Les porte-paroles israëliens citent Abou Mazen et les gouvernements arabes à l’appui de leur propagande

Sur Al Jazeera, Osama Hamdan, porte-parole du Hamas à Beyrouth, a mélangé le meilleur – en indiquant la continuité de la violence israëlienne, qui a fait des centaines de mort avant la présente guerre contre Gaza, en soulignant la disparité entre la non-reconnaissance des droits palestiniens et l’exigence de la reconnaissance du droit d’Israël à exister – et le pire – la violence israëlienne est dans leurs gènes et dans leur sang. Ila fait les promesses habituelles d’apocalypse, dont on sait pertinemment que le Hamas n’a pas les moyens de réaliser. Ce n’est pas avec lui que le Hamas remportera des victoires médiatiques.

La meilleure prestation palestinienne, avec celle de Marwan Bishara à Washington en tant qu’analyste d’Al Jazeera, est celle de Mustafa Barghouti. Bishara a souligné que les agressions militaires israëliennes, en 1978, 1982, 1987 (la première intifada), 1996, 2000 ou 2006, n’ont rien résolu. La citation du jour est la sienne: « tous les pays du monde ont le droit de défendre leurs citoyens, mais aucun pays n’a le droit de défendre son occupation. Les Palestiniens ont droit de se défendre, mais pas en tirant des roquettes contre des cibles civiles ».

Barghouti, candidat malheureux contre Abou Mazen aux présidentielles de 2005, a également bien montré les incohérences et hypocrisies de la version israëlienne des faits, et ce en dépit d’une erreur factuelle initiale, lorsqu’il a dit que le bombardement de Gaza, un territoire qu’elle contrôle et qu’elle occupe, était sans précédent depuis la répression allemande de l’insurrection du ghetto de Varsovie – il y a hélas d’autres exemples, du Sri Lanka à la Tchétchénie en passant par le Congo et le Soudan. Il a très clairement montré la disparité des moyens, et surtout l’incohérence des exigences des alliés arabes et occidentaux d’Israël, qui exigent désormais « l’unité palestinienne » – autour d’Abou Mazen bien entendu… – alors qu’ils avaient appliqué ou accepté l’embargo israëlien contre Arafat de 2000 jusqu’à sa mort, alors même qu’il y avait alors une union nationale palestinienne entre les factions, du Hamas à Fatah en passant par le FPLP. Il a demandé qu’Abou Mazen cesse tout contact avec Israël, et indiqué que le problème fondamental n’est pas le terrorisme, mais la colonisation et l’occupation (bien évidemment, l’occupation de Gaza n’a jamais cessé, comme l’ont constaté ONU et Croix Rouge).

Les différents porte-paroles israëliens ont fourni une prestation assez amusante. Il y a tout d’abord la blondasse porte-parole de l’armée israëlienne, la major Avital Leibovich, en uniforme, et déclarant, en réponse à une question du journaliste d’Al Jazeera sur les victimes civiles à Gaza, « je suis une civile et je n’ai pas de roquette dans ma cave« …

Il y a eu ensuite deux porte-paroles – le premier, avec l’air avenant d’un commissaire politique de l’Armée rouge sous Staline, représentait je ne sais plus trop quel ministère. Le second, un australien à en croire son accent, représentait la primature israëlienne.

Alors que le premier disait que le fait que des roquettes touchent encore Israël n’affectait en rien le succès de l’opération, aux objectifs plus larges: l’éradication « des structures terroristes » du Hamas – en gros, sa destruction en tant que mouvement, avec sans doute la destruction de la moitié des Palestiniens ayant voté pour lui, le second porte-parole insistait au contraire pour dire que seule la fin des tirs de roquette était visée par la guerre contre Gaza. Le journaliste le lui a fait savoir, citant Ehud Barak qui a parlé d’un « changement significatif de la situation à Gaza« , sous-entendu le renversement et la fin du Hamas en tant qu’autorité – si ce terme est adéquat – publique palestinienne, et d’une opération sur le long terme. Je doute qu’une guerre terrestre qui durerait jusqu’aux élections législatives israëliennes de février fasse plaisir aux électeurs israëliens, qui préfèrent les massacres par bombardements aériens.

L’harmonie était cependant de retour lorsque les deux porte-paroles parlaient de la nécessité de voir revenir le Fatah au pouvoir à Gaza, et lorsqu’ils ont cité à l’appui de leurs dires sur la responsabilité du Hamas dans le déclenchement de la guerre tant Abou Mazen que les gouvernement arabes.

11 Réponses

  1. J’ai eu la ‘chance’ de regarder la Leibowitz sur CNN et c vrai que son message n’est pas cohérent. Ceci dit, entre une blonde et un arabe barbu qui parle l’anlgais avec un accent ‘bizarre’, y a pas photo malheuresement. Au niveau des PR, les israéliens ont la côte en Amérique du Nord.

  2. Ibnkafka, ta frénésie « productiviste » est-elle une marque de ton engagement pro-palestinien ou bien c’est une façon de rattraper ton absence??

  3. Pour les fanatiques de la justice et de la paix , priere lire et communiquer le texte objet du lien suivant ecrit par le fameurx ecrivain britannique Patrick Seale
    jetant la lumiere sur l’occupation, l’oppression et l’injustice israelienne commises contre le peuple Palestinien . Merci .

    http://www.watan.com/en/opinion/233-patrick-seale.html

  4. reda: Leibovich n’a pas vraiment un accent Oxbridge non plus…

    aïcha q: rattraper mon absence? ha!

  5. Hô!

  6. En parlant de propagande:

    http://news.bbc.co.uk/2/hi/middle_east/7809371.stm

  7. Plus d’un (pas nécessairement dans les mainstream médias en Occident) dit que ce nouvel acte d’agression est une folie, le signe d’un profond dérèglement de la société israélienne, et conduit plus clairement à sa désagrégation qu’à son renforcement. Rationnellement, je suis d’accord; je pense qu’Israël est tellement à côté de la plaque politiquement que de telles erreurs de soudard sont en faveur du peuple palestinien. Mais je ne peux me réjouir de les voir commettre tant d’horreurs, parce que de voir les Palestiniens tant souffrir encore me brise le cœur.

  8. je pense qu’Israël est tellement à côté de la plaque politiquement que de telles erreurs de soudard sont en faveur du peuple palestinien

    Ça aurait été vrai si le coté palestinien (ou plus généralement arabe) était pas plus désespérément incompétent.

  9. […] Les porte-paroles israëliens citent Abou Mazen et les gouvernements arabes à l’appui de leur… […]

  10. […] Les porte-paroles israëliens citent Abou Mazen et les gouvernements arabes à l’appui de leur… […]

  11. Il faut le look coco!
    blonde, çà va, mais pas barbu!
    c’est plus à la mode! heureusement toutes ces lumineuses lumières israeliennes ont compris, et c’est pas pour rien qu’ils sont les plus forts! et ils vont pas s’arrêter là. mais alors surtout ne les emmerdez pas avec l’écologie stp: eux y connaissent pas et franchement la mort des papillons, la disparition des oiseaux, eux y s’en branlent grave! eux ce qui comptent : LA FORCE!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :