Khalid Naciri: pour punir Le Monde de qualifier le Maroc de pays liberticide, on a du interdire Le Monde

comical-khalid-by-hisham

Khalid Naciri a retrouvé sa forme olympique du mois d’août – jugez-en, dans une déclaration à l’AFP relative à l’interdiction du Monde des 22 et 23 octobre en raison de la publication de caricatures de Plantu sur la monarchie:

Interdiction du Monde: le Maroc n’est pas un « pays liberticide » (ministre)
lemonde.fr 23.10.09 | 14h40

Le ministre marocain de la Communication Khalid Naciri a affirmé vendredi que le Maroc n’était pas un « pays liberticide » mais qu’il avait été « contraint et forcé » de bloquer la distribution au Maroc du journal Le Monde daté des 22 et 23 octobre.

« C’est contraint et forcé que j’ai été obligé d’interdire l’entrée au Maroc » du journal Le Monde, a-t-il déclaré à l’AFP. « Nous ne pouvons accepter ce qui est une atteinte directe à nos sentiments, une démarche présentant le Maroc comme un pays liberticide« , a ajouté M. Naciri, joint au téléphone à Stockholm où il représente le Maroc à la 4-ème édition des Journées européennes du développement (JED).

« Les propos du Monde nous ont profondément choqués« , a souligné Khalid Naciri, également porte-parole du gouvernement.

Les autorités marocaines ont bloqué jeudi la distribution du Monde qui a publié, dans son édition datée du jeudi 22 octobre, une caricature jugée « irrespectueuse » de la famille royale.

Le Monde daté du 23 octobre a également été interdit à la vente au Maroc pour des raisons similaires.

Dans son numéro du 22 octobre, Le Monde a publié à la « Une » un dessin du caricaturiste Plantu montrant une main sortant de l’étoile à cinq branches du drapeau marocain et tenant un crayon dessinant un personnage coiffé d’une couronne, tirant la langue et avec ce qui ressemble à un nez de clown.

« Procès au Maroc contre le caricaturiste Khaled Gueddar qui a osé dessiner la famille royale marocaine« , dit la légende accompagnant cette caricature.

La distribution au Maroc du Monde daté du 23 octobre a été bloquée « dans la même logique » car contenant la caricature dessinée par Khaled Gueddar.

Cette caricature avait été publiée par le quotidien Akhbar Al Youm dans son édition datée des 26-27 septembre et fait actuellement l’objet d’un procès au Maroc, intenté par le ministère de l’Intérieur et le prince Moulay Ismaïl, cousin du roi Mohammed VI.

Je crois qu’il est nécessaire ici de décortiquer le raisonnement de Khalid Naciri, pour ceux qui ne seraient pas familiers de la lecture du Tractatus Logico-Philosophicus de Wittgenstein:

  1. Le Monde accuse le Maroc d’être un pays liberticide.
  2. Or, le Maroc n’est pas un pays liberticide.
  3. Cette accusation est inacceptable.
  4. Pour cette raison, c’est contraint et forcé que le Maroc fait interdire Le Monde.

Si vous arrivez à l’étape n°4 sans néanmoins comprendre la logique sous-jacente du raisonnement, ne vous en faites pas: vous n’êtes pas le seul.

Rétroactes:
– « Khalid Naciri, ou le post-communisme à la marocaine« , (11 août 2009);
– « Question à Khalid Naciri: Sharon Stone, nihiliste sublimée ou sincère?« , (9 août 2009);
– « Comical Khalid, néo-makhzénien sublimé » (6 août 2009);
– « Khalid Naciri lance un appel aux “nihilistes sincères”, “les yeux dans les yeux”« , (6 août 2009);
– « X-files – the Moroccan connection: la filière usfpéiste se confirme« , (29 février 2008)

%d blogueurs aiment cette page :