Nous sommes au regret de vous annoncer que l’espionnage du Net ne sert à rien

Tout ça pour ça:

When Sageman took the stand for the defense, he was clear.

“Does al-Qaida use the internet to recruit?”

“No,” he replied, “that’s not how people join al-Qaida.”

“How do people join?”

“It’s really a bottom-up phenomena,” Sageman answered.

Il n’est pas le seul à le penser: c’est aussi l’avis du Home Office (ministère de l’intérieur) britannique. La Rand Corporation, organiquement proche du Pentagone, écrit ainsi dans un rapport:

Al Qaeda is relying heavily on the Internet to recruit Americans with a plethora of English-language websites and even an online magazine, Inspire, that promotes individual, violent jihad. However, Jenkins says the Internet engagement with jihad may be taking the place of actual engagement for many of these would-be terrorists. Suicide missions and martyrdom for American jihads are rarely contemplated, a factor that is said to have disappointed Osama bin Laden.

Le recrutement à Al qaïda se fait plutôt IRL…

Ca valait bien la peine de légaliser l’espionnage du net sous le prétexte de la prévention du terrorisme…

About these ads

2 Réponses

  1. les occidentaux on dirait ont été les premiers à avoir perçu les signes précurseurs du déclenchement des printemps arabes par le biais des mouvances islamistes mises à l’ecart et radicalisées. l’exemple Algérien à été précurseur et aurait sans doute précipité le printemps arabe si les barbouzes et les généraux ne s’y étaient pas mêlé avec le bilan catatstrophique qu’on connaît..et donc ont fini par retarder ! plus tard et suite à la débacle du 11 septembre, l’oncle Sam à non seulement reconnu mais à carrèment soutenu les opposants islamistes en catimini, suivi par les européens qui y voyaient de véritables contre pouvoirs au sein des dictatures arabes.

    aujourd’hui d’ailleurs en matière de terrorisme les seuls pays à risque en ce qui est des réseaux organisés comme Al quaida sont ceux qui n’ont pas fait la moindre révolution jusqu’à date. on revient à l’Algérie encore, et le Pakistan par exemple. même si le Yemen fait exception, terre d’asile des multiples "jihadistes" par tradition…mais ça ne durera pas en cas de débouché de la révolution qui s’y déroule…

    c’est plutôt les nouvelles forme de terrorisme, celui des "solitaires" ou des réseaux désorganisés qui représentent la nouvelle menace, ceux qui "militent" en dehors des révolutions et de la crise économique sans jamais se sentir concernés !

    sauf que cet occident continue et continuera d’alimenter le terrorisme comme par le biais d’une invasion libyenne ayant légué l’arsenal du defunt Kadhafi aux neo moujahidine..comme moindre exemple.

  2. Sans oublier un Anders Behring Breivik…qui même en voulant le soustraire au "terrorisme musulman par définition" et lui donner l’asile "psychiatrique"… les experts occidentaux du renseignement et de la traque des terroristes sont les premiers à ignorer ces lamentables définitions du terme !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 109 autres abonnés

%d bloggers like this: