La radicalisation des Palestiniens, premier effet de la guerre de Gaza

J’ai été surpris d’entendre la violence du ton d’Eyad Serraj aujourd’hui sur Al Jazeera. Ce pédopsychiatre de 65 ans, fondateur du Gaza Mental Health Programme est en effet un adepte convaincu de la non-violence, et un critique tant de l’Autorité palestinienne que du Hamas. A ce titre, il a été souvent cité par journalistes et visiteurs occidentaux, qui s’attachent plus à ses belles paroles sur la paix en général que ses propos durs sur la colonisation et l’occupation ou sa condamnation véhémente de l’assassinat de cheikh Ahmed Yassine par Israël, causes fondamentales du conflit selon lui. Je ne crois pas que le New York Times, Le Matin du Sahara ou Libération se batteront pour citer ses propos sur Al Jazeera.

Voici ce qu’il dit, soulignant que la guerre contre Gaza n’est pas une aberration et que le problème est structurel:

Je fais le tour de Gaza, ils ont bombardé notre centre et l’école américaine Des dizaines de bâtiments ont été détruits, Israël est une force maléfique qui fait dans le meurtre de masse ("an evil force which is into wholesale killing"). C’est inimaginable, les scènes de destruction qu’on voit. Gaza est divisée, le nord de la bande de Gaza ne peut communiquer avec le sud de la bande de Gaza. Ils clament victoire, mais c’est la victoire du mal, des atrocités, de l’Etat terroriste appelé Israël, ce n’est pas la victoire de la paix. Mais nous sommes défiants à Gaza, nous pouvons critiquer le Hamas et d’autres organisations palestiniennes, mais le mal vient d’Israêl depuis1948, l’Etat d’Israël qui depuis sa création n’a fait que d’aller de guerre en guerre, car Israël n’a jamais respecté notre dignité et nos droits. Gaza a toujours résisté, des habitants ici sont eux-mêmes des réfugiés de 1948, et sont à leur tour des réfugiés internes. Ce que fait Israël, c’est instiller la haine. C’est l’histoire d’Israël depuis ses débuts en 1948: Israël doit être stoppé. Les enfants voudront laver l’humiliation de leur père en rejoignant le Hamas et le Jihad Islamique.

About these ads

7 Réponses

  1. Et pas que les palestiniennes…

    A croire que le but premier du Crime de Gaza est de crédibiliser les discours extrémistes dans les pays musulmans … et entraver un développement, qui était certes lent, mais qui développement quand même.

    Quel est le coût qui sera payer par les pays arabes en particuliers pour contrer la monté des extrémismes dans leurs pays ?

    Et dans une moindre mesure, le 2eme but étant l’affaiblissement du camp palestinien et le renforcement de sa discorde.

    Et le pire est que la déclaration de Haniya en novembre de reconnaitre les frontières de 67, et ainsi opérer un chargement radical dans la doctrine du Hamas sera jeté aux oubliettes … et Israël confortée dans sa propagande vers les opinions occidentales.

  2. Je ne sais plus que penser de cette guerre, sincérement, je crois vraiment que cette fois-ci les "musulmans" vont s’unir et pour etre franche, c’est loin de me réjouir, on parle de la mort de l’Occident et que l’avenir sera l’Islam et ce sont des occidentaux qui disent ça. L’islam = beaucoup d’interdits et beaucoup de violence même s’il clame la paix et surtout beaucoup de malentendus et de pistes floues. Je n’ai aucune envie de vivre sous la loi des musulmans. Je guette le futur avec beaucoup de méfiance mais encore plus d’espoir. On verra bien, qui vivra verra, comme on dit.

    http://memoriesofanothersoul.wordpress.com

  3. Et pas seulement les Palestiniens.

    Autour de moi et même ceux qui militaient pour la paix et la coexistence de deux états ne croient plus à la possibilité d’une paix durable avec l’éétat d’Israél tel qu’il existe actuellement.

    Ils sont convaincus à présent que l’impossibilité d’une paix au Proche Orient est lié à la nature même de l’Etat d’Israél.

    On peut comprendre leur point de vue en se rappelant deux aspects qui caractérisent l’état d’Israél :

    1- l’Etat d’Israël s’est fondé sur la négation de l’existence du peuple palestinien. "Une terre sans peuple pour un peuple sans terre" proclamait la propagande sioniste durant les années 40.

    Donc dans l’inconscient collectif israélien, les Palestiniens n’existent pas ou ne devraient pas exister, "un bon Palestinien est un Palestinien mort" disait un général de Tsahal.
    C’est ce qui explique l’acharnement des Israéliens à commettre des massacres à grande échelle, à détruire systématiquement les maisons, les lieux culturels et cultuels, à déraciner les arbres appartenant aux Palestiniens, etc.
    Et quand ils n’y arrivent pas, ils construisent des murs de 8 mètres de hauteur autour des villes et villages palestiniens pour ne pas voir de palestiniens.

    2- Le sionisme ,qui fonde l’état d’Israél, est un nationalisme qui est né en Europe au 19ème siècle, il a vu le jour à la même période où se sont développés les différents nationalismes européens.
    Tous ces nationalismes européens ont enfanté un monstre et/ou commis des génocides : le nazisme, le facisme, Vichy, le stalinisme, etc.
    Le sionisme ne fait donc pas exception, comme ses frères jumaux, les nationalismes européens, il a enfanté d’un montre : l’Etat d’Israël.

  4. le plus désolant dans cette histoire c’est que certains chefs d’etat arabes parlent de paix et de négociation !!!
    Moubarak a osé cette après midi parler de paix !!

  5. que dire aussi du medecin palestinien (connu des téléspectateur israeliens car travaillant à israel et souvent invité des plateaux télé), qui passait à la télé israelienne joint par téléphone par un journaliste.. il pleurait d’avoir perdu ses trois filles pour lesquelles il préparait un départ pour le canada… il fut interrompu par une téléspectatrice qui l’accusa de cacher des intégristes dans sa maison sinon les soldats ne les auaraient jamais tués !

    dramatique, lisez vous-même cette histoire rapportée par le Monde hier ;

    http://www.lemonde.fr/la-guerre-de-gaza/article/2009/01/17/les-larmes-d-un-medecin-palestinien-a-la-television-israelienne_1143267_1137859.html#ens_id=1106055

  6. Com 3

    Oui, certes ….

    Mais qui finance Israel ? Qui arme Israel ? Qui tient les Nations Unies en otage ? Qui corromp les Etats Arabes ?

    C’est celui là qui est le vrai coupable du comportement irrationel et de l’impunité d’Israel !

  7. agharass: on dirait du Michel Audiard – une de ses répliques de cinéma les plus célèbres ne dit-elle pas "les c…, ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît"…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 107 autres abonnés

%d bloggers like this: