Maroc: la menace juive

pt36162
Les juifs mènent au Maroc une propagande pernicieuse. Des étudiants marocains propagent la propagande juive à leur retour d’Israël. Heureusement, des responsables associatifs et politiques manifestent leur aversion pour le judaïsme. Au Maroc, les juifs se réunissent furtivement et en petits groupes, refusent de se mêler aux autres Marocains et l’entrée de leurs réunions, rituelles ou non, est gardée par des malabars. Le judaïsme est une atteinte aux fondamentaux du Royaume, dont son ciment, le rite malékite. Le judaïsme est à la solde des velléités hégémoniques d’Israël. Les autorités suivent l’évolution de l’activisme juif au Maroc. Des parlementaires marocains dénoncent « le danger du judaïsme, qui se situe au niveau de la division qu’il peut créer au sein de la nation« . La lutte contre les manoeuvres juives est « le fondement de la sécurité religieuse, élément central de la stabilité du pays, elle-même condition sine qua non de la démocratie« , selon un éditorialiste qui n’écrit pas ses propres éditoriaux, par ailleurs président de la Fédération des médias du Maroc. L’activisme juif au Maroc est le fait d’associations socio-culturelles, d’organisations juives non reconnues ou souterraines, ou des particuliers. Au Maroc, les groupuscules juifs, un à deux milliers de personnes selon des sources bien informées, sont financés et appuyés par les services israëliens. En Israël même, le rabbinat n’a d’autre projet que le maintien de son propre pouvoir et des prébendes qui vont avec. Le port du hijab est d’ailleurs un élément des visées juives contre le Maghreb. Des universitaires marocains se rendent à l’évidence: « le judaïsme est la pièce maîtresse du projet israëlien expansionniste« . De petites «cellules militantes dormantes» s’activent et donnent naissance à des associations juives. Des éditorialistes éclairés le reconnaissent volontiers: « Israël mène bien une guerre de judaïsation et d’ascendance sur les minorités juives dans le monde. Son action porte en elle la dissension et l’odeur acre des guerres civiles« .

Il est donc bon que « les autorités compétentes aient lancé une campagne contre les livres faisant l’apologie du judaïsme« . Mais « la purge des outils de propagande juive » concerne tout un chacun:

Le ministère de l’Intérieur est un département qui a la lourde responsabilité de préserver la sécurité du pays et des citoyens sous toutes ses formes. Mais, c’est un département qui est censé être assisté par toutes les autres administrations de l’Etat qui ont l’obligation d’observer, d’étudier, d’analyser, de constater et, ce qui est très important, d’alerter, chacune dans son domaine, contre tout ce qui est susceptible de porter atteinte au pays ou de menacer ses citoyens. Se cantonner dans la position, confortable, du spectateur indifférent et tout mettre sur le dos de l’administration territoriale est une attitude qui est facilement qualifiable de délit d’omission.

Bon c’est pas tout ça, dans le rayon des bonnes nouvelles, veuillez noter que « la diplomatie culturelle marocaine est un outil de promotion du dialogue entre les cultures, les civilisations et les religions, a affirmé l’ambassadeur du Maroc à Hanoi, El Houcine Fardani », lequel a « souligné le rôle du Maroc dans la promotion du dialogue interculturel et interreligieux, mettant en relief le message et les valeurs véhiculés par la diplomatie culturelle marocaine, à savoir la tolérance, le respect de l’autre, la solidarité et la paix« , rajoutant:

«Le Maroc, de par sa position géographique et son histoire séculaire, constitue un pont entre les cultures arabo-musulmanes, africaines et européennes»

«La personnalité culturelle marocaine s’est forgée à travers des siècles de métissage culturel»

C’est d’ailleurs une constante de la politique intérieure et extérieure marocaine, selon les propos de la secrétaire d’Etat aux affaires étrangères Latifa Akherbach:

« La nécessite d’asseoir un dialogue entre les civilisations a été érigé en ligne de conduite, amenant le Maroc à promouvoir, à travers ses politiques intérieure et extérieure, les principes de tolérance, de respect de l’altérité, d’ouverture et de modernité »

Cette démarche reflète

« la capacité du Maroc à privilégier la synthèse et non pas l’exclusion et plus encore, elles sont mises en œuvre à travers une véritable stratégie nationale de promotion de la diversité culturelle et un engagement international contre toutes les formes d’extrémisme et du rejet d’autrui. Parce que l’alliance des civilisations est enracinée dans notre mémoire, dans nos traditions, dans notre système de gouvernance religieuse, le Maroc s’est investi de manière volontariste pour la réussite du dialogue interculturel, seul à même de défaire les logiques univoques que véhiculent souvent les tenants de la thèse du choc des civilisations et de la confrontation entre les religions et les peuples »

La même source ne précise-t-elle d’ailleurs pas que

le dialogue interreligieux est une composante essentielle de la dynamique vertueuse à installer et à promouvoir pour que la fusion des différences continue, comme depuis toujours, à être le moteur du progrès humain

CORRIGENDUM: un lecteur attentif me fait remarquer qu’un bug informatique semble avoir atteint les deux premiers paragraphes de ce post. Il a parfaitement raison: les mots « Israël« , « juif« , « juive« , « juifs« , « judaïsme » et « judaïsation » doivent être remplacés par « Iran« , « chiite« , « chiites« , « chiisme » et « chiisation« . Mes excuses aux intéressés – mes fidèles lecteurs auront pour leur part rectifié d’eux-mêmes.

About these ads

78 Réponses

  1. maalem! belle demonstration par l’absurde.
    j’espère que ça fera réfléchir les bouffeurs du chiite .

  2. Je m’attendais à ce type de parodie :D

    Il faut dire que nos politiques et journalistes l’ont cherché à force de charger les chiites.

  3. Je viens de terminer le billet :D

    Je n’avais pas vu le CORRIGENDUM ! heureux d’etre parmis tes fideles lecteurs.

  4. @ibn kafka

    Pour être conséqent avec toi-même et être égal toi même dans pareil cas, il manquait cruellement pour ton billet une conclusion assez substancielle afin de nous expliquer le cheminement de ta pensée magique, espiègle et perspicace et surtout les raisons pour lesquelles tu as choisi cette substitution incongue du terme « juif » par « iranien ».

  5. Belle trouvaille. Je parle de la photo.

    PS : tu m’avais dit récemment de mettre en accord mes paroles et mes actes sinon tu me prendrais pour un diplomate marocain. T’as vu comment ils sont forts.
    N’est pas diplomate marocain qui veut…

  6. Nice done!

  7. C o r r i g é

    Ce que le monde a vécu pendant la dernière invasion et torture de Ghazza, ayant suffisamment de courage, on ne devrait lésiner sur aucun moyen et dénoncer la méchanceté, le racisme et le crime contre les humains.

    Profitant de leurs financiers, de leurs mentors et de la bonne chaleur du printemps, en Israël, sans scrupules on voit des jeunes gens portant des T. Shirt humiliant encore les palestiniens! Même la presse allemande a fait référence à cette insolence dépassant les SS et les Gestapos. Mais pour devenir tellement sauvage et toujours impunis, comment fut la vie des juifs pendant 2000 ans ?

    Par cette correspondance répondant à une aventurière espagnole au Caire, on pourrait comparer la faiblesse d´hier et les secrets d´aujourd´hui autorisant les hébreux à se moquer de tous ceux qui ne peuvent rien dire. La politique qui ne fait que confronter les marocains (berbères, arabes, musulmans et non musulmans), ses racines ne se trouvent que dans les circonstances et chiffres du tableau suivant:

    L´apogée et la décadence des enfants de la maison de l´Eternel

    (En langue espagnole)

    El apogeo y la decadencia de los judíos han sido siempre en función de las circunstancias políticas de sus países de origen, donde ellos mismos han sido responsables de la seguridad y de la inseguridad que les ha expuesto a tantas persecuciones: Ramses II, Babilonia, Nero y su expulsión de Roma, Las cruzadas 1096, Inglaterra 1196, Francia 1306 y la construcción de Notre Dame, el Concilio Lateran y el símbolo estrella amarilla 1215, Little Hug Lincon 1255, Werner Bacharach 1287, Simon v Trient 1475, Andrl v Rinn – Tirol, Herejes, Brujos, Franco mesoneros, Jacobinos 1336 – 1338, envenenamiento de las fuentes, pogromos de 1348 – 1350, saqueo de pueblos 350 pueblos, Jude Süss, éxodos hacia Polonia, la inquisición, prohibido residir en ciudades excepto Praga – Frankfurt, Martín Luther King 1543, serví cameraes Regis, asunto Lippolt y el envenenamiento del príncipe alemán 1571, Berlín y los 250.000 firmas para expulsarlos, Hep – Hop 1819, los ensayos de Arthur de Gobineau, Treitschke, Wilhelm Marr y la oficialización del antisemitismo1879, Otto Glagau, asesinato de Alexander II, Adolf Stoker, Theodor fritsch 1887, Karl Lueg 1897.

    Los datos de este cuadro complementan lo expuesto por su Blog, haciendo certificar que los judíos durante 2000 años han existido teniendo conflictos con los cristianos, acusando su sinagoga como una casa de asesinos! Voltaire llego a escribir: detestar a los judíos es un deber y Napoleón de Bonaparte cuando invadió Frankfurt, al no encontrar el tesoro, encarcelo a tantos jefes del Mellah, incluso Rotschild Amschel quién pudo poner a disposición de su hijo Nathan todo el oro para transferirlo a Inglaterra y con el consiguió residencia y amistades hasta llegar a Eduardo VII. Durante la guerra Santa Alianza contra Napoleón, divulgo noticias haciendo creer que los ejércitos ingleses no tenían mas fuerza para frenar a los franceses. Lo que invito a vender masivamente las acciones de la bolsa que el mismo compraba barato y cuando se confirmo la victoria de Waterloo, Nathan Amshel empezó a vender carísimo! De ello los judíos suelen decir: Vender una joya a uno que no quiere, es un mal asunto. Vender lo que no existe a uno que quiere, es un buen negocio.

    Pero a qué se debe esta amargura de los judíos?

    El crédito, los intereses y su fidelidad a los príncipes (sus mentores), siempre han invitado a las poblaciones a vengarse de ellos, cada vez su protector (el Sultan) no da mas de si mismo. Lo que ha pasado en Marruecos es una continuidad de su pena con el Faraón, con los mesopotamos, con los griegos, con Roma y con los europeos. La final tendrán que jugarla en Estados Unidos.

    Por qué cada vez Israel se lanza cometiendo crimines, sale a la luz publica el pasado de los pobres judíos?

    Esta estrategia en manos de los sionistas les permite continuar haciendo comercio con la industria del antisemitismo. Pero lo que el mundo ha visto durante el mes de Enero 2009 (Gaza), no da mas lugar a las dudas que siempre hicieron exponer a los judíos como gente perseguida, a pesar del privilegio que les reserva el cielo – Casa del Eterno. Su tranquilidad a Marruecos va con el poder de los alawitas. Hedva hija de Hassan II, su madre – Amita bent Josef Benzaquem, continua luchando para ser reconocida por su hermano Mohammed VI. Cuando se apaga la luz de este maravilloso palacio donde Azoulay es el verdadero Califa, los herederos de los Sasportas, Maymoranes y Toledanos, tendrán que recoger a sus cachivaches y buscar abrir negocio por doquier.

    Para no ir mas lejos, se ha visto como las iglesias (católica y protestante) a pesar de sus diferencias, se pusieron de acuerdo para discriminar a los hebreos? Se promulgaron leyes para excluirlos y en los pogromos, nadie ahorro su crueldad para masacrarles. En Paris, se toleraba la presencia de las prostitutas alrededor de Notre Dame y no se dejaba a los judíos contemplar muy cerca este monumento! En Frankfurt, los judíos eran obligados a portar sus túnicas, la estrella, no afeitarse la barba y no salir del Mellah sin permiso y en grupos. La vida en los Mellahs de Ancôna, Padova, Roma y Florencia no era tan diferente, tan suave. A pesar de este clima tan inhumano, con su apertura cultural y económica, Katharina II (1765) es la primera en dictar decretos, reconociendo a los judíos como ciudadanos en su territorio. Con Napoleón las cosas cambiaron a su favor. Para usarles como espías y financieros, en Alexandra 1798 (gran capital de lo hebreos mediterráneos), Bonaparte les prometió patria! El esfuerzo de las guerras impuestas por la locura de Napoleón, obligo a 1 / 4 parte de los europeos a vivir en la absoluta miseria. Los 90 % de los judíos se encontraron en esta condición. El asesinato de Alexnder II les expuso a las 200 operaciones punitivas, vandalizando 163 pueblos (Elisabethgrad) y sembrando horrores, como últimamente contra los habitantes de Gaza. Qué hacer? Donde ir? Desde entonces, se pensó hacer una patria, aprender hebreo y hacer guerra (Palestina!). La publicación de los sabios de Sión no hizo que alimentar más odio y persecuciones.

    Contrariamente a su situación con los cristianos, desde la construcción de Fez, los judíos encontraron una muy buena sombra en Andalucía. Ibn Al Maymon e Ibn Roshd dieron uno de los ejemplos más históricos. Con la reconquista se otorgaron 4 meses a los hebraicos para abandonar España o convertirse. 800.000 fueron invitados por el Sultan otomano y el resto encontró refugio a Tetuán y a Fez. Con la llegada de los alawitas, se puede decir que su sueño: – otra Tierra prometida -, no se hizo que renovarse! La construcción de Essaouira les servio para tener monopolio sobre todo lo que se exportaba y se importaba. Las representaciones europeas no tenían acceso a los Sultanes sin permiso del Rabino. En este ambiente, los judíos no eran solamente grandes mercaderes, muchos de ellos organizaron un(a) micro economía en los Suks y cotidianamente a burros, de una Dashra a otra (pueblo), sin jamás ser molestados y menos robados.

    Las veces que Fez, Meknes…. han sido saqueadas, las victimas fueron musulmanes como judíos; y ello se debía a las sospechas que siempre vienen pesando sobre el origen los Sultanes. No tenemos que olvidar que las tribus marroquíes hasta 1909 rehusaban pagar impuestos al monarca, rehusando su autoridad espiritual. Siendo los padres polígamos, a eso, se añaden sus conflictos de sucesión y las alianzas con los portugueses y los españoles, contra el hermano vencedor (todas las ciudades costeras fueron vendidas). El ultimo conflicto opuso Abdelaziz a Hafid (ver asunto Bohmara a Taza y la llegada de los franceses).

    En conclusión

    Esta herencia obtenida gracias a la sombra de las cortes, demuestra por qué algunos marroquíes están siempre con los maestros del crédito! Los musulmanes tienen la obligación de manifestar su Bayaa al Sultan. Pero el Sultan jura fidelidad a los judíos. Cuando se habla de los salafistas, de los chiítas et de los homos, se puede imaginar quien es el mago de este conflicto y cuales sus intereses? En cuanto a la pena de algunos, otros han sido proveedores de las cortes y grandes financieros, no citando que los siguientes:

    Warburg, Sgmond – Moritz, Paul Shiff, Rotschild, Paris Pays bas, Goldschmidt, Ambros, Montégaiu, los Habers, Bethman, los Eskels, Arnstein, Perrerías, Lambert, Kronenburg, Rosenberg, Günzbourg, Ashkenezis, Montefiore, City, Maurice de Hirsh, Lipoldt, Oppenheim, Spyer, Dresdner, Darmstäter, Deutschbank y Reservas federales en Estados Unidos.

    Las resoluciones de las Naciones unidas, la impunidad de Israel y la crisis bancaria, demuestran que los judíos se han colocado allí donde nadie puede desear sentarse.

  8. J’ai deux questions.
    Et si on inverse les rôles, comment se comporteront des chiityes iraniens face à un éventuel activisme sunnite en terre iranienne ?
    Pourriez-vous imaginer un Maroc partagée, dans sa dimension islamique, entre chiites et sunnites ?

    Je l’imagine moi , il ressemble plutôt à un Liban ou un Irak divisés.
    Ils se sont surtout activés depuis qu’ils ont appris que les marocains encouragent le Hizbollah dansd sa guerre contre Israël.

    Je vis depuis des années à l’étranger et j’ai longtemps côtoyé les chiites libanis et iraqiens, et je me suis rendu compte de la haine qu’ils ont pour leurs compatriotes sunnites. EWt vice-versa.

    Je veux pas de cela pour mon pays
    Je veux pas qu’au Maroc, je passe devant une mosquée et que je ne peux y accéder car d’autres marocains (frères) y pratiquent le culte chiite.
    Je veux pas qu’au Maroc, je fête l’aid et que je peux féliciter mon compatriote parce que lui le fétera le lendemain. (ca arrive justement avec les salafistes ou ouahabites et ca me fait mal au coeur)
    Le Maroc, le grand maghreb, a été depuis longtemps à un havre de pays religieux MAIS depuis l’ouverture sur l’orient et ses complexités, on l’a perdue.

  9. IK

    Je te lis toujours avec beaucoup d’intérêt, d’abord parce que tes billets sont toujours intelligents, ensuite parce qu’en te lisant j’apprends souvent beaucoup de choses. Mais ce billet est vraiment choquant. Même au millième degré.

    C’est la première fois depuis que je te lis que tu optes pour la « facilité » intellectuelle « en jouant » sur la menace juive dans ton titre.

    Dans le corps du billet, tu soulèves des contradictions réelles, des interrogations pertinentes qu’il est inutile de détailler ici, mais le parallèle chiisme/judaïsme au Maroc …n’était peut-être pas d’une absolue nécessité.

  10. Décidément, Ibnkafka cumule les talents : non seulement il est un brillant juriste mais il est, de surcroît, un très bon nouvelliste, au style limpide et entraînant. Un excellent récit à lire d’une seule traite et à interpréter selon ses goûts et ses convictions !

    Ce récit fascinant au style savoureux, interpelle le lecteur, le taquine, le pousse à s’interroger sur la réalité des supposées vérités sacrées rapportées ou admises.
    Au fil du récit, on suit le déroulement et l’enchaînement des événements mais aussi des interrogations sur ces évènements et leurs interprétations et contradictions. Finalement, tout est relatif !

    Les folles aventures et les énormes erreurs du Makhzen et de sa diplomatie inconsciente qui enchantent, amusent, agacent et stupéfient à la fois mais, surtout, qui nous révèlent un surprenant baroudeur qu’est ce Makhzen qui n’a pas froid aux yeux face à l’absurdité de certaines situations.

    C’est marrant ce retournement vertigineux du Makhzen ! Il faut également lire le communiqué ambigu et menaçant du Ministère de l’Intérieur publié par la MAP au lendemain de la fermeture d’une école irakienne à Rabat accusée de prosélytisme. Ce communiqué, lui aussi peut se prêter à plusieurs interprétations et vise des milieux antagonistes.

  11. @Amina:

    Kaf a spécialement choisi le Judaisme pour faire choquant (je devine). Ça aurait mieux marcher a mon avis si cette religion n’était pas persécuté au Maroc (par le Mahkzen comme par le marocain moyen).

    Le billet, lui, reste une merveille. Il met le doigt sur la schizophrénie dont souffre le pays de manière brutale mais efficace.

    Bravo, maestro!

  12. Brillantissime Ibnkafka!
    La paranoïa du Système politico-médiatique contre l’Iran et le chiisme avec ses autodafés, ses excommunications, ses grotesques manipulations des masses, son suivisme à la botte des enturbannés sunnites d’Arabie… sont une atteinte à la liberté de conscience, à la liberté d’expression et par la même occasion une insulte à notre intelligence.

  13. Larbi: exact, légalisons le chiite…

    7didane: Comment ça, parodie?

    al maghribi: si tu n’as pas compris le sens de ce billet, je ne vois ce que je pourrais faire de plus pour toi.

    une marocaine: diplomate marocain, c’est un talent brut. La bêtise étant innée, l’effort est superflu.

    Reda: ça fait pas un peu chiite, comme prénom, Reda/Reza?

    Houcine: je laisse passer avec réticence ce premier commentaire de ta part. A l’avenir, s’en tenir au sujet, ne pas poster un article entier, et tenter d’être intelligible.

    sunnite malékite: ton commentaire est un résumé en haute teneur de propagande officielle – nécessité de l’unanimisme, essentialisme, chasse aux mirages, procès d’intention et clichés contradictoires. Merci pour ce raccourci.

    Amina: ne t’en prends pas à moi en matière de facilité, comme tu dis, mais plutôt à ceux qui s’inspirent de figures rhétoriques bien connues et éprouvées, y compris au Maroc. Pour la comparaison entre judéophobie et haine anti-chiite, je ne comprends pas ton émoi. Les racismes se valent.

    Citoyen: le makhzen ça n’a peur de rien, c’est même à ça qu’on le reconnaît pour paraphraser Audiard.

    lixy: « Kaf a spécialement choisi le Judaisme pour faire choquant (je devine). Ça aurait mieux marcher a mon avis si cette religion n’était pas persécuté au Maroc (par le Mahkzen comme par le marocain moyen). » Le judaïsme, persécuté par le makhzen? Depuis 1956? Surely you jest?

    Aïsha Q: je devrais taper beaucoup plus fort contre cette propagande écoeurante et les cafards qui la colportent. Si on ajoute à ça la minable campagne contre l’homosexualité, l’abracadabrantesque saga du réseau Belliraj et les pitoyables minauderies sur les lignes rouges, cela devient absurde et abject, pour citer quelqu’un.

  14. Ne tapes pas fort Ibnkafka, continues juste à la parodier et à en rire pour ne pas avoir, nous tous, à en pleurer!

  15. Amina & Camarades!

    Votre nom et application me rappelle votre timide intervention au sujet de Venezuela, sur petit blog Politis. A mon avis, vous n´êtes pas loin de nous dire que votre Club composé de Jamal ben Shlomo Doukkali Lamkhazni et Maghrabi est parfaitement au service d´Israël !

    Puisque vous ne comprenez pas la langue espagnole, je me trouve en devoir de vous faire expliquer l´origine des haines dont votre Israël pendant au moins 60 ans, il a fait preuve.

    Les livres d´histoire (pas moi), certifient que les hébreux ont toujours fait alliance avec les pouvoirs qui réprimaient la liberté des peuples. Le Coran et la Bible ont révélé la position de Josef au sein de l´administration du pharaon. Quand on lit tranquillement ce Sacré livre et les fantaisies de la bible, on voit l´hébreu très rusé qui piège ses propres frères tout en les accusant d´un vol jamais consommé ! Par cette ruse, Josef avait convaincu le pharaon et ainsi c´était l´arrivée de son père Jakob et le reste de ses frères ! Cette stratégie avait servi aussi pour ouvrir les frontières aux reste des hébreux venant du nord (les gens de la mer, les grecques, les libyens).

    Les petits commerçants qui s´occupaient des bagages phéniciens, à dos d´ânes, ils avaient réussi à s´introduire en Afrique du nord et commercialiser avec les communes les plus éloignées. L´arrivée de l´Islam, l´interdiction de l´intérêt (comme chez les chrétiens), ont encouragé les Schorafa à compter sur le concours des juifs, les employant aux finances, afin de ramasser plus d´impôt et s´occuper des crédits. Accablés et ne pouvant plus verser ce qu´on leur avait imposé, les gens (las gentes) en Espagne, malgré leurs divergences, ils se sont solidarisés pour se débarrasser de l´Islam (chute des Omayahs et des Taífas).

    Depuis la dynastie des Almoahhads, les arabes andalous avaient une jambe en Espagne et l´autre au Maghreb. L´inquisition toucha cruellement les juifs punis à cause de tout ce qu´ils imposèrent comme impôts. Secourus par le Sultan ottoman qui eut l´idée de refaire leur système financier andalous, entre le Hijab, Bagdad et jusqu´au fleuve Malouya, les juifs sont devenus un Etat au sein de l´Etat ottoman! Ayant besoin de faire face à ces Ottomans qui n´aimaient pas les Schorafa, Sultan Ismaël expulsa toute la légion des Saadis, la remplaçant par des africains noirs et recrutant des espions parmi les plus doués juifs qui plus tard, ils vont devenir l´Etat chérifien.

    Jusqu´n à nos jours, cet Etat chérifien base son système politique sur trois facteurs :

    1) l´analphabétisme qui va permettre toutes les croyances magiques, 2) une armée de mercenaire, 3) le système financier en mains des hébreux

    A ces trois impositions, au sud comme au nord et à l´orient marocain, la population refusa le pouvoir du Sultan qui a inauguré dar Al Makhzen administré par ses fidèles agents. En 1678, dans une de ses fameuses expéditions, il massacra plusieurs tribus entre Tarfaya et Tafilalt. Son successeur Abdallah en 1730 avait commis encore le pire le long du Deraa. En 1757 Mohammed I à Tafilalt. Entre 1801 et 1816, Slimane tenta en vain faire soumettre l´Atlas à son système d´impôt. Les habitants de Jabal Saghrou et sa vallée restèrent hors de ce système jusqu´à 1921. Lorsque les mercenaires n´eurent plus de capacité contre les rebelles, le clan des glawa qui avait longtemps contrôlé le col Tizintischka, il fit recours à la magie noire des juifs qui déjà arrivèrent à apprendre et réciter le coran par chœur. Acheté ben Marghi, il fut le premier à reconnaître l´hégémonie du Sultan. Mais de nouveau en 1927 sa tribu se rebella contre l´autorité des Glawis à Marrakech. Il fallait attendre 1933 et faire appel aux français qui ne tardèrent pas à s´investir et contraindre le Sud – Est à se soumettre aux lois des impôts. N´ayant que des fusils de 1874, comme Abdelkader en Algérie, nos Mojahidines (Rahimahum Allah) n´eurent pu rien faire contre les armes modernes de leur adversaire.

    Les circonstances de 1666 ont discipliné les marocains jusqu´à considérer en 2009 Azoulay ami et une école irakienne comme une institution ne formant que des redoutables ennemis!

    Ce genre de Sunnis, sont-ils musulmans ?

    Ne répétant que le manifesté par Hassan en 1985 au Figaro et ne s´agissant que de l´Imam Khoumayni, étant les Fkihs du malikisme au servie de la monarchie, si je ne sympathise pas avec nos braves frères chiís, donc je ne peux pas prétendre être bon musulman.

    Citoyen & Aicha

    Je suis fier de votre sincérité et de votre courage civil. Les lâches et les hypocrites ne sont nés que pour servir les tyrans et les esclavagistes. Selon le dictionnaire de Rabat, les marocains ont le droit d´être juifs et aller s´instruire à leur école Dar Al Hikma, mais pas comprendre la doctrine chiite ni avoir ses livres! Bientôt on vous interdira parler arabe et on vous obligera de prier en hébreu! Où va le Maroc des F 16 ?

    Houcine / Austria

  16. @ibn kafka

    Bien que je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi, Il me semble que j’ai bien saisi le sens de ton billet, même si je suis lourd de la comprenette comme disait un commentateur mon égard.
    Ce que je crains c’est que certains vont te reprocher ta conception figurée en assimilant ce que nous vivons à une cabale l »instar ce que les juifs ont enduré comme persécultion en Europe.
    Tu aurais utillisé les martiens ou les Nuptuniens, j’aurais réagi autrement. La similitude avec l »antisémitisme me parait plus qu’exageré de ta part.

    Pour ce qui est des mesures prises par les autorités de faire la chasse aux livres de propagande chiite, je doute de l’efficacité de ces méthodes « prohibitoires ». L »interdiction n’a jamais résolu la propagation des idées. Au contraire, ca peut inciter certains d’aller chercher autrement cette littérature nefaste, que je met dans le même panier que les livres wahabites. Les deux se valent sur le plan obscurantiste et retrograde.

  17. Le lecteur a droit de lire et c´est à lui seul de dire : ça me plait, ça ne me plait pas. En plus, pour faire des recherches, on doit aller aux sources.

    Avant les chiits et avant nous tous, les livres d´Ibn Roshd avait été brûlés et sa philosophie fut considérée comme la pensée d´un diable qui n´a jamais existé.

  18. @Ibn Kafka:

    > »Les racismes se valent. »

    Non, non et non!

    Les Juifs sont un groupe ethno-religieux. Parler de « menace Juive » est raciste. Parler de « menace Shiite », non. Attaquer des idées, courant religieux, appartenance politique, etc., est acceptable. Attaquer un groupe de gens pour leurs ancestres ne l’est pas.

    C’est pour cette raison que le « deux poids, deux mesures » subsiste.

    > « Le judaïsme, persécuté par le makhzen? Depuis 1956? Surely you jest? »

    Not really. Essaie de construire une synagogue au Maroc pour voir a quel point le Makhzen méprise le judaïsme.

    Nos standards pour juger qui est « persécuté » ou pas, sont surement différent. J’ai d’autres références que les Nazis, moi!

  19. J’ai été heureuse de tomber, pour une fois, sur un article qui porte un regard critique, intelligent et non dénué d’humour (se qui ne gâche rien) sur la « diplomatie marocaine  » et la paranoïa qui s’est installée au Maroc.
    Les gesticulations hystériques actuelles ,de la diplomatie marocaine, dont on pourrait rire, tant elles paraissent absurdes, incohérentes et sans fondement ont malheureusement révélées une réalité qui ne présage rien de bon.
    Le plus choquant à mon sens, ce n’est pas tant la position officielle (nos dirigeants nous ont habitué à se genre de politique incohérente et servile qui va à l’encontre de nos intérêt nationaux), que l’alignement de la classe politique dans son ensemble et des associations « islamiques »qui se sont empressées d’hurler avec les loups et de condamner les soi disant danger que représenterait des « Réseaux rampants chiites «pour l’unité de notre chère patrie.
    J’espérais qu’il existait aujourd’hui au Maroc une opposition qui dans le contexte mondial actuel, s’élèveraient courageusement pour dénoncer cette politique de l’absurde. Force est de constater qu’il n’en est rien et que la répression aveugle, sous le prétexte fallacieux « d’atteinte à la souveraineté «, a commencé à s’abattre sur des citoyens avec la bénédiction de tous.
    PS : je vous trouve très courageux de lire dans leur intégralité tous ces articles et éditos nauséeux, de ces autoproclamés « journalistes « ou « patron de presse « marocains

  20. lixy: « non, non et non ». Au moins, tu assumes ta hiérarchie ethnique, tous les racismes ne se valent pas, l’un d’entre eux prime les autres.

    Les musulmans, sunnites ou chiites, sont aussi un groupe ethno-religieux, de même que les catholiques, les protestants ou les juifs. Ce n’est pas en raison de disputes sur l’infaillibilité papale que cathos et protestants en Irlande du Nord se sont fait la guerre, de même que ce n’est pas à cause de l’imam caché que sunnites et chiites se tapent dessus en Irak ou au Pakistan, et ce n’est pas sur la signification d’Achoura que le makhzen a lancé sa hasbara anti-chiite.

    « Nos standards pour juger qui est “persécuté” ou pas, sont surement différent. J’ai d’autres références que les Nazis, moi! »

    Bravo, je m’attendais au Godwin point, de surcroît j’ai droit au mur du çon. Nice done, Mr « I’m-not-a-nazi-unlike you ».

  21. IK:

    Ah…tu est méchant aujourd’hui.

    Les Musulmans, les Chrétiens ou les Bouddhistes ne sont pas un groupe ethno-religieux au même sens que les Juifs. No bloody way!

    Mise a part l’Irlande, ou la barrière entre ethnie et religion devient floue, le Christianisme est une religion uniquement. En Islam, le caractère ethnique n’a presque jamais existé pour définir un Musulman.

    Un Juif qui se converti a n’importe quelle autre religion (ou non-religion) reste un Juif. Un Musulman qui renie l’existence de Dieu ou la prophétie de Mohammed, n’est plus Musulman. C’est élémentaire!

    Concernant les Nazis, je ne t’ai pas traité de Nazi. Juste fait allusion au fait que nous avons différents standards. J’ai déjà débattu de la chose avec toi, et tu m’a sorti du relativisme pour démontrer que les Juifs au maroc, après tout, ne sont pas si mal traité que cela. Godwin notwithstanding, Jews (in the religious sense) are second-class citizens in Morocco.

  22. Des gens qui financent Israël pour torturer les palestiniens ne sont pas racistes et ils ne sont pas criminels! Leur grand Capo Bush n´a voulu que faire punir les “dangereux musulmans” et les maintenir loin de l´Occident! Tout ce qu´on a fait à Ghazza ce n´était que du sport cabaliste et pointer un enfant devant sa mère enceinte par son fusil, ce n´était que pour s´amuser et dire à la pauvre palestinienne entourée de cadavres: les chars, les avions sillonnant le ciel de sa ville sans défense et toutes les couleurs décorées par le feu des canons et des missiles, ils n´étaient qu´une commémoration victoire de Mardochée sur Hamann!

    Heureusement il ya encore des gens dignes qui ne cessent de dénoncer les sauvages, leurs financiers et tous les crimes.

    Quant au racisme et aux violences, j´ai travaillé un dossier en Allemagne et en Autriche, mettant en cause toute une industrie de l´antisémitisme.

    Monsieur Lixy !

    Puisque j´ai toujours apprécié vos commentaires. Permettez-moi cette fois-ci dire: à quoi ça pourrait servir faire l´avocat des diables?

    Madame, Mademoiselle Khat

    Je m´incline devant vous!

  23. Lixy, le judaïsme n’est pas une ethnie mais une religion, point final.
    Quels rapports ethniques existent-ils entre un juif noir éthiopien , un juif berbère et un juif polack???
    Je t’invite à lire Shlomo Sand sur le mythe du peuple juif, entretenu d’abord par les religieux ensuite par les nationalistes fashistes sionistes.

  24. @Aisha:

    Je n’ai jamais dit que le judaïsme est une ethnie. J’ai parlé des Juifs!

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Peuple_juif

    Si tu a un probleme avec cette définition, on peut en parler sur la page de discussion de l’article.

  25. Les juifs ne constituent pas Une ethnie mais des dizaines d’ethnies. Le mot juif est équivalent aux mots musulman ou chrétien. Seuls les sionistes et les religieux veulent en faire une « espèce » à part!

  26. Et pour rester dans le sujet, le mot juif est parfaitement équivalent au mot chiite!

  27. lixy: ce qui est fascinant avec toi c’est que plus tu es péremptoire, plus tu es dans l’erreur. Tu écris ainsi:

    « Les Musulmans, les Chrétiens ou les Bouddhistes ne sont pas un groupe ethno-religieux au même sens que les Juifs. No bloody way! »

    Tu te trompes, bien évidemment. Je pourrais citer, pour le cas des Musulmans (d’ailleurs, écrit avec une majuscule, cela désigne cette catégorie en tant que groupe ethnique, alors qu’écrit avec une minuscule, cela désigne les croyants), l’Inde d’avant la partition (ce n’est certainement pas par conviction religieuse, qu’il n’avait pas, que Jinnah imposa la partition) ou la Bosnie des années 90 si ça te dit quelques chose, ou encore les personnes d’origine musulmane en Europe ou aux Etats-Unis. Pour les Catholiques et les Protestants, on pourrait citer le cas des Etats-Unis, sans compter les identités orthodoxes et catholiques en Europe de l’Est (Russie, Ukraine). La distinction entre identité ethnique et identité religieuse recoupe souvent la même chose.

    « Un Juif qui se converti a n’importe quelle autre religion (ou non-religion) reste un Juif. Un Musulman qui renie l’existence de Dieu ou la prophétie de Mohammed, n’est plus Musulman. C’est élémentaire! »

    Tu fais la confusion entre définition religieuse et ethnique de ce terme, et tu te trompes quant au fond (est juif aux yeux du rabbinat celui qui a une mère juive, ou qui se convertit – un apostat ayant une mère juive est donc juif).

    Malek Boutih a beau hurler sur les toits qu’il mange du jambon, qu’il boit du vin et qu’il ne pratique pas, il n’en demeure pas décrit, lorsqu’on parle ethnicité, comme d’origine musulmane (le terme maghrébin est un euphémisme pour désigner les Musulmans originaires d’Afrique du Nord – quand un Français parle de maghrébins, il ne vise jamais Julien Dray, Roger Hanin ou les descendants des pieds noirs). Le débat français autour du Conseil représentatif de l’islam de France a montré l’incapacité de la majorité des participants à ce débat à distinguer entre le musulman au sens religieux du terme et le Musulman au sens sociologique du terme, des Musulmans sociologiques ayant demandé à être représentés au sein des cette instance cultuelle. Les Musulmans de Srebrenica ne se sont pas vus interroger sur leur pratique religieuse avant dêtre génocidés.

    Et il n’est besoin que d’aller au Maroc et se pencher sur la législation marocaine – le Code de la famille en l’occurence. En effet, le législateur et le juge marocains sont indifférents à la foi personnelle de l’individu marocain d’ascendance musulmane. Il ne lui est pas demandé de justifier sa foi par la profession de foi ou par la preuve d’une pratique quelconque. Il est présumé être musulman, de manière irréfragable, pour l’application des quelques lois – principalement en matière de droit familial – faisant cette distinction entre Marocains musulmans et non-musulmans. Un Mouloud athée ou converti au baptisme se verra tout de même appliquer le code de la famille malékite. Le fait de n’avoir pas été élevé dans l’islam n’affecte pas le statut de musulman pour l’application du droit de la famille marocain.

    Les juifs, citoyens de seconde zone au Maroc? Je connais ta prédiléction pour les formules creuses, mais pourrais-tu expliciter comment les Marocains juifs seraient légalement ou effectivement discriminés par l’Etat au Maroc – par exemple, demandes de construction de synagogue arbitrairement refusées, pour te citer, ou interdiction du port de la kippa dans les écoles? Et je ne parle pas ici de l’hostilité antisémite émanant de la population, qui est réelle mais qui n’est pas le fait de l’Etat.

  28. You don’t seem to be able/willing to distinguish between a proper definition of a term and language abuse.

    Only an ignorant mothertrucker would call Boutih a Muslim. And only a profoundly racist state would deduce religion from that of your parents, without any course of appeal. That doesn’t make Muslims an ethnical group. And no amount of Radcliffe lines, Israeli barriers, or Serbian crimes (targeting Bosniaks) will change that fact.

  29. J »aurais bien aimé qu’un juif iranien d’ispahan lise ce que vous êtes entrain de discuter en ce moment sur judaïsme, chiisme, ethnie; confession, identité…
    Ils vous rigolera au nez.
    Parce qu’il se considere déjà comme un Perse qui travaille pour son pays perse. Et viendra ensuite, son autre deuxième allégence à Israel qu’il considère comme sa profondeur spirituelle.

    Les Juifs d’ispahan se considère comme la deuxième communauté en nombre et en richesse après celle concentrée en Palestine occupée. Ils exercent une pression même sur les USA de laisser tranquille l’Iran. Et le régime iranien chiite utilise ses Juifs pour avoir un dialogue avec israel sur tous les plans y compris commercial et militaire, mais en catimini pour ne pas choquer le Muslman lambda comme nous qui hurlons sans comprendre les enjeux et les sous bassements cachés de ces apparentes tensions.
    Bon bref

  30. Partout dans le monde il y a des tentacules du pouvoir judéo-américain. Affrontez-les là où vous êtes!

    Israël Shamir

  31. A ce cher sunnite malékite qui vit à l’étranger , lire et relire l’article 18 de la déclaration universelle des droits de l’homme:
    Article 18
    Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté de changer de religion ou de conviction ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction seule ou en commun, tant en public qu’en privé, par l’enseignement, les pratiques, le culte et l’accomplissement des rites.

  32. lixy: Tu fais de la projection, l’ami: c’est toi qui ne semble pas comprendre les termes, identité religieuse et identité ethnique, la démarcation entre les deux étant souvent floue, comme je l’ai indiqué dans les exemples donnés. Tu préfères ta conviction idéologique à la confusion identitaire de la réalité, tant mieux pour toi. But no amount of motherfuckers or no fucking way will make your reasoning more convincing. Btw, ethnic identities are not necessarily defined by the state, as you surmise, but rather by the individuals themselves and society.

    al maghribi: tu te bats contre des moulins à vent – qui t’a affirmé ici que les juifs iraniens ne se sentaient pas iraniens? Tu noteras par ailleurs qu’il en reste plus en Iran qu’au Maroc… Sur l’Iran qui utiliserait ses ressortissants juifs pour des liens occultes, ça sonne un peu cliché, non? Présenter l’Iran comme un allié occulte d’Israël… bon bref comme tu le dis si bien.

  33. Ne le prend pas mal IK, mais très sincèrement, la lecture de tes posts que certains trouvent ingénieux ou brillants, ne me laisse pas du tout cette impression, ni ne me marquent au fer rouge comme ils semblent te déclarer dans leur ultime recherche de l’honneur intellectuel… bref, c’est pour dire que je trouve ton billet très simpliste, comme l’a relevé une certaine Amina ici, et non pas que simpliste, mais aussi indigent et provocateur sans vouloir insulter quiconque, pour la simple raison qu’il cherche à exploiter une actualité de circonstance pour renforcer un polémique raciste ou extrémiste devant coûte que coûte à tes yeux être justifiée et légitime au regard du drame palestinien, et en conséquence de la frustration qui naît suite à l’impuissance des arabes et des musulmans de pouvoir y changer grand-chose à l’heure qu’il est.

    Ceci, et pour que tu ne juge pas mon intervention d’hostile envers ta personne (que je ne connais pas et suis pas intéressé à attaquer), je t’invite à réfléchir un tant soit peu sur la révolution ou plutôt la révolte qui pousse bien des gens aujourd’hui à raisonner comme ce que tu viens de faire.

    C’est intéressant de constater qu’une bonne partie de marocains et des arabes en général n’ayant pu engendrer de Révolution, ont dû inventer la leur…ou plutôt y greffer la leur sur la liberté d’expression en général, qui fait qu’on peut qualifier cette révolution propre à nos ressortissants et ce, sans sourciller de Révolution Orale !

    Attention, «la Révolution orale » n’est pas une mince affaire, ni ne doit être sujet à la moquerie ou l’ironie, c’est une révolution très consistante, très mentale, très présente et fondamentalement « militante » et active… de plus, ses enjeux se situent non pas autour de la patrie d’origine seulement, mais ils englobent une certaine vision du monde, et représentent de ce fait un phénomène qui peut aussi bien menacer que conforter bon nombre de valeurs, ou réalités politiques, sociales, économiques ou autres à travers le temps et l’espace. Reposant sur des paradigmes, et beaucoup moins sur des convictions quelconques, puisque les « voix » qui en sont les gardiens, ne reflètent pas nécessairement des convictions et des engagements surtout, mais en réalité cachent mal les intérêts propres et souvent contradictoires de personne qui peut revendiquer cette révolte orale, le tout étant bien en deçà de toute conception d’intérêt général ! Et encore une fois, ceci n’étant pas une raison pour sous-estimer ces révolutionnaires, bien au contraire, il s’agit plutôt de connaître qui ils sont, et ce qu’ils veulent.

    Pour toutes ces raisons, j’ai donc réfléchis à la question, et je me suis retrouvé devant le défi de devoir définir avec plus de précisions cette révolution orale, comprendre comment elle arrive à être contagieuse et fédérer autant de « voix », comme comprendre ce à quoi, cette révolution orale peut bien servir…

    J’en suis donc arrivé naturellement à en distinguer deux sortes;
    – la première est celle consistant en l’exil, l’exil du pays qui même en se faisant pour de nombreuses raisons trouvera prétexte en cet « exil » pour se prononcer.
    – la seconde soit par choix, soit n’ayant pu avoir accès aux moyens de la première, est celle consistant en la récupération des ondes venues d’ailleurs, c’est donc celle menée à l’intérieur du pays d’origine qu’on peut qualifier de révolution hertzienne !

    Révolutionnaire en effet ! car n’ayant pas les moyens d’être culturelle, intellectuelle ou politique, la révolution orale, (aussi bien celle de l’exil que la hertzienne…), est la voie empruntée par cette souche de ressortissants (qu’il faut se demander est ce qu’on peut qualifier de tiers-mondistes… sans vouloir blesser quiconque…), dont le principe révolutionnaire est on ne peut plus singulier. Les deux révolutions en question reposant comme cité plus haut sur un paradigme, et beaucoup moins sur des convictions quelconques, dans une rupture totale avec le concept de révolution, car les principes ne pouvant en aucun cas s’opposer aux intérêts personnels, économiques, ou statutaires et sociaux… bref, on est très loin des fondements théoriques des révolutions classiques que le monde à pu connaître.

    N’étant en aucun cas une révolution concertée, mais plutôt le fruit de l’addition et de
    l’adhésion d’une multitude de vécus’’ individuels. N’étant non plus motivée par la faim, la guerre ou la persécution, la révolution orale tire toute sa légitimité de la frustration; élément clé qui permet de comprendre et suivre les étapes de cette révolution nouveau genre qui est encore loin d’avoir livré son dernier chapitre.

    En attendant, cette révolution orale, que ce soit à partir de son exil ou bien installée chez soi renforçant sa position « hertzienne », fera en sorte que toutes les injustices du monde peuvent bien lui servir de carburant, et surtout essaie de positionner ses héros, leaders, et docteur honoris causa de la cause, grands orateurs et fins tacticiens de l’imaginaire populaire, s’adressant aux premières vagues des jeunesses instruites, portant le label; scolarisation tiers-mondiste certifié, afin de lever la pensée révolutionnaire et instituer le droit d’exister à travers la parole… dans un monde qui continue d’ignorer royalement le tiers monde en définitive.

    Merci de tenter de comprendre mon point de vue, et sans prétention aucune de vouloir m’imposer en tant que théoricien ou autre énergumène recherchant la gloire virtuelle !

  34. Pour tenter de comprendre, j’ai tenté de comprendre Ibn rochd, mais nada! Bah! Oualou!!!
    La révolution orale attendra…

  35. @Ibn Rochd : Toutes les révolution sont d’abord des révolutions  »orales », discursives, l’ont toujours été et le seront s’il en est..

  36. « Le Maroc, le grand maghreb, a été depuis longtemps à un havre de pays religieux MAIS depuis l’ouverture sur l’orient et ses complexités, on l’a perdue. »

    Mouais. C’est vrai. Si on oublie les facteurs (certes pas uniques) religieux sous-jacents aux tensions entre juifs et musulmans depuis 48. Et à la colonisation avant-ça. Et aux guerres entre Espagnols et Ottomans avant ça. Et à celles entre Espagnols vs. Andalous+Maghrébins avant ça. etc. etc.

    En fait, en y pensant, havre de paix? On est peut-être pas arrivé à la barbarie de l’Europe en matière de violence religieuse, mais la réalité est qu’on est mieux de pas péter plus haut que notre cul en se comparant au Moyen Orient. Aujourd’hui, si différence il y a, elle tient plus à ce qu’un autre billet d’IK avait si bien relevé: on n’est tellement pas intéressant et on a tellement peu d’enjeux qu’on n’est sur aucune carte, positivement ou négativement.

  37. Il faut avoir des couilles en or pour proposer un sujet comme celui qui fait l´objet de nos commentaires.

    Bravo Ibn Kafka!

  38. @moul;

    Si seulement elle était orale pour évoluer vers un discours concerté, responsable et constructif comme tu dis… mais je ne le pense pas. car c’est ce genre de révolution reposant sur la perception d’individus, leur frustration, leur compréhension du monde et enfin leur « action » isolées qui peut conduire à des choses comme le 11 septembre., servant de pretexte à des invasions de pays en entier, et servant aussi d’anti levier justifiant le recul des libertés individuelles et desservant le projet démocratique arabe en particulier.

    il faut admettre aussi que ça a de quoi affoler les gouvernements et les autorités de toutes part, qu’ils soient arabes ou occidentaux, car devant gérer un nouveau type de « menace », ne sachant pas justement jusqu’ou peuvent aller les « individus » qui se joignent à cette « grogne » indéfinissable.

    je trouve personnellement qu’une révolution de cette envergure, insouciante, inconciente, anarchique, verbalement dangereuse, et ne s’assumant guère est justement la porte ouverte à la désintégration totale du monde arabo musulman, ne laissant guère de choix aux « sécuritaire » et au pouvoir de l’argent pour préserver ce qui peut l’être.

    bref, une révolution orale en apparence, mais individualiste et violente en réalité, qui dessert totalement la « cause » palestinienne ou les nombreuses causes démocratiques si il y en a réellement…dans le sens si celles ci présentent un réel intérêt pour nos orateurs de tous bord.

    c’était une opinion, et rien d’autre…

  39. Fais gaffe à pas casser la barque alors, Ibnkafka!

  40. ibn rochd: c’est presque rassurant d’être traité d’indigent et de simpliste par quelqu’un avec une prose aussi brumeuse et ampoulée que toi. Si tu étais éditorialiste, je dirais que tu es payé au mot.

    Donc, pour simplifier, dénoncer comme je le fais le racisme anti-chiite en faisant le parallèle qui s’impose avec la judéophobie c’est, je te cite, parce que je chercherais « à exploiter une actualité de circonstance pour renforcer un polémique raciste ou extrémiste devant coûte que coûte à tes yeux être justifiée et légitime au regard du drame palestinien ».

    C’est exceptionnellement mal écrit, mais j’imagine que ça veut dire que le fait de dénoncer le sectarisme anti-chiite renforce une polémique raciste – je présume que tu désignes là la judéophobie – que j’estimerais justifiée par rapport au drame palestinien. Il serait amusant que tu tentes de démontrer comment la dénonciation du racisme anti-chiite contribuerait à l’antisémitisme. Quant à la « polémique raciste » que j’estimerait justifiée par le drame palestinien, tu me fais penser à une célèbre citation: « l’antisémitisme c’est le socialisme des imbéciles ». Et bien, une certaine forme de dénonciation de l’antisémitisme constitue la polémique des imbéciles: ils croient argumenter alors qu’ils ne font que diffamer.

    Bon bref – une formule que j’apprécie finalement pas mal.

  41. Bien sûr que les juifs iraniens sont attachés à leur pays. Où est le mal ?! C’est le contraire qui serait anormal !

    Leur droit à la citoyenneté et à la liberté de culte est garanti par l’Etat iranien lui-même… Ils ont même des députés au Parlement, comme d’ailleurs les musulmans sunnites, les chrétiens et les autres communautés minoritaires en Iran.

    La Constitution de la révolution iranienne de 1979 reconnaît les Juifs en tant que minorité religieuse et leur accorde les droits civiques et la citoyenneté complète comme ceux reconnus aux autres communautés.

    Cela prouve que le régime iranien est plus démocratique, en avance sur l’ensemble des régimes arabes… Et ceci est un point positif à mettre sur le compte de ce régime iranien qualifié ici par certains de régime des Mollahs !

    Comme dans la plupart des pays musulmans, les Juifs n’ont jamais été persécutés en Iran. Il est vrai que depuis la création de l’Etat d’Israël, certains milieux iraniens les regardent avec suspicion et surtout depuis l’avènement de la révolution islamique qui s’est déclarée ennemie jurée d’Israël. Il ne faut pas non plus sous-estimer que cette suspicion vient du fait qu’un bon nombre de Juifs iraniens ont des contacts solides avec les membres de leur famille installés en Israël.

    C’est rigolo et facile de dire que l’Iran a des relations souterraines avec Israël ! Dans ce cas, je ne comprends pas pourquoi ces Israéliens n’arrivent pas à dissuader les Iraniens d’aider financièrement, politiquement et militairement les Palestiniens du Hamas (Sunnites) et les Libanais du Hizbollah (Chiites)…
    Ou bien Ies israéliens sont bêtes à ce point pour coopérer avec un ennemi qui veut les détruire…, tellement bêtes comme nous ici qui ne comprenons pas « les enjeux et les soubassements cachés de ces apparentes tensions » ???!!!

    Il y a une différence entre avoir des contacts ponctuels et coopérer pleinement avec un pays ! Il y a toujours des contacts entre les ennemis et même pendant les guerres les plus chaudes et cela ne veut pas dire qu’il y a entente, coopération, amabilité…

    Les régimes marocain et algérien sont en guerre froide depuis des années, est-ce que cela les a poussés à rompre leurs relations diplomatiques ou les a empêchés à coopérer sur d’autres sujets ou les a obligés à s’éviter… ?!

    Au contraire, je pense, objectivement, que l’Iran a plus à gagner sur le plan international s’il cesse d’aider les Palestiniens, les Libanais, les Syriens…cela sans reconnaître l’Etat d’Israël ou établir des relations diplomatiques avec lui ! et c’est encore mieux s’il ignore complètement les causes de ces pays dits arabes…ou s’il se contente de la neutralité positive ou négative sur cette question palestinienne…Bien sûr que cela est contraire aux principes de la révolution iranienne elle-même et va lui faire perdre bien évidemment le soutien du peuple iranien et la sympathie des peuples arabo-musulmans !

    Certains, pour justifier la rupture des relations diplomatiques et soutenir la diplomatie du Makhzen, s’efforcent de dénigrer, de décrier et de diaboliser l’Iran en le taxant de tous les maux malgré leurs incohérences et leur flagrant manque d’argumentations.

    A mon avis, il faut chercher autre chose que la théorie du bavardage dite « la révolution orale » pour faire diversion ou les moulins du Makhzen pour brasser du vent et justifier l’injustifiable comme l’a bien résumé Ibnkafka .

    Idem pour moi, Aïsha Q. ! J’ai essayé de faire tourner le texte dans tous les sens pour en déduire quelque chose mais rien, néant ; en fait, j’ai tout simplement perdu mon temps avec cette drôle de diversion !

  42. Je suis très etonné de lire la suffisance de tes arguments… pour m’insulter et prétendre « dénoncer le racisme anti chiite » ! comme si le chiisme et les chiites souffraient de persécution en particulier au maroc, et auraient fait appel à ta sagesse et ton arbitrage depuis ta terrae sanctae scandinave !!

    ou est ce que j’ai parlé d’antisémitisme ?! cest pourtant toi qui initialement a choisit les juifs du maroc comme métaphore afin de prouver on ne sait quel paradoxe par rapport à l’actualité et aux chiites !
    je te fais remarquer veut veut pas que ces juifs du maroc font partie de son histoire (3000 ans au maroc) beaucoup plus que l’ont été les chiites ou même les sunnites ! donc là encore tu spécules à la manière de ton hôte d’innsbruck pour justement amener une polémique autour des juifs et de la question palestinienne et éviter soigneusement d’avoir un language limpide et clair par rapport à ton opposition à la rupture des relations avec l’iran… qui est de ton droit et que personne ne t’as jamais contesté !

    Maintenant, et pourvu qu’il reste un peu d’espace pour l’objectivité dans ta boîte, le maroc peut avoir ses raisons de craindre une importation d’idéologies réactionnaires d’obedience chiite sur son sol et dans la société, à un moment ou les débats et les combats interreligieux extrêmes font rage en Irak et au liban sous pretexte d’amener un soutient pur et halal à la palestine ! bref, une cause aujourd’hui otage de la surenchère religieuse qui revêt un intérêt hautement symbolique pour une opinion publique déjà vacillante, volatile et au bord de la depression en général. de plus, ou a t-on vu une persécution de chiites chez nous ? en aurait tu été témoin ? alors dis nous ou et quand !

    au lieu de t’insulter, je préfère m’amuser à lire tes prises de positions extrêmes et tranchées … et ta déception de savoir que l’agence d’ahmadinejad ayant lamentablement échoué à infilter israel et le mossad, espère se rattraper sur le compte de pays « à la solde de l’arabie et d’israel », tout en les qualifiant de dépravé et n’étant nullement à la hauteur de leur éminences persannes; Ayatollah al 3 oudma, disciples du mahdi et descendants des mathématiciens qui ont probablement été à l’origine de la fissure du noyeau, et la recomposition de la matière ! :) non merci le maroc n’en a pas besoin, autant qu’il n’a jamais eu besoin de la mouvance takfiriste sunnite, ou d’un centre culturel  » sioniste ou israelien »… or, il se trouve que ces vingt dernières années les hijab et les nikab et les burka aussi bien afghanes sunnites que chiites qui se multiplient au maroc ne relèvent pas que de la « liberté de culte » puisqu’il continue de s’avérer qu’il s’agit bien d’une « reconquista » d’al maghrib al aqsa, pour les extrêmistes de tout bord, et parfois officiels « chiites » qui déclarent ce pays aux mains des croisés, des sionistes et des proxénètes cemme l’a sous entendu la sainte agence iranienne IRNA.

    je ne vois pas en quoi il serait diffamatoire de donner son avis sur tes idées que tu veux si tranchées et gravées dans le marbre de la basilique sidna keddour ben jilali !

  43. Quant à notre homme devenu Ibn Roshd et sa révolution orale, hertzienne, exil etc., lisez s´il vous plait le commentaire (22) publié le 28 / 3 / 2009, 18h15 sur blog »larbi.org« – thema : »Titres à la Une«

  44. Lachen auf einem Forscher mit Bac plus 10 und nur Dolmetscher 7 Fremdsprachen im Exil, ist Beleidigung! Aber was zu tun gegen Hay Moulay Raschid´ Rowdys, unter dem Schutz von den schlimmsten Faschisten?

  45. Monsieur Ibn Kafka

    Je ne suis pas un homme qui préfère les défis et quand il ne trouve plus d´arguments, il finit par proférer des injures à ses adversaires!

    Ibn Roschd le latin à l´habitude de vomir sa nausée (c´est sa catégorie humaine). Ce n´est pas moi qui va lui refaire ces salutations. Si il ne se limite pas á respecter les règles du dialogue ne fournissant que des arguments susceptibles á vérifier, je ne lui fournirais que mon dernier dossier concernant la situation des marocains et des marocaines en Espagne. L´associer de ce lettré (Doukkali) est déjà en possession de cette missive. J´ai même promis contester que par des dossiers brûlants, n´exposant que des vérités impossibles à contredire, chaque fois mon nom est méchamment prononcé.

    En exil, ma situation n´est pas celle des vaincus au bled, auxquels chantant Abu Al Qassem Schabbi, je souhaite un jour très glorieux.

    Quant à cette histoire d´extrémistes et de terroristes, elle n´est que l´Œuvre des fascistes et des mafieux ayant peur de la démocratie ne faisant que déplumer leurs vaincus peuples. Révolution orale en Exil ou hertzienne, elle va dans le sens qui fait du schiisme un danger pour le régime au Maroc, toujours incapable de garantir un minimum de droit à ses citoyens.

    Je suis entrain d´étudier la formule qui me permettrait de déposer une plainte contre ce régime qui ne veut même pas reconnaitre ses jeunes clandestins en Autriche, souvent torturés par des policiers ripoux et racistes, déjà mis en question et urinant dans leurs pantalons.

  46. @ Citoyen

    Avec beaucoup de respect et de politesse ton égard, et sans polémique inutile, permets moi de te dire que tu es côté de la plaque, car tu idéalises trop le régime iranien que tu considères « démocratique » alors qu’il est par excellence théocratique.
    Tu passes sous silence les crimes et les exactions quotidiennes dont sont victimes toutes et tous ceux qui n’obéissent pas à des règles morales et politiques définies de manière draconienne par les legislateurs de waliyat al faqih.
    Mêmes les derviches qui sont généralement vieux (la moyennes d’âge (65 ans-70 ans) sont persécutés et jetés en prison pour la simple raison que leur danse et leur rite n’est pas conforme à la doctrine chiite.

    Ne crois pas que les juifs soient l’abri des exactions. De temps à autres, certains parmi eux, goûtent des affres de ce régime iranien sanguinaire. Il y a des pendaisons régulières qui touchent aussi les Juifs.

    Ne vois pas là aucune contradiction sur le fait que le régime Iranien UTILISE ses Juifs comme un lobby servant les interêts de l’Iran et soit disant leur représentavité au sein d’un pseudo parlement. Si tu veux des preuves sur le rôle et l’utilisation à des fins commecrciales et politique de la communauté juive par les régimes enturbanné de l’Iran, fais moi signe. Je peux t’en fournir des pistes pour former une opinion plus objective et équilibrée.

    Sincèrement, je pense que tu es suffisamment intelligent et bien instruit pour ne pas tomber dans l’idéalisation béate d’un modèle de gouvernance qui bâtit toute sa stratégie sur la terreur et la mort. L’Iran est classé 2eme concernant la peine de mort.
    Un peu de clairvoyance bon sang
    bon bref !

  47. Bravo Houcine : Ibnroshd ici ; Jalal chez Larbi, même contenu riche d’insanités et vide de sens ! Gallek, Révolution orale!!!!

  48. Al-Maghribi, ni idéalisation ni diabolisation !!!
    L’Iran, son régime et sa doctrine ne sont pas les monstres que nos propagandistes béni-oui-ouistes tentent en ce moment de nous vendre pour des raisons opaques mais dont les enjeux sont à chercher dans l’alliance strétégique avec les très démocrates wahhabites d’Arabie.
    Nous sommes dans tous les cas de figure très mal placés de critiquer l’Iran sous l’angle du respect des libertés…

    P.S. et c’est qui le numéro un dans le monde concernant la peine de mort, les USA?

  49. @ qui de droit ;

    Nous savons tous que cette « rupture » des relations diplomatiques avec l’Iran n’est pas une fin en soi, mais une sorte de « mise au point » de circonstance, décidée il est vrais sans nous consulter ( depuis quand on demande l’avis de simples citoyens sur des questions pareilles dans le monde entier », mais en réalité, s’agit-il d’une « rupture » totale et irrevocable ? s’agit-il d’une déclaration de guerre paienne qui vise l’etat, la population, l’ethnie, la religion et le reste ?!!! sommes nous entrain de confondre diplomatie et guerres puniques ? je vous pose la question poliment !

    la situation du moyen orient est devenue une impasse totale aussi bien pour ses propres ressortissants que pour le monde arabo musulman en entier. l’influence exercée par israel ces dernières années, sa « gloire », son impunité et ses dernières campagnes criminelles au liban et sur Ghaza n’est pas uniquement attribuable au règne catastrophique de GW Bush, mais le résultat du jeux insidieux, et de la manipulation qu’exercent les grandes puissances dans leur volonté de vouloir soumettre et asservir la région pour leurs intérêts. Pourquoi devrions nous les aider à détruire nos pays aussi ? pourquoi devrions nous empêcher nos populations de croire qu’il soit possible de se relever et de bâtir pour des génération qui ne cessent de voir le jour ?

    la démocratie viendra avec l’eveil à la citoyenneté et le recours à l’instruction… un peu de modération, de modestie, d’objectivité, de réalisme est plus que souhaitable par les temps qui courent… les gens qui ont effectivement eu de l’instruction et l’utilisent à mauvais escient ne réalisent tout simplement pas qu’ils représentent une tare encore plus ingérable que 2000 analphabètes réunis !

    @ Aisha Q.

    tu n’est pas obligée de lire mes coms ! et Dieu me garde de tes insanité et de ton suivisme ! ça fait un bail que tu traîne tes pantoufles sur les blogs à te faire passer pour une militante dyal akhir zaman… ou prendre les conseils zaama dyal les gourous de la blogoma ! rien de constructif… critiquer pour rien n’a jamais réglé les problèmes psychologiques de quiconque !

    @ Citoyen;

    la « revolution orale » m’as été inspirée suite à la lassitude de devoir lire des commentaires de soi disant compatriotes dans ton genre dont le discours sans âme, radical, bourré de préjugés, aigri, gratuit, facile, vide de sens, sans intérêt ni lendemain, souvent amorphe, abject, injurieux envers la memoire, le passé, le présent et se foutant eperdument de l’avenir, mais pire encore car propagandiste et insidieux, colporteur de mensonges et de rumeurs, diffamatoire, haineux et inquisitoire… la liste est très très longue…

    cette révolution orale est celle que tu est entrain de mener tout seul, avec pour seul bagage ta frustration et ta colère, ta révolte intérieure et ta suffisance… pour enfin te faire croire que tu es un « spécialiste » des questions politiques, stratégiques, diplomatiques, jurisprudentielles, morales, existentialistes et on ne sait quoi d’autre…

    prends toi un congé, et fais toi un plan pour l’avenir…! si t’as une famille pense à elle, et si t’en a pas, pense à en faire une… c’est le moment car tu commences sérieusement à divaguer à l’image d’un ivrogne de quartier dont l’hélice tourne dans le vide du matin au soir et s’accroche à la bouteille et à quelques malheurs personnels qui l’empêchent d’y voir un peu plus clair. et si tu n’y arrive pas, fais toi aider, tu sais, l’aide psychologique ça existe, et tu sera étonné que ça existe même au maroc… à partir de 150 dhs la consultation !

    saches enfin que notre pays n’est pas une poubelle, ceux ou celles qui le considèrent ainsi ne sont pas dignes de lui revendiquer leur appartenance.

    allah yechafik !

  50. IK, tiens ! tu laisses passer des commentaires ou je suis traité de fils de P… maintenant ! c’est comme ça que tu compte nous convaincre que tu modère ton blog et que tu représente les « les démocrates » !

    je n’ai jamais utilisé de tels propos contre personne. si mes coms te dérangent à ce point et t’empêchent de propager les idées que tu te donne pour mission de propager, tu ferais mieux d’avoir le courage de le dire et revendiquer clairement, au lieu de te cacher derrière la carapace d’un démocrate qui défend la « liberté d’expression »

    Je te rapelle qu’avant ce commentaire j’en ai posté un autre en réponse à l’imbécile « citoyen » et autres aigris qui te servent de béni ouioui ici. je t’invite à le puplier et lui faire connaître mon opinion sur ses imbécilités aussi.

    sinon, ça ne me tente plus de « répondre » à tes billets sur ton blog, j’ai eu ma dose, et je suis persuadé que je perd mon temps à discuter avec des gens qui colportent la haîne et le préjugé et en font une raison d’être.

    Adieu !

  51. Malgré mon 3ème degré hypertrophié, le procédé utilisé pour la démonstration me dérange un peu. Il me donne l’impression que le postulat de départ est le suivant : le racisme anti-juif est choquant, beaucoup plus que d’autres racismes dans la tête des gens. Et je ne pense pas que cela soit vrai, surtout pas au Maroc où un grand nombre de gens alimentent une véritable haine anti-juive, et considèrent normales les démonstrations racistes envers les juifs. Mais je ne fais qu’extrapoler sur une chose qui n’a pas été dite clairement, donc je m’arrête là concernant les interprétations hasardeuses, et m’excuse par avance auprès de l’auteur. Je tenais juste à expliquer ce quelque chose qui dérange :)
    En ce qui concerne le chiisme, je me pose de réelles questions. Bien évidemment je suis écœurée par les propos anti-chiites tenus çà et là. Par contre le débat devient intéressant lorsque l’on envisage la question sous un angle différent, comment endiguer l’influence iranienne (si influence il y’a) dans de nombreux pays musulmans (dont le Maroc) en vue d’asseoir sa position géostratégique, et ce à travers (peut être) un prosélytisme chiite ?
    Bien évidemment, je n’attends pas une réponse rationnelle, mesurée, et humaniste de nos autorités :(

    Juste pour Ibn Rochd, je t’invite à lire les travaux d’Alexandre Adler sur le chiisme, où tu peux apprendre que contrairement à ce que tu avances les chiites sont persécutés dans de nombreux pays musulmans : Pakistan et Afghanistan pour ne citer que ceux-là où les chiites sont considérés comme des païens, et l’on sait qu’elles sont les implications de ce statut chez les fous d’Allah.
    De ces chiites nous pouvons apprendre beaucoup. Cette laïcité qui nous semble tellement impossible au Maroc, de nombreux chiites arrivent à la concilier avec leur foi. Les Alevis (chiites du Pakistan, d’Inde, et de Turquie) sont les artisans de la laïcisation de l’islam. Et les chiites iraniens se disputent très ouvertement entre écoles théologiques rivales, dont certaines prônent une quasi-séparation du spirituel et du temporel.

  52. Dear memberships of this page!

    Please,

    have a lock over »larbi.org« – Les Titres à la Une – Commentary (23), dated March 29th 2009 – hour: 1700 – 24, regarding “philosopher” (Ibn – Ibn Roshd – Jamal ben Shlomo!)

    in lam tasta7i kon ma taschaa

  53. Echoué son Contrat au service de Moulay Azoulay, sur blog Larbi, Jamal ben Shlomo affirme son départ et peut être allant même s´installer chez lui à Hayfa.

    Ces agents genre Süsse et Ruppenheimer, ils ne sont fidèles à personne.

    Réf. »les Titres à la Une«, commentaire (23)

  54. Persécution du Makhzen? Quelle persécution?

    http://news.bbc.co.uk/2/hi/africa/7971491.stm

    Tolérance mon oeil!

  55. Bonjour,

    Je trouve le déroulement des commentaires très drôle.

    On a fumé du chiite dans la presse marocaine.
    IK a repris les mots et les déclarations officielles dans cette même presse en changeant chiite par juifs, et boom c’est du racisme, c’est choquant, c’est honteux … C’est du pur Finkelkraut :D.

    Je me demande si les personnes choquées par ce soit disant simplisme (Amina), indigent et (Ibn Roshd), racisme (lixy) ont été choquées DE LA MÊME MANIÈRE en lisant ce qui a été écrit sur les Chiites.

    Je me demande également d’où vient cette propension à vouloir lire/comprendre autre chose, que le texte lui même quand on parle de Juif.

    ayoub

  56. lixy: nice try, mate, but I asked you about proof of makhzen persecution of Jews in Morocco – I know fully well that evangelists are arrested and prosecuted.

    ibn rochd: tu as raison, je n’aurais pas du laisser passer. Je vais effacer cette insulte.

    houcine: plusieurs de tes commentaires sont totalement inacceptables et ont été censurés. Je serais encore plus vigilant à l’avenir.

    Aïcha A: ce que tu dis sur l’antisémitisme au Maroc n’est pas faux dans l’absolu, mais ne correspond pas nécessairement à mon public, bobo, francophone (voire même polyglotte…) et ayant étudié, vécu ou vivant toujours à l’étranger. Ta réaction et celles de quelques autres commentateurs, choqués de la même manière que s’ils étaient germanopratins ou newyorkais, montre bien que le parallèle que j’ai fait était justifié non seulement dans l’absolu mais tout particulièrement vu le contexte dans lequel je m’exprime.

    al maghribi: un peu de distance par rapport à la propagande officielle ne te ferait pas de mal. Le passage suivant pourrait ainsi s’appliquer sans problème au Maroc, qui ne s’en cache absolument pas: « Ne vois pas là aucune contradiction sur le fait que le régime Iranien UTILISE ses Juifs comme un lobby servant les interêts de l’Iran et soit disant leur représentavité au sein d’un pseudo parlement. Si tu veux des preuves sur le rôle et l’utilisation à des fins commecrciales et politique de la communauté juive par les régimes enturbanné de l’Iran, fais moi signe. Je peux t’en fournir des pistes pour former une opinion plus objective et équilibrée ».

  57. Monsieur Ibn Kafka

    Concernant notre sujet haut indiqué et me limitant à la courageuse affirmation de Shamir Israël, d´où viennent tous ces conflits qui ont dénudé la communauté internationale, incapable de faire appliquer la légalité internationale? Qui sont les premiers responsables dans ces conflits devenus un danger pour la paix internationale?

    Les régimes arabes représentant l´administration coloniale de jadis, ils sont surpris par l´émergence d´une jeunesse très mécontente. Pour la contrôler, ces régimes et l´administration Reagan / Bush ont crée et armé leurs Mojahidines. Pour se débarrasser de cette stratégie, ils ont sacrifié ben Laden et depuis, on ne parle que du terrorisme! Si vous suivez la presse espagnole, le 11 Mars 2004 à Madrid, son événement et les zones d´ombre que les policiers n´ont pas pu éclaircir, rendent très discutable la responsabilité de tous ceux qui accusent ce phénomène!

    Ayant les moyens pour gérer leurs propagandes et grâce aux fantaisies bibliques, les sionistes ont réussit à faire soumettre notre hébété monde à leurs passions et intérêts financiers. Nous avons remarqué comment leurs agents sont tellement actifs, ne laissant passer aucune occasion sans intervenir et tenter faire taire ceux qui s´opposent à leur volonté. Sur les blogs marocains, des lettrés qui emploient 400 mots construisant des phrases trop décorées pour ne dire que révolution, exil, hertzienne, démontrant que par leur participation, ils ont toujours quelque chose à vomir, contredire l´adversaire et fatiguer les lecteurs!

    Analysez les discours de Jamal ben Shlomo devenu philosophe Ibn Roshd et vous verrez que l´appareil sioniste est toujours là pour emmerder et créer les désaccords. Au sein des nations unies, ces sages répètent les mêmes comédies!

    S´agissant du nommé Citoyen, Jamal ben Shlomo utilisant ses derniers cartouches sur ce blog, que veut-il dire par son insolence à l´encontre d´un des plus instruits correspondants des blogs et de la presse en général? Réservant tout mon temps aux affaires culturelles, je peux témoigner que Citoyen est un des plus sérieux marocains qui n´épargnent pas son intellectualité au service de la démocratie. A ma connaissance, ce Monsieur n´est comparable qu´à l´arabophone Hodhod, chaque fois dynamisant les pages hespress.

    Ayant beaucoup de choses à faire et puisque mes idées ne correspondent pas au goût de tout le monde (au moins j´ai identifié 2 Mossads sur vos blogs), je remercie les lecteurs et votre Web qui m´a permis d´exprimer ce que je pense et comment je juge les défis qui ne font qu´écarter l´arabe et le musulman. En attente de voir triompher le combat pour un Etat de droit au Maroc, saluant les nobles marocains et marocaines – Maâ Salama.

    Houcine / marocain en exil.

  58. @ Ibn Kafka
    Propagande officielle !!!! Joli ! Je te défie de trouver une seule once dans mes commentaires, COBCERNANT CE SUJET SUR L’IRAN,
    qui font référence, de près ou de loin, à un article émanant d’une offcine officielle ou semi officielle.

    Cela fait plusieurs années, depuis presque le début cette maudite révolution iranienne, je me suis forcé une idée sur les crimes repetées de ce régime iranien détestable; surtout lorsque j’ai constaté comment elle a dévoré ses propres enfants qui ont participé la Révolution.

    Je te trouve très subjectif sur ce sujet. Frappé d’une cécité totale, tu passes sous silence les cris de blogueurs iraniens persécutés, des opposants au régime iranien massacrés.
    Estimes toi chanceux de ne pas vivre dans cette république iranienne théocratique, car des blogueurs iraniens qui sont moins incisifs que toi sont torturés et jetés en prison.

    Comme tu as des qualités exceptionnelles de chercher toujours des informations intéressantes, je te suggère, d’oublier momentanément le Makhzen pendant 10 minutes, et d’aller chercher grâce à un bon fureteur; le point de vue des opposants iraniens de gauche ou démocrates non monarchistes, pour te rendre compte par toi même d’autres sons de cloche qui évaluent les dégâts de ce régime iranien tyrannique.

    A titre d’exemple du caractère magnanime et doux de ce régime iranien la loi votée par leur parlement enturbanné à une majorité écrasante pour
    visant à étendre la peine de mort à des crimes commis sur Internet dans le but de « renforcer les peines pour les crimes contre la sécurité morale de la société »
    bon bref ! Sans rancune quand même

  59. @Ibn Rochd par-ci, Jamal par-là, Abdel chez…, par ailleurs, un simple caca complexé !

    Averroès, dit-il ! En tout cas, ta [censuré] que tu déverses ici est à l’opposé de l’esprit libre et critique de ce grand penseur ! Ce sont les gens misérables d’esprit de ton espèce qui ont combattu et brûlé les œuvres de ce génie fondateur de la pensée laïque !

    Il souffre grave ce mec !

    Non seulement, il est gravement atteint de toute une gamme de [censuré] mentales et de troubles psychologiques très prononcés, mais apparemment il est aussi très complexé et dégouline de toutes les haines nauséabondes comme les [censuré] !

    Non seulement, il est très coléreux, mais aussi et surtout il est très [censuré] ! Il croit qu’en déversant ses injures, ses insanités et sa [censuré] qui pue toutes les psychopathies qui existent, pouvoir intimider, effrayer, terroriser les internautes pour ne plus discuter et poster librement sur certains sujets qui l’énervent !

    Quant à ton conseil pour « l’aide psychologique », je laisse le soin aux lecteurs de juger qui a vraiment besoin de soins intensifs et d’internement à vie dans un asile psychiatrique sans accès à Internet, voire même à d’autres moyens de communication ! Car d’après les symptômes cités plus haut, les NTIC aggravent ton état psychique et augmentent ton stress émotionnel et cérébral et la détérioration de tes capacités mentales !

    « Sache que notre pays et son peuple ne sont pas de simples chiottes ; et ceux ou celles qui les considèrent ainsi ne sont pas dignes de parler en leur nom ! »

    Et sache enfin que si tu cherches la provocation, alors tu l’as à ta guise !

    Maintenant revenons au sujet de notre débat :

    Et je réponds gentiment à @al-Maghribi,

    Si demain les relations iraniennes s’arrangent avec les USA, je suis sûr et certain que le Makhzen va faire pitié…et qu’il va dépêcher d’urgence ses émissaires pour quémander gentiment à l’Iran le rétablissement des relations diplomatiques…Il va se ridiculiser exactement et de la même manière comme il le fait aujourd’hui en insistant et en suppliant jour et nuit les généraux algériens d’ouvrir les frontières…Il va même imposer l’enseignement de la doctrine chiite et la langue perse dans toutes les écoles du pays s’il le faut ! Et il va donner les consignes à ses caisses de résonance de baisser le ton et de ramollir les critiques…Et je suis sûr et certain que ceux qui critiquent aujourd’hui l’Iran vont bien lui faire des éloges, lui jeter des fleurs et trouver son régime formidable !

    Pour ne pas m’étaler encore plus sur le sujet, je te renvoie aux répliques d’Aïsha Q. et à celles d’Ibnkafka, je pense qu’elles sont suffisamment claires là-dessus.

    —————-

    Enfin, j’espère que cet ingénieux billet d’Ibnkafka va bien faire réfléchir la prochaine fois ces diplomates impulsifs, fumeurs de chite de mauvaise qualité qui ne fait pas voir apparemment la chitte indienne de toutes les couleurs.

  60. IK, don’t play dumb! If evangelists are persecuted, Jewish proselytes are too.

    You acknowledge that antisemitism is alive and well within the moroccan population. Yet, get shocked when somebody tells you that the Makhzen persecutes Jews. As if the Makhzen was composed of martians or something…

  61. Très important!

    On vient de me confirmer la fermeture – accès aux Commentaires du blog policier au service de Laânegri. Et c´est Mokhazni Doukkali qui maudit son ciel, pleurant et regrettant!

  62. lixy: No mindgames here. If you cannot substantiate your allegations, move on to another argument. Btw – Jewish proselytes? You do need a rest…

    Houcine: il est plus aisé de lire des hiéroglyphes que de te suivre dans tes allégations, mais blog policier? Me? Ha!

    Citoyen: surveille ton langage.

  63. lixy voulait plutot et peut etre écrire :

    « Godwin notwithstanding, Jews (in the religious sense) were second-class citizens in Morocco. »

    au lieu de :

    « Godwin notwithstanding, Jews (in the religious sense) are second-class citizens in Morocco. »

    Je pense au concept religieux « dhimmi » qui obligeait le juif marocain à payer un impot religieux par le passé.

    Je peux me tromper et dans ce cas pardon.

  64. Momo, les musulmans aussi payaient un impôt en terre d’Islam : la zakat. Aux non-musulmans un autre impôt qui n’est pas supérieur.

  65. [...
    Pour être encore plus précis: Les droits du dhimmi sont des droits concédés, c'est-à-dire qu'ils peuvent être annulés. Ses droits à la vie et à la sécurité sont monnayables, il doit sans cesse les racheter par une capitation coranique, la jizya. Le rachat de ses droits est indissociable d'une condition obligatoire d'humiliation, d'infériorité et de vulnérabilité extrême
    ...]

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Dhimmi#Devoirs_des_dhimmis

  66. Depuis quand wikipedia est une référence en matière coranique????

  67. bon ben c’est mieux ainsi ! merci donc d’avoir enlevé ce commentaire… disons que ça m’etonnerais que ce soit le genre de la maison…

    pour le reste, ce ne sont que des opinions destinées à saturer des serveurs lambda… ! je présume qu’a l’heure ou nos anonymes commentateurs se la jouent « escalade verbale et crise diplomatique sans précedent  » les gouvernements Marocains et Iraniens se préoccupent plus de leur cuisine interne, elections, nominations, tiroir caisses en tous genre, manips à ne plus en finir…!

    en ce qui me concerne, la conscience tranquille, je garde le cap et je donne 100% raison à M6 ! car un gouvernement de singes barbus qui me traite de proxénète et de dépravé, non seulement je rompt les relations diplomatiques, mais je lui envoi l’aviation ! :)

    et, mout bessem ya Houcine ! haha

  68. @Ibn Kafka:

    Mouais.

    Je réitère alors mon premier commentaire: « Ça aurait mieux marcher a mon avis si cette religion n’était pas persécuté au Maroc (par le Mahkzen comme par le marocain moyen). »

    Merci de noter le « a mon avis »

    @Momo:

    Non. Les Juifs n’ont pas les mêmes (maigres) libertés dont dispose le marocain moyen. Les Juifs ne peuvent construire de synagogues ni ne peuvent protester publiquement les Qassam et autres violences du camp palestinien (justifiés ou non, c’est une autre histoire — je parle de libertés ici). En considérant que les musulmans peuvent construire des mosquées et marcher dans la rue en protestation des bombes israéliennes avec la bénédiction du Makhzen, il y a donc discrimination.

    @Aïsha Q.

    Une citation wiki est aussi forte que sa référence.

    La citation de Momo (c’est pas une blague) nous vient de la « Conférence prononcée par Bat Ye’or à l’Assemblée Générale de France-Israël du 26 avril 1992 publiée (France-Israël, mai-juin 1992.) »

    @Ibn Rochd:

    Dépravé serait il un adjectif mal placé? Je ne connais aucun monarque Arabe qui ne collectionne les voitures de sport et les palais. Ce qui ne rime pas avec sens moral.

    Quant a envoyé « l’aviation » aux « singes », je serais vraiment étonné s’ils ne nous font pas mordre la poussière. Que nous dilapidions doux fois plus qu’eux en fraction de PNB, ne reflète pas du tout la puissance militaire dans l’absolu.

  69. [...Les Juifs ne peuvent construire de synagogues ni ne peuvent protester publiquement les Qassam et autres violences du camp palestinien (justifiés ou non, c’est une autre histoire — je parle de libertés ici)...]

    lixy, par contre ils peuvent protester contres les violences israéliennes à l’égard du peuple palestinien à l’image de Sion Assidon et apporter leur soutien à la cause palestinienne.

    http://www.telquel-online.com/357/actu_maroc4_357.shtml

  70. IK, il ne s’agit pas de puissance militaire, ni de mercedes coupé sport ! il s’agit du principe du droit et du maintient des règles de respect et bons procédés diplomatiques ! de quel droit ils malmènent un ambassadeur en fonction et le traitent comme une merde ? comment peuvent-ils laisser faire leur agence d’info tenir des propos indignes de manière on ne peut plus officielle et laisser faire sans se donner la peine de « corriger » au moins un tel ecart de language ? Pourquoi le Maroc devrait-il être le seul à subir un traitement radical de la sorte ?

    reserver un traitement pareil et user d’un vocabulaire malpropre de la sorte et ne pas réagir oficiellement sous entend que le gouvernement Iranien à parfaitement cherché à provoquer cette crise et laisser le Maroc réagir en annonçant la rupture ! en diplomatie, cela s’apelle du language hostile destiné à transmettre un message de représailles en réalité, et c’est en rapport avec les positions radicales et les aspirations au leadership que ce pays veut imposer dans la région et qu’il sait que le Maroc ne soutient pas ( pour des raisons qui relèvent de la liberté du maroc à avoir une vision différente, et non pas de l’allegeance à l’arabie )! De plus, la rupture avec le Venezuela n’a fait qu’ag raver le « contentieux », car leur éminences persanes veulent faire croire au monde qu’ils tiennent tête aux états unis et aux grandes puissances, et sont aujourd’hui en position d’influer leur politique à des pays « fragilisés » sur le plan de leur leadership et voisins d’une algérie « allié » de taille et « partennaire » stratégique du gouvernement Ahmadinejad qui les inspire dans ce sens..

    Ce qu’on ignore, c’est que la rupture diplomatique n’est que la partie visible de l’Iceberg, le maroc non seulement tient à son leadership, mais il continue de jouer un rôle très actif au moyen orient et sur le dossier palestinien, mais il n’a d’autre choix que de le faire du côté des occidentaux  » à sa manière » puisqu’il ne faut rien espérer tirer d’une politique de confrontation vouée à l’echec et choisie par les derniers singes du monde arabo musulman boutef, kaddafi, ahmadinejad et autres « leaders » revolutionnaires à mille lieux de se douter des malheurs que vivent leur propres peuples et qui sont entrain de donner des leçons ailleurs !

    on verra ce qu’on verra… contrairement à ce que croient certains, la « reconciliation diplomatique » avec l’iran ne se fera pas du côté d’un Maroc « à genoux » comme le prétendent des imbéciles qui se disent marocains, mais elle se fera quant ce gouvernement ahmdinejad quittera ses fonctions…ou fera l’objet de « médiation » par un tiers influent quant les décideurs du côté iranien réaliseront qu’il n’y avait rien à tirer de l’axe Boutef / Chavez… et que cétait juste un caprice « révolutionaire » d’ahmadinejad !

  71. Juste un dernier conseil…, les voiture sport et les palais ça se discute, et ça n’a rien a avoir avec le sujet…! la priorité se situe à mon humble avis au niveau de cette mentalité de « pateras » ou de clandestins qu’ont certains « marocains » à comprendre l’environnement et le percevoir… et finir par diminuer leur pays comme s’il s’agissait d’une terre d’acceuil qui leur refuse le visa !

    veuillez faire preuve Mr IK d’un peu moins de « facilité » à traiter des sujets complexes comme ceux là, et si vous cherchez réellemnt à documenter, tâchez de le faire à differentes « sources »… sinon c’est votre propre credibilité que vous jouez pour la simple raison que les lecteurs ou les marocains ne sont pas cons… ça nme veut dire nullement qu’ils vous donnent raison en ne postant pas leur opinion sur votre blog !

    Amicalement…

  72. Ibn Rochd, a qui fait tu allusion lorsque tu parle de ces « imbéciles qui se disent marocains »? La définition d’un marocain n’est pas vraiment flexible, et ce n’est pas ton nationalisme a deux sous qui y changera quoi que soit.

    Et pi Kafka, c’est pas moi!

  73. « …sinon c’est votre propre credibilité que vous jouez pour la simple raison que les lecteurs ou les marocains ne sont pas cons… ça nme veut dire nullement qu’ils vous donnent raison en ne postant pas leur opinion sur votre blog ! »

    Ibn Rochd c’est toi qui me fait gerber et non pas IK.
    Va faire un tour dans les blogs du Monde de Libe ou du Point tu t’y feras pas mal de potes,ta prose sur l’Iran va les faire jouir.

  74. Monsieur Ibn Kafka

    Jamal ben Shlomo a proféré des injures et du Racisme! Nous avons droit de le contester comme l´exige la morale et le soulignent les lois démocratiques. Il veut faire usage de l´aviation israelienne contre nos frères et soeurs en Iran! Cet agent au service de la haine et des violence veut répéter Ghazza. Trop, c´est trop!

    Prière nous permettre nous défendre culturellement.

  75. @tous: J’en ai marre de ces échanges débiles sur le grand complot judéo-maçonnique, Shlomo Ibn Jamal et tutti quanti. C’est le dernier commentaire de ce type que je laisse passer.

  76. [...] pardonBi roh, bi dam, nafdik ya MédorMécontentement social – le Maroc au bord de l’explosionMaroc: la menace juivePornographie idéologique, ou la burqa, le couscous, le Conseil d’Etat et les beurettes [...]

  77. [...] profile, one shouldn’t be overly surprised. After all, the offending speech was pronounced by one of those dastardly devious shias… For what it’s worth, Morocco won the plaudits of the American Jewish Committee: AJC [...]

  78. C’est quoi ces salades! Serieux le Maroc est le seul pays ou la tolerance existe encore on est tous marocains que ce soit musulmans ou juifs alors arretez vos tmenik a deux balles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 110 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :