Mehdi Ben Barka: « ce mort-là aura la vie dure, ce mort-là aura le dernier mot » (Daniel Guérin)


Le Bougnoulosophe le rappelle: aujourd’hui est l’anniversaire de l’enlèvement de Mehdi Ben Barka, enlèvement qui fût suivi de son assassinat. Une cérémonie du souvenir est organisée, comme chaque année, devant la brasserie Lipp où il fût enlevé par la police française pour être remis à ses bourreaux marocains.

L’Institut Mehdi Ben Barka – Mémoire Vivante et le SNES – FSU appellent à un rassemblement à la mémoire de Mehdi Ben Barka

Pour la vérité et la justice Contre les atteintes à la mémoire

Le mercredi 29 Octobre 2008 à 18H30 Boulevard Saint-Germain face à la Brasserie LIPP Métro : Saint-Germain-des-Prés

Avec le soutien de : (premiers signataires)

Association des Marocains en France (AMF), Association des Travailleurs Maghrébins de France (ATMF), Association des Parents et Amis des Disparus au Maroc (APADAM), Association de Défense des Droits de l’Homme au Maroc (ASDHOM), La Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH), Mémoire Vérité Justice sur les assassinats politiques en France (MVJ), Forum Marocain Vérité et Justice – France ( FVJ-France), La Ligue des Droits de l’Homme (LDH), Parti Communiste Français (PCF), Parti Socialiste (PS), Les Verts, PADS, PSU, La Voie Démocratique, Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP), Centre d’Etudes et d’Initiatives de Solidarité Internationale (CEDETIM), Association des Marocains de Belgique pour la Défense des Droits de l’Homme (AMBDH), Solidarité Maroc 05 ( Gap France), Respaix Génération Conscience (Villeneuve St Georges), Réveil des Consciences (Mantes la Jolie),…

A l’époque, l’Etat marocain ne se contentait pas d’emprisonner bloggeurs, facebookers et lycéens, ou de faire tabasser des manifestants: il enlevait et assassinait le leader de l’oppisition. Si les choses ont changé, c’est parce qu’il s’est trouvé des gens et des militants, au Maroc et à l’étranger, pour lutter contre la répression.

ADDENDUM: voir aussi l’article récapitulatif sur Rebellyon.

%d blogueurs aiment cette page :