Ce qui ne peut pas durer dans la constitution marocaine (I)

Je vais essayer de me lancer à l’eau avec mes commentaires sur ce qui ne peut plus durer dans notre constitution actuelle. Quelques clarifications:

  • ces commentaires sont strictement personnels, et reflètent mes marottes, lubies et obsessions tout aussi personnelles – ils n’engagent personne d’autre;
  • je suis un nihiliste mainstream et raisonnable, donc je ne conteste pas particulièrement la forme monarchique de l’Etat, le statut de l’islam, l’identité arabe ou l’intégrité territoriale;
  • je tâcherai de réfréner ma tentation de constitutionnaliser des choix de politique économique – au gouvernement et au parlement de jouer, dans le cadre de principes suffisamment flexibles pour ne pas graver dans le marbre une politique économique souvent dépassée par les événements (n’est-ce pas l’UE?);
  • je tâcherai de procéder par thèmes, mais pas forcément dans un ordre parfaitement logique, ni nécessairement en suivant l’ordre de l’actuelle constitution;
  • je suis seul à écrire, et j’ai par ailleurs un day job et une famille, donc ne comptez pas sur moi pour une constitution clés en main (quoique, on ne sait jamais);
  • je vais surtout chercher à formuler des propositions pour s’attaquer aux violations massives des droits de l’homme connues par le Maroc depuis l’indépendance – torture, détention arbitraire, disparitions, usage de la force par les forces dites de l’ordre, etc – ainsi qu’aux questions fondamentales auxquelles le Maroc a été ou est confronté – gestion des deniers publics, gestion des ressources naturelles, etc;
  • et enfin, non, je n’ai pas la grosse tête, je ne me prends pas pour une commission royale ou une assemblée constituante à moi tout seul, je ne fais qu’exprimer mes opinions de juriste et citoyen. 

A partir de là, ma démarche sera moins de tenter de m’insérer dans le cadre de la constitution actuelle que de soulever les faiblesses qui doivent absolument être traitées et les points qui doivent être rajoutés, pour obtenir une constitution digne d’un Etat démocratique. Je tiens compte de certaines contraintes du système institutionnel marocain – notamment l’incurie de notre justice, la prévalence de la corruption, la pernicieuse influence française dans le domaine institutionnel et juridique (qu’il convient de réduire),la nécessaire défense de l’intégrité territoriale, la très préoccupante situation sociale et économique du pays – en espérant néanmoins apporter les changements radicaux nécessaires – la nécessité d’affirmer la souveraineté populaire, de casser les instruments de la répression, de révolutionner la justice, de trancher des questions douloureuses (Sahara, place de la religion, langues).

Je ne peux promettre un rythme de parution effréné, ni des billets exhaustifs – je tâcherai de fournir des liens juridiques pour ceux qui souhaiteraient faire des recherches comparatives par eux-même. Je promets simplement de dire ce que je pense.

Voici quelques liens en attendant:

  • le site Mamfakinch (full disclosure: j’y participe) avec son site satellite Mamfakinch24, site militant faisant partie de la mouvance du 20 février, pour des réformes démocratiques au Maroc;
  • le site réforme.ma, consacré exclusivement à la réforme constitutionnelle;
  • la constitution actuelle, révisée en 1996;
  • le blog collectif Maroc Liberté du Collectif citoyen pour une constitution démocratique, qui compte en son sein notamment Sion Assidon, un militant que j’apprécie , beaucoup;
  • le site du Forum citoyen pour le changement démocratique, initié notamment par Karim Tazi et comptant dans ses rangs notamment Fouad Abdelmoumni, Azeddine Akesbi (SG de Transparency Maroc), Ali Amar (ex-rédacteur en chef du Journal), le militant amazigh Ahmed Aassid, le dirigeant PPS Youssef Belal, Ahmed Reda Benchemsi, le professeur de droit public Omar Bendourou, l’ex-associé de Rachid Nini Taoufik Bouachrine, Zineb El Rhazoui (fondatrice du MALI), Hakima Himmich (fondatrice de l’ALCS), Abdellatif Laabi et la journaliste Hind Taarji, entre autres;

links for 2011-04-11

%d blogueurs aiment cette page :