Les ouvriers, véritables coupables de leur mort

« Et comment des ouvriers acceptent d’être enfermés en 2008, une époque où le syndicalisme et les protestations se multiplient? » L’Economiste, 28 avril 2008

%d blogueurs aiment cette page :