Infos supplémentaires sur l’affaire de la diplomate suédoise expulsée du Maroc

L’expulsion de la diplomate suédoise par le Maroc, que j’ai évoquée hier, n’a pas vraiment fait la une de la presse suédoise (un tout petit article dans Svenska Dagbladet et dans Dagens Nyheter), ce qui est relativement surprenant étant donné que ce n’est pas une chose courante pour un diplomate suédois. Mais les rares infos sur cette affaire sont néanmoins intéressantes.

Le ministère suédois des affaires étrangères (UD) a tout d’abord pour la première fois réfuté les allégations marocaines selon lesquelles la diplomate en question aurait fourni un document officiel marocain distribué lors d’une réunion avec les missions diplomatiques de l’Union européenne présentes à Rabat. Boris Vasic du service de presse d’UD avait ainsi déclaré qu’ »un dialogue diplomatique était en cours« , sa collègue Cecilia Juhlin précisant que « nous allons bien évidemment tenir un dialogue [avec les Marocains] là-dessus, mais par voie diplomatique. Il n’y aura pas de communiqué de presse« . L’ambassadeur de Suède à Rabat, Michael Odevall, a décliné tout commentaire, renvoyant au service de presse d’UD.

Un peu plus tard, cependant, la Suède a convoqué l’ambassadeur du Maroc en Suède afin d’exiger des explications sur la décision du gouvernement marocain. Boris Vasic, porte-parole d’UD, a ainsi déclaré, de manière plus ferme par rapport à ses déclarations initiales, que « la Suède maintient que les agissements du Maroc sont déraisonnables et difficiles à comprendre« , tout en se refusant à commenter ce qui est reproché à la diplomate. Anders Jörle, également du service de presse d’UD, a précisé, interrogé sur le fait de savoir si la diplomate était toujours en fonction auprès du ministère: « bien sûr. Nous estimons que la décision du Maroc est tout à fait erronée et qu’elle constitue une réaction très excessive« . Ceci semble indiquer que la Suède ne conteste pas les faits – qui sont flous, puisque l’identité des « éléments liés au Polisario et à l’Algérie » auxquels des documents officiels marocains aurait été remis n’a été révélée ni par le Maroc ni par la Suède - mais plutôt la réaction marocaine, jugée disproportionnée.

Assez peu de réactions à ce stade des supporters du Polisario en Suède. Une dépêche cite celle de Johan Strömdahl, président de l’association pro-séparatiste Västsahara (« Sahara occidental »): « Ce n’est pas si surprenant que le régime marocain réagit si durement. Ils veulent d’une façon ou d’une autre punir la Suède qui a de différentes manières exprimé son soutien au droit des sahraouis à l’autodétermination« . Ledit Strömdahl cite l’octroi du prix Per Anger au militant séparatiste Brahim Dahane - par ailleurs un des sept militants séparatistes marocains arrêtés à Casablanca au retour d’une visite de propagande auprès du Polisario à Tindouf et déféré au tribunal permanent des forces armées royales pour atteinte à la sûreté extérieure de l’Etat - ainsi que la décision récente du congrès du parti social-démocrate suédois d’oeuvrer pour la reconnaissance de la « RASD ». Le prix Per Anger, décerné par le Forum pour l’histoire vivante, est remis par le ministre suédois de la culture, en l’occurence Lena Liljeroth Adelson, et consacre des personnes ayant oeuvré pour l’humanisme et les droits humains.

De son côté, Urban Ahlin, vice-président de la commission des affaires étrangères du Riksdag (parlement) et porte-parole du parti social-démocrate pour les affaires étrangères, a fait des déclarations en flèche: « nous allons faire avancer cette question de la reconnaissance de la RASD et si nous gagnons les prochaines élections nous la mettrons en oeuvre. Nous avons coopéré très longtemps et très étroitment avec le Polisario et nous soutenons leur combat pour un Sahara occidental libre et indépendant« .

Me voilà bien embarassé pour mon vote lors des élections législatives suédoises de 2010: impossible de voter pour un parti officiellement pro-Polisario, mais les partis qui ne le sont pas sont à droite – beurk!

PS: avec un jour de retard, bonne célébration du 34e anniversaire de la Marche verte à vous tous!

About these ads

6 Réponses

  1. Si Urban Ahlin, vice-président de la commission des affaires étrangères du Riksdag gagnerait les prochains élections suédoises et si il mettrait en oeuvre la question de reconnaissance d’une entité fantôme comme la RASD (Régie Algérienne du Sous Développement), il ferait plus de mal à son pays la suède ainsi à d’autres membres de l’Union Européenne comme par exemple l’Espagne et la France (pays basque, corse).

  2. beurk ! comme tu dis… voici donc comment cette gauche  »socialiste à visage humain » exprime son pragmatisme et sa volonté de s’impliquer dans le  »processus démocratique » dans notre région !
    souhaitons leur de juteux contrats avec l’algérie…, il faut être fou pour ne pas  »envisager » l’avenir avec assurance et sérénité  »démocratique » n’est ce pas !

    entretemps au maroc, on continue d’investir dans l’infrastructure, et l’édification d’un État qu’on n’est plus du tout certains ne va pas être livré  »clef en main » à des  »notables » enturbanés,maîtrisant parfaitement la politique du  »plus offrant », opportunistes, corrompus, et n’ayant que l’embarras du choix, et autant de  »belles perspectives » devant eux !

    hier, le discours de la marche verte, lu ou plutôt  »récité » sans beaucoup  »d’enthousiasme », n’était pas convainquant pour autant, même s’il a parlé de fermeté vis à vis de toutes les questions relatives à l’avenir de ce territoire ! et après le discours, à 2M de montrer le premier ministre dans son  »masturbatorium » suivant le discours, déclarer à la fin, que des chefs de provinces espagnols l’ayant  »rassuré » de leur soutien sur l’option de l’autonomie… histoire de confirmer son  »indéfectible » attachement à la politique de la propagande qui nous fait véritablement passer des colons ! ils auraient dû le zapper !

    si le Maroc continue de  »mendier » la légitimité de son térritoire, c’est non seulement le sahara qu’on va perdre, mais probablement le pays en entier !

    re beurk !

  3. Juste pour l’anecdote; Lors d’une couverture électorale en Suède pour feu mon journal, je pense d’ailleurs que c’était la première élection de Göran Persson, j’ai rencontré la mère d’un jeune démineur suédois qui allait de rendre au Sahara. Elle m’avait très clairement dit ceci: durant les stages offerts à ces jeunes techniciens de pointe on leur explique bien que le méchant c’est le Maroc et le bon le polisario. Les impérialistes d’un côté et les victimes de l’autre. Une espèce de lavage de cerveau si je peux m’exprimer ainsi.
    C’est la real politik qui empêche ce pays et la Norvège, encore plus, de commettre ce qui serait une grave erreur politique.

  4. @IK: « Ceci semble indiquer que la Suède ne conteste pas les faits »

    C’est dans ta tête que ça se passe.

  5. lixy: bien évidemement que c’est dans ma tête que ça se passe, puisque je tente d’interpréter les commentaires très limités des deux gouvernements, très pauvres en faits. Mais quand la Suède dit que la réaction marocaine est « très excessive » (« en kraftig överreaktion« ), ça laisse entendre qu’une réaction moins forte n’aurait pas été déplacée – ce n’est pas la réaction marocaine en soi qui est contestée, mais plutôt sa gravité. Rajouté au fait que la Suède n’a pas officiellement nié les faits assez flous qui lui sont reprochés – transmission de documents officiels marocains à des « éléments liés au Polisario et à l’Algérie« , ça permet de circonscrire le contentieux suédo-marocain principalement à la déclaration persona non grata elle-même, et pas vraiment aux faits qui l’ont provoquée. Ceci dit, si tu as d’autres infos…

  6. [...] La présidence de l’Union européenne – la Suède en l’occurence - avait fait une déclaration officielle s’inquiétant du sort d’Aminatou Haïdar et appelant à la réolution de son cas – aucune mention de l’Union européenne dans le communiqué officiel marocain, qui ne parle que de pays amis et de chefs de gouvernement et d’Etat amis. Ceci devrait raisonnablement exclure tant l’Union européenne, qui est une organisation internationale, que la Suède, dont on doute que le Ministère des affaires étrangères et de la coopération soit enclin à quali…… [...]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 110 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :