En France, pas en Israël

Eric Hazan, courageux éditeur de La Fabrique, qui à part les livres de Jacques Rancière, Alain Badiou ou le Comité invisible sort pas mal de livres sur la Palestine, et ce n’est pas vraiment à son avantage du point de vue médiatique (dans le sens des mainstream medias):

De façon générale, nos positions sur la Palestine nous ont valu des haines, le mot n’est pas trop fort. Et cela retentit sur le traitement médiatique qui est fait à La Fabrique. (Eric Hazan, Article XI)

Parmi les livres sur la Palestine publiés par La Fabrique, on retrouve de Norman Finkelstein, des titres des journalistes de Haaretz Amira Hass et Gidéon Lévy, l’universitaire étatsuno-palestinien Rashid Khalidi et l’historien israëlien post-sioniste Ilan Pappé.

Le terroriste qui mourut deux fois

La Global war on terror de Bush, continuée avec entrain sous Obama, va de succès en succès. Le dernier en date: la deuxième mort d’Abou Ayoub al Masri, pseudonyme d’un leader présumé d’Al Qaeda en irak, déjà donné mort en 2006 par l’armée étatsunienne:

The announcement by Iraqi Prime Minister Nouri al Maliki that the two top leaders of al Qaeda in Iraq have been killed after a very long manhunt was greeted by many al Qaeda watchers with skepticism. The Iraqi government and the American military have claimed to have killed Abu Ayub al Masri, the Egyptian leader of al Qaeda in Iraq, more than once in the past. Abu Omar al Qureshyi al Baghdadi, the leader of al Qaeda’s self proclaimed Islamic State in Iraq has also been reported dead or captured several times in the last few years. At other times the U.S. military has claimed he is not a real person but an invented one, a fictional leader of a fictional state. (Bruce Riedel, Brookings Institution)

links for 2010-05-11

%d blogueurs aiment cette page :