raison (très vache) en matière de critique littéraire. Je l’ai lu dans le Point, et franchement ça fait du bien de savoir que "des comme lui" ont encore le courage de dire des choses sensées sur Israël. Comme quoi il ne faut jamais désespérer de l’Humanité.

    J’aimerai bien avoir l’avis de Jean Luc Mélanchon présent hier lors de la manifestation de Paris, qui dit toujours des choses sensées face à ce genre d’injustices.

    Désolée d’avoir été longue , parce que j’ai lu tous tes papiers avec beaucoup d’intérêt…Même si comme tu le sais nous ne sommes pas d’accord sur l’opposition Hamas/Fatah (Autorité palestinienne), les outils de la résistance légitime mais vouée à l’échec… Même si je suis en désaccord avec toi à propos de la publication des photos d’enfants les plus atroces et inhumaines sur ton blog.

  5. trés bien vu :)

    @Amina: J’aurais aimé te lire et avoir ton point de vue sur tout ce qui se passe ! Cordialement.

  6. Merci Mr Ibn Kafka pour ce que vous publiez. Le blog peut être une arme contre la désinformation et pour briser le silence.

    Dans la citation, j’ai pas compris le sens donné au mot "Heureusement".

    Continue mon cher. Allah y jaziq bikhair

  7. En effet, le fait pour ces deux criminels de guerre d’être israéliens les "protège" contre toute mise en cause internationale, l’état hébreu s’étant décalré et étant reconnu par ses parrains USA hors-la-loi internationale

  8. Les règles du Proche Orient

    Grand pas de franchi si on pouvait avoir ces règles à l’esprit lorsque l’on regarde le Journal TV le soir (pour certains d’entre nous), ou quand on lit notre journal le matin. Notre compréhension des évènements au Proche-Orient en sera un peu améliorée :

    Règle n°1 : Au Proche-Orient, ce sont toujours les Arabes qui attaquent les premiers et c’est toujours Israël qui se défend. Cela s’appelle donc des représailles.

    Règle n°2 : Les Arabes, Palestiniens ou Libanais n’ont pas le droit de tuer des civils de l’autre camp. Car cela s’appelle du terrorisme.

    Règle n°3 : Israël a le droit de tuer les civils Arabes. Car cela s’appelle de la légitime défense.

    Règle n°4 : Quand Israël tue trop de civils, les puissances occidentales l’appellent à la retenue. Cela s’appelle la réaction de la communauté internationale.

    Règle n°5 : Les Palestiniens et les Libanais n’ont pas le droit de capturer des militaires israéliens, même si leur nombre est très limité et ne dépasse pas trois soldats.

    Règle n°6 : Les israéliens ont le droit d’enlever autant de palestiniens qu’ils le souhaitent (environ 10.000 prisonniers à ce jour, dont prés de 300 enfants). Il n’y a aucune limite et ils n’ont besoin d’apporter aucune preuve de la culpabilité des personnes enlevées. Il suffit juste de dire le mot magique "terroriste".

    Règle n°7 : Quand vous dites «Hezbollah», il faut toujours rajouter l’expression «soutenu par la Syrie et l’Iran».

    Règle n°8 : Quand vous dites «Israël», il ne faut surtout pas rajouter après «soutenue par les Ètats-Unis, la France et l’Europe» car on pourrait croire qu’il s’agit d’un conflit déséquilibré.

    Règle n°9 : Ne jamais parler «territoire occupés» ni de résolutions de l’ONU, ni de violations du droit international, ni des conventions de Genève. Cela risque de perturber le téléspectateur et l’auditeur de France Info.

    Règle n°10 : les israéliens parlent mieux le français que les Arabes. C’est ce qui explique qu’on leur donne, ainsi qu’à leur partisans, aussi souvent que possible la parole. Ainsi , ils peuvent nous expliquer les règles précédentes (de 1 à 9). Cela s’appelle de la neutralité journalistique.

    Par Bernard Langlois
    Fondateur de l’hebdomadaire Politis In Afrique Asie juin 2008

  9. Connaissant le positionnement de l’Hebdo "Le Point", je me demande si la citation veut dire autre chose que ce que certains ont compris.
    Besson ne se réjouit-il pas que les israéliens ne sont pas des serbes et donc dans l’impunité totale ?
    Je me trompe peut-être !

  10. Bonjour,

    Vous oubliez juste de préciser qu’en l’espèce:

    -Israël respectait une trêve conclue avec le Hamas depuis 6 mois. Que c’est le Hamas qui a décidé de balancer des roquettes sur Israël à la fin de cette trêve alors que les dirigeants israéliens avaient fait part de leur volonté de continuer la trêve.

    - Je ne connais aucun pays au monde qui accepterait que sa population civile soit bombardée (même avec des petites roquettes) sans réagir.

    Essayez juste de vous mettre un instant à la place des israéliens.
    Israël s’est retirée de Gaza en 2005 et en échange les palestiniens ont choisi comme représentants le Hamas qui a profité du retrait israélien pour bombarder la population civile. Comment réagiriez vous dans cette situation?

    N’oublions pas que lorsque les accords de paix entre Israel et l’autorité palestinienne représentaient encore un petit espoir de reglement du conflit (1992-1996), le Hamas a déclenché des attentats suicides contre la population israelienne dans le but de faire dérailler le processus de paix.

    Le Hamas ne veut pas la paix avec ses voisins et je pense qu’aucun visiteur de ce site n’a envie de vivre dans un pays gouverné par le Hamas.
    Israel n’est pas en guerre avec les palestiniens mais avec le Hamas et les autres organisations "terroristes" ou "combattantes" qui refusent le droit d’Israel d’exister.

    Personne ne veut ni ne peut négocier avec des personnes qui vous refusent le droit à l’existence.

    Shalom aleichem (partez en paix) Salam Aleikoum

  11. fuksi,

    J’ai l’impression de lire de la propagande pro-israélienne une fois encore!!!
    Pourquoi n’évoquez-vous pas le sort de ces 4 responsables du Hamas, tués le 4 novembre dernier soit pendant cette trêve, négociée entre les deux parties et qui arrivait à terme mi-décembre…
    Il est tellement réducteur de mettre la faute sur Hamas. Avant d’argumenter comme vous venez de le faire, remontez svp aux sources et aux raisons pour lesquelles Hamas ne souhaitait pas reconduire cette trêve…
    Et sincèrement, quelque soit la réponse que vous souhaiteriez apporter, rien, je dis bien rien ne justifie autant d’atrocités.

    Salam Aleikoum

  12. Bonjour monsieur fuksi,

    S’il est regrettable que le Hamas ait utilisé des roquettes le 19 décembre dernier, il est utile de préciser que ces roquettes n’ont en aucun cas rompu la trêve puisque vous oubliez
    juste de préciser qu’en l’espèce:

    Israël a brisé la trêve dès le 4 novembre dernier et non le Hamas le19 décembre.

    L’article de Libé le montre très bien

    http://www.liberation.fr/monde/0101306609-la-treve-entre-le-hamas-et-israel-aura-dure-six-mois

    Salut à toi, salam alik, shalom assahbi

  13. Je découvre ce blog et je ne peux qu’être d’accord avec ce qui y est écrit. Je trouve d’ailleurs très pertinentes les règles d’or de Bernard Langlois.

    Pour moi, la réaction d’Israël est totalement démesurée. J’ai entendu aujourd’hui au journal belge d’RTL-TVI un porte-parole du gourvernement israélien dire que Israël n’avait pas d’enfants décédés de son côté car elle les protégeait bien tandis que le Hamas se servait d’eux comme boucliers humains.

    Il faudrait que l’on m’explique où doit se réfugier la population civile ? Dans les bâtiments gardés par l’ONU ? Oh ben non, ils sont bombardés !

    Dans une maison, une école ? Oh ben non plus, puisqu’elles sont bombardées également !

    Comment les enfants et plus largement les civils pourraient se protéger dans un territoire aussi densément peuplé et entièrement sous blocus !

    Personnellement, et aux risques de choquer en utilisant des termes durs mais réalistes, je trouve que Gaza ressemble de plus en plus à un camp de concentration.

    A rajouter à l’horreur, l’utilisation d’armes aux phosphores blancs …

  14. Fuksi: La propagande sioniste devient trop ennyeuse et manque d’imiganisation. Consult with your superiors to try to change the stance!

  15. Bonjour,

    Petite précision, je ne suis pas un agent du gouvernement israélien, je suis tout simplement citoyen de ce pays que j’aime et je suis fier de ce qui a pu être réalisé en à peine 60 ans.

    Concernant la trêve : oui Israël a éliminé 6 combattants du Hamas le 4 novembre mais pendant les six mois de trêve le Hamas n’a pas non plus totalement cessé de bombarder le sud d’Israël. Mais surtout le Hamas a mis à profit la trêve pour se réarmer et pour augmenter la portée de ses roquettes. Fin décembre, le gouvernement israélien à fait part à l’Egypte de sa volonté de poursuivre la trêve, on aurait pu arriver à une situation de cessez-le-feu comme c’est le cas avec la Syrie ou le Liban. La seule réponse du Hamas a été un bombardement massif du sud d’Israël. Israël a prévenu que les bombardements du Hamas allaient automatiquement déclencher une riposte. Le Hamas n’a pas tenu compte des mises en garde d’Israël.
    Que feriez-vous à la place d’Israël si une partie de votre population était bombardée quotidiennement ? N’importe quel Etat soucieux de la sécurité des ses concitoyens aurait réagi de la même façon et probablement avec plus de violence.

    Négocier ? Israël négocie avec l’autorité palestinienne, l’Egypte, la Syrie, la Turquie, et avec tous les pays qui veulent avoir des relations normalisées. Mais le Hamas n’a pas fait part de son intention de négocier, d’ailleurs ils viennent de rejeter la proposition franco-égyptienne de cessez-le-feu. Relisez la charte du Hamas, ses objectifs sont clairs : libérer la Palestine jusqu’au dernier lopin de terre, ne pas négocier et établir un état islamique sur les territoires libérés.
    Compte tenu des objectifs du Hamas, sur quel sujet voulez vous qu’Israël négocie avec le Hamas ? sur les frontières d’un état islamique où les juifs vivraient à l’ombre de l’Islam ? pensez vous sérieusement qu’Israël va accepter cette solutions?

    Les atrocités : Certains d’entre vous parlent d’atrocités, d’horreurs, de camps de concentration, crimes de guerre etc. Malheureusement, aucune guerre n’épargne les civils mais c’est le Hamas qui porte la responsabilité du bilan de cette guerre. C’est le Hamas qui la souhaitait, c’est le Hamas qui cache ses combattants au milieu de la population civile alors que les israéliens mettent leurs civils aux abris et envoient les militaires se battre. C’est le Hamas qui refuse de négocier et c’est le Hamas qui en dépit de la situation humanitaire catastrophique clame que la victoire est proche. Si les chefs du Hamas qui sont planqués en Syrie (quel courage !!!) pensent que la victoire est proche (c’est ce qu’ils ont annoncé hier soir sur Al-Jazeera), ils n’ont aucune raison de faire cesser les combats.
    Si les israéliens voulaient réellement commettre des atrocités contre la population palestinienne comme vous le suggérez, ils feraient comme les russes en Tchétchénie (vous n’en parlez pas beaucoup sur votre blog de ce qui se passe en Tchétchénie), comme les jordaniens contre leurs frères palestiniens qui en quelques jours ont réglé le problème (septembre noir), ou comme le Hamas contre l’autorité palestinienne lors du putsch de Gaza (plus d’une centaine de morts). Au lieu de cela, les israéliens procèdent par des frappes précises, lancent des avertissements à la population civile lui demandant de s’éloigner des zones de combat, acceptent une trêve humanitaire de 3 heures par jour (à ma connaissance, il n’y a jamais eu dans l’histoire moderne, une guerre où les belligérants ont accepté de cesser les combats pendant un laps de temps). Malheureusement, et je le répète, aucune guerre n’épargne les civils.
    Alors vous pouvez parler de camp de concentration ou de crimes de guerre mais n’oubliez pas que c’est la population de Gaza qui a élu le Hamas aux dernières élections législatives. Il faut être naïf ou ignorant pour croire que le Hamas allait chercher le chemin de la paix sans passer par la guerre.

    Pour conclure : que vous le vouliez ou non, les israéliens n’ont aucune intention de quitter leur pays et le laisser aux palestiniens. Il n’y a pas d’autres solutions à ce conflit que la création de deux états ayant la volonté de vivre cote à cote. Ce n’est pas impossible, la France et l’Allemagne ont bien trouvé le chemin de la réconciliation après de nombreuses guerres. Pour l’instant, il n’y a pas de volonté de la part du Hamas de vivre aux cotés d’Israël, ce n’est pas moi qui le dit mais le Hamas dans sa charte fondatrice :

    http://www.gremmo.mom.fr/legrain/voix15.htm (français)
    http://www.islamonline.net/Arabic/doc/2004/03/article11.SHTML (version en arabe)

    Le jour où les palestiniens comprendront que la seule solution c’est la coexistence pacifique et que vouloir se débarrasser des israéliens par la force est une chimère, un grand pas vers la paix sera fait.

    Shalom – Salam

  16. Fus ki, je vous cite "Le jour où les palestiniens comprendront que la seule solution c’est la coexistence pacifique et que vouloir se débarrasser des israéliens par la force est une chimère, un grand pas vers la paix sera fait."

    Qu’est-ce qu’ fait Israèl pour ceux qui ont bien compris ce que vous avancez. En premier lieu Yasser Arafat et le Fatah en général. Rien !!! Arafat qui vous a tendu la main n’est il pas mort assiégé par vos soldats. Et Rabin qui lui atendu la main n’est-il pas assassiné par vos soins.
    Ce que j’admire chez vous si cette capacité extraordinaire de MENTIR, mais surtout de vouloir convaincre le monde de vos mensonges.

  17. Monsieur Fuksi,

    Vous voulez donc dire que les Palestiniens n’ont que ce qu’ils méritent ? Que c’était à eux de ne pas élire le Hamas c’est bien cela ?

    Magnifique !

    Et celle-ci je l’adore !

    "Pour conclure : que vous le vouliez ou non, les israéliens n’ont aucune intention de quitter leur pays et le laisser aux palestiniens"

    LEUR pays ? Très bien. Et les Palestiniens c’est où leur pays ? Ce qu’Israël a la grande générosité de leur laisser ? Entassés les uns sur les autres ?

    Je ne trouve vraiment pas qu’il y a de quoi être fier de ce qui a été fait en 60 ans. Beaucoup d’injustices et de crimes de guerre ça oui.

  18. Ok, je suis peut être un menteur mais que proposez vous comme solution au conflit israelo-palestinien?

  19. @ fuksi,

    Question :

    "que proposez vous comme solution au conflit israelo-palestinien?"

    Réponse :

    Une seule chose : qu’Israël respecte son "géniteur", c’est à dire l’ONU et qu’il commence à se conformer aux résolutions émises par cette organisation à commencer par la 242 et la 338 !

  20. Oui, je pense que les palestiniens ont commis une erreur historique en votant pour le Hamas. Je rappelle qu’il s’agit d’une organisation qui refuse les négociations de paix , qui fait l’apologie du martyr et de la lutte armée. Les palestiniens ont choisi le Hamas en connaissance de cause et en connaissant les objectifs poursuivis par cette organisation. Le hamas voulait la guerre, il l’a obtenue. Le hamas pense que seule la lutte armée permettra de "libérer" la Palestine et que l’ensemble de la Palestine mandataire appartient aux palestiniens. Vous comprendrez aisément que cette solution est inacceptable pour Israël.

    Alors on peut gloser pendant des heures sur les responsabilités et les droits historiques de chacun mais ne vous attendez pas à ce qu’Israël accepte de s’auto-détruire pour faire plaisir aux palestiniens ou même pour effacer ce que vous considérez comme une injustice faite aux palestiniens. Je le répète encore, la seule solution au conflit, c’est deux états cote à cote et cela correspond aux résolutions de l’Onu mais certainement pas aux buts du Hamas.

    J’invite tous ceux qui défendent le Hamas à relire leur charte fondatrice. Si vous trouvez votre bonheur dans le modèle de société décrit dans cette charte, libre à vous, mais ne soyez pas surpris qu’Israël refuse de négocier avec cette organisation.

    Shalom

  21. @ fuksi,

    Vous bottez en touche concernant le respect des résolutions de l’ONU par Israel !
    Voir mon Com 19 !

  22. Alibaba,

    Pas du tout, 2 états indépendants vivant cote-à-cote correspond aux résolutions de l’ONU.

    Petite remarque: vous oubliez (volontairement?) la résolution 181 de l’ONU de 1947 qui partageait la Palestine en deux états. Cette résolution a été acceptée par Israël et refusée par les états arabes qui pensaient se débarrasser du problème israélien en déclarant la guerre. Les pays arabes ont perdu la guerre, les arabes vivant en Palestine sont devenus réfugiés et le conflit israelo-arabe est né. C’est la source du problème.

    Shalom

  23. @ fuksi

    Pas du tout : relisez mon Com 19.

    J’ai dit : " qu’il commence à se conformer aux résolutions émises par cette organisation à commencer par la 242 et la 338"…donc y compris la 181, votée en 1947.

    Ne cherchons pas le diable là où il n’est pas : tous les pays arabes reconnaissent "de facto" cette fameuse résolution 181 qui est l’acte de naissance d’Israel !.

    Mais êtes vous sur qu’Israël a appliqué "loyalement" la résolution 181 dans son intégralité ?
    Que sont devenus les territoires affectés aux Arabes …par cette résolution ?

  24. Alibaba,

    De 1947 à 1967, ces territoires ont été purement et simplement annexés ……..par la Jordanie et l’Egypte. Ces pays ont créé les camps de réfugiés qui existent encore aujourd’hui. Ils auraient pu intégrer les réfugiés palestiniens au sein de leur population ou créer un État palestinien avec les territoires qui leur étaient dévolus mais non, ils ont préférés maintenir les palestiniens dans un statut de réfugiés et leur ont promis qu’ils libéreraient un jour l’ensemble de la Palestine par la force. On connait la suite. . . D’ailleurs dans le cadre des accords de camp David, Israël a voulu rendre Gaza à l’Egypte qui n’en a pas voulu.

    Question subsidiaire: durant tout le 20ème siècle il y a eu des millions de réfugiés politiques, ces réfugiés au fil du temps ont fini par s’intégrer dans leurs pays d’accueil. Comment se fait il que les palestiniens demeurent éternellement réfugiés? pourquoi les palestiniens qui vivent au Liban ou en Jordanie vivent encore dans des camps et n’ont pas acquis la citoyenneté de leur pays d’accueil?
    Pourquoi ne manifestez vous pas pour l’intégration des palestiniens qui vivent dans les pays arabes? Je comprends qu’un Palestinien qui s’est enfui ou a été chassé de Jaffa en 48 rêve de revenir à Jaffa mais les juifs qui vivaient en Iran ou en Syrie rêvent aussi de revenir dans leurs ancien pays.
    Je pense et cela ne va pas vous plaire que les pays arabes ont une responsabilité importante dans la tragédie palestinienne. Ils ont empêché les palestiniens qui le souhaitaient d’accepter le partage de la Palestine de 1947, quand ils administraient les territoires occupés, ils n’ont rien fait pour créer un état palestinien, ils ont maintenu les palestiniens vivant sur leur territoire dans un statut de réfugiés et ils les ont massacrés à la moindre tentative de revendication politique.

    Enfin, vous connaissez ma solution: 2 états pour deux peuples vivant en paix et j’espère connaitre cela de mon vivant.

    J’aimerai remercier l’administrateur de ce blog qui (pour l’instant ;-) ) m’a permis de m’exprimer librement et ne m’a jamais censuré. Je trouve que nos échanges sont très intéressants bien que nos points de vue divergent.

    Shalom

  25. @ fuksi

    Votre commentaire n’est pas conforme à la réalité : l’Egypte et la Jordanie n’on t jamais annexé les territoires dévolus à la partie arabe dans le cadre du plan de partage .

    Vous dites par ailleurs :
    "Je pense et cela ne va pas vous plaire que les pays arabes ont une responsabilité importante dans la tragédie palestinienne. Ils ont empêché les palestiniens qui le souhaitaient d’accepter le partage de la Palestine de 1947, quand ils administraient les territoires occupés, ils n’ont rien fait pour créer un état palestinien, ils ont maintenu les palestiniens vivant sur leur territoire dans un statut de réfugiés et ils les ont massacrés à la moindre tentative de revendication politique."

    Vous oubliez tout simplement que dés le départ, en 1947, les dés étaient pipés pour la partie arabe.
    La problématique est simple : on a spolié des terres qui appartiennent à des Palestiniens depuis des siècles pour y créer un Etat "ex nihilo" .
    Les Palestiniens auraient réagi (et continueraient de réagir) de la même manière s’ils s’agissaient d’implanter sur leurs terres un Etat pour les esquimaux ou les arborigénes ou ..ou…

    Et combien même les Palestiniens auraient accepté le plan de partage de 1947, l’Etat naissant d’Israël aurait de toute façon torpillé ce plan.
    Car je ne vois pas comment on peut interpréter la pensée de Ben Gourion lorsqu’il a écrit à propos de ce plan de partage….et de la stratégie d’Israel pour le futur : «Si je suis un adepte enthousiaste de la création d’un Etat juif immédiatement, même s’il faut pour cela accepter le partage de la terre, c’est parce que je suis convaincu qu’un Etat juif partiel n’est pas une fin, mais un début. .Car nous savons que l’acquisition que nous venons de faire est importante pas seulement en tant que telle, mais aussi parce qu’elle nous permet d’accroître notre force, tout accroissement de force nous rapprochant de l’acquisition du pays tout entier. La création d’un Etat, même partiel, constituerait aujourd’hui un puissant levier dans notre effort historique pour la rédemption du pays tout entier.»

    Eretz Israël : c’est cela la vrai stratégie à long terme et l’objectif ultime d’Israël telle qu’exposée par son père fondateur.
    Et toutes le négociations entreprises épisodiquement par Israel avec les Palestiniens …n’est que de la poudre aux yeux, de mon point de vue.
    Naturellement, cette stratégie aurait eu beaucoup de chance d’aboutir rapidement ….si les palestiniens expulsés de leurs terres par Israël s’étaient intégrés dans leur pays d’accueil oubliant au fil du temps leur cause première (qui est également la nôtre) : la création d’un Etat Palestinien.
    Mais je vous accorde que les Etats arabes n’ont pas fait suffisamment ce qu’ils devaient faire pour aider à la création rapide de l’Etat palestinien

    A toutes fins utiles :

    http://www.un.org/french/Depts/palestine/history2.shtml

    Salam

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 107 autres abonnés

%d bloggers like this: