Eclaircissements sur l’affaire de Tripoli

J’ai déjà évoqué ici la brouille – temporaire semble-t-il – entre le Maroc et la Libye, suite à la participation de Mohamed Abdelaziz el Marrakchi aux festivités officielles des quarante années de pouvoir de Muammar Kadhafi. Parmi les explications possibles de la brouille, et surtout de l’événement l’ayant déclenché, à savoir cette participation du leader du Polisario aux festivités officielles libyennes, j’avais suggéré ceci:

Comment expliquer ce cafouillage? Il y a bien évidemment le caractère irrationnel du Guide suprême, qui ne nécessite pas de longs développements surtout de la part de quelqu’un qui comme moi n’est pas médecin toxicologue. Il y en a peut-être une autre: de tous les chefs d’Etat maghrébins, seul le Marocain était absent – Bouteflika, Benali et Mohamed Ould Abdelaziz avaient tous fait le déplacement. Contrairement à ce qui se fait lorsque le protocole royal est invoqué pour justifier l’absence royale lors de cérémonies ou festivités à l’étranger, aucun membre de la famille royale n’a été dépêché afin de présider la délégation marocaine, qui fût de fait menée par Abbas el Fassi, dont le pouvoir est probablement tout aussi fantomatique que celui de Mohamed Abdelaziz el Marrakchi. Le Guide suprême aurait-il voulu manifester son mécontentement en déroulant le tapis rouge au leader du Polisario? C’est possible – mais il serait alors peu probable que la Libye émette un communiqué aussi humiliant pour elle que celui rendu public par le Maroc. La thèse de la gaffe protocolaire semble donc, jusqu’à plus ample informé, la plus probable.

Malgré mes doutes, cette hypothèse m’avait semblé être confortée par l’arrivée à Tripoli d’une délégation dite de haut niveau dépêchée par le Roi Mohammed VI pour un entretien avec Muammar Kadhafi:

Faisant suite aux protestations marocaines contre la participation du leader du Polisario, Mohamed Abdelaziz el Marrakchi, aux cérémonies officielles du quarantenaire de la prise de pouvoir par Kadhafi, la visite de cette délégation donne l’impression que c’est le Maroc qui chercherait à s’expliquer, voire à s’excuser – signe peut-être (?) que ma théorie selon laquelle Kadhafi aurait reçu Mohamed Abdelaziz el Marrakchi en représailles contre l’absence du Roi (et de tout représentant de la famille royale) n’est pas si farfelue que ça.

En effet, dans le protocole diplomatique, en cas d’incident entre deux pays, c’est généralement le pays qui estime avoir quelque chose à se reprocher qui envoie une délégation dans l’autre pays, pour exposer ses explications et éventuellement présenter des excuses. Ceci n’a rien d’automatique ni d’obligatoire, et un pays estimant n’avoir rien à se reprocher peut parfaitement envoyer une délégation dans l’autre pays afin justement d’obtenir explications ou excuses. Dans le cas présent, on a un mélange des deux: à en croire la lettre d’excuses du Comité populaire libyen en charge des relations extérieures à l’ambassade du Maroc en Libye publiée par la MAP, la Libye s’excusait du cafouillage protocolaire commis en laissant le leader du Polisario participer aux festivités officielles. Mais ensuite, en envoyant une délégation s’entretenir avec Muammar Kadhafi, c’est comme si le Maroc tenait à expliquer quelque chose voire s’excuser auprès de la Libye.

Si ma théorie est juste, la Libye se serait ainsi excusée de ne pas avoir respecté les garanties données au Maroc sur la non-participation de Mohamed Abdelaziz el Marrakchi aux festivités officielles du 1er septembre, et le Maroc en aurait peut-être fait de même sur la non-présence d’un représentant de la famille royale auxdites festivités.

Si ça vous semble farfelu, je ne suis alors pas le seul, et suis plutôt en bonne compagnie, puisque l’ancien correspondant au Maroc d’Asharq al awsat, le Soudanais Talha Gibriel, intime de feu Hassan II et de Muammar Kadhafi (il a publié un ouvrage sur les relations maroco-libyennes), est sur la même longueur d’ondes:

Que pensez-vous de la dernière crise diplomatique Maroc-Libye ?
Je pense qu’en Libye, certains responsables espéraient que Mohammed VI soit à la tête de la délégation marocaine. Ils ont donc réagi à chaud. Heureusement, cette crise s’est rapidement dissipée.

About these ads

11 Réponses

  1. Cet épisode est malheureusement révélateur de l’épée de Damoclés qui pend tout le temps sur le Maroc! Va falloir qu’on trouve une solution aux terroristes du Polisario, quitte à se salir les mains.

  2. Excuses moi Ik, mais je voudrais premièrement profiter de ton espace pour saluer Reda. Ensuite te saluer toi pour ta persévérance, ton désir de comprendre des trucs très compliqués parfois qui nous dépassent tous, sans exception, et de partager surtout. Ce qui est rare dans notre société.

    Bon ftour

  3. Reda: ah, tu crois qu’on ne se les salit pas, en ce moment?

    Amina: merci, même si c’est pas si compliqué que ça…

  4. La Libye, le Venezuela, le Togo, l’Iran, … on dirait que nos ambassadeurs sont en mission de "balade" diplomatique!
    Qui en est responsable de ces cafouillages?

  5. Félicitations pour cette excellente analyse! C’est le moins que l’on puisse dire.

  6. Dans tous les cas, le Maroc devrait prendre la position de la Libye au second degré. Même si tous les pays du monde renconnaissent la souveraineté du Maroc sur une partie de son territoire qui est ‘le Sahara atlantique’ dit ‘Sahara Occidental’, ce qui est logique, légale et conforme à l’histoire du Maroc avant la colonisation espagnole (1884), il y aura un pays qui s’oppose à cette souveraineté . Ce pays s’appelle l’Algérie. Et les ‘Tous les pays sauf Un’ ne peuvent rien faire pour remettre l’Algérie sur les rails de la raison. Pourquoi?
    Parce que tout simplement c’est l’Algérie qui cherche à agresser le Maroc et le priver de ses provinces du sud, en créant cette instrument fantôme discrètement d’abord après la fin de la guerre du sable (1963) et officiellement après 1973 lorsque le Maroc de l’après indépendance commence à réclamer la récupération de son territoire occupé par l’Espagne.

    Une, une seule et unique solution qui peut mettre fin à ce conflit qui pèse lourdement sur les Marocains depuis trente cinq ans est d’arrêter toutes négociations avec les Fantoches du Polisario Algérien . Et chercher à négocier avec la vraie partie concerné qui est l’Algérie sans la présence d’aucun élément mercenaires ou marocain séparatiste du polisario. Et dans le cas où l’Algérie refuse, Le Maroc riposte à toute attaque terroriste sur son territoire venant du territoire Algérien en attaquant les villes de l’Agérie directement.

    PS:
    1- L’autonomie proposé par le Maroc n’est qu’une étape préliminaire pour permettre à l’Algérie de le priver de 58% de son territoire.
    2- L’autodétermination dans les camps de Tindouf (Les marocains emprisonnés retournent chez eux si ils le veulent et les mercenaires retournent chez eux dans les autres pays d’Afrique, ..etc ou restent en Algérie).

  7. Le Maroc doit aussi créer d’autres villes dans son territoire du sud qui est le Sahara à l’instar de l’Egypte pour aider à localiser toute incursion de ces terroristes du Polisario (Algérien) dans le territoire sud marocain, et pour retenir la population sahraouie pour ne pas immigrer vers le nord ou à l’intérieur du maroc et laisser le sud désert aux terroristes (Polisario et amis) qui viennent de l’Algérie.

  8. [...] Eclaircissements sur l’affaire de Tripoli Ibn Kafka's obiter dicta – divagations d'un… – PeopleRank: 13 – 16 sep. 2009 …Mohamed Ould Abdelaziz avaient tous fait le déplacement. Contrairement à ce qui se fait lorsque le protocole royal est invoqué pour justifier l’absence royale lors de cérémonies ou festivités à l’étranger, aucun membre de la famille royale… Personnes citées : Mohamed Abdelaziz  Muammar Kadhafi  + votez [...]

  9. [...] feuilleton des festivités du 40e anniversaire de la révolution libyenne (ici, ici et ici), sans compter le fait divers autour de la fuite du Maroc des enfants maroco-norvégiens de Khalid [...]

  10. [...] violations des droits des réfugiés à Tindouf“ – “Le mirage libyen“ – “Eclaircissements sur l’affaire de Tripoli“ – “Kadhafi humilie le Maroc – quelle sera la réaction marocaine?“ – [...]

  11. [...] Bien évidemment, personne d’entre vous n’a oublié le feuilleton du quarantenaire de la Révolution libyenne, où un contingent des FAR devant participer au défilé officiel s’était retiré à la dernière minute, avec la délégation officielle marocaine, en raison de la présence officielle de Mohamed Abdelaziz el Marrakchi et du Polisario aux festivités – voir les posts précédents « Kadhafi humilie le Maroc – quelle sera la réaction marocaine?« , « Le mirage libyen« , « Officiel: Kadhafi soutient les 9% » et « Eclaircissements sur l’affaire de Tripoli« . [...]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 108 autres abonnés

%d bloggers like this: