Le mouvement des 9%

9_

 

Si vous estimez que le Maroc est le plubopaysdumonde – traversé par une révolution silencieuse  – que seuls des nihilistes, enfants gâtés, bobos, islamo-gauchistes, séparatistes, chiites, Moulay Hicham, Abdelkader Belliraj, Bob Ménard, Ali Lmrabet, Gilles Perrault et Roger Lemerre oseraient critiquer, vous êtes exemptés de lire la suite.

Pour ceux qui estiment que dans un pays classé 120e dans le Democracy Index de The Economist (juste avant le Rwanda et juste après l’Egypte, et largué par l’Irak et Haïti), placé juste après le Montenegro et avant le Mozambique dans le Global Integrity Report axé sur la corruption, 122e dans le classement Worldwide Press Freedom Index de RSF (juste après l’Algérie et juste avant Oman),  127e dans le classement 2008 du PNUD sur l’Indice de développement humain (juste après le Botswana et juste avant Sao Tomé e Principe), 74e sur 104 dans le classement Legatus de la prospérité mondiale et 82e dans le classement Environmental Performance Index (juste après le Népal, et juste avant la Roumanie), tout n’est pas rose, et que la responsabilité en incombe à l’autorité constitutionnelle suprême du pays, vous faites partie des 9% de Marocains à la solde de Tindouf et de Téhéran.

Cette opinion, le gouvernement marocain rappelle que vous n’avez pas le droit de l’exprimer, par la bouche de son ministre de la communication, le juriste post-communiste et néo-makhzénien Khalid Naciri:

« La monarchie au Maroc n’est pas en équation et ne peut faire l’objet d’un débat même par voie de sondage »

Les hebdomadaires TelQuel et Nichane, dirigés par Ahmed Reda Benchemsi, ont été saisis aujourd’hui samedi 1er août pour avoir publié un sondage, réalisé avec Le Monde, et révélant que 91% des personnes interrogées jugeaient le bilan des dix années de règne du Roi Mohammed VI positif ou très positif. Ce score est digne d’une élection présidentielle algérienne, égyptienne ou tunisienne. Mais même ce score benalien n’est pas suffisant aux yeux du makhzen: le fait même d’exprimer une opinion sur le règne de Mohammed VI est sacrilège. Le fondement juridique de la saisie de ces deux journaux est l’article 41 du Code de la presse, selon lequel « est punie d’un emprisonnement de 3 à 5 ans et d’une amende de 10.000 à 100.000 dirhams toute offense, par l’un des moyens prévus à l’article 38, envers Sa Majesté le Roi , les princes et princesses Royaux« , combiné à l’article 77, en vertu duquel « le Ministre de l’Intérieur pourra ordonner par arrêté motivé la saisie administrative de tout numéro d’un journal ou écrit périodique dont la publication porte atteinte à l’ordre public, ou comporte les faits visés à l’article 41 ci-dessus« :

Le ministre de l’Intérieur ordonne la saisie des derniers numéros de « Telquel » et de « Nichane »
Dernière modification 01/08/2009 13:52. ©MAP

Rabat- Le ministre de l’Intérieur a ordonné la saisie des numéros 384-385, du 1-er août au 4 septembre 2009, et 212-213, du 1-er août au 3 septembre 2009, des hebdomadaires « Telquel » et « Nichane », suite à la publication d’un ensemble d’articles enfreignant les dispositions légales en vigueur.

Un communiqué du ministère de l’Intérieur a précisé samedi que cette mesure intervient en application des dispositions de l’article 77 du Dahir N/1-58-378 du 3 joumada-I 1378 (15 novembre 1958) formant code de la presse au Maroc.

Pour résumer: il existe au Maroc une autorité constitutionnelle ayant une suprématie tant sur l’exécutif qu’indirectement sur le législatif et le judiciaire, dont les actes juridiques ne peuvent en aucun être attaqués devant les tribunaux marocains, qui assure la commanderie des croyants (musulmans), et dont le bilan ne peut faire l’objet d’aucune appréciation ou débat publics.

On ne pouvait imaginer démenti plus catégorique de l’avalanche de louanges ayant déferlé pour saluer les dix années de règne du Roi Mohammed VI.

Hat-tip – pour l’icône: Annouss.

Voici la couverture du numéro interdit de TelQuel (merci Imint):

20878353

About these ads

68 Réponses

  1. Excellent billet !

  2. […] Pour plus de détails lire l’excellent billet d’Ibn Kafka. […]

  3. Au sujet de la corruption et de la carence
    de la democratie, ces phenomenes ne me surprennent pas.Les generation anterieures , celles de mes aieux, de mes parents et ma generation egalement ont toujours vecu dans les conditions que connaissent les autres pays du tiers-monde .C’est une tradition millenaire dans les pays du tiers et du quatrieme monde tres difficile de s’en defaire.
    Dans ces pays, les gens ne sont pas qualifies pour avoir les memes droits et privileges que ceux du 1er monde –
    Ils ne savent pas quoi faire de la democratie et de l’integrite, ils sont encore fameliques.
    Les pays du tiers-monde ne sont pas la Norvege.
    Dans 50 ans peut-etre,quand on aura vaincu l’illetrisme , on pourrait pretendre a une vie democratique et a une administration ‘incorruptible’ si Dieu le veut, comme celle des pays ‘avances’ –
    Croyez-vous qu’il y a un seul pays au monde immunise contre la corruption y compris les pays scandinaves?????
    Citez – moi un seul s’il existe!
    Je crois que la corruption est inherente a la nature humaine a differentes degres. Il y a partout de petits corrompus et aussi des grands.
    Wallahou a3lam!
    lol-

  4. […] Nous sommes 9%, mais nous pourrons être plus! […]

  5. En réalité, le vrai problème là, c’est que l’Etat marocain, ne voit jamais le revers de la médaille… Pourquoi le Roi est-il descendu dans la rue, pourquoi est ce qu’il a délibérément desenclavé quoi que partiellement le palais et ouvert certains cannaux de communication.? Pour que le ministère de l’intérieur vienne soulever les m3akssine contre un Roi qui n’a pas besoin d’autant de tapage?
    Je suis content des 91 pour cent qui aiment leur Roi, et je suis aussi compréhensif des 9 pour cent qui ne sont pas satisfaits par les réalisations de ses dis ans de pouvoir! Le débat za3ma n’aura pas lieu si nichane et telquel sont saisis? Au contraire, il sera mis à l’évidence et par ricochet transformé à un doigt pointé envers le Maroc, par ses propores fils avant les autres tribunes qui raffolent de nous tirer toujours le meme portrait… !
    vive le roi à bas les politiques!

  6. […] Ibn Kafka [Fr] concludes: Pour résumer: il existe au Maroc une autorité constitutionnelle ayant une suprématie tant sur l’exécutif qu’indirectement sur le législatif et le judiciaire, dont les actes juridiques ne peuvent en aucun [cas] être attaqués devant les tribunaux marocains, et qui assure la commanderie des croyants (musulmans), et dont le bilan ne peut faire l’objet d’une appréciation publique. To summarize: there is a constitutional authority in Morocco with supremacy over both the executive, -indirectly- the legislative and the judiciary, whose acts, in legal terms, can never be attacked before a Moroccan court, which ensures the role of commander of the believers (Muslims that is) and whose record may not be assessed by the public. […]

  7. […] Ibn Kafka [Fr] concludes: Pour résumer: il existe au Maroc une autorité constitutionnelle ayant une suprématie tant sur l’exécutif qu’indirectement sur le législatif et le judiciaire, dont les actes juridiques ne peuvent en aucun [cas] être attaqués devant les tribunaux marocains, et qui assure la commanderie des croyants (musulmans), et dont le bilan ne peut faire l’objet d’une appréciation publique. To summarize: there is a constitutional authority in Morocco with supremacy over both the executive, -indirectly- the legislative and the judiciary, whose acts, in legal terms, can never be attacked before a Moroccan court, which ensures the role of commander of the believers (Muslims that is) and whose record may not be assessed by the public. […]

  8. Les journaux de Benchemsi adorent flirter avec l’interdit. Et pour cause ! Quel meilleur dynamisateur pour booster l’image de zorro de papier et pour gonfler les recettes publicitaires.
    Je fais quant à moi partie des 91% et suis fière de l’être. Je suis par principe opposée à toute interdiction ce qui ne m’êmpêche pas de gerber sur la prose de Telquel et de Nichane produite par une élite acculturée et déconnectée de son milieu, portant une vision sociétale pernicieuse financée par des intérêts obscurs.
    J’espère que j’ai le droit de le dire dans le milieu des bobos de Rabat, de Casa et de Navarre.

  9. […] Ibn Kafka [Fr] concludes: Pour résumer: il existe au Maroc une autorité constitutionnelle ayant une suprématie tant sur l’exécutif qu’indirectement sur le législatif et le judiciaire, dont les actes juridiques ne peuvent en aucun [cas] être attaqués devant les tribunaux marocains, et qui assure la commanderie des croyants (musulmans), et dont le bilan ne peut faire l’objet d’une appréciation publique. To summarize: there is a constitutional authority in Morocco with supremacy over both the executive, -indirectly- the legislative and the judiciary, whose acts, in legal terms, can never be attacked before a Moroccan court, which ensures the role of commander of the believers (Muslims that is) and whose record may not be assessed by the public. […]

  10. Aîcha Q: rationne ta gerbe en raison du grand nombre de nécessiteux.

    « J’espère que j’ai le droit de le dire dans le milieu des bobos de Rabat, de Casa et de Navarre« . Effectivement, tu cours le risque de… quoi au juste? Un commentaire critique dans un blog? Un mail rageur? Des bloggeurs sont en prison ou l’ont été pour violations des lignes rouges.

  11. Merveilleux blog, excellent billet, ravie de te lire!

  12. J’adore votre manière d’envisager la liberté d’expression ! Tu serais au pouvoir et moi, humble journaliste, tu m’aurais assurément jeté au cachot vu ta hargne lorsqu’on ne partage pas tes opinions.
    Il n y a qu’à lire les papiers de Benchemsi et de ses sbires à l’encontre de Rachid Nini pour mieux comprendre!
    Je répète : ce n’est sûrement pas moi qui pleurerai sur le sort de Benchemsi lequel jusquà nouvel ordre n’a jamais payé une amende et n’a jamais fait un jour de prison mais qui agite le landerneau bienpensant comme s’il était le Messie des opposants.

  13. @ aisha Q.,
    Le fait que tu n’apprécies pas ces deux magazines c’est ton droit le plus absolu. Mais, le fait qu’ils soient interdits pour cause de publication d’un sondage c’est complétement scandaleux.
    A ce stade, il ne sagit pas des personnes et de leurs idées mais de la défense de principes en l’occurrence la liberté d’expression.
    Et quand bien même ceux qui défendent ce principe soient des bobos de Rabat, Casa, Navarre, Montréal ou ailleurs (pourquoi se limiter?) ou des « touche pas à ma bière » il est où le problème ?

  14. Marocaine, en lisant bien, tu trouveras que je dis explicitement que je suis opposée à toute interdiction.
    Jamais interdiction n’a réglé les problèmes, c’est à la limite leur faire trop d’honneur
    Ce que je dis, c’est que nul n’est censé ignorer la loi, ils adorent jouer avec le feu, grand bien leur fasse!
    Aucune inquiétude à se faire pour eux, ceci dit : entre leurs financiers, leurs réseau familial, leurs amis blogueurs et droits de l’hommiste… tout ce qu’ils craignent c’est de faire exploser les ventes pour la rentrée.

  15. P.S. Ce qui me dérange chez les affreux bobos, ce n’est pas qu’ils défendent Benchemsi mais qu’ils m’empêchent de m’exprimer sans m’agresser…verbalement, mais agresser quand même!

  16. très bon billet je me demandais ce que signifiait les 9%
    (j’ai vu surgir çà sur twitter!)

    combien de marocain(e)s peuvent acheter ces magazines?

    @unouveaucompte

  17. A ne3li chitane à lalla Aicha. Que je sache IK n’a pas censuré ton commentaire sur son blog. Il a donc respecté ta liberté d’expression, non ?

    Que tu fasses partie des 91%, cela est ton pur droit. Mais ne penses-tu pas que les 9% ont droit au chapitre ? Ne penses-tu pas que l’on ait le droit de dire: « En fait, il y a 9% qui ne sont pas contents » ?

    Ce groupe des 9% n’est là que pour dire: ‘Stop à la censure’.

  18. A propos de « la commanderie des croyants (musulmans) » , même les prestigieux et valeureux premiers califes (élus !!) (cf biographie de Omar Ibn alkhatab) ont vu leur décision remis en question devant la justice et ont souvent dû se plier à une decision de juge défavorable.
    Et rien que par rapport à ce point les 9 % ont leur légétimité.

  19. INSONDABLE MONARCHIE, INCONSEQUENT TELQUEL

    Ce qui arrive à TelQuel est malheureusement aussi la conséquence de sa ligne éditoriale louvoyante. Je ne veux pas tirer sur une ambulance, mais tout de même, c’est bien Benchemsi qui s’était fendu d’un édito en 2003 après les attentats de Casablanca pour justifier la justice d’abattage contre tous les islamistes arguant qu’après tout la torture était acceptable dans ce cas extrême et qu’il suffirait d’ un IER-bis dans 20 ans pour passer l’éponge. C’est bien lui aussi qui justifiait l’interdiction d’exercer le métier de journaliste à Ali Lmrabet parce qu’il déshonorait à ses yeux la corporation. C’est encore lui qui arborait un signe V de la victoire sur les marches du tribunal après sa condamnation avec sursis acceptant piteusement la sentence. C’est bien lui qui a fait sa Une avec un « Merci Majesté ! » pour la Moudawana, puis pour les rockers grâciés accusés follement de satanisme. C’est bien lui qui a commis un dossier sur « la vérité sur le 16 mai 2003″ en reconnaissant l’avoir rédigé sous la dictée du général Laânigri, « parce-qu’il faut croire en ceux qui nous protègent contre l’obscurantisme » écrivait-il doctement. C’est encore lui qui a justifié dans un autre édito son silence sur le programme de délocalisation de la torture de la CIA au Maroc « car la realpolitik impose parfois de ne pas mettre en péril les intérêts de la nation ». C’était donc prévisible pour Benchemsi qui manie la carotte et le baton avec le Palais, tantôt griffant, tantôt léchant les babouches des puissants en leur faisant des interviews dégoulinant de guimauve (Rappelez-vous le portrait de Mohamed Mounir Majidi écrit à la brosse à reluire concocté avec la bénédiction du Palais et paru peu de temps après la dernière saisie du magazine). En rétribution, son procès de 2007 pour avoir porté atteinte au roi dans son édito « Fine radi biya khouya » est depuis bizarrement reporté de mois en mois alors que tous les procès pour délit de presse ont été expédiés en quelques semaines…
    Cette dernière interdiction est kafkaienne à plus d’un titre. La cause: un sondage laudateur de TelQuel/Le Monde qui affirme que 91% des marocains trouvent le bilan du roi très positif. Benchemsi n’a rien compris au système Makhzen même s’il lui fait des courbettes avec un sondage « inoffensif » (il pensait faire tomber un tabou par la dithyrambe), mais il a vite oublié qu’on ne met pas « le trône en équation » dans cette monarchie médiévale. Même quand il s’agit de lui tresser des lauriers avec une complaisance dont on connait les ressorts. S’il savait qu’il risquait le pilon, il aurait fait marche arrière, il faut l’écouter sur France 24 pour le comprendre ! Ajouté à cela, tout les initiés ont bien vus (y compris au Palais) que sa série sur le roi est largement plagiée du livre censuré d’Ali Amar (Mohammed VI, le grand malentendu », Ed. Calmann-Lévy, 2009) dont des extraits ont été tout simplement pompés mot pour mot. Benchemsi pensait profiter de l’absence du livre d’Amar au Maroc pour positionner son magazine. Pour rappel, Benchemsi avait refusé de passer une pub du livre d’Amar commandée par Calmann-Lévy car il la trouvait « trop offensive et malhonnête ». Il avait aussi refusé de publier un droit de réponse de Calmann-lévy…

  20. […] Kafka: I’m a nine-percenter (Moroccan papers seized after reporting 91% support for the […]

  21. NO COMMENT…NO COMMENT…NO COMMENT

     » Il (Mohammed VI) a également accordé plus de liberté, notamment à la presse. « Incontestablement, le champ des possibles s’est élargi », résume Karim Boukhari, directeur de la revue TelQuel. (EXTRAIT DU JDD.fr (29/7)

    « La monarchie au Maroc n’est pas en équation et ne peut faire l’objet d’un débat même par voie de sondage » dixit Khalid Naciri, ministre de la communication (AFP, 1/8)

  22. Ce qui est plus qu’etonnant, c’est que ertains se sont constitués en « mouvement » et en se mettant dans la grille des 9%, avant même de lire le sondage qui sera publié mardi.

    Ca ! ‘est très fort de votre part et je suis vraiment épaté de la rapidié olympique avec laquelle vus avez réagi de manière disciplinée derrière le caporal de telquel.

    Vous êtes des excellents VRP ou de tradres qui foncent dans la bourse de prises de positions speculatives.

    Il fallait au moins attendre sa publication avec le mot d’ordre de votre Grand Maïtre penser, Monsieur Tuquoi.

    Vos allez nichan et plus vite que la musique orchestrée ailleurs.

    D’un autre côté, je déplore cette inerdiction qui va alimenter des moulins toxiques, situés sur les hauteurs de la région parisienne et à l’Est de notre pays.

    Le Marocain lambda n’est pas concerné par cette affaire anecdotique et marginale. C’est le jeu du chat et de la suris entre une frange du Makhzen trop zélé et une bande de journalistes pourris et gâtés.

  23. 10 CONTRE 1 QU’IL EST PARTI PLEURER DANS LES JUPES DU MAKHZEN COMME EN AOÛT 2007…LES PARIS SONT OUVERTS !

    « Ahmed Reda Benchemsi, le directeur de publication de « Tel Quel », et la direction de « Nichane » n’étaient pas joignable dimanche » (EXTRAIT NOUVELOBS.COM (2/8)

  24. @ Aisha Q.,
    « Ce que je dis, c’est que nul n’est censé ignorer la loi, ils adorent jouer avec le feu, grand bien leur fasse! »
    Les lois qui placent certaines personnes au dessus du reste ou les dotent de droits spéciaux devront être revisitées et corrigées en conséquence. Amen.
    Ce travail ne se fait pas tout seul mais par l’action des uns et des autres pour faire comprendre à qui de droit que les temps ont changé.
    PS : mais qui t’a empêché de t’exprimer ou t’a agressé verbalement ?

  25. […] Le mouvement des 9% […]

  26. Salam,

    je suis tout à fait d’accord qu’on mene des debats et des campagnes contre la corruption, l’analphebitation, la pauvrete et les droits de l’homme.. mais laissez le monarque en paix et laissez leu continuer so chemin.. dans les 10 dernieres années, beaucoup de choses ont changé au meilleur. C’est evident qu’il ya tjrs beaucoup de problemes au Maroc, la pauvreté d`une grande partie de la population, le chomage des cadres qualifiés, etc.. il est impossible de résoudre tous ces problemes d’un jour à l’autre.. en vue des partis politiques souvent incapables, je ne vois pas comment on pourrait partager le pouvoir et les competences avec ces gens la.. Alors, aidez le Maroc et aidez son roi, le roi de tous les Marocains..

  27. Marocaine, ce ne sont pas 9% qui vont décider de changer la loi pour 91%, c’est le b.a.ba de la démocratie.
    Je suis d’accord pour que le Roi ait un traitement particulier, ceux qui ne sont pas d’accord pour cet état de fait peuvent toujours s’installer en Papouasie inférieure.

  28. Ce qui me choque le plus dans cette affaire c’est l’attitudes de la blogma.

    Toute cette agitation (souhaitable) pour TelQuel alors que la même blogma se posait des question si oui ou non elle devait soutenir Almassae quand elle a écopé d’une amande pharamineuse.

    Deux poids deux mesures…c’est de la crédibilité et les vraies intentions derrière tout cela dont il s’agit là.

  29. @ Aisha Q.,
    Tu me fais peur ! Serais-tu adepte du slogan « le Maroc acceptez-le tel qu’il est (tiens tiens !!!) ou quittez-le » ?!

  30. […] Les mouvement des 9%, dont je fais modestement partie, est né hier sur Twitter et sur Facebook en réaction à cette censure injustifiable. […]

  31. […] Ibn Kafka [Fr] concludes: Pour résumer: il existe au Maroc une autorité constitutionnelle ayant une suprématie tant sur l’exécutif qu’indirectement sur le législatif et le judiciaire, dont les actes juridiques ne peuvent en aucun [cas] être attaqués devant les tribunaux marocains, et qui assure la commanderie des croyants (musulmans), et dont le bilan ne peut faire l’objet d’une appréciation publique. To summarize: there is a constitutional authority in Morocco with supremacy over both the executive, -indirectly- the legislative and the judiciary, whose acts, in legal terms, can never be attacked before a Moroccan court, which ensures the role of commander of the believers (Muslims that is) and whose record may not be assessed by the public. […]

  32. Carrément Marocaine, je te fait peur à ce point!
    Mais oui, ma chère, le Maroc n’est pas une prison, celui qui ne s’y sent pas à l’aise peut toujours aller voir ailleurs si l’herbe est aussi verte qu’elle en a l’air!

  33. benchemsi et sa bande sont partis en vacances ! ils ne sont et ne sauront jamais des 9% puisqu’ils sont des enfants issus de familles proches du makhzen

  34. Bravo, si c’est là le summum du raisonnement des néo-makhzéniens – le Maroc (sous-entendu: son Etat), tu l’aimes ou tu le quittes – on peut regretter Le Pen, qui avait au moins le mérite de rappeler les règles de déclinaison de l’imparfait du subjonctif. C’est le discours de Lieberman en Israël, ce fût celui de McCarthy et du House Committee on Un-American Activities aux USA ou de Basri du temps de la nationalité brésilienne supposée de Serfaty, et c’est la contribution rhétorique de partisans néo-makhzéniens auprès desquels Herzenni et Khalid Naciri font figure d’intellectuels avisés et nuancés.

  35. Où est ARB ? pourquoi ce silence dans les médias ? pourquoi il n’a pas encore fait de conf de presse ? aucun communiqué, nada ! zarbi, non ? Le site de TelQuel et coi…D’après un journaliste de Telquel, ils ont eu des instructions pour faire un minimum de vagues le temps de laisser ARB négocier sa tête à Rabat. Coût des 100 000 ex passés au pilon: 2 millions de DH. Ca pousse à faire des concessions, non ?

  36. Abdelhaq: captivant commentaire, mais si le tirage moyen de Tel Quel est de 34969 et son prix de vente 15 DH le numéro, cela donne des revenus – publicité exclue certes – de 520.000 DH environ, soit un quart des 2 millions de DH qui serait le coût du pilonnage ddu numéro de Tel Quel.

    Par ailleurs, le commentaire sur la négociation reprochée à Benchemsi fait peu de cas de l’absence de justice indépendante devant laquelle ce type d’affaire devrait être portée, et n’évoque pas le sort de ceux qui n’ont pas négocié – Ali Lmrabet et Boubker Jamaï ont opté pour l’exil, sans doute une alternative que ses détracteurs souhaitent pour Benchemsi.

  37. @ Aisha Q.,
    Je suis surtout déçue !
    PS : comme le disent les Marocains « arede Allah wassi3a walakin kayena l’visa ».

  38. EKM: Avec ce raisonnement, on justifie le sort de la famille Oufkir et des frères Bourequant, également proches du makhzen. Sinon, je ne saisis pas la logique: il ne faut pas critiquer la censure du makhzen car Benchemsi est trop proche du makhzen?

  39. ibn Kafka , j’avais intégré en effet la perte de gain de la pub mais aussi le coût du sondage évalué à 15000 euros.

    Quant à la négo, il est clair que si Benchemsi avait dès 2007 refusé de faire amende honorable, il aurait eu le même sort que Lmrabet ou Jamaï, sauf qu’il a choisi une voie de compromis bien tortueuse sur le plan éditorial comme le raconte bien antimakhzen dans un post précédent…Son procès opportunément reporté depuis deux ans risque d’être cette fois-çi réactivé.

  40. Certes, et alors? Qu’il préfère négocier pour garder son journal en vie n’en fait pas un martyr de la liberté, mais pas un traître non plus. C’est en tout cas secondaire par rapport à la question principale, l’interdiction faite de débattre du bilan du Roi – on ne parle pas de sa personne, mais de son bilan. Le reste est objectivement secondaire – on peut le comparer aux prisonniers qui acceptent la grâce royale tout en se sachant innocents – pour une Zahra Boudkour qui s’y refuse, doit-on pour autant leur reprocher de ne pas vouloir endurer ce que nous personnellement n’endurons pas non plus?

  41. A l’évidence le gouvernement a réagi précipitamment….comme à l’accoutumée dés qu’il s’agit de la fameuse « sacralité » du souverain.

    Justifier la saisie de TQ par l’application de l’article 77 du Code de la presse….est quand même « tirée par les cheveux »

    Car n’est ce pas un comble que de considérer la publication des résultats d’un sondage très favorables au monarque comme une offense au dit monarque !

    La réaction de l’inénarrable porte parole du gouvernement renvoie plutôt …à l’article 23 de la Constitution, véritable épée de Damoclès sur la tête des journalistes « non-conformistes » qui exercent dans ce pays, et même sur tout le monde !

    Car, dans ce pays, vous pouvez mettre en doute et par écrit un hadith rapporté par l’Imam Al Boukhari : il ne vous arrivera rien (du moins de la part des gouvernants) !

    Vous pouvez même critiquer voire caricaturer n’importe quel chef d’Etat du monde : il ne vous arrivera rien !

    Par contre vous faites une réflexion sur le nœud de cravate du souverain : on vous vilipendera et on vous taxera de nihiliste et naturellement ….de « renégat  » faisant partie du mouvement des 9 % !

  42. Je te l’accorde Ibn kafka, le débat est sur son droit légitime de commander un sondage scientifique sur Mohammed VI ou sur la reine d’Angleterre. Seule remarque aussi secondaire soit-elle en ces moments difficiles pour TelQuel/Nichane, c’est la nécessité de s’en expliquer auprès de son lectorat. Il ne peut pas négocier et publier un portrait de Majidi digne des spéciaux que Jeune Afrique concocte pour les dictateurs africains pour assurer sa rédemption et par ailleurs aller chatouiller le Makhzen là où ca fait mal, parce que la bête immonde frappe à la nuque ceux qui un jour se prosternent devant elle. Le cas de Hassan Alaoui d’Economie&Entreprises est là pour le prouver, lui qui a été fusillé d’une amende de 6 millions de DH pour un malheureux et insignifiant entrefilet sur le surcoût de rénovation de la Mamounia par Primarios, une société de la holding royale SIGER alors qu’il mangeait dans la main du Makhzen.

  43. Je crois que ce qui a coulé Hassan Alaoui c’était sa couverture du licenciement de Khalid Oudghiri – et je me rappelle d’un ou deux éditoriaux étonnamment durs sur l’ONA et le mélange des genres de la SIGER.

  44. Aux dernières nouvelles la conf de presse de Benchemsi est prévue demain matin au siège de Telquel.

    Par ailleurs, suis complétement d’accord avec Abdelhaq. Faire du slalom géant éditorial a fait perdre à ARB son statut d’intégrité éditorial. Mais bon, il faut tout de même le soutenir, car la restriction des libertés nous concerne tous.

    Enfin, pour son plagiat du livre d’Amar, il est étonnant que tout le monde le sache, mais que personne n’en parle effectivement. Bizarre. Pourtant son livre est censuré non ? Pourquoi ? Pourquoi la blogoma ne fait pas beaucoup cas du livre ? Il a suffit que le prince Hicham s’exclaffe pour que tout le monde se taise ? D’après ce que je sais, il a fait un carton en France, non ?

    La solidarité sélective m’indispose…

  45. @ Marocaine, tu n’as qu’à être déçue, je ne cherche pas à te séduire. Je suis comme je suis, c’est à prendre ou à laisser!

    @ Ibn Kafka, c’est aussi le discours de François Fillon, alors premier ministre de la patrie des Droits de l’Homme :
    « Notre langue officielle est le français; pas l’Espagnol, le Libanais, l’Arabe, le Chinois, le Japonais, ou n’importe quelle autre langue. Par conséquent, si vous désirez faire partie de notre société, apprenez-en la langue ! La plupart des Francais croient en Dieu. Il ne s’agit pas d’obligation chrétienne, d’influence de la droite ou de pression politique, mais c’est un fait, parce que des hommes et des femmes ont fondé cette nation sur des principes chrétiens, et cela est officiellement enseigné. Il est parfaitement approprié de les afficher sur les murs de nos écoles. Si Dieu vous offense, je vous suggère alors d’envisager une autre partie du monde comme votre pays d’accueil, car Dieu fait partie de notre culture.’ > ‘Nous accepterons vos croyances sans poser de question. Tout ce que nous vous demandons c’est d’accepter les nôtres, et de vivre en harmonie pacifiquement avec nous.’ > ‘Ici c’est NOTRE PAYS, NOTRE TERRE, et NOTRE STYLE DE VIE. Et nous vous offrons l’opportunité de profiter de tout cela. Mais si vous en avez assez de vous plaindre, de vous en prendre à notre drapeau, notre engagement, nos croyances chrétiennes, ou de notre style de vie, je vous encourage fortement à profiter d’une autre grande liberté Francaise, ‘LE DROIT DE PARTIR..’ >

  46. Lire à ce titre l’excelentissime chronique de Rachid Nini : Tqadd oula Khwi Lblad., تْقاد ولا خوي البلاد

    http://74.53.192.83/?artid=26214

  47. Correction: conf de presse Telquel demain 18h

  48. Mierda, se faire scratcher pour avoir dit que le roi était populaire à une écrasante majorité fait froid au dos. Brrrrrrrr !

  49. […] Réaction de Ibn Kafka […]

  50. On peut penser que c’est le titre qui a fait tiquer: le peuple juge le roi… inacceptable.

  51. sanaa: en même temps, c’est un peu tiré par les cheveux dans ce cas, car le jugement ici n’est pas au sens judiciaire du terme. Je me rappelle d’ailleurs de l’entretien donné par Hassan II au lendemain de Skhirat, à Paris Match je crois, dans lequel il évoquait lui-même les cas de Farouq (Egypte) et d’Idriss (Libye) pour dire qu’une monarchie dure si elle s’adapte et si elle est acceptée – la monarchie marocaine n’a rien à craindre de ce côté là, surtout sur le deuxième point – je n’ai jamais été républicain pour ma part, au Maroc du moins.

  52. « Ahmed Reda Benchemsi, directeur et éditorialiste de l’hebdomadaire Tel quel, s’interroge sur l’utilité d’élections dans un système où le roi décide de tout, il exprime un sentiment largement partagé »

    Voilà la réalité des « idées démocratiques » du sieur M. ARB qu’il exprimait dans L’Express quelques jours avant la destruction de ses magazines.

    Alors M. ARB, s’il faut jeter aux orties les consultations populaires aux orties, pourquoi tu viens nous faire ton numéro de sondeur du peuple pour juger un roi que toi même tu préfères omnipotent !

  53. @ aicha Q

    تْقاد ولا خوي البلاد est un mot d’odre fasciste qui été utilisé par des regimes national-socialstes et des mouvements racistes à l’encontre d’une catégorie de la population.

    Que Fillon ou Sarkozy jouent sur cette fibre xénophobe, rien n’est étonnant, car on connait leur position descriminatoire sur toute l’immigration et de leur conceptin sur l’identité Nationale française.

    Mais venant de NINI à l’encontre de citoyens Marocains avec qui il n’est pas d’accord ou il est en concurrence économique, est INACCEPTABLE et condamnable.. NINI joue avec le feu en avançant un discours de haine envers ses adversaires avec des accents nazillons et populistes.
    Je croise les doigtss de ne pas revivre les années de plomb où toute une génération a été condamnée’ à l’exil ou à l’autocensure.
    J’espère de tout coeur que cette crispation que nous vivons en ce moment ne sera qu’une période de turbulence passagère pour que la société civile retrouve son équilibre et sa sérenité.

    En somme, je renvoie le deux camps dos à dos. Il n’y a pas un qui rattrape l’autre en terme d’honnêteté et de sérieux qu’exigen le travail journalistique.

  54. Je ne peux pas parler…je suis muselé!

  55. Al Maghribi, il y a deux formes de censure :
    l’une, nette, radicale, ayant au moins le mérite de la franchise.
    La deuxième quant à elle est sournoise et hypocrite dans le sens où elle joue sur e long terme en décribilisant à outrance l’interlocuteur n’hésitant pas à lui attribuer des épithètes infamants, tels que fasciste et autres joyeusetés.
    Je reste à l’affût du moindre lien où un membre du cercle de la bienpensance aurait qualifié François Fillon de fasciste après sa diatribe.

  56. @ Aisha Q.,
    Ce n’est pas une question de séduction très chère.
    De quel droit Nini, toi ou quiconque ose proférer ce genre de phrase à la face de leurs compatriotes ?!
    Tout ça me donne envie de plier bagage et revenir au berceau. Je comprends mieux un ami, Mounir pour ne pas le nommer, qui dit souvent je reste au pays rien que pour embêter certains.

  57. Marocaine, c’est sympa de se dévoiler.
    Nous n’avons pas le droit de nous exprimer, par contre Benchemsi a le droit de proférer toutes les conneries que lui dictent ses maîtres à penser!
    Quant à revenir au berceau, c’est ton droit le plus absolu, je ne vos pas en quoi ça peut m’embêter d’une manière ou d’une autre.
    J’aurais toutefois aimé te voir réagir de la patrie des droits de l’Homme où tu te trouves après ce discours de François Fillon qui a inspiré Nini et son adoratrice que je suis!

  58. Il faudrait peut être commander un sondage sur le sondage : Etes-vous favorable à un sondage sur le bilan du Roi ?

    Cette décision ne se base pas sur un texte juridique précis, certes. Mais il y a un vice dans la présentation de ce sondage : Un avis défavorable au bilan royal remet il en cause, ne serait-ce qu’implicitement, la légitimité de la monarchie ? Non biensur, mais la confusion est possible dans l’esprit de la majorité des gens.

    Une chose est sure : le débat censuré a bien lieu.

  59. NE serait il pas bien de se poser la question ou de faire un sondage combien de marocain aime leur pays ???! Il faut pas attendre ce ke le roi seul peu faire au marocain mais ce ke nous pouvons donner à notre pays, l’aimer et aider à sa prospérité au lieu de discuter des sujets stériles, si notre roi n’est pas bien, alors essayons de lui montrer que nosu sommes meilleurs dans nos comportements quotidiens envers nous meme, en ayant pitié de each other , comme souvent les machayekh disent si al kholafaa rachidine étaient juste, mais le peuple etaient aussi plus juste, cessons de se lamenter sur notre sort, et rendons le meilleur

  60. « Le ministère de l’Intérieur a le droit de saisir toute publication dont les articles porteraient atteinte à l’ordre public mais dans le cas de TelQuel et de Nichane il s’agit d’un sondage favorable au roi », a souligné Me Youssef Chahbi.

    MINABLE DEFENSE DE TELQUEL: Au lieu de défendre la liberté de recueillir par voie de sondage l’avis populaire quelque soit son resultat, TelQuel adopte une défense de carpette par un raisonnement à vomir: le ministère aurait été dans son droit si le sondage était défavorable au roi en somme.

    Comme à son habitude, TelQuel s’applatit et cherche la grâce du prince. Bande de gamins gâtés !

  61. @Aicha Q. être dans la majorité n’est jamais synonyme d’avoir raison. L’histoire nous le dit et nous l’enseigne. Le prophète Mohammed et le premier groupe de musulmans étaient minoritaires à la Mecque par rapport à la majorité quraychite, et ce n’est pas pour autant que le prophète était dans l’erreur. Et le peuple allemand était majoritairement pour Hitler en 1933, et on connait la suite.
    Quant au gourou du Almassaistan Rachid Nini, je dirai comme le vieux poète arabe

    و من يكن الغراب له دليلاً يمر به على جيف الكلاب

  62. […] Ibn Kafka [Fr] conclui: Pour résumer: il existe au Maroc une autorité constitutionnelle ayant une suprématie tant sur l’exécutif qu’indirectement sur le législatif et le judiciaire, dont les actes juridiques ne peuvent en aucun [cas] être attaqués devant les tribunaux marocains, et qui assure la commanderie des croyants (musulmans), et dont le bilan ne peut faire l’objet d’une appréciation publique. Em resumo: há uma autoridade constitucional no Marrocos com supremacia sobre o executivo – indiretamente – o legislativo e o judiciário, cujos atos, em termos legais, não podem ser questionados diante de uma corte marroquina, que assegura o papel de comando dos crentes (muçulmanos) e cujos registros não podem ser objetos de conhecimento público. […]

  63. Ce que veulent les autorités (par conclusion de ce qui s’est passé ces 10 dernieres années):
    – Consacrer la premiere page á l’anniversaire du cheval de la cousine du cousin de la princesse X ou au « tadchine » d’un projet P (qui a été dejá « dechné » qqes années auparavant mais dont personne n’a encore rien vu)
    – Consacrer le reste du journal au sport, aux réunions des députés et aux reprises du journal de la RTM
    – Pas de critique (aussi constructive qu’elle puisse etre)
    – Pas de sondage avec un taux de satisfaction en dessous de 99,9%
    – Pas de sujets sur la religion, les moeurs, le palais, les harragas, l’armée ou la drogue
    – Pas de photos de la famille royale!
    – Pas de mauvaises nouvelles, que des bonnes nouvelles, et tout va bien madame la marquise…
    En gros, ils peuvent tout interdire et laisser Le Matin… Dommage, j’aurais aime mieux pour mon pays!

  64. […] i Ibn Kafka [Fr]: Pour résumer: il existe au Maroc une autorité constitutionnelle ayant une suprématie tant […]

  65. […] Ibn Kafka [Fr] tak podsumowuje sprawę: Pour résumer: il existe au Maroc une autorité constitutionnelle ayant une suprématie tant sur l’exécutif qu’indirectement sur le législatif et le judiciaire, dont les actes juridiques ne peuvent en aucun [cas] être attaqués devant les tribunaux marocains, et qui assure la commanderie des croyants (musulmans), et dont le bilan ne peut faire l’objet d’une appréciation publique. Podsumowując, marokańska władza konstutucyjna stoi ponad władzą wykonawczą, pośrednio też legislacyjną oraz sądową. Jej decyzje nie mogą zostac legalnie zakwestionowane czy podane do marokańskiego sądu, który to przyjął rolę przywódcy wierzących (czyli Muzułmanów) oraz którego archiwa nie są dostępne dla publiki. […]

  66. […] à moins qu’il ne s’agit d’une erreur de protocole supplémentaire – au mouvement marocain des 9%. J’en ai même un preuve visuelle, via le Financial Times, peu suspect de nihilisme […]

  67. […] première date de septembre 2009, quand juste après avoir monté le complot des 9%, certains traîtres à la nation -anciens amis que je m’excuse de la fréquentation- […]

  68. […] en sakral dimension i denna position och att ens möjligheten att ifrågasätta denna visades med all önskvärd tydlighet sommaren 2009 då Le Monde tillsammans med den franskspråkiga marockanska tidskriften TelQuel och […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 110 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :