Il s’honore, dit-il

Vous avez tous lu ou écouté le discours du Roi hier, annoncant des réformes constitutionnelles présentées comme devant être d’envergure. Une commission chargée de rédiger les dispositions révisées et de les soumettre à la Haute Appréciation du Roi sera présidée par Abdeltif Menouni, professeur de droit public à Rabat, ex-membre du Conseil constitutionnel de 1994 à 2008 et de l’Instance équité et réconciliation (2004-2006), et par ailleurs membre de la très intéressante Commission de Venise, organisme consultatif du Conseil de l’Europe composé de juristes et sortant des rapports d’une très grande richesse sur les libertés publiques dans les Etats membres du Conseil de l’Europe (que chacun d’entre vous aura instinctivement distingué de l’Union européenne, autre institution européenne entièrement distincte de celui-là). Il a également été « membre de la commission chargée d’élaborer le projet d’autonomie pour les provinces du Sahara marocain« . Il a été dans les années 60 et 70 un militant et membre des organes dirigeants de l’UNEM, de l’UMT et de l’UNFP (ce dernier étant l’ancêtre de l’USFP).

Ce qui a marqué sa période d’enseignant universitaire, selon ses propres dires:

Enseignement et recherche
Il s’honore dans ce cadre d’avoir été professeur de Sa Majesté Mohamed VI alors prince héritier et de son Altesse royale Moulay RACHID.

Un vrai dissident.

About these ads

13 Réponses

  1. On aurait pu faire appel à un juriste plus compétent que Manouni pour présider cette commission! Devinez qui?

  2. On auarai pu s’attendre a un article plus constructif de la part de notre cher juriste bloggeur. nous avons tous pris connaissance de cette info via google des la fin du discours… mais qu en est-il selon toi (vous) sur le fond, sur le fait de désigner les membres de la constitution etc etc

    Cordialement

  3. Il était aussi Membre de la commission pour la révision de la Constitution de l’Emirat de Bahrein – 2001.

    Quand on sait combien l’Emirat de Bahrein est « stable » par les temps qui courent, on ne peut qu’etre « optimiste » et saluer son « indépendance d’esprit dissidente »

    http://www.menouni.be/abdeltif.php

  4. Son enseignement à la fac était simple: la personne du roi est sacrée et aucune contestation n’est permise. M Sehimi n’aurait-il pas été meilleur? (je parle bien sûr de la récente (a)version du personnage)
    Mais on sait tous la qualité de cette commission comme celle de l’IER d’ailleurs…

  5. […] Contrary to the constitution circa 1996, the project has been carefully drafted, with a special focus on detailed procedure, perhaps to excessive lengths. Because the past constitutions have been written -and then cosmetically arranged so as to give a façade of democratic constitution- by one man, the late king Hassan II, and by his own admission, the writing process is daunting, but in his case, he managed to produce five constitutions that fit his larger-than-life character and lust for power; The latest of these Hassan II-era constitutional pieces of legislation, the 1996 constitution, was supposed to seal the deal on political transition, the so-called “Alternance Consensuelle“. So compared to the succinct constitutions we have had since 1962, this one is a true constitutional lawyer’s piece of work. Too bad it has been written by mainstream and conservative panellists. […]

  6. […] récents The House Of Cards a… on Il s’honore, dit-ildima on Analyse du mouvement du 20 fév…Le Riflandais on Analyse du mouvement du 20 […]

  7. […] – « J’adore la constitution cambodgienne« ; – « Il s’honore, dit-il« ; – « Deux jours avant le discours royal, Hamid Chabat parlait des […]

  8. […] – « J’adore la constitution cambodgienne« ; – « Il s’honore, dit-il« ; – « Deux jours avant le discours royal, Hamid Chabat parlait des […]

  9. […] – « J’adore la constitution cambodgienne« ; – « Il s’honore, dit-il« ; – « Deux jours avant le discours royal, Hamid Chabat parlait des […]

  10. […] – « J’adore la constitution cambodgienne« ; – « Il s’honore, dit-il« ; – « Deux jours avant le discours royal, Hamid Chabat parlait des […]

  11. […] – « J’adore la constitution cambodgienne« ; – « Il s’honore, dit-il« ; – « Deux jours avant le discours royal, Hamid Chabat parlait des […]

  12. […] – « J’adore la constitution cambodgienne« ; – « Il s’honore, dit-il« ; – « Deux jours avant le discours royal, Hamid Chabat parlait des […]

  13. […] – « J’adore la constitution cambodgienne« ; – « Il s’honore, dit-il« ; – « Deux jours avant le discours royal, Hamid Chabat parlait des […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 110 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :