Deux chirurgiens norvégiens à Gaza

gaza-boy_459507a
NORWAC a envoyé deux chirurgiens bénévoles à Gaza, pour aider les médecins palestiniens. NORWAC finance depuis 2001 des projets médicaux en Palestine, à Gaza notamment.

Selon Al Jazeera, des ambulanciers et infirmiers ont été tués dans l’exercice de leurs fonctions.

Les hôpitaux sont submergés et sont incapables même d’indiquer leurs besoins, les ressources en sang commencent à manquer. S’il y a 500 morts, il y aussi 2.400 blessés. Les blessés sont souvent emmenés en voiture particulière. Les mots manquent à l’excellent envoyé spécial anglophone Ayman Mohyedin.

Submergés, les médecins sont obligés de faire des priorités, mais comme ils ne dorment que très peu depuis la guerre lancée il y a huit jours, des erreurs ont lieu:

Doctors at the hospital are exhausted by the constant stream of casualties, the worry about dwindling medical supplies and the threat of diesel for their generators running out, which would switch off vital life-support systems.

Yet every minute they have to make life or death triage judgements.

“We are so tired we are probably making poor decisions about who to save and who not to,” said one drawn-looking doctor. “I think we are losing patients because of this.”

L’armée israëlienne compte un mort et trente blessés, dont deux graves. Les combats ont lieu au nord et à l’est de Gaza City. Les habitants à l’est de Gaza City quittent leurs maisons à pied et doivent se réfugier dans les rues de Gaza City, femmes et enfants dormant à l’air libre (il fait 10° la nuit).

Mark Ragev, porte-parole de la primature israëlienne, décrit le Hamas comme « a formidable war machine« . La propagande israëlienne atteint des niveaux de grotesque qui rappellent les derniers jours de Saddam Hussein, h »las sans autre comparaison par ailleurs. Je crois que c’est lui qui hier décrivait le Hamas comme « a Taliban régime« . S’ils découvrent des dattes iraniennes dans les épiceries gaziotes ils parleront sans doute de complot chiite.

%d blogueurs aiment cette page :