L’USFP à Casablanca, c’est 2 sièges sur 147

radi%20(Small)

C »est le score de l’USFP aux municipales à Casablanca, pour le Conseil de ville – si on compte le nombre de sièges remportés dans le Grand Casablanca, c’est 47 sièges sur 819. Oui, 2 sièges sur 147, c’est le Casablanca du 23 mars et de juin 1981, de la CDT et de la naissance tant de l’UNFP que de l’USFP elle-même, le lieu de l’assassinat d’Omar Benjelloun. Il est vrai que les prémices n’étaient guère propices.

Avec tout mon respect pour les refondateurs et pour certains militants lucides (Mounir et Taha), ne vaudrait-il pas mieux donner le coup de grâce à une USFP qui ressemble de plus en plus à l’UNEM post-70’s, un coquille vide avec pour seul pouvoir un pouvoir d’évocation de vieux souvenirs? A quand l’euthanasie pour ce socialisme marocain transformé en socialisme des maroquins?

%d blogueurs aiment cette page :