Olivier Roy, un conseiller du Prince et de la Maison Blanche

J’ai terminé il y a quelques semaines la lecture du dernier opus d’Olivier Roy, « Le croissant et le chaos« , paru chez Hachette en 2007. Ce spécialiste de l’Afghanistan a par la suite étendu son travail de recherche au thème de l’islam politique, qui l’occupe depuis. Il fait partie du quator des « islamologues » (je déteste cette expression, tout comme celle de politologue, mais l’utilise par paresse intellectuelle) français – avec François Burgat, Gilles Kepel et Bruno Etienne – les plus connus (1). Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :