« He obviously never went to a Norwich-Millwall game »

L’humour anglais est irrésistible. Sur le mode du mensuel anglais 4-4-2, adepte d’articles et de listes sur le mode « les dix meilleurs écrivains à avoir joué un match de FA Cup » ou « les dix meilleurs buts du pied droit marqués par des gauchers », le plus, le plus sérieux quotidien The Times a présenté une liste des cinquante pires supporters de foot de l’histoire – on y retrouve Wayne Rooney, les frères Gallagher (Oasis), Elton John, TomHanks, David Beckham et Mussolini – mais le haut du podium est occupé par feu le Reichskanzler Adolf Hitler.

Le commentaire est irrésistible, pour qui connaît un peu les catacombes du championnat anglais:

1. Adolf Hitler (Schalke 04)

Hitler may have bombed Old Trafford, but he wasn’t a Manchester City fan. The Fuhrer had a soft spot for Schalke, who, funnily enough, were German champions six times between 1933 and 1945. “Winning a match,” Joseph Goebbels, Hitler’s propaganda chief, wrote, “is of more importance to the people than the capture of a town in the East.’” He obviously never went to a Norwich-Millwall game.

%d blogueurs aiment cette page :