Officiel: Kadhafi soutient les 9%

Le Guide suprême de la Révolution, le colonel Kadhafi, après avoir fait un pas en avant et deux en arrière au sujet du Sahara marocain, continue sa valse-hésitation, y compris par rapport au clivage 91%/9%. Il a ainsi reçu une délégation officielle marocaine, composée de la fine fleur du monde politique marocain: le président RNI de la Chambre des représentants,Mustapha Mansouri, le ministre d’Etat MP sans portefeuille, Mohand Laenser et enfin Mohamed Lyazghi, ancien secrétaire général de l’USFP:

M. Mansouri "satisfait" des résultats de l’audience accordée par le guide de la révolution libyenne à la délégation marocaine
MAP Dernière modification 08/09/2009 21:48

Tripoli- M. Mustapha Mansouri, président de la Chambre des représentants, s’est déclaré "satisfait" des résultats de l’audience accordée, mardi à Tripoli, par le guide de la révolution libyenne, le colonel Mouammar Kadhafi, à une délégation marocaine.

Dans une déclaration à la MAP à l’issue de cette audience, M. Mansouri a indiqué que cet entretien s’inscrit dans le cadre des festivités marquant le 40ème anniversaire de la révolution du 1er septembre en Libye, précisant que la délégation marocaine a transmis au colonel Kadhafi les vœux de SM le Roi Mohammed VI à cette occasion.

La délégation marocaine, a-t-il ajouté, s’est réjouie du fait que le malentendu survenu lors de la présence d’une délégation marocaine officielle aux festivités du 1er septembre ait été dépassé, suite à la note de réponse adressée par les autorités libyennes à leurs homologues marocaines.

M. Mansouri a affirmé que le colonel Kadhafi a exprimé, lors de cette audience, son "regret" pour ce qui s’est passé, précisant que le président de la soi-disant "RASD" n’a pas été invité aux festivités du 1er Septembre, mais uniquement au Sommet de l’Union Africaine.

Il a souligné que le dirigeant libyen a émis le souhait de voir le Maroc retrouver, dans les plus brefs délais, sa place au sein de l’Union africaine, mettant l’accent sur la profondeur et la solidité des relations entre les peuples libyen et marocain et réitérant son respect et son estime pour la personne de SM le Roi Mohammed VI.

La délégation marocaine, a rappelé M. Mansouri, a répondu à plusieurs questions posées par le guide de la révolution libyenne au sujet de l’intégrité territoriale du Royaume, soulignant l’importance de la proposition marocaine d’autonomie qui est intervenue en réponse à l’appel du conseil de sécurité des Nations unies qui avait invité les parties à parvenir à une solution politique consensuelle de la question du Sahara.

Cette audience, a indiqué M. Mansouri, a été l’occasion d’évoquer l’avenir des relations bilatérales dans la perspective de la tenue prochainement à Rabat de la Haute commission mixte, ajoutant que les parties ont également passé en revue les moyens de renforcer la coopération pour l’édification du Maghreb arabe et pour dépasser tous les problèmes qui entravent la réalisation de cet objectif.

Le guide de la révolution libyenne a reçu, mardi à Tripoli, une délégation marocaine comprenant outre M. Mustapha Mansouri, MM. Mohand Laenser et Mohamed El Yazghi, ministres d’Etat.

Cette audience s’est déroulée en présence de l’ambassadeur du Maroc à Tripoli, Moulay Mehdi Alaoui et de l’ambassadeur de la Jamahirya libyenne à Rabat, M. Mohamed Abou Al Kacem Zaoui.

Faisant suite aux protestations marocaines contre la participation du leader du Polisario, Mohamed Abdelaziz el Marrakchi, aux cérémonies officielles du quarantenaire de la prise de pouvoir par Kadhafi, la visite de cette délégation donne l’impression que c’est le Maroc qui chercherait à s’expliquer, voire à s’excuser – signe peut-être (?) que ma théorie selon laquelle Kadhafi aurait reçu Mohamed Abdelaziz el Marrakchi en représailles contre l’absence du Roi (et de tout représentant de la famille royale) n’est pas si farfelue que ça. En sens contraire, on notera que Muammar Kadhafi a exprimé ses regrets, ce qui ne me semble pas être un mot très courant dans son vocabulaire. Enfin, allah ou alem, et l’affaire est close à en croire les éditorialistes du Matin du Sahara, plus prompts à s’enflammer dans le cas de l’Iran et Vénezuela

Mais autre fait marquant passé inaperçu lors des festivcités du 1er septembre à Tripoli, c’est le soutien flagrant du Guide suprême – à moins qu’il ne s’agit d’une erreur de protocole supplémentaire – au mouvement marocain des 9%. J’en ai même un preuve visuelle, via le Financial Times, peu suspect de nihilisme destructeur:
9% in Tripoli

La preuve est éclatante et indiscutable: le Guide suprême de la révolution libyenne est désormais sponsor officiel du mouvement des 9%! En voilà une bonne nouvelle en cette journée officielle – 9-9-9 – des 9%, non?

About these ads

20 Réponses

  1. Could be worse.

  2. Yes, I suppose Charles Manson & Marc Dutroux could issue messages of sympathy.

  3. Yeah, nine sounds about right for Marc Dutroux.

  4. Best comment of the year, alle!

  5. Monsieur Kaddafi ! Assez d’hypocrisie!
    Nous ne sommes pas ne’s d’hier.
    L’ami de mon ennemi est mon ennemi-
    Un point c’est tout -

  6. - Kadhafi peut soutenir les 9%. Il est libre et ça le regarde.
    – En ce qui concerne "Ouled Abdelaziz" du polisario algérien, kdhafi dit qu’il a expulsé les troupes du polisario venus dans un avion algérien pour assister au défilé du 1/9 qu’ils ne font pas parie des troupes organisés et ça veut pas dire qu’il les a expulsés parce que ce sont des séparatistes ou parce qu’il est contre la division du territoire marocain!.

    – Kadhafi déplore le fait que le maroc ne siège pas à l’UA. ça revient à dire que khadafi veut que le maroc siège à l’UA en même temps que le polisario. (!!??)

    Normalement le maroc devrait fonçait le clou est ce qui va arriver arrivera. C’est à dire couper ces relations diplomatique avec la libye à l’instar de l’iran et le vinusuela, comme il fallait normalement écrasé ce polisario au stade embryonnaire et entrer EN GUERRE si il le faut avec la partie concerné par ce conflit qui est concrètement: L’ALGERIE.

    PS: d’après Kadhafi conseille au polisario de rentrer au maroc et constitué un parti (révolutionaire) !!!!????

    Réponse:

    Le maroc ne doit pas accepter que ce polisario algérien d’aujourd’hui qui n’est pas le polisario de "mai 1973". Le polisario d’aujourd’hui est formé par des individus nés après 1973 à Tindouf en algérie. Ces individus ayant subis un lavage de cerveau au cuba et ailleurs ne peuvent en aucun cas représenter les vrais sahraouis qui sont rester chez eux dans les provinces du sud marocains, comme ils n’ont pas le droits de constituer un parti politique pacifiste ou révolutionnaire comme rêve kadhafi.

    Ce polisario algérien ne mérite même pas que le maroc lui offre cette dernière chance: l’autonomie. Si le polisario veut l’autonomie ou l’autodétermination, qu’ il les cherche à Tindouf (en algérie).
    L’histoire du maroc d’avant 3 siècles prouve que le maroc est propriétaire de son sahara.

  7. sahraoui: Ould Abdelaziz est le nom du président mauritanien…

  8. @Un sahraoui d’origine: qu’on le veuille ou pas, les réfugiés de Tindouf sont bien marocains et donc ont le droit de rentrer chez eux au Sahara (ou ailleurs, à Ain Harrouda for example..). Bien sûr dans le cas échéant, il faut bien établir les modalités concrètes pour le faire (mécanismes pour le contrôle des identités et surtout des armes qu’a maintenant le Polisario..).
    Mais moralement, personne, même pas un "Sahraoui d’origine" ne peut leur refuser le droit de rentrer dans leur pays.

  9. Si l’avis de Kaddafi sur le sahara marocain peut ne pas compter vu la versatilité de ses positions, ses capacités de nuisances de meurent réelles et justifient les préoccupations des autorités marocaines à réactualiser les intentions de la Libye concernant ce conflit, œuvre magistrale des dirigeants algériens sans lesquels le Sahara aurait été tout simplement libéré de la colonisation. Maintenant que le mal est consommé par un laisser faire international(chaque puissance essaie de tirer profit comme dans chaque conflit!) , le Maroc se défend et déjoue les unes après les autres les cartes algériennes, d’où la proposition de l’autonomie des provinces sahariennes qui devrait satisfaire les instigateurs du conflit et mettre un terme aux profiteurs de guerre. Au delà de cette latitude le Maroc devra rester intransigeant et défendre par tous les moyens ses droits inaliénables.

  10. @ibnkafka: "sahraoui: Ould Abdelaziz est le nom du président mauritanien…"

    Merci pour la correction. Le nom du soi-disant chef du polisario est le marocain Mohamed abdelaziz al marrakechi fils d’un marocain qui vit à TADLA (région de marrakech).

    Ce mercenaire transformé d’un membre d’un mouvement crée par des étudiants marocains en mai 1973, en remplacement d’un autre mouvement (FLS: front de libération de sahara) était trop ambitieux jusqu’à se convertir en Fantoche ou petite marionnette entre les mains du pouvoir algérien.

    Le pouvoir algérien a fait d’une pierre deux coup:
    – Sécuriser le sahara oriental et Tindouf des revendications du maroc.
    – Eviter des pertes humaines algériennes en laissant ces mercenaires du polisario lutter contre le maroc à leur place.

  11. @MG:

    > "Au delà de cette latitude le Maroc devra rester intransigeant et défendre par tous les moyens ses droits inaliénables"

    1/ Les Marocains pourraient commencer par defendre leur droits inalienables (je parle ici de demander un etat de droit et certaines libertes)

    2/ Les Sahraouis devrait aussi rester intransigeants et défendre par tous les moyens leurs droits inaliénables.

  12. @lixy

    Le sujet proposé par IK étant le Sahara marocain autour des élucubrations de Kddafi, je suppose par rigueur que les commentaires qui en découlent devront se cantonner à la question. Je préfère en conséquence rester dans la question et pas en dehors. Maintenant si tu choisis tes priorités,qui ne sont pas nécessairement celles des marocains, admet quand même que le problème du Sahara marocain est la priorité des priorités des marocains.

  13. @lixy

    Je suis d’accord avec toi quand tu dis ;
    " Les Sahraouis devrait aussi rester intransigeants et défendre par tous les moyens leurs droits inaliénables."
    quand ces droits inaliénables des sahraouis ne sont d’autres que les droits inaliénables de tous les marocains là ou ils se trouvent dans les quatre points cardinaux du maroc, y compris ceux séquestrés à Tindouf.

  14. @lhajcauchy: "Mais moralement, personne, même pas un “Sahraoui d’origine” ne peut leur refuser le droit de rentrer dans leur pays."

    Certainement. J’insiste seulement sur le fait que tous les habitants de Tindouf qui adhèrent au polisario par choix ou par force ne sont pas forcément des marocains, mais il y a des mercenaires qui sont venus, pour augmenter les rangs du polisario, de l’algérie, de certains pays d’afrique, de cuba, ..etc.

  15. @ Sahraoui d’origine – Com 14

    <<….. mais il y a des mercenaires qui sont venus, pour augmenter les rangs du polisario, de l’algérie, de certains pays d’afrique, …<<

    C'est l'un des motifs du refus de l'Algérie de laisser le HCR faire un recensement dans les camps de Tindouf !

  16. Décidément le mois 9, comme ont dit en dialecte pour le mois de septembre restera dans les archives noires de la diplomatie marocaine. Selon AFP, le même incident qui s’est produit en Libye vient de se répéter en Guinée Bissau. La nouvelle a été publié par Inivision . Voici le lien:

    http://www.univision.com/contentroot/wirefeeds/noticias/8038687.shtml

  17. @diaspora sahraoui: "Décidément le mois 9, comme ont dit en dialecte pour le mois de septembre restera dans les archives noires de la diplomatie marocaine …"

    La diplomatie marocaine ne peut pas convaincre n’importe qui de s’allier à sa cause: "Préservation de l’unité territoriale du maroc".

    Que ce polisario algérien assiste à n’importe quel événement et que ce polisario algérien use de n’importe quel moyen de propagande, l’algérie n’arrivera jamais à priver le maroc d’un centime de son territoire.

    Ce conflit était crée par l’algérie, et c’est l’algérie qui doit assumer ses responsabilité en chassant les mercenaires chez eux et en laissant les marocains séquestrés à Tindouf rentrer au maroc. En sauvant son visage via cette dernière chance: "L’autonomie dans les provinces du sud maroc". Sinon ça sera trop tard et l’algérie sera contrainte de rembourser les dégâts commis par ces terroristes du polisario algérien dans les provinces du sud du maroc depuis 1973 jusqu’à la fin des années 80.

  18. @ sahraoui d’origine,

    Je suis tout à fait d’accord avec toi.
    Le président du HCR qui vient de visiter la région a dit que 8000 personnes se sont déjà bénéficiés des visites familiales. Sûrement la moitié venait de Tindouf. Donc, en plus de séquestrés, ils sont cons parce qu’ils ont trouvé l’occasion de rester chez eux et ils n’en ont profité.

    Pour les mercenaires, je ne peux que saluer leur détermination, parce que pour des mercenaires tenir aussi longtemps, chapeau!
    L’autonomie, c’est une très bonne idée! Il fallait l’octroyer aux Rif pour convaincre les sahraouis de sa sincérité.

  19. [...] muammar kadhafi, polisario, sheikh zayed, talha gabriel by ibnkafka I have speculated (here and here) on the possible reasons behind Libya’s decision to let Mohamed Abdelaziz el Marrakchi [...]

  20. [...] la réaction marocaine?« , « Le mirage libyen« , « Officiel: Kadhafi soutient les 9% » et « Eclaircissements sur l’affaire [...]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 108 autres abonnés

%d bloggers like this: