Si vous ne devriez lire qu’un seul blog…

… ce serait Greek crisis de l’anthropologue et historien grec de langue française Panagiotis Grigoriou. Découvert via le portail de gauche Rezo, je ne peux plus m’en passer. La crise du point de vue de ses victimes grecques pourrait être son titre alternatif. Cette crise me rend très pessimiste – de par ses conséquences sociales d’abord, et de par la paralysie qui semble tenir la gauche occidentale (en Amérique latine, elle se pose moins de questions – voir la nationalisation récente de la filiale argentine du géant du pétrole espagnol Repsol par la présidente Cristina Kirchner) – à telle enseigne que la contestation la plus dure de la politique de rigueur de l’UE et du FMi émane sans doute d’un économiste libéral keynésien étatsunien, Paul Krugman. Comparaison n’est pas raison, et je ne crois pas à une guerre européenne aboutissant à un génocide. Mais entre un racisme – l’islamophobie – désormais acceptable, la répétition des erreurs de politique économique de 1929 (une politique de réduction des dépenses publiques en période de récession) et la paralysie politique, ça ne sent pas la rose, et cela impactera l’économie mondiale, le Maroc en premier. Le torrent de mépris et la condescendance vis-à-vis du peuple grec ne sont pas sans rappeler ce qui permit, là aussi sous couvert du paiement des dettes publiques de ces pays, l’instauration de protectorats au Maroc, en Tunisie et en Egypte.

Ne lisez donc pas le blog du camarade Panagiotis si vous croyez que "les marchés" sont une force naturelle, qu’il est impossible de quitter une monnaie commune, que le non-paiement des dettes publiques serait apocalyptique (cf. l’Islande et l’Argentine) et que les critères dits de Maastricht (les fameux plafonds fixés par le Traité de l’Union européenne pour l’accession à l’euro, soit principalement 3% du PIB au maximum pour le déficit budgétaire et 60% du PIB pour la dette publique) sont scientiques et incontestables. Sinon, lisez, en priant que ce que décrit Panagiotis ne soit pas aussi votre futur proche…

About these ads

Une Réponse

  1. l’UE à commencé son auto destruction lorsqu’elle a mis en place l’euro ! cette monnaie aujourd’hui "maudite" pour les peuples, incontournable pour les industriels et les gouvernements avait déjà pris un mauvais départ avec la politique et les objectifs qu’elle s’est fixée…elle n’a jamais eu pour ambition d’achever la construction d’une europe égalitaire, démocratique et sociale, ils pensaient que c’était dans la poche…voyaient plutôt grand, beaucoup trop grand ; réaliser un rêve d’union monétaire pour affronter, voir ridiculiser le dollar US, contrôler la montée du sud est asiatique, la chine, reconquérir les marchés mondiaux.. .renflouer le prestige d’une europe qui s’appauvrissait..et déjà surendettée à l’époque…alors qu’ils avaient déjà entamé les délocalisations en masse, perdaient des emplois dans tous les secteurs, et étaient pleinement conscients de leur problèmes énergétiques…! l’euro à donc fini comme symbole, et moyen d’enrichir les riches et appauvrir les pauvres ! je crois que tout européen à le droit et le devoir d’être pessimiste aujourd’hui…et se libérer de son égocentrisme de musée enfin !

    au fond, l’Allemagne est le seul pays de cette union qui a pleinement profité de L’euro, et c’est le seul pays qui a été capable de soutenir l’union de son propre peuple…l’union Allemande aurait dû continuer seule, et laisser les français et autres espagnols, portugais, italiens, grecs concocter une union méditérranéenne plus terre à terre et en phase avec leur moyens ! et j’ai le sentiment que c’est qui va arriver ! l’Allemagne ne tardera pas à claquer la porte d’elle même et vouloir quitter ce titanic…l’Allemagne à plus à gaganer à faire l’union avec des pays scandinaves plus proches de sa philosophie économique et sociale et de son sang germanique, et laisser à la France le privilège de conduire un empire en faillite !

    Sinon, l’europe ne tardera pas à devenir pour la première fois de son histoire un continent assisté ! ça ne saurait tarder !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 110 autres abonnés

%d bloggers like this: