Memo to young female professionals: things to avoid saying in a work setting

Une de ces conférences internes que les employeurs organisent pour motiver leurs troupes. Tout mon travail y est, des secrétaires aux cadres. Nous sommes répartis en petits groupes, et devons présentement effectuer un travail de groupe ludique en vue, j’imagine, de dégager les mécanismes de répartition des tâches et de direction du travail en groupe. La tâche à accomplir comporte notamment de souffler dans des ballons – je vous épargne les détails.

Dans un groupe voisin, j’entends quelques collègues désignés rechigner contre cette tâche. Une jeune collègue, particulièrement extravertie, les sermonne: « come on you guys! » (eh oui, les participants ne sont pas que du plubopaysdumonde, et la lingua franca universelle était pratiquée). Les réticences demeurent. L’amazone répond alors: « forget about me, I don’t blow balloons, I only blow men« .

Plus tard dans la journée, à la fin de la conférence, et dans le bus qui nous ramène du centre de conférence au bureau, un collègue a mis bien en évidence, sur un porte bagages visible de tout l’arrière du bus, un bag fièrement orné du logo de Viagra.

14 Réponses

  1. You rock Ibn Kafka !

    Et c’était quoi ton positionnement dans l’affaire ?

    No …in job ? :p

  2. Non, j’ai un contrat d’exclusivité perpétuelle…

  3. You suck !

  4. You wish…

  5. Yikes! That’s definitely a serious case of oversharing. I did once come across a Viagra pen at my parents’ house (my mother works in a medical setting, she has pens of all prescription drugs) and snatched it. It never ceases to make coworkers laugh.

  6. Oversharing? The girl or the lad? As regards the latter, the funny thing about it as that he seemed as though he wasn’t aware either of the trademark on his bag or its implication. The back of the bus was giggling and suppressing laughter for some time, I can tell you…

  7. A propos du viagra j’ai lu ce matin dans le courrier international que cette pilule bleue (magique pour certains) fête ses 20 ans. A ce qu’il parait, elle n’a pas fait que des heureux. Elle a aussi causé des dégâts…
    http://www.courrierinternational.com/article.asp?obj_id=90561

    PS : t’as de la chance toi. Je parle des séminaires de formation. Ca fait deux et demi que je n’y ai pas eu droit. Ca dépend des intervenants mais ceux à qui j’ai eu droit étaient tous excellents. Actuellement, côté job je suis en plein construction européenne ! Coordonner des personnes situées en Allemagne, en Angleterre et en France un vrai casse-tête chinois.

  8. Ca me rappelle un autre incident lié au Viagra. De passage à Beyrouth, j’étais allé dans une librairie à Beyrouth-ouest. Un client, qui semblait être un habitué et dépassait la soixantaine, racontait à la cantonnade qu’il prenait Viagra chaque jour.

    Pour les séminaires, je n’en suis pas un grand consommateur, et étais sceptique avant celui-là. Mais bon, une réplique comme ça on en entend pas tous les jours, du moins dans mon milieu professionnel…

  9. @une marocaine
    De quoi ça s’agit ?!!!😀

    @Ibn Kafka
    Réponds à « une marocaine » ! Réponds !
    Tu penses quoi du ps, sincèrement STP ? :p

    @tous
    Est-ce que je suis vraiment le seul qui trouve chez « une marocaine » un don humoristique ??

  10. @Ibn Kafka
    Tu as répondu :s

    Je retire. Et si je wishais quelque chose, je ne wish plus rien maintenant 😀

  11. Si on faisait une statistique, je suis sur que les arabes sont parmi les peuples qui sont les plus accrocs au Viagra, surtout les saoudiens et les egyptiens. La virilite de l’homme se mesure a l’aune de ses « performances ». Il est toujours question dans les discussions ou blagues entre hommes du Viagra; et les societes qui vendent le Viagra innondent le Moyen Orient de mails.

    Je crois qu’il y une relation de cause a effet entre la prise de Viagra et la frustration sexuelle de toute une societe ou au moins de sa moitie masculine.

  12. A propos de la viagra, j’ai lu une dépêche insolite, il y a quelques années, concernant deux ressortissants du Golfe qui ont abusé de cet aphrodisiaque chimique. Ils étaient victimes d’un état de bandaison permanente et prolongée😀 avec des douleurs aigûes. Et ça fait mal très mal😀
    Ils étaient obligés d’être évacués d’urgance dans un hopital à l’etranger pour les faire débander et afin que leur verge retrouve un état normal et ainsi mettre fin à leur souffrance.
    Allah yestar

  13. Un pote pharmacien dans une petite ville marocaine me racontait ses anecdotes de messieurs agés venus chercher « l7ebba zerga », A mourir de rire.

    Plus serieusement et pour en revenir au sujet de ton billet. Un mec qui fait une blague de fesses est un macho et quand c’est une nana elle a tout de suite droit à des remarques et blagues à la noix. La blague de la miss n’était pas finaude c’est sur mais la réponse du mec est juste abjecte.

  14. Juste hier au travail, une ‘collègue’ essayait de sortir une armoire de son bureau (comme si c’était à elle de le faire). En passant par là, je m’arrête pour regarder le spectacle, et là elle se tourne avec moi alors qu’elle est pas mal ds une position assez bizarre : ‘I need a screw !’. J’ai pas pur m’empêcher de lui répondre : ‘ Sorry, Leaticia Casta doesn’t allow me to do such thing anymore’. Zot, elle a essayé d’expliquer qu’elle voulait dire autre chose mais j’étais déjà loin🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :