Maroc-Hebdo sauve l’honneur

Je n’aurais jamais cru écrire un billet avec ce titre, mais je dois me rendre à l’évidence cette semaine: Maroc Hebdo sauve l’honneur de la presse francophone marocaine. Jugez-en:

Heureusement, Maroc Hebdo était là:

C’est vraiment par principe que je défends la liberté de la presse au Maroc, pas en raison des mérites des concernés…

Je me permets de citer mon père:

Salut! Revue de presse du 5 juin: Vous avez dit Israel? Circulez, y’a rien à voir!…Ou plutôt si: des films Olé Olé, Nabil Benabdallah, l’Amérique, les banques etc….Pardon! Maroc Hebdo a pour une fois sauvé l’honneur!!!   OUI, NOUS SOMMES TOUS DES TURCS!!!

Pour citer Brel:

Vous êtes tellement tellement
Beaucoup trop lourds
Que quand les soirs d’orage
Des chinois cultivés
Me demandent d’où je suis,
Je réponds fatigué
Et les larmes aux dents :
"Ik ben van Türkije".

Bugün beni Türk sayin!

About these ads

6 Réponses

  1. Plus le temps passe, plus la ligne éditoriale de Telquel saute aux yeux. ça fait quelques mois que je ne l’achète plus. En voyant la couverture, on a comme un malaise : Ces gens-là ne vivent donc pas sur cette Terre? L’événement a eu lieu lundi, ils ont eu toute la semaine pour le traiter, pourquoi ce silence? C’est par amour véritable pour le Maroc auquel ils accordent la primauté ?
    En tous cas, libre à eux de resasser à l’infini leurs litanies et Bravo effectivement à Maroc Hebdo. Quoi que, c’est le minimum syndical.

    P.S. L’édito de Selhami était très bon aussi…

  2. AzUL cher Miss n Kafka,

    En effet la presse francophile marocaine surtout les magazines sont au fait la parfait exemple de l exportation de ce «colonage journalistique» parfait de la mentalité de la presse française pro-sioniste et anti- Palestine sur ce sujet de conflit:

    ———————————————————————–
    Palestine ( surtout Gaza , Hamas) vs entité Sioniste.
    ———————————————————————–
    bien sur et pour être objectif les magazines marocains contrairement aux françaises préfèrent de se taire et fermer les yeux sur ce triste évènement, mais comme dit le proverbe arabe :
    «a-Sokoto 3alamto a-Rida» =«le silence est un signe de stratification !»

    Entre Telquel qui continue dans son opération de playboytisation et de bravotisation ( voir : http://de.wikipedia.org/wiki/Bravo_(Zeitschrift)) avec des sujets a la «Dr.Sommer» (http://www.bravo.de/online/render.php?render=001892) qui essaient prendre le lecteur et la lectrice marocain/e comme des complexe sexuellement et comm s’ils sont dans une phase de la «puberté intellectuelle» a tel point a ne penser que a «satisfaire» leurs besoins avec des fantasmes sexuelles des infographistes de Tequel, et faire gagner au groupe benchamssi les 15 Dh(3 euro) ! ça devient lassant ce colonage journalistique.

    l’unique journal que j’ai beaucoup d’estimation car il respect les lecteurs marocains, ensuite pour son courage et son anti-assimilation au model de journalisme makhzanien, a hélas disparu le Marhmo «Journal hebdomadaire» Allah irhmo !

    les autres comme telquel par exemple préfère faire la publicité pour les produits sionistes (peut etre car ils sont leurs sponsor ;-) )comme les filmes par exemple je cite ici un passage d’un certain Abdelllah Tourabi qui écrit pour tel quel un passage que certains décrit comme courageux :

    source : http://www.telquel-online.com/338/images/cinema.pdf

    je cite :
    «
    ===============
    Regrettable boycott
    ===============
    Tandis que le jeune cinéma israélien recueille l’estime critique et l’admiration des spectateurs dans le monde, le public marocain est privé d’accéder à ce cinéma émergent à cause d’un boycott regrettable, voire absurde.
    Sous prétexte de refuser toute normalisation avec l’Etat hébreu, les défenseurs de ce boycott s’opposent à toute
    sélection de films israéliens dans les festivals de cinéma
    organisés au Maroc. On imagine déjà les cris d’orfraie qu’une programmation d’un film israélien dans les salles marocaines ou sur les chaînes nationales pourrait déchaîner. Cette attitude est complètement aberrante et contreproductive. Elle sanctionne d’abord le public marocain en l’empêchant d’accéder à un cinéma d’une grande qualité artistique, qui permet aussi d’acquérir une
    vision plus nuancée de la société israélienne et des clivages culturels et politiques qui la traversent. Elle sanctionne également ces cinéastes israéliens engagés
    et très critiques à l’égard de la politique de leur gouvernement. Des réalisateurs comme Amos Gitai, Avi
    Mograbi, Eran Riklis, Etyan Fox et d’autres, n’ont eu de cesse depuis des années de dénoncer l’injustice subie par le peuple palestinien à travers leurs films.
    Les charges les plus acerbes contre la politique de la colonisation, l’humiliation des Palestiniens par les militaires israéliens, les guerres inutiles menées contre
    le Liban, ont été formulées dans les oeuvres de ces cinéastes. Opposer une fin de non recevoir à ce
    cinéma critique et pamphlétaire serait un énorme service rendu aux détracteurs de ces artistes. Les tenants du boycott des oeuvres artistiques israéliennes doivent
    s’inspirer plutôt de l’initiative intelligente et courageuse de l’intellectuel palestinien Edward Saïd et le maestro israélien Daniel Barenboïm. Ces deux hommes ont crée un orchestre symphonique composé de jeunes instrumentistes israéliens et arabes qui jouent depuis des années ensemble.
    Cet orchestre s’est produit à Ramallah en 2005, et Daniel Barenboïm a demandé et reçu la nationalité palestinienne.

    Nos boycotteurs marocains seraient-ils donc plus palestiniens que les Palestiniens eux-mêmes ?

    ABDELLAH TOURABI»

    ► je réponds a ce tourabi , et je lui dit plutôt et tous tout simplement :

    en effet certains marocains sont plus israéliens que les israéliens eux-mêmes ? ;-)

    et préfèrent croient plus a légitimité et la crédibilité l’entité colonialiste sioniste plutôt au droit légitimé de la cause palestinien !

    un grand AzUL pour ton vava-ch( ton cher père ) et un petit cadeaux (a-vavainouva o Mon père ) interprétation le grand Idir qui continue de boycotter l’entité sioniste et refuser de jouer la bas:-)

    Amazighement,
    Le Riflandais

  3. Celle d’actuel est pas mal non plus

  4. J’allais pondre un billet sur ce sujet. La presse marocaine francophone est incroyable de frilosité sur la Palestine. On dirait qu’ils vont perdre des annonceurs ;-)

  5. Le jour ou l’événement planétaire sera la libération de la Palestine,"Telquel" fera sa couv sur "l’boulevard" ou encore sur "les méchants" Benkiran et Ramid.C’est ce qu’on appelle en jargon journalistique être hors-jeu et dans le jargon de tous les jours être à côté de la plaque.
    Mais tous les esprits un tant soit peu éclairés savent qu’un rédacteur en chef ,par les temps qui courent n’est pas toujours maitre de sa plume, qui plus est , dans le cas de figure de "Telquel" et la Palestine.
    Les bras du sionisme sont effectivement trés longs.

  6. C’est une histoire de tirage !
    La Palestine ça fait pas vendre !
    Haifa Wahbi oui !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 107 autres abonnés

%d bloggers like this: