“If I had my way, I’d destroy all the mosques and spread the whores around a little more”

On aura beau dire, mais l’Irak sans Saddam Hussein, le jeu en valait la chandelle:

One police detective said he would not dream of enforcing the law against prostitutes. “They’re the best sources we have,” said the detective, whose name is being withheld for his safety. “They know everything about JAM and Al Qaeda members,” he said, using the acronym for Jaish al-Mahdi or Mahdi Army, a Shiite militia.

The detective added that the only problem his men had was that neighbors got the wrong idea when detectives visited the houses where prostitutes were known to live. They really do just want to talk, he said.

If I had my way, I’d destroy all the mosques and spread the whores around a little more,” the detective said. “At least they’re not sectarian.”

Je ne suis pas sûr que ce langage ne puisse être tenu par des sécuritaires d’autres pays arabes, Maroc compris – lesquels se différencient cependant des péripateticiennes sur le plan du sectarisme. Et si ce détective moderniste et laïc en aurait assez de son harassant travail, nul doute qu’il pourrait se reconvertir dans une belle carrière éditoriale.

About these ads

5 Réponses

  1. C’est plutôt logique ce que ce monsieur :)

    Une application pratique du "Faites l’amour, pas la guerre"

  2. l’histoire retiendra ;

    Georges W Bush Né à New Haven le 6 Juillet 1946 disait ; " The most important thing is for us to find Osama bin Laden. It is our number one priority and we will note rest until we find him " (Le plus important est de retrouver Oussama Ben Laden. C’est notre priorité numéro 1 et nous ne nous reposerons pas avant de l’avoir retrouvé) – Le 13 septembre 2001 à Washington, D.C.

    Puis, le 13 mars 2002, toujours à Washington D.C. " I don’t know where bin Laden is. I have no idea and really don’t care. It’s not that important. It’s not our priority " (Je ne sais pas où se cache Ben Laden. Je n’en ai aucune idée et m’en fiche carrément. Ce n’est pas si important, ce n’est pas notre priorité).

    " The war on terror involves Saddam Hussein because of the nature of Saddam Hussein, the history of Saddam Hussein and his willingness to terrorize himself " (Saddam Hussein est forcément impliqué dans cette guerre contre le terrorisme, à cause de sa nature, de son histoire et sa volonté à se terroriser lui-même) – 29 janvier 2003 à Grand Rapids, Michigan.

    " I just want you to know that, when we talk about war, we’re really talking about peace. " (Je veux simplement que vous compreniez que lorsque nous parlons de guerre, nous parlons vraiment de paix) – Le 18 juin 2002 à Washington, D.C.

    Saddam Hussein né Né à Al-Auja le 28 avril 1937 disait ; “He pretended to care for the people of Iraq after he and other presidents before him have killed by the use of weapons, including depleted uranium, and by the blockade which is now more than 12 years old, more than 1 million and 700,000 innocent Iraqis out of a population of 25 million citizens.”
    il a pretendu se soucier du peuple d’irak après que lui et d’autres présidents avant lui ont tué par l’utilisation d’armes, incluant l’uranium appauvri, et par le l’embargo qui dure maintenant depuis 12 ans; 1 million 700.000 Irakiens innocents sur une population de 25 millions.

    Saddam n’etait pas un ange, mais il est mort en héros, exécuté, le 30 décembre 2006, le jour de l’aid al Adha sur ordre de George Bush.

  3. et je peux vous l’assurer que les censeurs sont les plus vicieux, j’ai vécu en république Islamique en Iran. Ils pensent que tous les hommes sont à leur image. Il y a quelques années le chef de police des mœurs à Téhéran a été arrêté en faisant la prière avec 4 femmes nues !
    Les prostitués doivent avoir parmi leur clients pas mal d’intégristes.

  4. Si je comprends bien le message de notre ami le détective, il reconnaît implicitement que les attentats sanglants contre les mosquées irakiennes sont des opérations barbouzardes de forces à la botte de la horde américano-sioniste ?

    J’ai tout faux ?

  5. Reconvertir les prostituées en James Bond Girls n’était déjà pas si idiot, mais en faire une armée de psychanalystes patentées par la CIA c’est bien le top. Modèle de démocratie ?

    La sortie de crise n’est en tout cas pas si loin. Après avoir enculé les Irakiens on va pouvoir atténuer leur peine avec des autoanalyses autofinancées. Désormais on ne pourra que louer le doigté de l’armée américaine …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 109 autres abonnés

%d bloggers like this: