Richard Falk: "Un procès de Nuremberg contre les criminels de guerre israëliens? Juridiquement et moralement, pourquoi pas?"

Par233533
Richard Falk sur Al Jazeera: "Les actions d’Israël sont suffisantes pour lancer des enquêtes sur l’existence de crimes de guerre et crimes contre l’humanité, à l’encontre d’individus mêlés à ces actes. Il faut déterminer l’intention criminelle. Le refus de laisser le CICR accéder aux blessés aggrave l’appréciation qu’on fait des actions militaires israëliennes, et constitue un crime en soi. L’utilisation des bombes au phosphore est inhumaine dans le contexte de Gaza".

Faudrait-il tenir un procès de criminels de guerre à Nuremberg? "Juridiquement et moralement, oui. Politiquement, les procès pour crimes de guerre ne visent que les perdants ou les Etats faibles. Ce qui est possible, c’est des tribunaux populaires, à l’initiative de la société civile, comme le tribunal des peuples qui s’est réuni à Istanboul en 2005 autour de la guerre contre l’Irak. Ce qui distingue cette opération israëlienne d’autres opérations du même type, c’est le fait de refuser aux Palestiniens de Gaza la possibilité de devenir des réfugiés et de quitter Gaza. Les politiques israëliennes sont distordues et perverses".

Crime contre l’humanité? "J’espère que ce soit considéré comme tel". Responsabilités du Hamas? "Le Hamas viole le droit international et agit immoralement en tirant des roquettes contre des civils en Israël. Leurs actions sont contre-productives, donnant à Israël le prétexte d’agir comme il le fait. Cependant, les roquettes n’ont causé aucune mort israëlienne jusqu’à la fin de la trève, qui a pris fin le 4 novembre quand Israël a attaqué et tué des militants du Hamas à Gaza. Le Hamas a proposé une trève de dix ans à Israël. Les attaques doivent être vues dans le contexte d’un embargo de 18 mois – même avant l’attaque israëlienne, on considérait que Gaza était au bord de l’effondrement".

La passivité de la communauté internationale? "L’attitude de Washington explique cela, l’adminstration Bush soutient tout ce qu’entreprend Israël. J’ai honte, en tant qu’Américain, de ce comportement de mon gouvernement. L’ONU ne sera efficace que si les Etats-Unis le souhaitent".

Optimiste? "Si on est réaliste, le bien-être tant des Israëliens que des Palestiniens dépend d’une solution négociée. Traiter le Hamas de terroriste ou l’Etat d’Israël de terroriste d’Etat ne résoud rien. Il faut une approche réaliste".

Sur son expulsion d’Israël: "j’ai des regrets sur ma déclaration journalistique, faite avant ma nomination en tant que rapporteur spécial de l’ONU, mais j’étais en détresse au sujet de l’embargo contre la population de Gaza, une punition collective – ça ressemble au nazisme, qui punissait collectivement tous les juifs".

"Les Palestiniens sont en train de gagner la bataille de la légitimité, ce qui est plus important que la bataille militaire, ce par quoi les Américains au Vietnam, les Soviétiques en Afghanistan et le régime d’apartheid d’Afrique du Sud ont perdu".

Richard Falk, rapporteur spécial auprès des Nations-Unies sur les droits de l’homme dans les territoires palestiniens occupés, expulsé d’Israël pour sa critique de la politique israëlienne notamment à Gaza (voir vidéo), sur la guerre de Gaza:
- "Understanding the Gaza Catastrophe";
- "Gaza: Silence is not an option";
- entretien avec Amy Goodman de Democracy Now! suite à son expulsion;
- le dernier rapport de Richard Falk en tant que rapporteur spécial, portant sur la situation des droits de l’homme dans les territoires palestiniens occupés au premier semestre 2008

PS: Je précise à l’intention de crétins qui seraient tentés de faire des commentaires déplacés dans un sens comme dans un autre que Richard Falk est juif. La question de Palestine n’est pas une question de religion ou d’ethnicité (même si ces aspects-là existent), mais de conscience.

About these ads

6 Réponses

  1. Pourquoi pas?
    Si la justice était de ce monde ,Je dirai que c’est un devoir de la communauté internationale de juger les responsables de crimes de de guerre.
    Si la justice était de ce monde les USA n’auraient pas donnée l’aval à Israël pour entreprendre cette guerre criminelle à Gaza; et si Israël avait agit seul, les USA auraient intervenus pour protéger les palestiniens de Gaza

    “Les Palestiniens sont en train de gagner la bataille de la légitimité, ce qui est plus important que la bataille militaire, ce par quoi les Américains au Vietnam, les Soviétiques en Afghanistan et le régime d’apartheid d’Afrique du Sud ont perdu“.

    Si le bon sens était arabe et palestinien, la légitimité d’un état palestinien passera par la défense d’une réalité historique qui a déchiré un peuple qui a utilisé tout les moyens pour recouvrir ses droits à l’existence.
    Si le bon sens était palestinien, tous les mouvements de résistance seraient solidaires pour une unité d’entreprendre qui conduirait à un état palestinien démocratique loin des velléités idéologiques qui privilégient et imposent un système de société basé sur un obscurantisme rejeté par toutes les nations évoluées et influentes qui décident de l’avenir du monde.

  2. Votre remarque dans le PS était-elle nécessaire, dans les circonstances ?

    Pierre R. Chantelois

  3. MG: amin.

    Pierre: C’est justement en raison des circonstances que le post-scriptum s’impose. D’un côté, quiconque critique Israël passe pour antisémite, et de l’autre, tout est question de juifs contre non-juifs. Ces deux extrêmes se valent.

  4. Ce ne sont pas ceux qui critiquent Israel qui passent pour antisémites. Ce sont ceux qui critiquent le droit d’Israël a exister qui ont une position antisémite. Les Israéliens mêmes sont les premiers à critiquer Israël. Mais ceux qui critiquent Israel de bonne foi, sont comme les Français qui critiquent la France ou les citoyens de n’importe quel pays qui critiquent leur pays ou un autre. C’est à dire qu’on critique un gouvernement en général ou la décision d’un gouvernement en particulier, mais on ne demande pas à ce que le pays en question disparaisse ou soit rayé de la carte, comme le veut le Hamas, l’Iran et la plupart de ceux qui en France ou ailleurs "critiquent" Israël! Il faut être de bonne foi. On a le droit intellectuel de soutenir le Hamas et de vouloir rayer Israël de la carte. Mais il ne faut pas dire en même temps qu’on veut "une paix juste au Proche Orient" ou simplement qu’on veut la paix! Non, on veut la guerre. Que Monsieur Falck soit Juif ne change rien à l’ignoble de son propos comparant les Israéliens au nazis. C’est de la mauvaise foi la plus totale. Sans aller jusqu’à parler de la guerre Iran Irak et ses 1 million de morts, des hutus tuant 1 million de tutsis (et puis d’autres tutsi tuant presque 800 mille hutus) les propres Palestiniens ont souffert d’un massacre dont ils ne parlent jamais qui est celui de septembre noir avec plus de 10 mille morts (plus que toutes le "répressions" Israéliennes contre les Palestiniens en 40 ans) dans des conditions atroces parce qu’Arafat avait appelé à renverser le roi de Jordanie qui s’est vengé et a voulu leur donner une leçon. Un peu de bonne foi et de courage intellectuel! Assumez vos positions qui sont des positions de guerre et non de paix car dans ce conflit il y a 2 légitimités. Et l’état d’Israël doit être considéré comme légitime si on veut la paix.

  5. roberto: il faut être de bonne foi? Donc pour Israël? Si on ne partage pas l’idéologie sioniste, on n’a donc pas voix au chapitre? Aucun Etat n’est légitime ou non. On reconnaît un Etat en tant que tel ( et ce sont d’autres Etats voir des organisations internationales qui le font), ou on ne le reconnaît pas; jamais on n’a à reconnaître ou non sa légitimité, sauf s’agissant d’Israël. Car reconnaître la légitimité d’Israël c’est reconnaître la légitimité de la conquête violente de la Palestine par une minorité (en 1948 ) de la population, et reconnaître la légitimité de la dépossession et de l’expulsion des Palestiniens. Reconnaître la légitimité d’Israël? Pour ma part, jamais, eu égard à ce que j’ai indiqué. Reconnaître l’Etat d’Israël? Pourquoi pas? C’est une question qui pour ma part appartient aux seuls Palestiniens. L’autorité palestinienne reconnaît Israël depuis 1993. Je n’ai pas l’impression que cela lui ait porté chance.

  6. Un autre procés de Nuremberg à faire à casablanca.
    voir google :
    " criminology book of morocco"
    " geopolitics book of morocco"

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 104 followers

%d bloggers like this: