Lettre de supplication de Rachid Nini au Roi Mohammed VI?

photo-agression-rachid_nini

Je n’ai aucune sympathie pour Rachid Nini, éditorialiste et propriétaire d’Al Masae, et j’ai critiqué ici sa condamnation loufoque à 6 millions de dirhams d’amende pour avoir accusé les procureurs de Ksar el Kébir d’homosexualité (cette accusation est infâmante en droit marocain, les relations homosexuelles étant un crime réprimé par l’article 489 du Code pénal). Ses positions critiques vis-à-vis de Fouad Ali El Himma, qualifié de moul traktor, ont pu le faire passer pour un éditorialiste critique et indépendant, en dépit de ses évidentes lacunes en terme de déontologie journalistique – sa condamnation pour diffamation des procureurs de Ksar el Kébir était ainsi absolument méritée quant à l’incrimination (mais excessive quant au montant de l’amende), puisqu’il n’avait évidemment pas l’ombre du commencement du début d’une preuve que ces procureurs se livraient à des relations homosexuelles. 

Pour le quotidien le plus vendu du Maroc (environ 80.000 exemplaires vendus quotidiennement, contre 100.000/120.000 il y a un an), que Rachid Nini a développé en entreprise de presse avec le lancement d’un quotidien francophone Le Soir et le contrôle de la distribution de ses journaux, cette condamnation équivalait à une condamnation à mort financière si elle devait être exécutée.

Rachid Nini vit légitimement fort bien de cette florissante entreprise de presse (dans le contexte ravagé de la presse marocaine, où Le Matin du Sahara ou L’Opinion vendent 18.000 exemplaires, Al ittihad al ichtiraki autour de 6.000, Al Ahdath al Maghribia environ 15.000, Libération 3.000, Le Soir et Aujourd’Hui Le Maroc 5.000 exemplaires, pour ne citer que ceux-là), comme peuvent en témoigner ceux qui l’ont aperçu à la gare Casa Port s’asseoir à l’arrière de sa 4×4 conduite par un chauffeur pour l’amener au siège d’Al Masae, à quelques minutes de là. On peut dès lors concevoir qu’il souhaite éviter l’exécution de la condamnation judiciaire en question.

Et il se dit actuellement que Rachid Nini aurait adressé une supplique au Roi – vous l’avez peut-être lue sur certains sites arabophones, mais rien ne permet d’en garantir l’authenticité – dans laquelle il demande l’absolution des pêchés – en clair, la grâce pour son journal. Rien ne permet de garantir cette information, qui en soi n’est pas infâmante, ni la persistante rumeur que pour prouver sa bonne volonté, il s’apprêterait à consacrer le même traitement que celui réservé à Benchemsi dernièrement à une liste de personnalités peu en cour – la liste va d’Abdelhamid Amine, ex président de l’AMDH, à Khalid Jamaï, chroniqueur du Journal et père de Boubker Jamaï, en passant par Me Abderrahim Berrada, Fouad Abdelmoumni et quelques autres nihilistes. Là encore, vu les options idéologiques de Rachid Nini, cela n’aurait rien d’étonnant et entrerait dans la ligne idéologique de son journal tout en faisant plaisir à certains décideurs.

A suivre…

About these ads

67 Réponses

  1. Les masques tombent. Personnellement, je pense que l’existence de cette lettre est plausible. D’autant plus qu’elle coïncide avec le départ de Bouachrine, l’un des anciens actionnaires d’Al-Massae.

  2. C’est un procédé classique pour se faire bien voir du Prince que de cogner sur les persona non gratta…

  3. Sincèrement je ne comprends pas l’acharnement sur Nini !
    Nini n’a pas demandé à un ministre de lui donner des millions pour lancer une télé privée !!!
    On reproche à Nini d’être vu dans un 4×4 conduit par un chauffeur ! C’est quoi ce délire ! Par contre, on considère normale de voir une minette de 20 ans dans un Z6 flamboyant neuf payé fort probablement par un vieux de l’orient !
    Nini a travaillé, son entreprise est florissante ! Tant mieux ! C’est l’exemple qu’un littéraire formé dans une faculté locale peut réussir c’est contraire au modèle courant qui consiste à considérer tout lycéen littéraire est un looser !
    C’est un bel exemple de réussite d’une équipe marocaine et une expérience inédite dans la presse locale.

  4. Je sais je pose beaucoup de questions mais j’en ai (encore) une. Les 600 millions c’était en dommages et intérêts pour les quatre magistrats. Est-ce qu’une grâce royale peut annuler ça ? Qui payerait alors les 600 millions de dommages et intérêts aux plaignants?

    Larbi …. En mode Denny Craine.

  5. Khalid Jamaï dans le collimateur de NIni! je ne crois pas puisque khalid Jamaï écrit des chroniques pour almassae depuis un bon moment déjà. tout comme ahmed senoussi, qui pendant l’été a droit a un petit billet quotidien, plus une chronique hebdomadaire ! Mohamed-Sassi écrit lui aussi régulièrement de longs articles..
    ceci pour dire, que même si les chroniques de NIni peuvent donner de l’urticaire a certains et faire jubiler d’autres!!
    almassae en tant que quotidien et vraiment pas mal par comparaison avec ce qui existe.

  6. Tu as publié cet article pour quelle audience ?

    Ta clareté est obscuritée pour ceux qui rafolent de Nini.
    Ca provoque l’effet inverse et renforce leurs confictions, ou absence de confictions.

    Un vrai troll !

    En France, on a un politicien qui remplit ce role : Frédéric Lefebvre (http://www.slate.fr/story/9199/frederic-lefebvre-est-un-troll), avant lui c’était Morano.

  7. [...] Lettre de supplication de Rachid Nini au Roi Mohammed VI? « Ibn Kafka's obiter dicta – divagation… ibnkafkasobiterdicta.wordpress.com/2009/08/21/lettre-de-supplication-de-rachid-nini-au-roi-mohammed-vi – view page – cached #Ibn Kafka's obiter dicta – divagations d'un juriste marocain en liberté surveillée RSS Feed Ibn Kafka's obiter dicta – divagations d'un juriste marocain en liberté surveillée » Lettre de supplication de Rachid Nini au Roi Mohammed VI? Flux des Commentaires Ibn Kafka's obiter dicta – divagations d'un juriste marocain en liberté surveillée Six millions de bonnes raisons de réformer le Code de la presse Khalid Naciri, ou le post-communisme à la marocaine — From the page [...]

  8. Rachid Nini est un populiste, un arriviste, un nouveau "presque" riche, sans aucun respect pour la deontologie de la profession qu’il "pretend" defendre.
    Ceci dit, des fois il tire juste, est ce un hasard ou est ce que c’est calcule? je ne saurais le dire.
    il epouse les theses "conspirationnelles" aisement, et va meme plus loin, il banalise ces theses tres facilement et les fait avaler a ses lecteurs.
    C’est un personnage assez singulier dans le paysage journalistique marocain.
    Je ne l’aime pas trop personnellement, mais je me trouve des fois a devorer ses editoriaux, est ce de la perversion ou du simple voyeurisme? je ne pourrais le dire.
    Je pense que l’une de ses cibles preferees: Benchemsi est mille fois plus competent quand il s’agit de journalisme.

  9. Rachid Nini avait critiqué dans un édito « le mercantilisme » de Benchemsi, et son « obsession » pour l’argent. Mais le sieur Nini n’est pas irréprochable sur cette question. Les lignes rouges pour lui sont sonnantes et trébuchantes : pas question de toucher aux fournisseurs de publicité et quand il s’aperçoit qu’une erreur qui pourrait lui couter de l’argent, il ravale sa fierté et tourne casaque…..en voici quelques exemples.

    En tête des intouchables, les gens qu’il ne faut jamais critiquer ou égratigner, il y Mohammed Mounir Majidi, homme d’affaires redoutable, proche du roi, et éternel rival de l’autre ami du roi, Fouad Ali El Himma. Majidi. De par sa position de gestionnaire de la fortune royale et vrai boss de l’ONA, Majdid est celui qui ouvre et qui coupe les robinets de la publicité au Maroc. Et Rachid Nini a compris cela. Jamais, on ne trouve dans ses éditos la moindre critique de Majidi. Il atteindra même un degré inimaginable de servilité et l’obséquiosité lors du drame qui avait endeuillé le festival de Mawazine à Rabat, où 11 personnes étaient mortes lors d’une bousculade après un concert d’Abdelaziz Stati. Au lieu de s’interroger sur les problèmes d’organisation qui ont causé ce drame, le populiste en chef de la presse marocaine, se retourne dans un édito honteux, contre les victimes et les gens qui ont assisté au concert. Il les qualifie donc de « Hyxos », en référence aux tribus barbares qui ont envahi l’Egypte antique

    http://74.53.192.83/?artid=23141

    Et pas un seul mot sur l’organisation de Mawazine et la responsabilité de ses organisateurs, car le président du festival n’est autre que……Mohammed Mounir Majidi.

    Autre intouchable est Miloud Chaabi. Soutien financier d’Almassae dés sa création. Le magnat du BTP au maroc est un sujet tabou chez Nini. Lors de la guerre entre Miloud Chaabi et Anas Sefrioui (patron du groupe Adoha), Almassae s’est transformé en organe officiel du groupe de Miloud Chaabi, en multipliant chaque jour les attaques contre le groupe ennemi. Dans cette guerre par procuration, l’Economiste, se charge de répliquer en ouvrant le feu contre Chaabi.

    ( à suivre, aussi)

  10. la lettre a été adressé au roi, quelqu’un du groupe massae media me l’as dit avant que ça soit connu au grand public.

  11. Cette cabale anti-Nini tourne carrément au délire obsessionnel.
    Comme par crise d’amnésie aiguë, ceux qui reprochent à Nini de solliciter l’aide du Roi oublient un certain Benchemsi qui après avoir titré crânement "Fine Ghadi Biya Khouya" est revenu, la queue entre les jambes et son édito "Allah Ibark Fi 3mer Sidi"!

  12. Khalid Naciri est passé de communiste à nihiliste et Rachid Nini de réformiste critique à lèche-botte authentique.
    Comme dit le proverbe : "Le3sa ma tkhal-li li Ya3sa" autrement dit : "Les coups de matraque te rendent plus sage".

  13. Rachid Nini s’assoit souvent sur les principes de la déontologie. Il lance des accusations sans fondements contre des gens, mais quand ces derniers, menacent d’aller vers la justice, Nini change son fusil d’épaule, et devient plus conciliant et même obséquieux. Car il ne faut pas toucher à son portefeuille, et tout le reste se négocie. encore une fois des exemples pour étayer ça.

    Il y’ a quelques mois, Al massae avait publié à sa une, des "révélations" contre Omar Al Jazouli, le maire sortant de Merrakech. Une série d’articles accusaient Jazouli d’être "homosexuel" . le maire de merrakech a déposé une plainte contre Al massae, en demandant 4 millions de dirhams pour réparer le dommage qu’il avait subi suite à ces accusations.

    http://www.hespress.com/?browser=view&EgyxpID=13157

    Quelle était la réponse de Rachid Nini à celà? quelques jours aprés la plainte, Al Massae publie un portrait de Hana Mae alinin, la jeune épouse d’Omar Jazouli. Un article digne des portraits consacrés en Tnuisie à l’épouse de ben Ali. Un texte à mettre dans les mains de tous les élèves d’écoles de journalisme pour savoir comment on peut éviter une plainte, en maniant trés bien la bourse à reluire "chrabel"

    http://hist-geo.jeun.fr/montada-f7/topic-t57.htm

    autre exemple: quand Nini, s’est attaqué dans un édito à d’autres journalistes, dont des gens d’une moralité irréprochable comme Nourdine Miftah et Ali Anouzla.

    Rachi Nini avait accusé donc Nourdine Miftah, directeur de l’hebdomadaire Al Ayam, d’avoir reçu un chèque de Moulay Hicham, cousin du roi. Nini affirmait sans sourciller dans son édito que Miftah a lui même reconnu dans la presse marocaine avoir touché cet argent.

    http://rachid-nini.maktoobblog.com/1612102/%D8%A7%D9%84%D9%88%D8%B4%D8%A7%D8%A6%D8%AC-%D8%A7%D9%84%D8%AE%D8%B7%D8%B1%D8%A9/

    Une accusation grave et sans fondement, qui a poussé Miftah à menacer de porter la question devant la justice. Fidèle à ses habitudes, c’est à dire "yekhaf ma yehchem", Nini bredouille des excuses dans un autre édito, comme s’il agissait de choses simples, et non pas d’accusations qui portent atteinte à la dignité d’une personne et de son intégrité…

    http://rachid-nini.maktoobblog.com/1612127/%D8%AD%D8%A7%D8%B4%D9%8A%D8%A9-%D8%B9%D9%84%D9%89-%C2%AB%D8%A7%D9%84%D9%88%D8%B4%D8%A7%D8%A6%D8%AC-%D8%A7%D9%84%D8%AE%D8%B7%D8%B1%D8%A9%C2%BB/

    quand aux autres journalistes cités dans cet édito, ils ont eu le tort d’envoyer juste des mises au point qui n’ont jamais été publiés dans Al massae

  14. Larbi, le même qui va payer l’amende au Tchad pour la tentative de kidnapping d’enfants de l’Arche de Zoé!

  15. Larbi: bonne question, car la grâce concerne la partie pénale de la condamnation (prison ou amende), et généralement pas la partie civile (réparations pour dommages-intérêts). A vérifier!

  16. Je ne savais pas que l’honneur de 4 procureur valait 6 millions de Dh!!!
    La partie civile aurait pu se contenter d’excuses publiques (ce qui a été fait) et d’un dirham symbolique. 6 millions de Dh est équivalent à une mise à mort.

  17. @Aïsha Q .

    Oui un dirham symbolique, pourquoi pas ?
    On insulte les gens à tord ou à raison, ça rapporte des millions de DH, …, et puis lorsque ca déplait à quelqu’un, on paye un dirham symbolique. Le monde de la presse serait merveilleux comme ça, n’est ce pas ?
    6 millions de DH = 100 000 exemplaires x 3 DH x 20 jours, soit le CA mensuel en ventes. Si l’on tient de la publicité, cela pourrait nous ramener à 2 ou 3 semaines de CA, voire moins. Par rapport au CA annuel, 6 millions de DH correspond à une perte à relativiser, mais pas à une mise à mort.
    Lorsqu’on choisit les accusations infamantes comme produit à vendre, il faut aussi penser à les financer. Eh oui, même le mensonge n’est pas gratuit, ca se paye !

  18. @ Larbi : c le citoyen, à travers ses impôts gérés par les martiens non nihilistes :)

  19. Aucune publication n’est à l’abri d’erreurs.
    Telquel aussi avait traité une député de Chikha.
    Plus grave (?!), En 2005, TelQuel annonce que Touria Bouabid, présidente d’une association d’aide à l’enfance, a été convoquée par la police pour s’expliquer sur des détournements de fonds. Information tout ce qu’il ,y a de plus faux. Touria Bouabid attaque le journal pour diffamation. La condamnation est de 500 000 dirhams, mais le pôvre Benchemsi (appuyé par son financier Jean-Louis-Servan-Shreiber) a déclaré que le journal allait se pourvoir en cassation car cette peine met en péril la stabilité financière du magazine.
    Reporters sans Frontières dénonce quant à lui un « harcèlement judiciaire » : « Il est maintenant clair que la justice veut abattre TelQuel en l’asphyxiant financièrement », explique un communiqué de RSF qui indique que « la sentence est complètement exagérée », correspondant « à cinq fois le montant maximal mentionné dans le code de la presse en cas de diffamation ».

    Moralité N°1 : ce qui est valable pour Benchemsi n’est pas valable pour Nini.

    Moralité ,°2 : Il vaut mieux se faire traiter d’homo que de voleur, ça peut toujours rapporter Gros!!

  20. Aucun panache ce M. Nini !

  21. Lorsque telquel affirme que 500 KDH mettraient en péril la stabilité financière duy magazine, il s’agit d’un mensonge de pleurnichards. Lorsque almasae affirme la même chose pour 6 MDH, il s’agit également d’un mensonge de pleurnichards.

    Regardez le célèbre magazine Voici, ils ont bien pensé leur modèle économique : des coups de paparazzi par ci et par là, les ventes explosent … les amendes pleuvent … et tout le monde est content, ca ne fait que des heureux !

    Il est temps que notre presse à scandale s’inspire des success stories d’ailleurs.

  22. (… suite …)
    A propos de la charge prévisionnelle de 6 MDH dans le bilan d’Almasae, les commissaires aux comptes considèrent cela comme un acte de mauvaise gestion.
    Au fait, par manque d’expérience, en attaquant 4 magistrats d’un seul coup, almasae n’a pas pris en compte lors de l’ évaluation prévisionnelle de la future amende, l’effet de solidarité entre juges et magistrats et les conséquences que cela pouvait avoir sur le montant à provisionner.
    Allez, des erreurs de jeunesse, qui n’en fait pas ?

  23. @Aicha: Le fond de la question soulevée par le poste d’IK n’est pas une erreur commise par un journaliste en donnant une information erronée, mais dans la servilité de la démarche, le manque de dignité et d’aplatissement devant l’Etat.

    Prenons le cas d’Abou Bakr Jamai : journaliste digne et d’une moralité exceptionnelle que même ses adversaires lui reconnaissent. Il a préféré quitter l’hebdomadaire qu’il avait crée et porté, quand il avait constaté que la flourde amende dont il a été condamné, au profit d’un "journaliste" belge, risque de compromettre la vie du Journal Hebdomadaire.

    Il s’est refusé d’envoyer une lettre de demande de grâce au roi, car s’il le faisait, il s’adonnerait lui-même à des pratiques qu’il dénonçait. Il a aussi refusé l’offre de Moulay Hicham qui proposait de payer la somme de 3 millions de dirhams de l’amende. Jamai expliquait son refus de cette offre par son attachement à son indépendance et celle de son hebdomadaire…

    voilà ce qu’être un homme de principe, pas comme notre ami Rachid Mikhi…

  24. EKM: tu ne comprends bien évidemment rien à la liberté d’expression: il est tout à fait normal de rendre compte du train de vie de Nini, personnage public qui n’hésite pas à la fois de se présenter comme un fils du peuple et de se faire le procureur intransigeant de ceux qui ne pensent pas comme lui ou ses commanditaires. Ca n’est pas un reproche d’ailleurs, simplement un constat.

    peuimporte: et Khalid Jamaï est pourtant le nom que j’ai entendu de plusieurs sources. Qui vivra verra… Pour le reste, je veux bien croire qu’al Massae ne se réduit pas à la chronique de Nini, mais c’est sans doute la raison pour laquelle les gens l’achètent…

    7didane: je ne fais jamais d’étude de marché… et si une foule de ninistes me lisent, c’est vraiment que je dois changer de ton et de contenu… et pour tes comparaisons, ca sent un peu l’autoportrait…

    De passage: tes précisions sont très intéressantes! Serais-tu prêt à en faire un post? Je me ferais un plaisir de le publier ici.

    Aïcha Q: délire obsessionnel? Le camp niniste est bien placé pour en parler, avec ce déferlement inouï de haine anti-Benchemsi quatre jours d’affilée… Nini serait-il une quatrème ligne rouge?

    La question des dommages-intérêts excessifs – pensons au mercenaire idéologique Claude Moniquet, dont l’honneur est estimé à 300 millions de centimes – touche toute la presse, indépendamment des orientations idéologiques. C’est en tout cas l’avis que j’ai personnellement exprimé ici.

  25. Ce que je ne comprends pas c’est la vitesse à géométrie variable des procès makhzenites :

    Nini en quelques semaines

    Jamaii quelques semaines

    Mortada comparution immédiate

    Erraji comparution immédiate

    Ahmed reda Benshamsi 2 report de procès

    Nadia yacine 7 eme report ( le record au Maroc si ce n’est du monde )

    Ce sont des exemples justes choisit pour procès de délit d’opinion

  26. De passage, Nini a toujours été royaliste et le revendique haut et fort. Qu’il sollicite l’aide du Roi ne me choque en rien.
    En revanche, interpellez le roi dans un édito sous le titre "Fine Ghadi Biya Khouya" puis réenchérir dans l’édito d’après : "Allah Ibark Fi 3mer Sidi", c’est ce qu’on appelle le retournement de veste et la servilité à l’état pur!

  27. Aicha: Pourquoi à chaque fois qu’on parle de Rachid Nini tu évoques systématiquement Benchemsi? sont-ils siamois? est ce qu’on peut ne pas avoir de la sympathie ni pour l’un ni pour l’autre et être critique envers les deux quand ils ont tort?
    sinon, je serai bien curieux de lire l’édito de Benchemsi où il écrit "allah ybarek f 3mer sidi"…tu l’as déja lu toi-même? tu sais, c’est pas bien de répéter sans vérifier tout ce qu’écrit Nini, car des conneries, il en débite des kilomètres…tu te rappelles quand il avait écrit : le grand chercheur Stockholm qui avait découvert le syndrome qui porte son nom (ze3ma, le syndrome de Stockholm)….je suis tombé par terre quand je l’avais lu…

    Ibn kafka: ça marche à sidi…

  28. @ibnkafka
    autoportrait ?
    merci de m’avoir traiter de troll.

  29. 7didane: merci de m’avoir comparé à Frédéric Lefebvre et Nadine Morano – ça devrait me valoir 300 millions de centimes de dommages-intérêts au tarif judiciaire en vigueur au plubopaysdumonde…

    De passage: Ok, je t’envoie un mail pour que tu puisses m’adresser le post.

  30. De passage, parce que si vous évoquez Nini, c’est juste pour servir les intérêts de Benchemsi.
    Si tu viens prétendre que Benchemsi n’a jamais écrit "Allah ibark fi amer Sidi", après un édito limite sur le Roi, c’est que tu ne lis pas ou que tu pratique le mensonge et la manipualtion.

  31. @ibnkafka
    Relis mon commentaire, je ne parlais que de Nini et du danger à le mettre au centre de tout et l’inutilité de le contredire logiquement. C’est lui que je qualifie de troll.

    Je ne t’ai jamais traité de troll, avec tout le respect que j’ai pour ton blog.

    Je vais retenir de ca que je m’exprime mal.

    Mes excuses.

  32. Aïcha Q: "c’est que tu ne lis pas ou que tu pratique le mensonge et la manipualtion" – phénomènes absolument inconnus dans la galaxie niniste…

  33. Nous sommes Ici, dans la même galaxie, même si vous faites tout pour diviser les Marocains.

  34. Aicha: mais bien sûr, mais bien sûr; on est tous à la solde de Benchemsi, et nous défendons ses intérêts…des petites mains de la conjuration des nihilistes en somme…faut-il te rappeler que l’auteur de ce poste est le même qui avait écrit ça

    http://ibnkafkasobiterdicta.wordpress.com/2008/04/21/ahmed-benchemsi-et-wafa-sultan-ou-le-degre-zero-de-la-pensee-laique-au-maroc/

    quant à moi, je n’avais rien demandé que de savoir: est ce que tu as lu de tes propres yeux un édito où Benchemsi a écrit "allah ybarek f 3mer sidi"???c’est tout…..

  35. 7didane: je l’ai lu et relu, à jeûn et le ventre plein, et croyais bel et bien être comparé à Frédéric Lefebvre et Nadine Morano. Je retire donc la comparaison. Désolé si cela t’a vexé.

  36. Aîcha Q: bravo, ce ne sont donc pas des langues maternellles différentes, des origines géographiques et ethniques différentes, des religions différentes, des niveaux sociaux différents, des revenus différents, des intérêts personnels différents, des orientations sexuelles différentes, des opinions politiques différentes qui divisent les Marocains, mais trois billets de quatre bloggeurs et cinq twitterers qui menacent l’unité nationale, qui me semble dès lors particulièrement chancelante… sans oublier que la divergence publique d’opinion est le propre de toute société non-totalitaire.

    Paradoxalement, toi qui écris ces lignes, est la même personne qui demande ceux qui ne sont pas d’accord avec toutes tes idées et lubies de quitter le Maroc, de se taire ou d’aller voir à l’Elysée si tu y es. L’unité nationale semble se confondre avec d’accepter sans mot dire toutes tes opinions et lubies ainsi que celles de ton maître à penser du moment.

  37. Je te pardonne ibnkafka, à 20mn du Ftour, tu dois être en manque de thé, de café, de cigarettes, de câlinous…
    Bon Ftour et pas d’excès, c’est mauvais pour la santé physique et même mentale!

  38. Ton abstinence doit être plus dure à supporter…

  39. T’inquiètes chéri, je me prépare spirituellement, physiquement et mentalement depuis le 1er Chaâbane.

  40. Du moment que c’est approuvé par Nini…

  41. Tu me déçois, tu manques d’inspiration!
    A tantôt, après que tes neurones soient bien gorgées de harira!

  42. Entre Nini et le Martini, il faut choisir…

  43. C’est tout choisi, tu sais bien que je n’aime que Toi!

  44. Ca y est, tu as déjà rompu tes bonnes résolutions…

  45. " Prendre une résolution n’est rien; c’est l’outil qu’il faut prendre", ainsi parlait Minerve, déesse de la Sagesse et de la guerre.

  46. Je connais pas la liberté l’expression sans limites !

  47. D’abord hamdoulah ala slama (de l’agression)
    Je viens de lire ce billet dur Nini et vous me décevez vraiment : le billet n’est alimenté que de "il se dit que…".
    Mais ce qui m’a le plus outré c’est le fait de comparer des personnages comme Abdelhamid Amine, Khalid Jamaï, Me Abderrahim Berrada avec A.R Benchemsi.
    La gueguerre que mène Nini à ARB est malheureusement déplacé et ne fait que rendre ARB dans la position de victime qui ne lui sied guère. Car avec ses publications il est clair qu’il sert bien les intérêts des lobby politico-financiers pro-français et pro francophone (dont vous savez tous le poids et la puissance au Maroc) et ces derniers le lui rendent bien à coup de pages publicitaires (dont la survie des publications en dépend).
    Cette histoire d’interdiction des n° de Telquel et Nichane ressemble plutôt à "jebdou lih ouednih bach ma yensach rassou", car un numéro interdit sert bien le ventes des numéros suivants.

  48. Ce Monsieur n’est pas un journaliste, c’est un ignorant, or meme si le fait existe ça ne le regarde pas. un bouricot voilà ce qu’il est..on juge les gens pour leur conduite au travail…leur vie privée est privée point STOP.

  49. "…la liste va d’Abdelhamid Amine, ex président de l’AMDH, à Khalid Jamaï, chroniqueur du Journal et père de Boubker Jamaï, en passant par Me Abderrahim Berrada, Fouad Abdelmoumni et quelques autres nihilistes"
    Il a commencé par Khalid Jamaï http://74.53.192.83/?artid=29032

  50. [...] donner la chasse aux gens Portants bâtons, et mendiants ; Flatter ceux du logis, à son Maître complaire : Moyennant quoi votre salaire Sera force reliefs de toutes les façons : Os de poulets, os de [...]

  51. vraiment il ya qql chose qui cloche dans cette affaire.est ce nini est accusé ou il ya d’autre region qui veulent chasser ce jeune journaliste qui a briser les reccord??!!

  52. [...] under a heavy fine for libel, threatening to bankrupt the whole publication, as blogger Ibn Kafka wrote recently [Fr], referring to a letter alleged to be written by Nini, pleading for a royal pardon: Rachid Nini [...]

  53. [...] under a heavy fine for libel, threatening to bankrupt the whole publication, as blogger Ibn Kafka wrote recently [Fr], referring to a letter alleged to be written by Nini, pleading for a royal pardon: Rachid Nini [...]

  54. [...] Beleidigung verurteilt wurde, welche die gesamte Publikation in den Konkurs zu stürzen drohe, schreibt Blogger Ibn Kafka [Fr] kürzlich und bezieht sich dabei auf einen Brief, der angeblich von Nini [...]

  55. [...] Beleidigung verurteilt wurde, welche die gesamte Publikation in den Konkurs zu stürzen drohe, schreibt Blogger Ibn Kafka [Fr] kürzlich und bezieht sich dabei auf einen Brief, der angeblich von Nini [...]

  56. [...] vaovao tsy marina ilay mpanao gazety, izay mety hahaborona ny fanontàna iray manontolo, araka ny nosoratan'ilay mpitoraka blaogy Ibn Kafka [Fr], mikasika taratasy iray nolazaina ho nosoratan'i Nini, mangataka ny [...]

  57. [...] donner la chasse aux gens Portants bâtons, et mendiants ; Flatter ceux du logis, à son Maître complaire : Moyennant quoi votre salaire Sera force reliefs de toutes les façons : Os de poulets, os de [...]

  58. salut on parle de la jeunese il ya de lescrorie a barid maghrib il vole des agent dinterimaire de manpower avec78 dh par jour pointu jatand reponse de rachid nini et meme tous les amis

  59. [...] la suite dans le poste original: Lettre de supplication de Rachid Nini au Roi Mohammed VI? [...]

  60. [...] prendre la vague opportuniste n’est pas seulement aveuglante, mais rend des fois les gens insensés. Quand la confrontation [...]

  61. [...] parlent d’un deal entre le journaliste Niny et ces mêmes centres de pouvoir, commençant par une lettre de supplication adressée au Roi. Les dessous d’une reconfiguration du champ de la presse marocaine sont [...]

  62. Rachid Niny! voilà un nom qui ne laisse plus personne indifférent aujourd’hui au Maroc… Un journaliste devenu patron de presse après avoir crée Al Massae, devenu rapidement le premier journal marocain grâce à la colonne de la dernière page signée… Niny!

    Niny cultive depuis qu’il a commencé à se faire connaitre l’image d’un journaliste intègre (à la limite de l’obsession) qui s’est fixé pour mission de combattre les passe-droits dans ce pays sous toutes formes qu’ils soient… Même si parfois il passe outre les rudiments de la profession: recoupement et vérification de l’information… le cas de la Villa du Ministre du Travail Jamal AGHMANI n’est qu’un cas parmi tant d’autres…

    Pire encore, Al Massae ne publie (presque) jamais les mises au point et les démentis envoyés par les gens qui estiment être victimes d’une fausse information… D’après Niny, ils n’ont qu’à s’adresser aux tribunaux… Un comportement qui dépasse la déontologie pour flirter avec la psychologie… ego sudimensionné et refus de reconnaître l’erreur?

    Aujourd’hui Niny s’est attaqué à une nouvelle cible, ses "confrères", qui’il n’hésite pas à clouer au pilori chaque fois que l’occasion le permette.. le dernier en date n’étant ni plus ni moins que le "vétéran" de la presse marocaine (Mustapha AL ALAOUI), directeur d’Al Ousboue qui a vu s’étaler sur la place publique son manque de rigueur vis à vis de la Direction des impôts et sa fortune personnelle qui le place parmi les moins pauvres de ce pays pour ne pas dire plus..

    Ses "confrères" lui rendent le coup comme il se doit bien évidemment… le journal Assabah, publie depuis quelques semaines déjà, une série d’enquêtes sur Niny qui révèlent son double langage et un appétit très développé, pour ne pas dire vorace, pour l’argent.. Ces révélations restent pour le moment assez faibles sur le fond puisqu’elles ne révèlent rien de (vraiment) scandaleux, mais, tout de même, commencent à écorner l’image du journaliste…

    Certains disent que le comportement de Niny vis à vis de ses confrères trahit en réalité un profond sentiment de haine de soi… D’autres laissent supposer qu’il est en service commandé par certaines franges du pouvoir pour semer la zizanie dans le corps de la presse et régler, par Al Massae interposé, certains comptes.. D’aucuns avancent, enfin, que Niny n’est, tout compte fait, qu’un assoifé de pouvoir, d’argent et de notoriété qui est prêt à tout, même au populisme le plus dangereux, pour continuer à exister…

    http://petites-annonces-maroc.biz/content/rachid-niny-monsieur-propore

  63. Abdelhamid Addou dégage……vous avez ruiné l(Office National Marocain du Tourisme…

  64. Quand un journal commence à publier tout ce qu’on lui communique…sans s’assurer de la source…pourvu que le sujet soit chaud….alors c’est le debut de la fin…
    Ecoute nini avec ces pratiques tu m’a fermé mon petit atelier qui m’a couté 15 ans de travail acharné…jour et nuit….et par la même occasion 30 familles se sont trouvé sur la longue liste de sans emploi……….le malheur personne du journal ne s’est pris la peine de venir sur place comme si on’est dans l’autre bout du monde….il aurait alors vu la réalité en face….c’est la moindre des choses…
    N’oubli surtout Cher nini que tot ou tard vous allez payer votre crime vis a vis de dieu et que dieu demolira bientôt ce que vous avez fait comme ce que tu a fait pour nous YOUMHIL WALA YOUHMIL

  65. tous pour liberer rachid nini !! Et nous sommes tous des nini

  66. J’AI LU DU NINI ET C’EST VRAIMENT D’UN ESPRIT DEVASTATEUR COMME EL NINO.

  67. Excellent post. I definitely love this website. Continue the good work!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 107 autres abonnés

%d bloggers like this: