Comment faire carrière en France quand on est un chiite libanais

C’est simple:

– se faire appeler Robert, c’est quand même plus facile à prononcer;

– « mange[r] du porc, boi[re] du vin et (…) fai[re] baptiser ses enfants« ;

– être « grand amateur de chablis« ;

– être « grand amateur de femmes sauf des Africaines« ;

– avoir une épouse se prénommant Catherine;

avoir une Maserati;

– être « un ami très écouté de Nicolas Sarkozy« , et lui donner un coup de main quand il en a besoin;

– être « le seul à Paris qui peut dire à un ministre africain sans qu’il en prenne ombrage : « Tu m’emmerdes, sale nègre ! »« ;

Ah, j’oubliais: si vous faites dans le financement occulte de campagnes présidentielles françaises, c’est encore mieux.

Deux petits trucs sur la Mauritanie, la Françafrique et les coups d’Etat

C’est en anglais, c’est de moi et c’est chez Maghreb in English.

%d blogueurs aiment cette page :