Maroc/Venezuela: Honni soit qui mal y pense

Ceux qui me lisent connaissent le peu d’estime que j’ai pour les séparatistes, et quelques uns me le reprochent même régulièrement. Je me sens d’autant plus à l’aise pour vous communiquer les éléments d’information suivants, sous forme de calendrier.

3 août 1982: le Vénézuela reconnaît la « République arabe sahraouie démocratique« , qui a une ambassade à Caracas depuis cette date – voir son site (qui ne fait pas très sérieux, mais c’est une autre affaire).

2 septembre 2004: le président vénézuelien Hugo Chavez rencontre officiellement Abdelaziz el Marrakchi, leader des séparatistes, et affirme publiquement le soutien du gouvernement de la république bolivarienne du Vénézuela à la cause séparatiste.
post-10-1094187823

6 juin 2008: un nouvel « ambassadeur » sahraoui est accrédité à Caracas, et est reçu par le ministre vénézuelien des affaires étrangères pour lui remettre ses « lettres de créance ».

27 décembre 2008: Israël lance sa guerre d’agression contre Gaza.

6 janvier 2009: le président de la république bolivarienne du Vénézuela, Hugo Chavez, déclare persona non grata l’ambassadeur d’Israël au Vénézuela, qui a 72 heures pour quitter le pays.

15 janvier 2009: un communiqué de la MAP annonce que le Maroc a décidé de rompre les relations diplomatiques avec le Vénézuela « en réaction à l’hostilité ouvertement affichée par ce pays à l’égard de l’intégrité territoriale du Maroc, compromettant tout effort de développement de la coopération bilatérale« . Le communiqué rajoute: « La république bolivarienne n’a pas cessé d’afficher ouvertement [son] hostilité au Maroc, joignant la parole aux actes, au plus haut niveau de l’Etat, portant ainsi un grave préjudice aux relations de bonne entente entre les deux pays« . Tout ceci est vrai, mais les jalons de cette attitude vénézuelienne vis-à-vis de la question du Sahara ont été posés entre 1982 (date de la reconnaissance de la « RASD » par le Vénézuela) et juin 2008 (date de la dernière accréditation d’un « ambassadeur » de la « RASD » au Vénézuela). Le Maroc réagit donc avec entre 6 mois et 27 ans de retard, selon le critère que l’on pourrait choisir pour déterminer le moment à compter duquel le Vénézuela a « affiché son hostilité à l’intégrité territoriale du Maroc« .

A en croire un site vénézuélien anglophone, le prétexte de la rupture aurait la visite à Tindouf de l’ambassadeur vénézuelien à Alger:

Apparently, the Venezuelan ambassador in Algeria, Hector Mujica, recently traveled to some Western Sahara refugee camps in the southeast of Algeria to introduce himself to the leader of Polisario who is also the president of SADR.

In the meeting Mujica reiterated Venezuela’s support for the right to self-determination of the Western Sahari people and the establishment of an independent state.

Selon le même site, le chargé d’affaires vénézuelien à Rabat n’aurait pas été officiellement informé de la décision marocaine, même après qu’elle ait été rendue publique:

However, the Venezuelan charge-de-affairs in Morocco, Jose Clavijo, said his embassy was unaware of the embassy closure in Caracas and no one in the Moroccan government had been in contact with them.

Donc, si je comprends bien, le Maroc ne juge pas que la reconnaissance de la « RASD« , la visite officielle d’Abdelaziz el Marrakchi ou l’accréditation d’un « ambassadeur » de la « RASD » constituent un motif de rupture des relations diplomatiques; par contre, une visite à Tindouf d’un ambassadeur si.

Comment voulez-vous avec ça réfuter de manière crédible l’assertion – exprimée ici et , et bien évidemment du côté de l’inénarrable presse officieuse algérienne – selon laquelle le Maroc a rompu les relations diplomatiques avec le Vénézuela suite à la rupture de ce dernier avec Israël? Ou vous empêcher de vous demander, comme le fait ingénument un bloggeur, pourquoi ne pas rompre les relations diplomatiques avec l’Algérie « en réaction à l’hostilité ouvertement affichée par ce pays à l’égard de l’intégrité territoriale du Maroc, compromettant tout effort de développement de la coopération bilatérale« ? Bouteflika a pourtant participé au sommet de Doha, ce qui devrait être un motif suffisant (1)…

(1) Merci aux mal-comprenants de noter que les deux dernières phrases se veulent ironiques.

About these ads

31 Réponses

  1. Décidément ..la peur du gendarme fait des dégâts !!
    Vraiment en liberté surveillée. Il ne faut froisser M6 ou quoi ?

    Un petit truc : je suis entièrement d’accord sur la qualité officieuse de la presse algérienne. Mais il me semble que cela aussi le cas de la presse marocaine… Je suggère que tu leur mettes le même qualificatif.

    Ca rendrait tes billets sur la Sahara occidental plus crédibles …Quoique vu les positions défendues, il en faudrait bien plus .. hélas !!

  2. Si tu relis ce que j’ai pu écrire ici sur L’Economiste, Le Matin du Sahara ou Maroc-Hebdo, tu n’écrirais pas que je suis complaisant avec la presse officieuse marocaine… renseigne-toi, tu te trompes de cible sur ce point. Quant à paraître crédible aux yeux d’un partisan du Polisario, l’envie ne m’a même pas traversé l’esprit, hélas!

  3. Je n’rrive pas à croire que le Maroc a décidé de rompre ses relations avec Chavez ss en informer son représentant à Rabat. Une chance que le ridicule ne tue et je comprends mieux comment des imbéciles-ignorants-….(vous pouvez mettre l’adjectif qui vous convient le mieux) comme ce Yenamachin supportent le groupe terroriste qu’est le Polisario (C marrant comme on affuble un groupe de terrorisme dés qu’il ne fait pas notre affaire).

  4. > « […] et quelques uns me le reprochent même régulièrement »:

    J’ai éclaté de rire en lisant cela.

    « On » te reproche ton manque de consistance, c’est tout.

    > « voir son site (qui ne fait pas très sérieux, mais c’est une autre affaire). »

    Je te conseillerais de faire un tour sur les sites des ambassades Marocaines.

    Celles qui ont un « site » du moins.

    > « et affirme publiquement le soutien du gouvernement de la république bolivarienne du Vénézuela à la cause séparatiste »

    Un bolivarien déclaré qui soutient le combat d’indigènes contre une monachie?

    On aura tout vu!

    > « Donc, si je comprends bien, le Maroc ne juge pas que la reconnaissance de la “RASD“, la visite officielle d’Abdelaziz el Marrakchi ou l’accréditation d’un “ambassadeur” de la “RASD” constituent un motif de rupture des relations diplomatiques; par contre, mais une visite à Tindouf d’un ambassadeur si. »

    Consistance.

    > « et bien évidemment du côté de l’inénarrable presse officieuse algérienne – selon laquelle le Maroc a rompu les relations diplomatiques avec le Vénézuela suite à la rupture de ce dernier avec Israël »

    Bon point!

    Mais bon, c’est n’est comme si c’était un comportement étrange de La Nouvelle République.

    Il serait utile de rappeler que la presse Algérienne est bien plus libre que chez nous. Un peu de self-criticism donc avant de taper sur les autres.

  5. « Bien plus libre que chez nous »? Tu es nord-coréen? T’en as parlé avec Salima Ghezali ou Med Benchicou?

    Pour les sites des ambassades marocaines à l’étranger, tu as bien évidemment raison, mais n’étant pas, contrairement à toi, un militant séparatiste, je ne me sens pas obligé de faire un spin positif à chaque fois que j’observe que finalement, les séparatistes ne sont pas des anges descendus sur terre restaurer la justice divine. Je te laisse ce loisir…

  6. qui êtes vous ? je lis votre blog – site- depuis un moment, je partage avec vous beaucoup de vos attitudes, et pour moi vous êtes un ami, mais je sais pas qui vous êtes. Obiter dicta- divagation je ne comprend rien en cela, ca veut dire quoi ? êtes vous marocain comme vous dites ?oui bien sure vous l’affirmez dans le titre, mais je suis marocain aussi et je ne comprend plus rien. je suis un peu perdu, comme vous peut-être, ou du moins comme beaucoup d’autres. Dans quel monde vivons nous ?!!.

  7. Et tu oses critiquer israel et sa main mise sur la palestine ?
    alors que depuis 1960 le maroc occupe des terres étrangères
    sahraouies …
    Le maroc a déporté ces peuples avec le silence et la complicité de l’ONU
    Je suis sur le cul là !!!!

  8. @IK:

    Non, pas Nord-Coréen. Marocain. Et oui, je crois que les journalistes Algérien font bien moins d’auto-censure que les nôtres. Et que l’état leur tapent dessus moins fort. Libre a toi de ne pas être d’accord. Le rapport de Freedom House 2008 mets l’Algérie devant le Maroc.

    http://www.freedomhouse.org/template.cfm?page=251&year=2008

    Et arrête de me traiter de « militant séparatiste ». Si je milite pour quoi que soit, c’est le droit a l’auto-détermination. En tant que Marocain, ça m’embêterait – beaucoup – que mon pays soit diminué de moitié, mais je ne peux non plus défendre qu’un peuple se résigne a vivre sous un régime qu’il considère dictatorial. Les séparatistes dont tu parles sont des « révolutionnaires de palais » (ah…l’ironie!) et loin d’être des anges. Et alors? Cela devrait-il obliger le peuple a ne pas résister un règne illégitime.

    Garde a l’esprit que ne fait que réagir a tes posts. Le spin, c’est donc toi qui le fait. Je ne fait que l’opposer. Un peu comme les plus célèbres des Fermions.

    Quelqu’un de plus objectif noterait que l’Algérie en général est plus farouchement anti-Sioniste (et carrément anti-sémitique) que le Maroc.

  9. itrophe: Déporté? Ben voyons. Dans le prochain commentaire, ce sera les chambres à gaz… Et 1960? La date le plus proche de 1960 à laquelle j’arrive à penser c’est 1958 et la rétrocession de Tan-Tan, que même les séparatistes ne revendiquent pas.

    lixy: A supposer qu’on prenne pour argent comptant Freedom House (cette idée de quantifier numériquement le degré de liberté me paraît très simpliste, HRW, Amnesty, la FIDH et le HCCR ne le font pas), ce qui n’est pas mon cas, ce n’est pas le jour et la nuit. L’Etat algérien taperait moins fort? Sur Benchicou?

    L’Algérie plus anti-sémite que le Maroc? You say this as though it was a good thing…

  10. Well, last november, Israeli Foreign ministry director-general Aaron Abramovich, during an intervention at a conference in Tanger to which he was invited by the moroccan « think tank » [sic] Institut Amadeus, urged Arab countries to « stop sitting on the fence » and to « actively work towards normalization of ties with Israel. »….I presume Moroccan diplomacy is simply following directives and taking steps in that direction….

    Came across an interesting paragraph:

    « Abramovich visited Rabat two weeks ago allegedly in order to participate in the conference on European- Mediterranean relations, but the basic purpose of trip became the determination of the date of Livni’s visit showers to the kingdom of Morocco before the selections into the Knesset.  »

    http://news.trend.az/index.shtml?show=news&newsid=1365538&lang=EN

  11. @IK: Tu fait semblant de ne pas comprendre ou quoi?

    La différence, en matière de liberté d’expression, est qualitative entre l’Algerie et le Maroc. Chez nous, la censure fait partie du système. Le chef d’état dérive son pouvoir du ciel, donc toute attaque dirigée a lui peut être considérée comme blasphème (dark ages style!). Chez nos voisin a l’Est, c’est principalement des aberrations (oui, répétées) majoritairement du a l’état d’urgence sous lequel vit le pays depuis 15 ans.

    Lis un peu leur constitution et compare a la notre. Might learn a thing or two.

    A part ça, que le gouvernement Algérien soit ouvertement plus anti-Sioniste que le notre démontre qu’il représente le peuple mieux que le notre.

    Je réitère: Auto-détermination! (je tape aussi sur l’Algérie lorsque l’un des leurs défends la décision du FLN d’annuler le scrutin de ’91).

  12. le maroc l’a fait peut-être en retard, mais il l’a fait, et il a eu raison de le faire. point barre.

    on peut dire d’ailleurs que Chavez à eu aussi du retard par rapport à la pensée bolivarienne qu’il prône en ne rompant ses relations avec Israel que dernièrement !

    Chavez d’ailleurs à tout intérêt à mettre au placard ses vieux reflexes de guerre froide s’il veut réellement convaincre et contribuer à la renaissance économique et sociale latino américaine.

    De plus, c’est pas parce que son pays dispose de ressources pétrolières qu’il doit s’imaginer avec l’algérie, ou même l’iran que c’est suffisant pour contrebalancer le pouvoir occidental dans le monde… ou intimider les pays qui n’en disposent pas et qui ne partagent pas ses idées sur toute la ligne.

    Enfin, qu’il soit remercié pour son geste M.Chavez, mais le peuple palestinien comme les populations des pays arabes n’ont jamais aspiré à la pensée castriste, ou à la révolution bolivarienne, ils ont leur propres expériences politiques, et leurs idées, tout en respectant les siennes, tant mieux si elles fonctionnent pour lui !

    il peut donc continuer à surfer sur la dernière vague de la guerre froide avec la poignée d’algériens séniles qui s’accrochent au pouvoir et qui continuent d’user et utiliser le communisme comme pretexte pour conserver l’accès au marché aux puces de l’amement russe, ou rêver d’une alliance géo stratégique avec les chinois… ! ces derniers leur ont d’ailleurs montré leur  »géostratégie  » : leur rafler les marchés publics des BTP et autres secteurs clés..et leur envoyer le suplus de chômeurs se faire la main dans les chantiers algériens…!!

  13. lixy: tu es plus borné que nature. Tu me fais vraiment penser à ces opposants marocains des 70’s (voire pour certains des 80’s) qui faisaient la réclame du régime algérien tout en descendant le régime marocain. Ce que tu écris sur la nature du régime politique algérien est touchant: différence qualitative, différence de nature, quelques aberrations, lire leur constitution (comme si l’Algérie était un état de droit appliquant sa constitution; ton argument pourrait être retourné contre toi – « la liberté d’expression au Maroc? mais elle est garantie par la Constitution mon brave monsieur!« ). Dans ton prochain commentaire, on aura sans doute droit au bon président Boutef mal entouré et mal conseillé, en butte aux complot ourdis par le Maroc, Israël & hizb frança. Comme tu l’as dit, libre à moi de ne pas être d’accord.

    Pour les lecteurs algériens qui tomberaient sur cet échange, et pour les autres, je tiens à clarifier que j’estime qu’il n’y a guère de différence de nature entre deux types de régimes autoritaires; il y a des différences de degrés sans doute. Je ne fais que réagir à l’assertion selon laquelle l’Algérie serait un modèle démocratique, même dévoyé.

  14. @IK: Pas moyen d’avoir une conversation avec toi sur ce sujet.

    Tu voit une « assertion selon laquelle l’Algérie serait un modèle démocratique » des que quelqu’un remarque le caractère républicain du pays. Tu parles de « liberté d’expression au Maroc » garantie par la constitution en ignorant les passages qui la limite. Pire, tu sort des Hommes de Pailles a propos de « hizb frança » et autres complots alors que personne n’y a fait allusion.

    Pour moi, la différence qualitative entre les deux régimes est évidente. Tout les « régimes autoritaires » ne sont pas égaux. C’est pour cette raison que Pinochet ou Suharto on sauté, et que les Al-Sauds sont toujours la.

    P.S: Tu me sort « Benchicou » comme si le chef d’accusations était aussi archaïque qu’une atteinte au représentant de Dieu sur terre. Va le lire — c’est publique. C’est une histoire de devises. Ses livres interdits? Va voir la litanie d’argument pour justifier son interdiction. Montée de toute pièce! Pas du tout comme ce que l’on nous sort au Maroc.

  15. La rupture avec le Venezuela est inopportune ou en tout cas elle s’est effectuée au mauvais moment , mais notre diplomatie n’est pas à une incohérence prés !

    Cela dit, les régimes Algériens et Marocains sont à mettre dans le même sac (ainsi d’ailleurs que tous les régimes de notre cher monde arabe) : régimes autocratiques anachroniques , peu respectueux des droits humains, opaque dans le cas de l’Algérie (il y a bien un président mais c’est l’Armée qui tire les ficelles)….et féodal dans le cas du Maroc !

    Pour ce qui concerne la presse, là non plus les 2 pays n’ont rien à s’envier .

    Lixy dit à propos de l’Algérie : « Et oui, je crois que les journalistes Algérien font bien moins d’autocensure que les nôtres  »

    Nous sommes tout à fait d’accord….lorsqu’il s’est agit par exemple de diaboliser le FIS et de cautionner et justifier l’interruption du processus électoral de 1992…sous prétexte de sauver la République….de la « sauvagerie islamique »

  16. lixy: Je te renvoie le compliment.

    S’agissant de la république comme critère démocratique, la Corée du Nord est une république et la Norvège une monarchie. La démocratie peut s’établir en monarchie et périr en république, ce sont là des critères trop grossiers. Il faut prendre en compte la réalité du fonctionnement du système politique, et là Maroc et Algérie se valent bien.

    Quand je parle de liberté d’expression au Maroc, c’est une démonstration par l’absurde pour contrer ta fétichisation de la constitution algérienne, que tu vantes en tant que modèle. Le hizb frança, idem, c’est en tant que démonstration par l’absurde de ce que tu qualifies d’aberrations dans un système politique algérien par ailleurs sain, à te lire. Tu pourrais également réviser ton histoire, s’agissant des régimes qui sautent: Farouk, Constantin, Victor Emmanuel et les Senoussi ont sauté, les juntes pakistanaises et algériennes non.

    Sur Benchicou, tu biaises. S’il n’avait écrit son brûlot contre Boutef, crois-tu sérieusement qu’il aurait tous ces problèmes?

    Tu es aveuglé par ton opposition au régime marocain, que je ne défends pas, et ton

  17. Jusque là « l’hostilité ouvertement affichée par ce pays à l’égard de l’intégrité territoriale du Maroc » n’était pas évidente.

    Mais elle le devient dès lors qu’on chasse l’ambassadeur d’un pays « ami ».

    Les amis de mes ennemis ne sont pas forcément mes ennemis mais les ennemis de mes amis … AAAoûdou Billah !

  18. @lixy
    La presse algerienne est libre tu veux vraiment qu,on aval ca, peut etre qu’il ne depend pas de la mouradia mais elle depends de la securité militaire, vraiment Tu pue la securité militaire algerienne, pour le referundum proposé par le makhzen incompetent en 1981 il n’engage en rien le peuple marocain, pour deux raisons
    1- les dynastie passe et le maroc reste
    2- le referendum est reservé pour les peuples par pour deux mercenaire creé de toute pieces et souteneu par une republique bananiere a l’EST.

  19. Farid: t’as tout compris… c’est l’école Pathé-Marconi de la diplomatie marocaine…

  20. […] sur Give me five!J sur Give me five!f veem sur Give me five!ibnkafka sur Maroc/Venezuela: Honni soit qu…Palestina Weblog … sur Give me five!noe sur Yonatan Shapira: “il n…Moh sur […]

  21. […] blogger Ibn Kafka provides a timeline of events between Morocco and Venezuela: Ceux qui me lisent connaissent le peu d’estime que […]

  22. […] mpamaham-bolongana Maraokana Ibn Kafka no mitantara ny fizotry ny tantara eo amin'ny fifandraisan'i Maraoka sy Venezoelà: Ceux qui me lisent connaissent le peu […]

  23. […] des supplétifs indigènes de Washington, mais cette liste est désormais longue, et la valeur de l’abnégation zélée quoique maladroite du Maroc n’est sans doute plus ce qu’elle était en 1979 par […]

  24. […] recent decision to break off diplomatic ties with close its embassy in Venezuela (1), which I’ve highlighted in a post on my French-speaking blog – Jillian at Global Voices took the trouble of translating it into […]

  25. […] avec l’affaire du rappel de l’ambassadeur marocain au Vénézuela, officiellement motivé par le soutien accordé au Polisario par Caracas mais en réalité […]

  26. […] over the war on Gaza just a few days earlier (for a fuller account of these events, see “Maroc/Venezuela: Honni soit qui mal y pense“, “Maroc, Algérie & Vénezuela: let me get this straight…” and […]

  27. Le manque de vision de la diplomatie chérifienne.

    Info exclusive :

    El Salvador: Un autre pays latino-américain bascule à gauche. Bientôt la carte de l’Amérique latine sera complètement rouge.

    Après 20 ans de règne sans partage de la droite, la gauche revient en force au pouvoir au Salvador. Ancien journaliste vedette de CNN, Mauricio Funes a remporté hier dimanche l’élection présidentielle au nom du parti du Front Farabundo Marti de libération nationale, parti issu de l’ancienne guérilla contre son rival de l’Arena (droite), l’ancien chef de la police nationale Rodrigo Avila.

    Malgré son langage poli envers Washington et en faveur de l’économie de marché, la position de Mauricio Funes, son programme et ses électeurs s’inscrivent largement dans le camp des Etats latino-américains gouvernés par la gauche, dont le président vénézuélien Hugo Chavez fait figure de leader politique et le président brésilien Lula da Silva fait figure de leader spirituel…

    C’est vrai qu’El Salvador qui avait reconnu la RASD en 1989 a retiré cette reconnaissance en 1997. Mais on ne sait jamais avec cette nouvelle tendance de la diplomatie mondiale, occidentale au sens large, et américaine au sens strict. Ce nouveau vent qui souffle sur l’Amérique latine va-t-il nous réserver des surprises ?

    Manifestement, la diplomatie chérifienne est en manque de vision et surtout de professionnalisme. Il ne sait pas se faire discrète dans certaines régions du monde !

  28. […] breaks off w… sur Maroc, Algérie & Vénezue…Morocco breaks off w… sur Maroc/Venezuela: Honni soit qu…sanaa sur Texte intégral de l’ent…Reda sur 1-4, 1 bloody 4!ibnkafka sur 1-4, 1 […]

  29. […] cet affront diplomatique? On a vu sur quels prétextes absurdes se sont basées les décisions de fermer l’ambassade marocaine au Vénézuela (mais sans rupture des relations diplomatiques) et de rompre les relations diplomatiques avec […]

  30. […] Alger“ – “Maroc, Algérie & Vénezuela: let me get this straight…“ – “Maroc/Venezuela: Honni soit qui mal y pense“ – “Rapport de Human Rights Watch sur le Sahara“ – “Qui est Suzanne […]

  31. […] et israëlien des affaires étrangères (tiens, déjà Tzipi Livni), rupture avec l’Iran et fermeture de l’ambassade marocaine au Venézuela peu après la rupture des relations diplomatiques entre ce pays et Israël, soutien de la MAP à la […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 110 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :