Tahar Benjelloun-watch: Touche pas à mon porc

APTOPIX MIDEAST EGYPT SWINE FLU

Les grandes douleurs étant muettes, on n’aura guère entendu l’académicien (l’Académie Goncourt pour l’instant) Tahar Benjelloun pérorer sur les victimes palestiniennes des massacres israëliens à Gaza il y a déjà quelques mois de cela (je n’exclue pas qu’il se soit prononcé là-dessus, mais je n’en ai eu aucun écho). Entre une préface à un livre de l’islamophobe franco-iranienne Chahdortt Djavann et une tribune sur la sexualité des talibans, son agenda a été trop pris ces derniers temps.

Il aura fallu la propagation de la grippe porcine et la réaction du gouvernement égyptien – sur pression de son parlement, il a décidé de l’abattage de tout le cheptel porcin du pays – pour que notre Tahar national sorte de son douloureux silence. La cause en valait la peine, et les choses sont dites telles qu’elles devaient l’être, n’en déplaise à la dictature de la bien-pensance islamo-gauchiste. C’est donc dans les colonnes de Rue89.com que Tahar Benjelloun dispense un peu de ses denses lumières à un monde plongé dans les ténèbres de l’obscurantisme et de la haine.

Si la consommation du porc par les chrétiens n’est pas une obligation rituelle au même titre que sa non-consommation par les juifs et les musulmans, elle n’en constitue pas moins un marqueur identitaire et confessionnel marqué – et ce ne sont pas les organisateurs de soupes populaires au lard qui me contrediront. On aura connu Tahar Benjelloun plus circonspect lorsqu’il s’agissait de défendre la pratique à fondement rituel (même s’il n’y a pas un consensus absolu là-dessus) du port du voile – il était en faveur de la loi française de 2004 d’interdiction du hijab à l’école – mais il faut croire soit que la cause animale lui soit particulièrement chère, soit qu’il soit moins risqué médiatiquement de défendre en France des porcs égyptiens que des adolescentes voilées.

Concernant les relations confessionnelles entre coptes et musulmans sunnites en Egypte, on ne prétendra pas qu’elles sont marquées au seul sceau de la félicité et de la béatitude (voire l’intéressante analyse du regretté Alain Roussillon, "Visibilité nouvelle de la « question copte » "), et on connaît des minorités mieux représentées au sein des instances dirigeantes de leur pays que les coptes égyptiens, qui comptent six députés (dont seulement un élu au suffrage universel, cinq d’entre eux ayant été nommés par le président Moubarak, comme le relève The Arabist) sur les 444 de la chambre basse, soit péniblement 1,5% de l’assemblée élue, alors que la part des coptes dans la population égyptienne oscille selon les estimations officieuses (1) entre 6 et 25% (les islamo-gauchistes noteront cependant que c’est mieux en tout cas que la proportion de maghrébins au sein de l’Assemblée nationale française – 0%).

Or donc, voilà ce fieffé gouvernement égyptien qui décide de l’abattage de tous les porcs du pays. Certains doutent du bien-fondé de cette décision du point de vue sanitaire, à commencer par notre épidémiologue national, Tahar Benjelloun:

l’Etat décida d’abattre des bataillons de porcs alors qu’aucune preuve n’a été apportée sur l’éventualité d’une contamination de l’animal à l’homme en Egypte

Les porcs constitués en bataillon, la guerre de civilisation peut commencer. Car c’est bien connu: si l’abattage d’un cheptel suite à une pandémie a lieu sur des bases rationnelles et scientifiques au Royaume-Uni et en France, chacun sait que les arabo-musulmans n’agissent de la sorte que par suite à leur lourd atavisme de haine confessionnelle.

Cet atavisme a néanmoins besoin de maîtres d’influence occultes, tirant les ficelles de derrière les coulisses. Notre politologue nous apprend ainsi que ce sont les islamistes, dont on connaît la haute estime que leur voue le pouvoir égyptien, qui seraient derrière ce génocide porcin:

Ce fut sous la pression des Islamistes qui ne ratent pas une occasion pour créer des difficultés au gouvernement que l’Etat décida d’abattre des bataillons de porcs alors qu’aucune preuve n’a été apportée sur l’éventualité d’une contamination de l’animal à l’homme en Egypte. Ce fut par précaution et aussi pour éviter les critiques et les manifestations des islamistes.

Une façon aussi de discriminer la minorité copte et de faire croire que la grippe, comme le sida, est une punition que Dieu envoie à ses sujets qui s’égarent ! C’est ainsi que l’islamisme accumule des petites victoires en vue d’une prise de pouvoir un jour.

On notera au passage la perversité de ces islamistes, n’hésitant pas, les bougres, à créer des difficultés à leur gouvernement en attendant de le . On ne peut également que souligner leur entregent – la confrérie des frères musulmans a apparemment réussi à satelliser l’Organisation mondiale de la santé, bastion salafiste bien connu, instrumentalisant en passant le politiquement correct:

Du coup, l’Organisation mondiale de la santé a changé le nom de cette maladie, d’une part pour ne pas vexer le Mexique, et d’autre part pour ne pas embarrasser les pays musulmans. Elle s’appelle la grippe « H1N1 influenza A ». C’est technique, c’est scientifique et c’est surtout consensuel.

Cette recherche maladive du consensus afin de ne pas fâcher ces grands enfants de Mexicains et de musulmans, des esprits mal tournés l’auront détectée dans d’autres contextes, où la main sinistre des frères musulmans n’avait jamais posé le pied – ainsi la grippe aviaire a-t-elle été baptisée A(H5N1), sans doute afin de préserver la paix inter-confessionnelle potentiellement menacée par des hordes fanatiques de mangeurs de couscous-poulet. Et c’est avec effarement que l’on peut constater que cette euphémisation – pâle reflet du politiquement correct – par le biais de combinaisons ésotériques de chiffres et de lettres occultant l’éclatante dimension religieuse du problème, dure depuis 1959 au moins…

Il faut dire que l’OMS semble particulièrement infiltrée par les prêcheurs de haine, dont on ne sait pour l’instant s’ils sont chiites ou frères musulmans. C’est ainsi que le plan d’action de l’OMS en matière de grippes pandémiques contient des passages d’une violence inouïe que ne renierait pas un imam salafiste:

Réduire les occasions d’infection chez l’homme, et ce faisant les possibilités qu’un virus pandémique apparaisse (…) Toute stratégie qui réduit le risque que d’autres cas surviennent chez l’homme réduit le risque d’apparition d’un virus pandémique. Dans les conditions idéales, l’élimination complète du virus chez son hôte domestique, à savoir la volaille, éliminerait le risque de pandémie à sa source.

L’élimination complète de l’hôte domestique du virus de la grippe porcine éliminant le risque de pandémie à sa source, on voit là un pilier de la foi salafiste sournoisement glissé dans un document officiel de l’OMS…

S’il vous reste la force intellectuelle d’absorber des idées sur cet abattage porcin en Egypte, je vous conseille The Arabist, qui pose de bonnes questions ("It is fair enough to want to clear these insalubrious areas, but with what compensation for those who will lose their livelihoods? And who will get the extremely valuable land?" – les porcheries informelles visées par les autorités se situent effectivement au centre du Caire, si tant est que cette ville en ait un).

Je m’en voudrais enfin de vous priver de ce coup de tocsin d’un bloggeur helvète:

L’auteur de ces lignes ne consomme pas de viande de porc, mais il ne voit pas pourquoi les gens qui ont cette pratique alimentaire seraient empêchés de poursuivre…
Ne rions pas. Si cela continue, quand on visite un pays arabe ou musulman, il faudrait aussi faire le jeûne du mois de ramadan, s’abstenir de boire de l’alcool ou de se délasser en galante compagnie, ou le faire en cachette…
Pauvres, pauvres Coptes ! Le pape est si près, il pourrait leur rendre visite ou leur envoyer un message de soutien.
Si même l’Egypte cède à cette surenchère, alors adieu la valise. Mais où est le dialogue des cultures ? Et avec qui dialoguer ?

Oui, effectivement, avec qui – les porcs, peut-être?

(1) Le ministère de l’intérieur égyptien dispose sans aucun doute de chiffres exacts pour les plus de seize ans, puisque la carte d’identité nationale égyptienne, obligatoire à compter de cet âge-là, comprenait jusqu’il y a peu obligatoirement la mention de la religion supposée du titulaire…

About these ads

50 Réponses

  1. Une des clefs de réussite de cette opération de communication à la fois sanitaire et marketing prend forme à travers le témoignage misérabiliste.
    Celui-ci valide le facteur temps, après celui de l’espace promulgué part internet. La temporalité insinue que les rescapés d’ailleurs feront les victimes d’ici.
    Quand le doute responsable flirte avec la mise en quarantaine systématique, la société se replie sur elle-même tout en surveillant son voisin.
    Dès que l’objet psychose laisse place à l’outil paranoïa, les présomptions deviennent des obsessions qui conduisent à la recherche frénétique d’un nouveau shoot d’information.
    La suite ici :
    http://souklaye.wordpress.com/2009/04/27/bloc-note-psychose-mediatique/

  2. J’ai commencé l’article sur Rue89 (sans avoir vu que c’était du benjelloun) et ai abandonné après quelques phrases n’ayant pas de temps à perdre dans des platitudes et des lieux communs très éculés. Il se dépasse toujours notre Benjelloun national.
    Sur Gaza, j’ai lu de lui deux articles: un sur AlQods Alarabi -donc en arabe- très critique d’israél et ses crimes, l’autre sur le monde parlant de paix, de responsabilité partagée et blabla..

  3. Je n’ai lu que les 3 premières lignes. Je reviendrai lire après.

    C’est juste pour signaler un débat sur Ce soir ou jamais où Tahar était invité. C’était parmi les rares débats sur la télé française durant la guerre contre Gaza.

    Je l’avais rarement vu aussi emporter. Mais rarement ceux qui ne l’étaient pas.

  4. Ce n’est pas très estimable de votre part de vous en prendre à Tahar Benjelloune à travers cette critique. En défendant l’idée des égyptiens de tuer les porcs pour des raisons sanitaires, vous tombez dans le même ridicule que le leur. Aussi, n’avez-vous pas besoin de malice pour forcer votre point de vue lorsque vous citez l’OMS à propos de la « grippe aviaire » pour en tirer des conclusions sur la « grippe porcine ». Cette organisation a réaffirmé hier qu’il n’existe aucun lien entre les porcs d’Egypte et le virus apparu initialement au Mexique.

    Enfin, vous n’avez pas besoin de passer par une critique aussi détournée pour vous attaquer à la laïcité française ou défendre les points de vue islamistes. Ayez le courage de vos opinions. Une opinion franche et claire, fut-elle liberticide, est plus digne qu’une allusion non assumée.

  5. Que Monsieur Ibn Kafak soit rassuré que les Coptes ont une pratique alimentaire proche de leurs frères Musulmans et Juifs. Le chretiens Orientaux, dans leur écrasante majorit, ont intégré le rejet de la viande porcine depuis belle lurtte, sinon depuis toujours.

    Que Tahar ben Jelloun soit remercie de cet affort INUTILE de s’inviter dans un débat et une polémique glauque provoquée, d’une part, par les parlementaires intégristes egyptiens suidés par des préjugés à l’encontre des coptes, et d’autres part par des laicards.

    Le gouvernement egyptien a cédé aux pressions et a procédé à une opération anti-économique, car cette viande porcine est consommée par les nombreux un minimum de lucidité de garder la viande des porcs abatus dans des frigo, pour son utilisation dans le circuit touristique.

  6. corrigé du dernier paragraphe. Désolé

    Le gouvernement egyptien a cédé aux pressions et a procédé à une opération anti-économique, car cette viande porcine est consommée par de nombreux touristes.

    Les responsables egyptiens ont eu au moins un minimum de lucidité de garder la viande des porcs abatus dans des frigo, pour son utilisation dans le circuit touristique

  7. Navrée de te le dire mais je trouve que tu en fais des tonnes par rapport à l’article de Tahar Benjelloun.
    Et le lien que tu fais entre le fait qu’il ait défendu la loi interdisant le port de voile et cette affaire me paraît incongru. D’ailleurs, je ne vois même pas pourquoi tu fais ce lien.

    Quant à la position de Tahar Benjelloun sur la Palestine, je l’ai déjà vu dans des émissions françaises et je ne peux pas dire qu’il est fan ou ardent défenseur d’Israél et de ses exactions.

    Enfin pour la grippe porcine, on est en droit de se demander pourquoi le gouvernement égyptien cherche à mettre le pays à feu et à sang (les frictions entre coptes et musulmans ne cessent de se multiplier) en s’obstinant à maintenir la décision d’abattre le cheptel porcin sachant qu’aucun cas n’a été déclaré dans le pays et malgré les explications de l’OMS alors qu’au moment où il y avait la grippe aviaire cette décision n’a pas été prise pour éradiquer toutes les volailes du pays mais seulement les foyers détectés.

  8. Je suis choque par le manque de discernement de la part de notre ambassadeur de la litteature en France. Comment est il possible qu un ecrivain de sa stature qui eclaire par ses lumieres des intellos ait pu commettre une telle bourde?
    Je ne comprends pas non plus comment il n a pas realise les consequences de son acte.
    Cette grave erreur de jugemen qui pourrait le rendre infame dans sa patrie serait due probablement a une "menopause" mentale causee par son avancement dans l age.

  9. Je pense que toutes les occasions sont bonne pour toi pour dénigrer Tahar Benjelloun, mais enfin c’est ton droit sauf ici au lieu de parler de cette "mahzala" égyptienne tu as resté à coté de la plaque.

    Une marocaine : 100% d’accord avec toi

  10. @ tous: Sur les motivations du gouvernement égyptien, elles valent ce qu’elles valent, peut-être pas grand chose. Ce qui m’a amusé c’est que lorsque du bétail destiné de toutes façons à être abattu l’est massivement en France et en Royaume-Uni, cela est présenté comme rationnel ou scientifique, quand c’est l’Egypte qui le fait, c’est une agression barbare contre les chrétiens. La couverture médiatique de cette question est assez univoque, et sans aucune mise en perspective. Il faut entendre parler certaines sources diplomatiques occidentales au Caire pour comprendre ce que je veux dire…

    moul: ce que je reproche principalement à TB c’est d’être un robinet d’eau tiède, ou plutôt un caméléon à la Zelig de Woody Allen, défenseur intraitable de la cause palestinienne dans Al Qods al arabi et nettement plus timoré (voire inaudible) dans le Monde ou le Nouvel Obs…

    7didane: je note, car comme je l’ai écrit, je n’ai pas exclu qu’il se soit prononcé.

    RC: estimable? Tiens, encore une ligne rouge. Pour le reste (islamiste, liberticide, attaque contre la laïcité), pfff, c’est du Nouvel Obs ou de L’Express le style en moins. Et tu as oublié la conspiration chiite, l’antisémitisme, l’homophobie et la proximité avec Bob Ménard et Moulay Hicham dans ta checklist.

    al maghribi: que Monsieur al maghribi se rassure, la pratique alimentaire des coptes m’indiffère au plus haut point. Si les chrétiens orientaux mangent moins de porc que les cathos polonais ou les luthériens suédois, ce que je suis disposé à admettre, c’est pour les mêmes raisons qu’un musulman (au sens identitaire du terme) de Dublin boit plus de bière qu’un musulman de Figuig ou un musulman de New Delhi mange moins de viande bovine qu’un musulman d’Australie ou d’Argentine. Ca n’a rien de rituel. Et je n’ai pas ouï dire qu’il y ait un nombre substantiel d’éleveurs de porc musulmans en Egypte.

    S’agissant de la consommation exclusivement touristique du porc en Egypte, tu me permettras d’en douter. J’ai fait quelques hôtels 5 étoiles dans ce pays et ne peux me rappeler d’avoir buter sur des plats à base de porc – même la charcuterie est halal. Ca me rappelle le mythe officiel marocain de l’alcool consommé par les seuls touristes…

    une marocaine: on ne discute pas des goûts et des couleurs. TB a depuis plusieurs années fait preuve d’un opportunisme politique exemplaire – dénonçant Tazmamart une fois Hassan II mort, dénonçant – en France – le boycott du Salon du livre parisien consacré à Israël pour être intraitable ensuite dans une chronique arabophone dans Al Qods al arabi, faisant preuve d’un remarquable zèle dans le soutien à la loi d’interdiction du voile, dénonçant le racisme lorsqu’il est le fait de Le Pen et moins lorsqu’il est le fait des préfectures de police – bref, un débatteur littéralement dans le vent. C’est son droit, comme c’est le mien de le critiquer et le tien de me le reprocher.

    Pour le rapport avec la loi sur le voile, c’est simple: le sort des porcs égyptiens – leur abattage le fait réagir, comme s’il s’agissait d’animaux de compagnie – lui parle plus que celui d’écolières françaises voilées, que la République émancipe en les expulsant de l’école. Bref, le syndrome Brigitte Bardot, qui préfère les moutons aux hommes si ces derniers sont musulmans.

    basimic: Ménopause? un peu over the top, non?

    jilali: dénigrer? tu veux dire commenter ses propos de manière critique, ce qui n’est pas encore interdit.

  11. @ IK,
    Tu fais bien d’annoncer la couleur d’emblée. Effectivement, "on ne discute pas des goûts et des couleurs". Il y a certains intellos ou considérés comme tels que je n’aprécie guère Maxo Gallo et Jacques Attali pour ne citer que ceux-là.
    Perso, à ce jour je n’ai rien à lui reprocher mais je ne peux pas dire non plus que je suis tout ce qu’il écrit ou déclare.
    Ceci étant et en faisant une petite digression par rapport à l’objet de ce billet s’agissant de la loi interdisant le port du voile, je trouve qu’il a droit d’avoir une idée de la laicité qui soit complétement française. Le fait qu’il soit d’origine maghrébine ne doit pas lui enlever ce droit. Attention je ne dis pas que tu lui reproches sa position parce qu’il est d’origine maghrébine.
    Je signale que, pour ma part, je ne suis pas une fervente partisane de cette loi car comme tu l’as dit ce n’est pas en excluant les filles de l’école qu’on oeuvrera pour leur émancipation d’autant que les défendeurs de cette loi le font au nom de cette même émancipation de la femme ! Mais, je ne suis pas non plus d’accord avec les manières avec lesquelles les Français de confession muslmane "défendent" leurs positions en France. Bref, on en a déjà discuté une fois sur ce même espace.

    Pour revenir à la grippe porcine, tu dis :
    "Sur les motivations du gouvernement égyptien, elles valent ce qu’elles valent, peut-être pas grand chose. Ce qui m’a amusé c’est que lorsque du bétail destiné de toutes façons à être abattu l’est massivement en France et en Royaume-Uni, cela est présenté comme rationnel ou scientifique, quand c’est l’Egypte qui le fait, c’est une agression barbare contre les chrétiens."
    Là où je ne suis d’accord avec toi c’est que le gouvernement égyptien ne se base sur aucune décision scientifique ou rationnel. Connais-tu un seul pays au monde qui ait déclaré avoir des cas de grippe porcine ou pas sur son sol qui a pris la même décision que l’Egypte ? Perso, je n’en connais pas. Encore une fois je te fais signaler qu’à ce jour aucun foyer de contamination n’a été détecté en Egypte. Et à ce que je sache même aux USA où on a déclaré le plus de cas après le Mexique ou en France où à ce jour on recence 5 cas de grippe porcine (dans la région île-de-France) aucune décision de ce genre n’a été prise. Les éleveurs de porcs principalement bretons dorment tranquillement. Idem qu’au Canada où plus encore un éleveur de porcs a contaminé son cheptel après son retour d’un voyage au Mexique. Le gouvernement canadien n’a pas décrété l’abattage des porcs de toute la province ou de tout le pays.
    Les dirigeants de ces pays seraient-ils insoucients ?
    Donc on est en droit de se demander à quoi joue le gouvernement égyptien en mettant de l’huile sur le feu dans une situation assez tendue déjà.
    Quant à la position des occidentaux sur la situation des Coptes ou plus généralement les Chrétiens Orientaux je suis d’accord avec toi ils en font des tonnes (ça ne veut pas dire que ces minorités vivent dans un paradis sur terre). Les médias aussi. Même sans cette décision du gouvernement égyptien.

  12. De deux maux ou ‘mots’ il faut choisir le moindre :
    menopause ou TB?-
    Menopause n’est pas une maladie,elle est moins cruelle que la TB..

  13. Avec Tahar B, je veux bien admettre ton coup de gueule face à ses multiples silences, mais je te trouve particulièrement sévère avec Chahdortt Djavann …

    Ne me dit pas que tu préfère passer une soirée avec une des multiples mourchidates en tchador qu’avec la belle Chahdortt. Ressaisi toi un peu l’ami ;-)))

  14. Dr No: je ne mélange jamais les sentiments et l’idéologique ;-)

    une marocaine: S’agissant de la loi d’interdiction du voile, le lien avec cette affaire me semble évident. TB s’offusque de l’abbattage des porcs, perçu comme une atteinte aux droits de la minorité chrétienne d’Egypte – alors que la consommation de porc n’est en rien une obligation rituelle ou perçue comme telle, tout au plus une habitude alimentaire – ce n’est pas comme si le vin de messe ou l’hostie étaient interdits. Par contre, il fût un militant acharné de l’interdiction du voile à l’école publique, sanctionnée par l’expulsion des impétrantes – alors même que le port du voile est perçu par celles qui le portent comme étant une obligation rituelle. Mais à chaque fois, il prend le soin d’aller dans le sens dominant: pour l’interdiction du voile en France, contre l’abattage du porc en Egypte, sans aucun risque médiatique ou de carrière pour lui. C’est son droit, et il est possible que ça corresponde à une conviction profonde chez lui. Mais disons qu’il serait plus crédible si une fois au moins il prenait une position à contre-courant. Depuis la période de Souffles, ça n’a pas dû lui arriver souvent.

    Sur l’Egypte, oui, je ne suis pas persuadé de la sagacité des décideurs, mais je suis ahuri par le tintamarre autour de ces porcs égyptiens – on en parle plus que de ceci, de cela ou encore de ceci… Encore une fois, le syndrome Brigitte Bardot, mais si ça plait aux gens de faire partie du choeur des pleureuses médiatiques, grand bien leur en prenne…

  15. Cet article je l’ai lu sans m’appercevoir que TB en était l’auteur, tant il me semblait très peu probable qu’un Musulman (sociologique ou culturel peu importe la définition) puisse utiliser ces méthodes de journaleux débutant s’improvisant islamologue grâce à quelques références essentielles pour comprendre le bougnoule " L’Islam pour les cons" chez First et les numéros du Point : l’utilsation de versets du saint Coran pour expliquer sans effort critique la situation politique concrete des musulmans (je ne m’explique pas dessus il y a alternative : soit on accorde le caractère profondemment débile de cette démarche soit on a rien à se dire) ; utilisation de catégories sémantiques et de lignes de fractures totalement usées, biaisées et orientées idéologiquement qui explique (et j’aurais aimé le souligner) pour moi ce bon vieux deux poids deux mesures concernant à peu de choses près tout ce qui nous concerne nous bougnoules; cette manifeste mauvaise foi qui fait qu’une bonne partie des intellectuells français sont au taquet sur les manifestations de ce nouveau isme qu’est l’islamo_-gauchisme. Je m’étais forcé de terminer cet article (totalement insignifiant considéré en lui-même) pour éguiser mes démarches critiques sur ce genre de questions et j’en viens là à une conclusion qui me peine considérant le succes (sur lequel j’ai beaucoup à méditer) de TB chez les jeunes marocains "instruits" et "politisés" : si TB fut naguère un source créative il finit, sclérosé par un académisme bourgeois à la française, par être un marécage de tiédeur libérale.
    @ IK : Encore mes hommages obséquieux Cheïkhouna. Quand est-ce qu’on se fait une petite Baï’a?

  16. Ibn K, j’ai bien perçu la nuance (je n’ai pas dit discrimination positive à géométrie variable) dont fait l’objet le voile selon qu’il est écrit tchador ou Chahdortt :-D

    Sinon pour l’abattage du Porc en Egypte et "le tintamarre médiatique à la BB" je trouve que l’Egypte n’a pas juste donné les casserolles et les ustensiles mais a elle même scandé la mesure.

    En fait ce qui est le plus scandaleux c’est la manière dont l’Egypte a mis à l’index une partie de sa propre population dans ce pays qui ne rate pas une occasion de stigmatiser ses propres minorités.

    En fait ce qui reste le plus scandaleux dans ces pays en voie de développement (pour ne pas dire en perpétuelle voie vers nulle part) c’est qu’ils continuent de pondre des mesures totalement arbitraires alors qu’il faudrait peut être se mettre un jour par commencer à appliquer un peu mieux le droit à l’intérieur du pays pour ses propres citoyens avant d’espérer en réclamer un peu plus au niveau international pour d’autres.

  17. Tiens, j’ai écris "Porc" avec une majuscule !
    C’est que cette bauv’ bête mérite du respect et de la considération. Autant que les autres animaux, ou du moins autant que les Ânes qui nous gouvernent :-D

  18. Cher Ibn kafka,

    Les tenants du choc des civilisations, construction des plus fictives mais désormais catégorie opérante dans le monde les médias en Europe, ratissent le plus large possible.
    Avant de commettre son article monsieur TB aurait pu se renseigner un petit peu plus.

    Voici un article sur la question.

    http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5120426%22%3Ehttp://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5120426%3C/a

    Je ne prétends pas que cet article est exempte d’erreurs ou que je partage toutes les positions de l’auteur (d’autant plus que je ne peux vérifier toutes les infos) mais du moins il a le mérite de donner un autre éclairage.

    C’est la première fois que je me permets un commentaire sur votre blog, même si j’éprouve beaucoup de plaisir à vous lire depuis assez longtemps.

  19. Je ne sais pas sur quel argument concret se base l’ex-prix Goncourt et nouveau spécialiste en sciences religieuses pour expliquer que le porc est interdit en Islam pour cause de problème de conservation.Est-ce à dire qu’avec l’avènement du frigidaire au 20e siècle, sa consommation devrait être légalisée désormais?Au fait, à mon sens, cet article est un ramassis d’erreurs, de préjugés à la sauce choc des civilisation et d’épouvantail à la fais-moi-peur-avec-ta-barbichette-chéri!
    http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/international/20090427.OBS4824/la_grippe_porcine_pas_casher_en_israel.html1/ Ce ne sont pas les Etats musulmans qui ont refusé de nommer la maladie mais Israël en la personne de son ultra-ortodoxe ministre de la santé.2/ Ce n’est pas parce que l’Islam est la dernière religion révélée qu’elle reprend à son compte les traits du judaïsme dont ses interdits alimentaires.3/ Si les musulmans ne se se gênent pas pour prendre un verre d’alcool, mais Jamais de la cochonaille, c’est que le dernier entre dans le registre de l’Interdit tandis que le premier ne fait pas l’unanimité quant à son interdition formelle(pour preuve l’emploi de "Ijtanibouh" (évitez-le) pour l’alcool et hourrima-ala3coum pour le porc) 4/ Bizarrement, Tahar Benjelloun ne fait aucune mention de l’état d’élevage du porc en Egypte par les zabbalin dans des conditions sanitaires lamentables (et pas toujours par des chrétiens), le besoin pressent d’organiser le secteur, ni les effets sur les esprits de la grippe aviaire…5/ Encore plus bizarre, l’ennemi patenté des barbus, préfère focaliser sur les islamistes et leur pression comme si le régime de Moubarak était un enfant de choeur dans cette affaire comme dans tant d’autres..Au fait, plus rien ne m’étonne de notre nouveau Brigitte Bardot national depuis qu’il soutient des lois liberticides, lance des fatwas contre ceux qui ont boyocotté le salon du livre à Paris quand il a fêté la création de l’Etat sioniste… S’il continue comme ça, il va finir par se voir attribuer la Croix du combattant volontaire de la Résistance et même l’anonlissement par la reine d’Angleterre!

  20. @IK; tu m’accusera de ce que tu veux, mais le commentaire de Reda Chraibi ( même si je ne partage sa défense de TB, ou celle de la laicité française ) remet à l’ordre du jour cette "simplicité" intellectuelle" légitime et évidente à tes yeux consistant à relier systématiquement toute actualité avec la "cause", tout en excluant systématiquement toute opinion qui ne se rallie pas à cette perception radicale que tu as de voir les choses ! et donc sur ce sujet en particulier, je ne comprends pas ce qui t’empêche d’aborder la question de l’abattage des porcs directement, et sans necessairement mouiller le pauvre TB jusqu’au cou, lui faisant subir un procès expéditif tout en le traînant par les pieds vers la potence de toute façon ! pourtant tu affirme ( timidement ) qu’il est libre de dire ou penser ce qu’il veut ! donc que fauit-il comprendre de tout ça ? qu’il sert de bouc émissaire ?

    franchement IK, tu n’est peut être pas islamiste radical, mais radical tu l’est mon ami ! à tel point que les gens peuvent légitimement s’offusquer de tes methodes ! …en se foutant bien que tu les "classifie" selon des critères que tu es le seul à connaître !

    sur la question de l’abattage des porcs en egypte, c’est peut être effectivement une mesure d’hygiène publique puisque paraît-il (et je ne pourrais m’avancer là-dessus n’ayant jamais été témoin de la chose), que l’élevage se fait strictement et exclusivement dans les décharges publiques ! :) c’est probablement l’excuse la plus ridicule et la plus marrante qui puisse justifier une telle décision ! et cerise sur le gâteau, nos amis qui te donnent raison IK, n’y voient rien de choquant ou n’ont pas le moindre doute ! c’est incontestable, l’egypte doit avoir une tradition d’elevage des porcs exclusivement en décharges publiques…! et quand on lit ton deuxième argument sur la vache folle, donc les européens ont procédés eux aussi à l’abattage systématique de toutes les vaches, et probablement qu’ils ont eu recours à l’importation massive de vaches saines pour reconstituer le cheptel ! :)

    sur TB, il est ce qu’il est, je ne vois pas pourquoi est ce que je devrais accorder un intérêt particulier à ses opinions, et d’ailleurs si je dois reprocher "un double language" à des "peoples" en général, je ferais mieux de postuler pour un job de reporter pour magazines peoples, et m’émanciper au moins sur ce plan là !

    enfin IK, mets ta méchanceté de côté et pense à abolir la tyranie de ton système de pensée avant de vouloir "imposer" la démocratie en europe ! pour le reste… oui je te donne raison pour la palestine, les droits de l’homme..etc, mais à condition que tu admette que ce sont des questions qui nous concernent tous, dont les défenseurs ne sont pas une réplique façonnés dans le même moul ! ( heureusement d’ailleurs )

    @Aicha; juste une précision, l’alcool est bel et bien interdit formellement dans le coran…au même titre que le porc. il faut distinguer entre deux périodes dans le coran, la mekoise ( le début de l’islam ) il était tolérant "ijtanibouh" ou "la tatou assalate wa antoum soukara"…etc, la médinoise; "hourima alaykoum al khamro wal mayssiro…" etc sur ce point, les oulémas sont formels.

    amicalement tout de même !

  21. L’hypocrisie et le faux humanisme de certaines voix du monde occidental sont manifestes. Ils s’offusquent de l’abattage des porcs en Egypte et du sacrifice du mouton à l’occasion de l’Aïd, alors qu’ils se goinfrent jusqu’à l’overdose de côtes, basses côtes et entre côtes de toute sortes de viande porcine, bovine, carpine, d’ânes et de chevaux. Rien n’échappe à leurs abattoires. La barbarie est toujours les autres.
    Cela participe à l’ensauvagement de l’autre surtout l’Africain et l’Arabe.
    ceci dit, l’angle d’attaque choisi par Tahar Benjelloun est autre et on ne peut en aucun cas le comparer à la phobie d’une certaine Brigitte Bardot.
    Dans le cas de Benjellon; on retrouve le clivage entre les deux courants de pensée qui s’affrontent en permanence : integrisme et laïcité.
    La pensée trop simpliste de Tahar Benjelloun est regrettable. Il n’a pas poussé trop loin et il s’est contenté de clichés et des vulgates dont est victime le français moyen. Finalement, Tahar Benjelloun se francise davantage en tirant sa pensée et ses analyses vers le bas. Il devient un français lamda de base sans profondeur et epaisseur intellectuelle. Au lieu d’interroger ses signes et les mettre dans une grille d’analyse pour tirer des consclusions qui tiennent la route, il prefère torcher un article à la va-vite pour signer son appatenance à la norme Française trop moyenne en vigueur dans les milieux incultes ou semi analphabetes dépourvus d’altérité et d’interculturalité riche.

    Quant au régime egyptien, il a cedé aux pressions des milieux integristes anti coptes d’avoir décidé l’abattage massif de manière irrationnelle et anti économique.
    Bon bref

  22. @ IK,
    En parlant de l’interdiction du vin, l’éte dernier j’ai assisté à une discussion assez chauffée entre le beau-père de ma soeur et son fils. Le deuxième maintenant mordicus qu’il est écrit noir sur blanc que le vin est interdit dans le Coran, le père qui est pratiquant et lit le Coran assez souvent et qui ne boit pas le défiait de citer le verset. En fait, sur le fond ils étaient d’accord.
    Son fils a cité le même verset que celui que tu as écrit "hourima alaykoum al khamro wal mayssiro…" sauf que ce n’est pas écrit comme ça.
    Bp de personnes font un mix entre deux versets de la sourate Al-Maida.

    Le premier est le suivant :
    يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا إِنَّمَا الْخَمْرُ وَالْمَيْسِرُ وَالْأَنْصَابُ وَالْأَزْلامُ رِجْسٌ مِنْ عَمَلِ الشَّيْطَانِ فَاجْتَنِبُوهُ لَعَلَّكُمْ تُفْلِحُونَ* إِنَّمَا يُرِيدُ الشَّيْطَانُ أَنْ يُوقِعَ بَيْنَكُمُ الْعَدَاوَةَ وَالْبَغْضَاءَ فِي الْخَمْرِ وَالْمَيْسِرِ وَيَصُدَّكُمْ عَنْ ذِكْرِ اللَّهِ وَعَنِ الصَّلاةِ فَهَلْ أَنْتُمْ مُنْتَهُونَ) (المائد ة:90-91)

    Le deuxième :
    حُرِّمَتْ عَلَيْكُمُ الْمَيْتَةُ وَالْدَّمُ وَلَحْمُ الْخِنْزِيرِ وَمَا أُهِلَّ لِغَيْرِ اللَّهِ بِهِ وَالْمُنْخَنِقَةُ وَالْمَوْقُوذَةُ وَالْمُتَرَدِّيَةُ وَالنَّطِيحَةُ وَمَا أَكَلَ السَّبُعُ إِلاَّ مَا ذَكَّيْتُمْ وَمَا ذُبِحَ عَلَى النُّصُبِ‏} [سورة المائدة:3]

    On y fait référence aussi dans la Sourate Al-baqara verset 173 :
    الآية: 173 { إِنَّمَا حَرَّمَ عَلَيْكُمُ الْمَيْتَةَ وَالدَّمَ وَلَحْمَ الْخِنْزِيرِ وَمَا أُهِلَّ بِهِ لِغَيْرِ اللَّهِ فَمَنِ اضْطُرَّ غَيْرَ بَاغٍ وَلا عَادٍ فَلا إِثْمَ عَلَيْهِ إِنَّ اللَّهَ غَفُورٌ رَحِيمٌ }

    Dans le Coran aucun verset n’aligne le verbe interdire et le mot vin "حُرِّمَتْ عَلَيْكُمُ الْخَمْرُ " . Ceci n’empêche pas que le vin soit interdit par l’Islam et qui l’a été de manière progressive sur 23 ans.

  23. Erratum : le com était adressé à Ibn Rochd.

  24. @ Ibn rochd

    Il y a une erreur dans le verset que tu cites :

    Il faut lire :

    :" حُرِّمَتْ عَلَيْكُمُ الْمَيْتَةُ وَالْدَّمُ وَلَحْمُ الْخِنْزِيرِ وَمَا أُهِلَّ لِغَيْرِ اللّهِ بِهِ وَالْمُنْخَنِقَةُ وَالْمَوْقُوذَةُ وَالْمُتَرَدِّيَةُ وَالنَّطِيحَةُ وَمَا أَكَلَ السَّبُعُ إِلاَّ مَا ذَكَّيْتُمْ وَمَا ذُبِحَ عَلَى النُّصُبِ وَأَن تَسْتَقْسِمُواْ بِالأَزْلاَمِ ذَلِكُمْ فِسْقٌ(3) " سورة المائدة
    Le vin n’est pas cité dans ce verset comme tu le remarque.

    Le verset dont tu veux faire allusion est le suivant :

    يا أيها الذين آمنوا إنما الخمر والميسر والأنصاب والأزلام رجس من عمل الشيطان فاجتنبوه لعلكم تفلحون , إنما يريد الشيطان أن يوقع بينكم العداوة
    والبغضاء في الخمر والميسر ويصدكم عن ذكر الله وعن الصلاة فهل أنتم منتهون

    Il y a un ordre de l’éviter : fa jtanibouho

    Il y a d’autres versets qui évoquent les mefaits du vin. Je ne vais pas les citer tous :
    يسألونك عن الخمر والميسر قل فيهما إثم كبير ومنافع للناس
    ou
    (يأيها الذين آمنوا لا تقربوا الصلاة وانتم سكارى حتى تعلموا ما تقولون

    Je te laisse tirer les conclusions que tu veux à la lumiere de ses passages coraniques.
    Je suis assez d’accord avec Aïcha Qandicha. Le vin et le porc n"ont pas le même statut. Même au niveau de la pratique alimentaire de certains qui sont musulmans mais pas pratiquants, Ils ont un rejet emidermique du porc, mais ils boivent de l’alcool sans soucis.

    wa Allaho a3lam.

    Intaha rokn al mufti :-D

  25. @une marocaine
    Ton premier commentaire qui me va droit au cœur, abstraction faite de ta conclusion qui ruine tout et sur aucune base solide

    YEEEEEEEEEEEEEEEEEEEESS !

  26. “hourima alaykoum al khamro wal mayssiro…”

    Il n’y a pas de verset coranique qui dise ça – revois ton Coran. La prohibition claire est celle de prier saoul, pas de boire. Le reste est ouvert à interprétation (hors délégation du cerveau aux oulémas).

  27. Ibn Kafka, je ne dirais qu’un seul mot : Bravo!!!
    Ce qui signifie que j’adhère pleinement à ce que tu as écrit avec beaucoup d’humour…. eh oui, on dirait que le "masscare" des cochons d’Egypte émeut par la "barbarie" et la "cruauté" pratiquée contre ces pauvres betes innocentes, par des "islamistes" féroces et assoiffés de sang….
    J’ai écrit sur le même sujet mais après que Brigitte Bardot, y soit allée elle aussi de sa "complainte" ;)
    http://historywillteachusnothing.blogspot.com/2009/05/babette-aime-babe.html

    Sinon, pendant les débats au parlement égyptien, et (juste) en passant sur la télé égyptienne, j’avais chopé une phrase (dite par un député) que je qualifierai de "culte" mais néanmoins révélatrice du malaise que cette affaire risquait de provoquer en Egypte (désolée pour les non arabophones )
    ليس لدينا اعتراضا على الخنازير من حيث المبدأ

  28. Ibn Rochd, vraisemblablement, tu ne connais pas tes Textes. Je remercie Marocaine d’avoir cité ces Versets explicites.
    Je vais vous raconter une petite anecdote : un jour, en déplacement pour la journée à Rabat, je me suis arrêté dans un restau, j’ai commandé un Martini rouge et une salade variée comme entrée. A ma surprise, je découvre des rondelles de porcs dans ma salade que j’ai retourné au serveur n’ayant pas été mentionné dans la carte. Celcui-ci fait demi-tour en marmonnant à haute voix de façon à se faire entendre par la moitié du restau: El-Martini Hlal oul hallouf hrâm!
    J’étais pus que choquée, mais je n’ai montré aucune réaction, si ce n’est commander un 2e Martini, en levant mon verre vers lui pour lui signifier Tchin!!.

  29. Ce qui est sûr, c’est que le Martini n’est pas cité au Coran. il est donc vraisemblablement hlal… moi je dis!

  30. @une marocaine,
    juste une chose lala, pour les savants arabes, "alijtinab" c’est pire que "tahrim", "ijtanibouh" veut dire qu’il faut meme pas le toucher ou travailler dans le commerce à base de vin…etc
    Aussi, il y a des choses qui ne sont pas cité explicitement dans le coran mais en revanche expliqué dans les hadiths du Prophéte 3alyhi salato wasalam.

  31. @Marocaine et Al Maghribi merci pour la claque Coranique, pour ce pauv’ "Averroès" de pacotille ;-)

    Moi aussi j’ai fait une recherche avec des mots clefs "alcoholiques" et pas un seul verset n’interdit le Cognac XO … et encore moins le Martini Rosso !

    Heureusement qu’il n’est pas écrit dans le Coran qu’il ne faut pas instiller du citron dans les yeux parce que ça brule, sinon on nous aurait aussi interdit le citron … dans le Martini !

  32. Marocain,
    C’est un peu tiré par les cheveux de vouloir nous démontrer que le mot"éviter" est pire qu'"Interdire".
    En me réréfant à la Sounna de notre Prophète (Que la Paix et le Salut soient sur lui!!!) je retiens ce Hadith : "La taqroubou as-salat wa antoum soukarâ" (N’approchez pas la Prière alors que vous êtes saoul". J’en déduis, et je n’ai nul besoin d’un fqih tordu et refoulé pour comprendre que je peux prendre mon verre de Martini APRES la prière du Ichaâ.
    Wa-Allah Ya3fou!!!

  33. Justement aïsha q, tu peux faire la prière et boire un verre de Martini après mais ça veut dire que tu ne bois qu’après la dernière prière … moi j’ai préféré éviter la salat une fois pour toutes, comme ça je suis tranquille toute la journée.

    On peut quand même boire sans être dans un état d’ébriété avancé.

  34. Mesdames, Messieurs,

    L´apparu aujourd´hui sur blog http://www.ahmedaddoukkali.fr – concernant »Virus«, le Patron du même Blog, il a lui-même posté un commentaire de son choix, signé »Houcine« (!) A propos, j´affirme la fausseté de cette bizarre création tentant me ridiculiser devant les lecteurs de »citoyenhmida« Désormais, je vous prie ne pas croire cet article qui n´est qu´une autre création de ce réputé menteur bloggeur Doukkali!

    Déjà sur »hespress« un commentaire avait émergé portant mon nom et faisant l´éloge des relations israélo marocaines! L´usage de ce faux, comme ce que certifie l´incident d´aujourd´hui chez L’autiste, ils ne sont que les astuces de ce concerné!

    Sans pudeur, Doukkali a déjà essayer plusieurs fois d´avertir http://www.e-mrrakech.com – sollicitant ne pas publier mes commentaires! Nonobstant, par sa Mafiosité, il vient de démontrer aux lecteurs qu´il est capable de tout manipuler, plantant des obstacles et tentant me contraindre à ne pas réagir sur les thèmes politiques des blogs marocains et en particulier sur » http://www.citoyenhmida.com «

    Toutefois, Je vous prie ne pas croire la publicité de ce rusé faussaire, hautement formaté pour créer les conflits et diffamer ses adversaires.

    Houcine / Austria

  35. Il me faut plus qu’un Martini pour perdre mes capacités mentales et morales et religieuses, etc

  36. @aicha q
    Effectivement, ce que tu as dis est tiré par les cheveux, d’abord ce n’est pas un hadith c’est la parole de Dieu dans Coran, et c’est une forme de démarche avant l’interdiction, ce qu’on appelle "atadrij", j’ai pas assez de temps pour détailler, mais dans le coran il y a ce qu’on appelleالناسخ والمنسوخ, et donc il y a des versets selon leur chronologie ont changé الحكم الشرعي de ceux qui les ont précédé.
    PS: On a tous besoin des savants ayant les vrai outils pour interpréter et comprendre les textes sacrés, ceux qui croient le contraire sont souvent des ignorants

  37. @ marocain,
    Je ne suis pas spécialiste es langue arabe. Mais, j’ai assez étudié l’arabe pour ne pas gober que "el-ijetinabe" est à un degré supérieur que "ta7rim".

    Je te renvoie au qamouss/monjid.

    PS : j’ai bien compris que tu fais allusion à cet hadith :
    – يقول عليه الصلاة والسلام: {لعن الله الخمر، وشاربها، وساقيها، وبائعها، ومبتاعها، وعاصرها، ومعتصرها، وحاملها، والمحمولة إليه، وآكل ثمنها } رواه أبو داود ، وصححه الحاكم عن ابن عمر .

    @ Aisha Q.,
    Lalla ya Lalla “La taqroubou as-salat wa antoum soukarâ” n’est pas un hadith c’est un verset cornique !
    Cité dans la Sourate "Nissae" 43:
    (يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لا تَقْرَبُوا الصَّلاةَ وَأَنْتُمْ سُكَارَى حَتَّى تَعْلَمُوا مَا تَقُولُونَ) النساء/43
    Quant au Martini cet été en rentrant au Maroc, je profiterai de mon passage au duty free au lieu d’acheter un flacon parfum j’acheterai un Martini. Après la prière d’Al-Icha je lui lancerai "wa fete7e fete7e à Ssi l’fqih" :) ))))))))))) Le connaissant il va réciter Al Fatiha mais je le corrigerai en lui tendant la bouteille ;) :) ))))))))))))))

    @ IK,
    Ce billet s’est transformé en "rok el mofti" :)

  38. @ Aisha Q,
    Le fqih en question j’ai oublié de signaler que c’est mon père.

  39. @une marocaine et al-maghrebi ; merci pour cet éclairage, c’est mon erreur je l’avoue… j’ai dû confondre, et le coran ne dit-il pas, "fihi ayatoun moutachabihatoun…", bref, mon idée était surtout de marquer la différence entre les deux périodes de la révélation, la mekkoise et la médinoise par rapport à l’interdit de l’alcool, et pas seulement… puisque la dernière aura tranché dans bien des questions avant que ne se prononce la fin de la révelation " al yawmo akmaltou lakoum dinokom, wa atmamto 3alaykom ni3mati ".

    par ailleurs, chacun sait que l’islam se basant sur deux principales sources; le Coran et la Sunna, il ne peut être question de sélection ou d’arbitraire quant à l’interpretation des textes ou des hadiths; d’autant plus que ce ne sont pas les "experts" des 4 écoles ou madahibs qui diront le contraire par rapport à l’interdiction formelle de l’alcool…! maintenant, si la réalité est que de nombreux musulmans continuent d’en consommer, ce n’est en rien attribuable à une interprétation individuelle résultant de leur "ijtihad" :), ( comme Aicha semble défendre ) mais plutôt du plaisir ou l’ivresse que procure cette boisson depuis que l’homme l’a inventée, et ne veut en aucun cas s’en séparer…!

    @Aicha; j’ai eu des amis chiites ismaelites; qui font la prière 3 fois par jour, et comme toute pratique soufie, la pratique religieuse se fonde plus sur le "Batin" ou l’esotérique… et pourtant, ils plaisantent pas avec l’interdiction de l’alcool… ! ceci dit, ce n’est pas pour porter un jugement sur ceux qui en consomment, car "pécher" en islam, contrairement à ce que soutienent nos extrêmistes sunnites, est une chose qui nous arrive à tous, seul le prophète en était écarté.

    sinon pour revenir à TB, @tous ceux qui l’incriminent; je le redis, je ne suis pas fan du personnage, bien qu’il y ai un temps de cela j’aimais certains de ces bouquins… aujourd’hui, je n’irais sûrement pas jusqu’à le traiter d’islamophobe, ou presque de chantre du language "sioniste" dominant…c’est ridicule ! car avant d’être musulman, chrétien, juif ou athé, un être humain, avec une certaine culture ou niveau intellectuel est dans son droit de prendre position par rapport à un certain nombre de questions sociales ou politiques selon ses propres convictions ! et s’il se trouve qu’il soit musulman, cela n’altère en rien sa foi ou la met en doute sauf s’il devait être jugé par une assemblée de radicaux… chose qui n’est même pas le cas en ce qui le concerne… car pour rappeler ici l’objet de mon intervention, c’etait pour désapprouver le radicalisme du billet d’Ik vis à vis de TB…qu’on peut qualifier de "méchante" démonstration par l’absurde… et qui en plus, comme d’habitude rejette toute opinion qui ne s’aligne pas avec celle de l’auteur !

    et puis tuer les cochons ne libérera pas la palestine non plus !

    @Dr No; mieux vaut un IbnRochd de pacotille, qu’un DrNo visiblement, radicalement hostile à la prière ! à moins que tu puise ta spiritualité au fond du litre de boula3wane, ce qui donne un aperçu sur ta foi de goujat avec qui on ne trinquerais même pas autour d’un verre de thé à la menthe ! :)

    amicalement !

  40. Merci Marocaine et désolée pour cette erreur. J’ai toujours pensé que c’est un Hadith ! ça me conforte d’autant dans ma convictions.
    J’ai toujours été épatée par certains musulmans qui s’attachent à des "détails" et oublient les valeurs morales essentielles signalées en évidence dans le Coran : sur la corruption, la fraude commerciale, l’aide aux orphelins, la zakate, etc, etc, etc

  41. @Ibn Rochd, je te rassures, je ne suis pas hostile à la prière. Je prie tous les soirs pour les croyants soient un peu moins idiots que toi … parce qu’il faut vraiment l’être pour proposer de trinquer avec du Thé ! (sans parler du fait d’accommoder les textes sacrés à sa propre vision de la religion)

    Sinon pour ton info personnelle, je n’aime pas trop le thé, ça me donne de la tachycardie (je lui préfère de loin le Cognac).

  42. @ Ibn Rochd,
    "j’ai dû confondre, et le coran ne dit-il pas, “fihi ayatoun moutachabihatoun…”, "
    Je ne vois pas le lien entre le fait que tu aies confondu deux versets et le fait de parler d’ayates motachabihates".
    Pour ce qui est du Coran quand on parle des "ayates mo7kamates" et "ayates motachabi7ahates" c’est dans le sens que les premières sont claires et ne supportent pas plusieurs lectures mais une seule, à titre d’exemple "للذكر مثل حظ الأنتيين". A l’inverse, les secondes leur compréhension supporte plusieurs lectures.

    @ Aisha Q.,
    Moi aussi ça m’épate. C’est comme disent les Chinois "le sage montre la lune, l’îmbécile regarde le doigt"…

  43. chacun sait que l’islam se basant sur deux principales sources; le Coran et la Sunna

    L’orthodoxie sunnite, pas l’Islam. L’Islam pendant les deux-trois premiers siècles n’a eu qu’une source d’ailleurs, le Coran.

  44. Sahit
    Un premier commentaire vite vite pour dire bon boulot

    eldjoudhi

  45. @une marocaine, Non, je faisais allusion aux versets qui présentent des similitudes ( même si j’ai choisi le mauvais exemple… ) qui constituent le tiers du coran environ, et qui, pour celui qui veut l’apprendre par coeur ( le coran ), constituent le vrais défi étant legage de sa connaissance et son éridition…il y a tant d’exemples dans le Coran, en voici un parmis plusieurs ; "إِنَّ اللَّهَ لاَ يَغْفِرُ أَن يُشْرَكَ بِهِ وَيَغْفِرُ مَا دُونَ ذَلِكَ لِمَن يَشَاء وَمَن يُشْرِكْ بِاللَّهِ فَقَدِ افْتَرَى إِثْمًا عَظِيمًا". (النساء: 48) كما يقول أيضا في نفس السورة: "إِنَّ اللَّهَ لاَ يَغْفِرُ أَن يُشْرَكَ بِهِ وَيَغْفِرُ مَا دُونَ ذَلِكَ لِمَن يَشَاء وَمَن يُشْرِكْ بِاللَّهِ فَقَدْ ضَلَّ ضَلالاً بَعِيدًا". (النساء: 116)… j’espère t’avoir éclairé sur le sens !

    tu évoques en fait un autre sujet qu’un spécialiste dira "anthropomorphique " ou "allegorismes du coran" …c’est à dire le débat historique, philosophique et théologique sur l’interprétation " taawil" des versets dits allégoriques "ayates motachabihates" versus les versets dits immuables "mouhkamate", sur la base du verset cité "C’est Lui qui a fait descendre sur toi l’Écriture. En celle-ci sont des versets (âyât) confirmés (muhkamât) qui sont l’essence de l’Écriture (Umm al-kitâb), tandis que d’autres sont équivoques (mutashâbihât). Mais ceux qui ont le coeur pervers s’appuieront sur ces versets qui se prêtent à diverses interprétations pour chercher à semer la discorde en donnant à ces versets une fausse interprétation, alors que personne ne connaît l’interprétation (ta’wîl) exacte du Livre hormis Allâh et ceux qui sont profondément enracinés dans la Connaissance (‘Ilm) ; ils disent : "nous y croyons ; tout émane de notre Seigneur." Mais personne n’y prête attention, sauf ceux doués de compréhension"

    à ce sujet, il y a un excellent livre écrit par un chercheur Daniel Gimaret qui s’intitule " Dieu à l’image de l’homme : les anthropomorphismes de la sunna et leur interprétation par les théologiens " bref, une étude qui facilite la compréhension du sujet et donne un très bon aperçu sur la philosophie musulmane et son rapport étroit à la théologie ….

    A ce titre, et en rapport avec l’interdiction de l’alcool, il serait bon pour certains justement de comprendre qu’on interprète pas le coran à sa guise et en déduire ce qui est halal et haram… il y a des écoles pour cela, et la moindre des choses serait de reconnaître qu’on commet un péché en buvant ! et alors ? oui on commet un péché qui n’est pas passible heureusement pour nous de punitions exemplaires…comme ça peut être le cas à certains époques et endroits… ! mais se dire musulman à mon avis demande aussi d’avoir le courage et l’humilité de reconnaître ses tords à son créateur… et pas à quiconque… bref, c’était juste une brève allusion à l’obligation de s’assumer… et non pas vouloir justifier tout au point d’abuser de soi au final…

    et désolé IK de transformer ton espace en Roukn al Moufti

  46. @Shaheen; désolé mais modestement… il y a erreur dans ce que vous dites ! l’islam du vivant du prophète se base sur le Coran et sur la Sunna; versets coraniques, et hadiths à l’appuis. la sunna en théorie n’étant autre chose que la pratique de l’islam comme le prophète l’a expliqué, pratiqué et enseigné, sur la base des enseignements du coran…. ce dernier la reconnaît et incite explicitement à se baser sur la sunna comme étant une base complémentaire du livre. citations du Coran "Et ce que le Messager vous apporte, prenez-le, et ce que qu’il vous interdit, abstenez-vous en” (Coran 59/7). “Conformez-vous à (ce que dit) Dieu et conformez-vous à (ce que dit) Son Messager” (Coran 5/92). “Conformez-vous à ce (que dit) Dieu et conformez-vous à (ce que dit) Son Messager et à (ce que disent) les détenteurs de l’autorité parmi vous ; si vous divergez alors au sujet de quelque chose, faites référence de cette chose auprès de Dieu et de Son Messager si vous croyez en Dieu et au jour dernier”…etc

    c’est au contraire pendant les 2 premiers siècles de l’islam et à la mort du prophète que vont éclater des conflits "politiques" et "idéologiques" … et que ce soit pour les 4 madahibs ou pour les courants "réformateurs" d’un extrême à l’autre…; fondamentaliste, salafiste, ou même moderniste aucun n’a prétendu à une réforme sans se baser sur les deux. Le chiisme qui tient à se démarquer du sunnisme à carrément inventé sa propre "sunna" se basant sur "ahl al bayt", c’est à dire Ali, hassan et el hussein et les épouses du prophète…etc allant jusqu’à mettre en doute le Coran de othmane, celui que nous connaissons tous, car accusant le calife d’illégitime et d’avoir "fabriqué" un Coran sur mesure…

    ceci dit, il y a lieux de dire que c’est pas chose aisée de faire la distinction entre la sunna qui facilite la compréhension et la pratique des principes de la religion à toutes les époques… et la sunna rigoriste … le tout etant question de culture, d’education, de choix…et bien sûr de contrainte. car nous sommes les premiers à admettre que nous "les musulmans de naissance"… , héritons de tares idéologiques et politiques graves, d’ignorance, et de pratiques culturelles et religieuses qui n’ont rien à avoir avec l’islam… l’une des preuves est fournie par les musulmans fraîchement convertis, qui rendent compte à quel point l’education et la mentalité peuvent influer sur la compréhension et la pratique de la religion.

    Shaheen, je tiens à préciser que je ne suis ni spécialiste, ni "moufti" du dimanche… mais modestement, je tenais à clarifier le point que vous citez par une approche objective… à vous de tirer les conclusions s’il y a lieu ! :)

  47. “Conformez-vous à (ce que dit) Dieu et conformez-vous à (ce que dit) Son Messager”

    Oui, que les sunnites ont transformé en "conformez-vous à Dieu et conformez vous à ce que bokhari/muslim vous a dit que machin a dit que chouette a dit que truc a dit que bidule a dit que chose aurait entendu son messager dire comme interprété pas vos sheikh semi-illettrés".

    Je n’ai pas plus de sympathie pour le ta7reef chiite que je n’en ai pour le ta7reef sunnite, mais le mensonge perpetré par certains sunnites que les chiites auraient un coran différent/adorent ali/mangent des petits enfants et autres "blood libels" selon leur norme relèvent de la fitna, pour parler en termes religieux.

  48. Oui, évidemment, le gouvernement égyptien s’en ai pris plein la figure avec cette affaire : il est clair que la gouvernance en Egypte ne brille ni par sa finesse, ni par sa psychologie, ni par sa pédagogie et ne fait jamais dans la demi-mesure.
    Cependant, les médias ont été injustes (comme bien souvent) et partiaux. Comme cela a été signalé auparavant le pays l’un des plus durement touché au monde par la grippe aviaire. Les volailles d’élevage ont été systématiquement abattues sans que cela ne provoque l’ire de nos penseurs bien pensants dans les colonnes de nos canards nationaux. Pendant des semaines, les points de vente de volaille, les abattoirs ont été fermés, ce qui a plongé l’activité dans un marasme sans précédent. On m’a rapporté que les éleveurs de volailles n’avaient pas été indemnisés : je n’ai pas pu vérifier l’info.
    A un moment l’OMS a émis des craintes quant à un croisement du virus H5N1 et H1N1 ce qui pourrait conduire le virus à muter en une version beaucoup plus dangereuse. Il me semble légitime qu’un pays déjà fortement touché par H5N1 se sente inquiet.
    J’ai aussi pensé à l’époque de la prise de décision que le gouvernement voulait ainsi garantir la paix civile. Une épidémie de grippe dont le foyer serait un élevage de cochon et/ou son éleveur chrétien pourrait en Egypte avoir des répercussions plus graves sur un plan social que sur un plan épidémiologique.
    Enfin, j’aurais aimé que TBJ cite ses sources lorsqu’il dit "Ce fut sous la pression des Islamistes qui ne ratent pas une occasion pour créer des difficultés au gouvernement que l’Etat décida d’abattre des bataillons de porcs [...]. Ce fut par précaution et aussi pour éviter les critiques et les manifestations des islamistes."
    Sur un plan purement politique : le gouvernement à l’écoute des FM : ça me fait doucement marrer, mais le plus cocasse dans cette affaire c’est que, d’après mes sources, ce ne sont pas les FM qui ont réclamé l’abattage des cochons mais une députée copte.
    http://www.gom.com.eg/prog/2009/04/29/01.pdf
    http://www.almasry-alyoum.com/article2.aspx?ArticleID=210321
    Les arabophones trouveront sûrement d’autres articles en tapant dans leur moteur de recherche Ibtissem Habib.
    Après avoir lu ces deux articles : il faut continuer à lire TBJ "Une façon aussi de discriminer la minorité copte et de faire croire que la grippe, comme le sida, est une punition que Dieu envoie à ses sujets qui s’égarent ! C’est ainsi que l’islamisme accumule des petites victoires en vue d’une prise de pouvoir un jour. "
    L’affaire de l’abattage des cochons est un vrai cas d’école en matière de désinformation. Le terreau est tellement fertile en France qu’une simple dépêche AFP omettant de mentionner l’origine copte de la demande (et les vraies raisons pour l’abattage) suffit à faire naître les réactions les plus délirantes et les plus extrémistes. On connaît tellement bien les musulmans en France…

  49. Le pseudo-écrivain habillé souvent vulgairement dans des couleurs fluos tel le violet, le rose et l’orange exactement comme un clown de service dans un sex-shop, académicien du troc littéraire fait de bric-à-brac et de rien du tout, Goncouresque ou iste comme il aime être nommé désormais ou plutôt grotesque comme il faut bien l’appeler et chouchou de la presse à la sauce parisienne sans goût, vient de commettre, comme à son habitude, un pamphlet bêtisier fait d’amalgames, de stéréotypes et de préjugés qui débordent d’arrogance et d’ignorance sur certaines communautés, intitulé : La Porsche noire, le play-boy et la burqa !

    Voici quelqu’un qui écrit juste pour se faire remarquer et faire plaisir à ses maîtres qui se moquent des communautés auxquelles notre écrivain se considère supérieur et forcément ne pas appartenir officiellement ou officieusement, lui le must de l’intelligence fassie perdu dans cette jungle barbaresque aujourd’hui appelée le Maroc !

    L’autre jour, je me suis abstenu de contribuer à la surenchère sur un minable griffonné plein d’erreurs et d’amalgames sur les égyptiens et l’histoire de la grippe porcine, rédigé comme d’habitude par ce pitoyable, par celui-là même qui exerce la fonction officielle d’écrivain-copieur-voleur-plagiaire et pasticheur médiocre sans être dénoncé par quiconque ! Il s’est fait une spécialité de Grand voleur de phrases et d’histoires qui appartiennent à ses compatriotes ! Grand voleur des grandes oeuvres littéraires de ce grand, vrai et noble écrivain, Mohamed Choukri justement d’origine rifaine qui n’est plus de ce monde pour répondre à ce lamentable qui pillent ses œuvres sans vergogne…

    Voici le lien de son minable écrit :

    http://www.lemonde.fr/opinions/article/2009/09/26/la-porsche-noire-le-play-boy-et-la-burqa-par-tahar-ben-jelloun_1245524_3232.html

    Avez-vous déjà vu des gens qui roulent à vive allure, qui s’arrêtent soudainement ou subitement pour s’adresser à des inconnus au bord de la route comme sieur benJelloun et sa tribu et de surcroît en compagnie de leurs femmes voilées supposées loin des regards égarés, pour des affaires très privées ???!!!

    Ya Tahar benJelloun, le sujet en ce moment dans les cafés et les souks du Royaume Alouite est la ridicule affaire DB7 de M6, où ton roi donc, accapare l’avion de l’armée marocaine pour transporter son Aston Martin DB7 à 2000 km pour la faire réparer aux frais de ses sujets contribuables !
    Mais comme Tahar est connu pour avoir des ovaires à la place des couilles, il n’osera jamais pondre un papier qui dénonce les excès de son monarque au lieu de faire diversion et plaisir à ses maîtres avec un sujet à la mode des salons politiciens parisiens !

    Moi aussi, j’étais l’autre jour témoin d’une scène similaire ! Voici mon récit, intitulé :

    La Aston Martin DB7 grise métallisée, l’écrivain play-boy et le top-model fassie !

    Ainsi, j’étais l’autre jour dans le nord du pays qui appartient désormais au Makhzen pourri dominé par une race qui se prénomme fassie et j’ai assisté à cette scène : une voiture décapotable blindée arrive à toute allure sur une route étroite et très sinueuse, une piste pleine de trous et de cailloux comme à l’accoutumé au pays des merveilles du Makhzen.

    Une voiture de luxe, peut-être une Aston Martin DB7, conduite par une jeune femme, cheveux coiffés à la dernière mode, cigarette aux lèvres rouges vifs et téléphone cellulaire, un smartphone dernier modèle, dans une main. Une femme presque entièrement dévêtue, sinon habillée d’un voile transparent et sexy façon moulin rouge ou Crazy Horse, mains gantées de noir résille, et le visage maquillé à la provoc…Un mannequin, disons un vulgaire objet sexuel qui s’agite dans tous les sens et parle et gueule sans retenue sur son mec.

    Une bagnole qui coûte cher, le prix d’une école ou d’un dispensaire, somme pillée dans les caisses de l’Etat ou les salaires cumulés sur plusieurs années volés à un millier d’employés par sa famille d’origine fassie.

    La caisse s’arrête à notre niveau. La jeune femme est fière de son machin truc machine. Elle montre le pays à un homme assis à ses côtés, mais un homme triste, cigare au bec et visiblement séquestré dans ce costume croque-mort et lunettes noires sombres, sûrement des Ray-Ban; l’homme hoche la tête. Il ne prononce aucun mot. Sans que je lui parle, elle me dit : "Je me suis mariée, et je repars avec lui, mais problème papiers, ils veulent photo identité visage découvert, sans lunettes, ils sont fous, enfin Dieu Seigneur est grand !" [je ne sais pas en quelle langue, elle m’a adressé ces paroles ? A votre avis, en rifain originel ou en arabe dialectal marocain dit « darija » de préférence fassi, pour faire plaisir à notre fassi qui se prend pour un grand écrivain ?!

    Cela me rappelle justement la fameuse oeuvre littéraire de l’écrivain justement Rifain Mohamed Choukri, LE PAIN NU, où est décrite dans un langage nu et brut, l’hypocrisie humaine à la marocaine.

    La jeune femme donne une claque à son mari, sort de la Martin, allume une cigarette et dit en anglais ou en espagnol, franchement je ne me rappelle pas : « " my country is beautiful", "mi país es muy bonito!" ». Elle passe plusieurs fois la main sur l’aile de la voiture comme si elle caressait la queue d’un jeune homme nu.

    A son accent et surtout à ses Rrrr roulés, je constate qu’il est originaire de Fès El Bali, médina où l’on pratique le tannage de père en fils avec lequel on fait toute sorte de maroquinerie et de babouches et où l’on pratique également le patronage à la maquerelle de mère en fille, décidément que des vieux métiers. Argent difficile mélangé à l’argent facile, dites-vous, font fortune.

    Elle, la femme top model, conduit cet engin comme si elle était prête à s’envoyer en l’air en public ou en plein orgasme et traite son mari ou celui supposé être son mec comme un esclave d’une sadique sexuelle, un objet enveloppé dans un costume croque-mort. Evidemment, elle téléphone avec son mobile et parle en français branché. Elle vient de Casa, car l’engin y est immatriculé (selon notre expertise). L’objet le suivra dans son pays d’immigration qui n’est plus la médina de Fès, il se situe désormais entre Casa, Rabat et Marrakech, ou bien chargera-t-elle ses serviteurs hérités des colons français de lui livrer l’objet à domicile ?

    En repartant, elle s’arrange pour que nous recevions un nuage de poussière et un jet de cailloux en pleine figure. Le croque-mort machin vêtu en noir n’est plus visible. Je n’ai pas eu envie de lui parler. Cela n’aurait servi à rien. Elle doit avoir peur des vrais hommes. C’est un problème d’ordre intime et relève de la psychanalyse à la fassie, pardon je veux dire à la fesse. Elle a peur qu’on lui prenne son homme, qu’on le viole avec le regard, qu’on le désire en rêve. Alors qu’elle le garde en attendant que le pauvre se réveille un jour et prenne sa revanche. C’est déjà arrivé au pays des merveilles du Makhzen.

    Ce machin individu soi-disant écrivain illustre à lui seul toutes les bêtises ridicules des conneries des soi-disant écrivains émancipés à l’occidentale. Il utilise les services et les pages d’un journal de la place pour véhiculer des préjugés et des amalgames sur des communautés auxquelles il n’appartient pas ou pour régler ses comptes racistes et mesquins avec une petite communauté qui dépasse et surpasse la sienne par sa bravoure et son histoire millénaire…Tout ça juste pour faire parler de lui dans les salons fassis et parisiens et paraître ainsi émancipé à l’occidentale.

    En effet, le choc des bêtises se remarque parfois dans des situations ridicules, des comportements odieux stupides insolents méprisants provoqués par la jalousie, l’arrogance et l’ignorance de certains soi-disant écrivains supposés éclaireurs des nations comme ce minable type !

    Ce griffonné dégage une odeur nauséabonde enrobée de mépris et de jalousie qui cache un racisme primaire et insolent anti-rifain ! Quel rapport entre l’Afghanistan, les Talibans, le Maroc, le Rif, et les Rifains ?!

    Il est tout à fait choquant de voir véhiculer autant d’amalgames et de clichés réducteurs par de simples mots ravageurs à travers les médias de masse par des soi-disant écrivains censés combattre ces préconçus.

    Ce griffonné insidieux a atteint le niveau extrême de la stupidité et de l’absurdité, à vrai dire de la pure provocation! Il dévoile amplement la mauvaise foi intellectuelle de benJelloun et en découle le constat suivant : Ce monsieur souffre d’un complexe d’infériorité vis-à-vis des Occidentaux !

  50. merci et bon continuation

    http://oujdaville.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 108 autres abonnés

%d bloggers like this: