Sourire aux lèvres

081227-abunimah-gaza
Le cadavre de la mère de la famille Habache, massacrée avec son mari et ses trois enfants lors du bombardement israëlien cet après-midi, a un sourire serein aux lèvres. Il lui a fallu la mort pour l’arborer. Telle est la condition du Palestinien en 2009.

John Ging, de l’UNRWA, parle de catastrophe. Il raconte que les habitants de Gaza n’ont accès ni à la télévision ni au téléphone, faute d’électricité. Cette catastrophe suit des mois d’embargo humanitaire contre Gaza, avec des quantités critiques d’alimentation et de médicaments déjà avant la guerre d’agression israëlienne.

L’UNRWA organise une collecte de fonds pour ses actions humanitaires à Gaza. Pour ceux qui vivent sur une autre planète, l’UNRWA gère et finance la plupart des services publics – alimentation, éducation, santé – dans les camps de réfugiés, en Palestine occupée, au Liban, en Syrie et en Jordanie.

Mark Ragev, porte-parole de la primature israëlienne dont je vous ai parlé hier, dit qu’Israël bombarde Gaza dans l’intérêt suprême des habitants de Gaza.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :