2-0 – tack Zlatan!

Certains confondent foot et patinage artistique. Ca n’a jamais été mon cas, et pourvu que le buteur ait la bonne couleur de maillot, je me réjouis plus d’un but comme celui marqué hier par Petter Hansson (2-0 contre la Grèce) ou comme celui que le mythique Hcina avait marqué avec le bas du dos. Un joueur suédois, Klas Ingesson, d’ailleurs du même calibre physique et artistique que Hcina, avait d’ailleurs déclaré que « rien ne vaut de gagner un match sur un pénalty injustement sifflé dans les arrêts de jeu« .

Ce n’est que dans des rencontres où je suis neutre où je me permets de confondre foot et patinage artistique – mais il y en a finalement pas beaucoup: il va de soi que je ne saurais être neutre dans une rencontre impliquant la Tunisie (pardon aux frères tunisiens), la France (j’ai été le seul non-Allemand de la planète à me réjouir de la défaite française contre Schumacher et cie à Séville en 1982 – c’était pour la bonne cause, cherchant à m’attirer les faveurs d’une grande blonde mi-teutonne dans ma classe de 3eme – la manoeuvre ne m’a finalement pas été tout à fait inutile, et l’automatisme est resté) et l’Angleterre (le chauvinisme de leur presse est encore pire que celui des médias français – c’est dire – et pourtant je suis un parfait anglophile), ou, en sens inverse, le Brésil, l’Italie et, assez bizarrement, les pays de l’Est – j’ai un faible pour le foot balkano-soviétique.

Pour ceux qui suivent l’Euro 2008, je ne saurais trop vous conseiller les sites des quotidiens britanniques The Guardian et The Times. La qualité de l’analyse, mais surtout du style (ça vaut bien Tahar Benjelloun et Fouad Laroui réunis), est impressionnante. Voir par exemple le compte-rendu minute par minute du match sur le site de The Guardian, ou l’extraordinaire blog du Times. Pour les francophone, il faut voir du côté d’Arrêts de jeu d’Erwan Leduc et de l’excellent blog de Libération. Malheureusement pour vous, le meilleur blog footballistique que je connais est suédophone – Tre hörnor straff (Trois corners & pénalty).

La suite me direz-vous? Je ne partage pas l’optimisme de la presse suédoise, mais je me dis qu’une qualification pour les quarts est dans leurs cordes. Allez, mes pronostics: la Suède perdra contre l’Espagne (1-2) et battra la Russie (2-1), tombant sur les Pays-Bas en quarts (2-2, défaite 4-5 aux pénalties).

Le reste des résultats – you read it here first:

Quarts de finale:
Portugal-Croatie 2-1
Tchéquie-Allemagne 1-3
Pays-Bas-Suède 2-2 (5-3 aux pénalties)
Italie-Espagne 1-0
Demis:
Portugal-Allemagne 1-2
Pays-Bas-Italie 0-1
Finale:
Italie-Allemagne 1-1 (4-3 aux pénalties)

Les admirateurs de Zlatan peuvent par ailleurs choisir entre trois de ses plus beaux buts sous maillot bleu et jaune – c’est ici, et Ungern signifie Hongrie. J’ai bien évidemment choisi la talonnade de 2004 contre l’Italie.

Supplique à Zlatan Ibrahimovic…

Ce but d’égalisation cinq minutes avant la fin avait été marqué lors de Suède-Italie, match de poule lors de l’Euro 2004. C’est le geste d’un artiste – un mélange de talonnade et d’aile de pigeon, le dos au but. Je ne me rappelle pas avoir vu un tel but – encore moins à cinq minutes de la fin d’un match capital, par un joueur de l’équipe menée au score. Il faut du génie pour l’alliance de la technique et du courage à tenter, et donc éventuellement à rater, un tel geste à 0-1 à la 85eme minute. Le génie d’un grand – Zlatan Ibrahimovic. On pourrait rapprocher de ce but celui de Mustafa Hadji contre l’Egypte (CAN 1998), 1-0 à une minute de la fin.

On peut certes espérer de nouveaux miracles des pieds de Zlatan Ibrahimovic, mais il faut se rendre à l’évidence: même les supporters suédois ne croient pas en leur équipe, ce qui se comprend, Zlatan n’ayant pas marqué – contrairement à ce qu’il fait chaque week-end avec l’Inter – en séléction depuis 2005.

Difficile de pronostiquer: si l’Italie et l’Allemagne sont mes grands favoris de l’Euro 2008, France, Portugal et Pays-Bas ne sont pas trop loin derrière. J’ajouterais pour ma part la Russie et la Tchéquie, sans oublier les tenants du titre grecs, très solides en éliminatoires, et sans doute encore sous-estimés malgré leur titre (voir notamment les bookmakers britanniques). Si je devais miser sur une équipe, ce serait l’Italie. Mais si Zlatan joue en maillot jaune et bleu comme il joue à l’Inter…

%d blogueurs aiment cette page :