Le Matin du Sahara-watch: la bataille de la parité est « presque » gagnée au Maroc…

feminist
C’est la journée de la femme ce dimanche 8 mars, et Le Matin du Sahara la célèbre avec un superbe feu d’artifice rhétorique, avec le ton subversif qui caractérise ce samizdat:

Au Maroc, il serait accessoire de rappeler la moisson des réalisations qui ont pu être engrangées par les femmes marocaines. Les choix du Royaume sont on ne peut plus clairs et la démarche poursuivie pour atteindre les objectifs escomptés, en matière notamment de la préservation et la promotion des femmes, est un processus irréversible. (…)

Maintenant, s’il est indéniable que les bons points s’accumulent, il n’empêche qu’il y a encore du chemin à parcourir. Ceci est d’autant vrai quand on prend en ligne de compte la représentativité politique des femmes et plus particulièrement dans les sphères décisionnelles.

Bien entendu, la bataille est presque gagnée au niveau de la présence féminine que ce soit dans le gouvernement, le cercle diplomatique ou encore au niveau parlementaire.

Faisons nos calculs: il y a trente-deux femmes élues à la Chambre des représentants, qui compte 325 membres, soit très exactement 10%. Pour la Chambre des conseillers, j’en sais rien, et à vrai dire cette chambre ne devrait même pas être considérée comme une assemblée parlementaire. S’agissant du gouvernement, il compte 7 femmes sur 32, à des portefeuilles subalternes à l’exception de celui de la santé publique (Yasmina Baddou), soit 21,9%. Enfin, le Maroc compte neuf ambassadeurs de sexe féminin, sur un total de 85 ambassadeurs ou chargés d’affaires marocains à l’étranger (les ambassadeurs marocains travaillant au MAEC à Rabat ne sont pas comptabilisés ici), soit un peu plus de 10% du total.

Bref, la bataille est presque gagnée. Bonne fête quand même!

%d blogueurs aiment cette page :