links for 2010-12-20

About these ads

Une Réponse

  1. A chacun ses années de plomb ! il reste à l’italie, pays du G8 pourtant, pas mal de chemin à faire avant de faire toute la lumière sur ces années noires qui il faut dire ont commencé bien avant les attentats des brigades rouges et le complot anti communiste..mais depuis le début de la guerre froide..l’époque de la mise en place de la fameuse Gladio (merci pour les liens) et époque ou entre autres  »intrigues » me rappelle le film de l’affaire Mattei, inspiré de la vie d’enrico Mattei..socio démocrate pourtant, et patron de l’energie nationalisée dans les années 50…dont la disparition à inspiré le film..(paraît-il le film a pendant longtemps été introuvable..!)

    la politique italienne de l’après guerre est en effet faite de mystères, de théories de la conspiration et de coups de théâtre, le tout généreusement arrosé de pots de vins et d’actions spectaculaires de la mafia dont même les branches américaines et canadiennes n’ont jamais coupé les ponts avec mère patrie… une actualité brûlante nord américaine nous fait souvent errer et rêver d’italie lointaine grâces aux affaires de grand banditisme très actuelles !

    quoique même avec une classe politique controversée de tout temps… et une corruption étalée au grand jour, un pays comme l’italie est d’une richesse culturelle, intellectuelle et humaine exceptionnelle. traversé par toutes sortes de crises et courants allant du fascisme à l’activisme violent de l’extrême gauche, les italiens ont gardé la foi en des valeurs sociales sûres comme la famille, le travail, l’éducation et le développement..etc ! ce qui leur vaut leur miracle économique qui devance de loin un voisin comme l’espagne encore habité par le colonialisme d’hier, complexé par le franquisme, et soucieux de reformes  »radicales » ou populistes qui ont plus à avoir avec les moeurs… ou les incitatifs aux investissements de type mafieux !

    par ailleurs l’immense communauté d’immigrants italiens qui se sont exilés dans les pays europeéns et nord américains me fait souvent penser aux marocains qui ont fait de même… et le fait de constater que ces immigrants italiens se soient tellement bien intégré au point de constituer des communautés  »désirables et désirées » dans leur pays d’acceuil et éloigner toute idée de retour définitif en italie laisse rêveur… on est sûrement loin d’un tel topo… espérons déjà que viendra un jour ou le Maroc cessera ou diminuera  »d’exporter » en masse ses ressortissants, ça serait déjà ça de gagné comme un pays comme l’italie ayant pu le faire depuis les années 70 et n’yant plus rien à envier à quiconque…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 110 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :