Marwan el Barghouti, jette l’éponge, la relève est là

La militante marockaine de la cause palestienne Sofia Essaïdi a harangué, avec sa combativité habituelle, les militants pro-palestiniens de Racine, Californie et Gautier, dans le samizdat islamo-gauchiste Maroc Hebdo du 30 mai 2008:

Pourquoi avez-vous chanté pour les 60 ans de création d’Israël sur la place Trocadéro à Paris ?

Sofia Essaïdi : J’ai chanté pour la paix comme l’indique le thème choisi pour ce concert et pas pour célébrer Israël. Il y avait des artistes de tous horizons. Tous là pour faire changer les choses et engager le dialogue. Moi, je le rappelle, je ne fais pas de la politique mais de la musique.

En tant qu’arabe et musulmane, n’est-ce pas une prise de risque ?

Sofia Essaïdi : Le Maroc est parmi les premiers pays à avoir reconnu l’Etat d’Israël. C’est un pays ouvert. Si les gens n’ont pas l’intelligence de voir plus loin qu’un concert pour la célébration d’Israël, je n’y peux rien.

Le Maroc n’a jamais reconnu l’Etat d’Israël et n’a jamais normalisé ses relations avec ce pays… Puisque vous ne connaissez pas les sensibilités de ce conflit, pourquoi ne vous êtes vous pas abstenue de participer ?

Sofia Essaïdi : Je ne suis pas engagée politiquement et je ne me suis jamais déclaré pro-israélienne. Je suis juste une artiste qui désire faire les choses qu’elle aime. Et, ce que j’aime par-dessus tout est la scène. Je trouve ridicule et inadmissible que l’on mélange tout.

Pour mémoire, ledit concert, aux convictions postionistes fortement affichées, a été inauguré par les fedayines Nicolas Sarkozy et Tzipi Livni.

Le concert a mêlé musique et politique, selon les termes de la radio Judaïques FM, et a fait l’objet de promotion sur le site de l’ambassade d’Israël en France.

Le concert a été présenté par l’animateur de télé franco-marocain Arthur, militant infatigable du droit au retour des réfugiés palestiniens.

L’organisateur du concert, sur le plan financier, a été l’autre franco-marocain Maurice Lévy, fondateur de Publicis:

Et s’il fallait une raison de plus de célébrer cet anniversaire, je la trouverais dans la nécessité de parler d’un autre Israël. Pas seulement celui de Tsahal ou de la terreur, ou des roquettes qui tombent sur Sderot ou Ashkelon. De cet Israël qui me subjugue par sa volonté de vie, son imagination, sa modernité.(Le Monde, 23 mai 2008)

Sofia Essaïdi a pu chanter en présence d’éminents militants de la cause palestinienne tels que Laurence Parisot (présidente du MEDEF – patronat français), le député nassérien Claude Goasguen (UMP), ainsi que le maire de Paris, Bertrand Delanoë, sympathisant affiché du FPLP et confident du regretté Georges Habache, qui a annoncé qu’après l’inauguration d’une place Theodor Herzl la ville de Paris allait inaugurer une place David Ben Gourion (les places Slobodan Milosevic et Radovan Karadzic sont cependant toujours en souffrance).

Tiens, au fait: la militante Sofia Essaïdi est inscrite à l’université Paris Dauphine, populaire auprès des étudiants boursiers du lumpen-prolétariat californo-racinien qui ne sont pas assez calés en maths pour faire une école d’ingénieur, mais néanmoins très sélective – ce qui évite trop de désorganisation sociale. Je ne sais pas pourquoi, mais tout ceci me rappelle la fabuleuse campagne de pub de l’université canadienne Lakehead, « Yale, shmale »:

Mais cessons-là ces rêveries: comme le dit si poétiquement le site de l’association France-Israël, « à son attitude à l’égard d’Israël, on peut juger de la valeur spirituelle d’un peuple« . A cette aune, le Marock est en bonne place.

31 Réponses

  1. Ibn Kafka,
    Dis, tu devrais mettre des avertissement à tes titres. J’ai failli avoir une crise cardiaque. Il ne manquerait plus que ça: Lectrice de blogs décède après avoir lu le titre suivant:-).

  2. IK, je ne suis pas d’accord avec ce que ton utilisation de la « marockanité ». J’ai grandi dans ce milieu, et la majorité de mes amis en sont issus. L’écrasante majorité ne sont pas exactement des sofia et ne partageraient pas ses points de vue (ou plutôt leur absence) sur Israel, bien au contraire. Le problème d’une sofia, c’est sa superficialité, pas sa marockanité. Une superficialité que tu trouves largement en dehors des milieux « marockains ».

  3. Loula: c’est vrai, j’aurais dû titrer « Sofia Essaïdi prend la relève de Marwan Barghouti à la tête de la Brigade des Martyrs d’Al Aqsa »…

    Shaheen: eh, tu m’accuses de lèse-marockanité?

  4. Même sa Marocanité, Sophia ne l’assume pas complètement. Sous pretexte que sa mère est française, elle se cache souvent derrière ce paravent, pour se faire accepter par une société française de plus en plus fermée sur elle-même.
    en même temps, on peut pas demander à une pin-up de la star-ac de réfléchir aux conséquences et aux enjeux de ses actes. La plus belle fille du monde ne peut donner que ce qu’elle a, paraît-il.

  5. Il faut pas lui faire porter puisqu’elle ne supporte.

    Elle fait de la chansonnette pour être connue, et pour gagner de l’argent chemin faisant. Comme elle dit, elle ne fait pas de politique, ni milite pour une cause (sauf la paix dans le monde comme tout le monde).

    D’autres collaborent sur des projets en France, et ailleurs, utilisant/commercialisant des produits israéliens et peuvent te critiquer Sophia sans sourciller. A l’échelle d’un concert ça semble de l’anecdotique.

    7didane … une homme d’aujourd’hui

  6. ça! c’est cool! j’aime le style, la dérision, l’inventivité. Un vrai bonheur. Une vraie dénonciation kafkaïenne.
    Merci Monsieur.

  7. 7didane … qui se dévoile … qui se dévoile
    qui n’est pas soumis

    (paroles de la chanson🙂 )

  8. Ibn Kafka…Ton titre !!!Même effet que Loula. Tu n’aime pas Val, mais c’est du Charlie Hebdo ça.

  9. Comme il est facile de taper sur cete pauvre Sofia Essadi dont la carrière artistique dépend de circuits bien connus…Mais bon, cela fait bien de taper sur elle…

    PS : pourquoi n’as-tu pas dénoncé la vsite en Israël du maire de Meknes, PJDiste, ou la déclaration de Othmani à propos de la poiugnée de main qu’il était près à échanger avec un responsable isralien…Ou la visite de K. Jamai en Israël ..

    PS 2 : le poids de cette apuvre Sofia Essadi est vraiement négligeable, pour qu’un grand blogueur comme toi lui réserve un post aussi virulent !

  10. >> Ibn Kafka

    Je suis certain que tu as déjà lu son « interrogatoire » chez Telquel de cette semaine et malheureusement tu n’en fais pas état dans le présent post. Quelques rectifications à certaines de tes accusations quand meme :

    Dernièrement, on vous a reproché d’être pro-israélienne. On ne vous a pas aussi accusée d’être un agent du Mossad ?

    (Rires). Je suis contente d’en rire aujourd’hui. Je n’ai fait que participer à un concert pour la paix, comme c’était clairement mentionné sur le flyer. D’ailleurs, l’ouverture du concert a été faite par une chanteuse palestinienne et une autre israélienne, qui ont chanté main dans la main. Je n’ai pas fait ça pour choquer, ou pour paraître provocatrice. Je ne suis pas pro-israélienne. J’ai fait cela uniquement dans l’intérêt de faire valoir la paix entre Palestiniens et Israéliens. J’ai chanté pour les deux pays.

    Vous avez mis vos études en “jachère” à cause de la musique ?

    J’ai effectivement arrêté Dauphine, à cause de mon travail. Mais je suis des cours d’anglais par correspondance. Même si j’ai mon diplôme à 40 ans, ce n’est pas grave, je l’aurai quand même. Vous savez, je suis issue d’une famille qui voue un culte aux études. On ne se refait pas…

    L’@ de l’interrogatoire : http://telquel-online.com/327/interrogatoire_327.shtml

    Donc pour le concert, l’ouverture a été faite par une chanson d’un duo de chanteuses palestinienne et israélinienne chantant main dans la main pour la paix. Et pour l’histoire de Dauphine, c’est raté puisqu’elle a abandonné ses études momentanément. Beaucoup de cadres marocains sont formés à Dauphine soit dit en passant.

  11. Pour quelqu’un qui fait Dauphine ou elle est idiote ou elle nous prend pour des idiots : chanter pour la paix dit-elle à l’anniversaire des 60 d’Israël, aux jardins du Trocadero, habillé aux couleurs d’Israël.
    Voici ce que dit le texte de présentation : « Les soixante-ans d’Israel mettront l’armee au coeur de ces festivites avec parades aeriennes et navales, sauts de parachutistes, reconstitutions de champs de bataille. Cet evenement des 60 ans se fete non seulement dans le pays meme mais aussi dans d’autres ».
    Où est la paix là-dedans? Où est la Palestine?

  12. j’adore ton billet … et pi ci tout! LOL

  13. Aïcha Q: « en même temps, on peut pas demander à une pin-up de la star-ac de réfléchir aux conséquences et aux enjeux de ses actes. La plus belle fille du monde ne peut donner que ce qu’elle a, paraît-il. »

    Exact, et c’est pour ça qu’elle aurait du éviter de dire « j’ai chanté pour la paix ». Si elle s’était contenté de dire qu’elle chante quand on le lui demande et qu’on lui paie son cachet, pas de problème, c’est un métier, et elle n’est pas en position de refuser des offres comme lee peuvent des chanteurs établis. Mais dire « je suis pour la paix, je ne fais pas de politique » et chanter à un concert inauguré par Sarkozy et Tzipi Livni et organisé en vue de célébrer Israël…

    7didane: cf. réponse à Aïcha Q. Dire qu’elle est apolitique est une erreur grossière. Si elle avait chanté à un concert public pour la fête nationale syrienne organisé par des personnalités pro-syriennes, inauguré par Walid Muallem et Sarkozy (là aussi…), annoncé par l’ambassade syrienne à Paris, avec présence d’intellectuels pro-syriens faisant l’éloge du pays, et discours de politiques pro-syriens (Didier Julia annonçant qu’une place serait baptisée place Hafez El Assad dans sa circonscription), on ne se poserait pas la question…

    Ca me rappelle ce qu’on se disait dans le syndicalisme estudiantin: qui se dit apolitique est de droite…

    Amina: ouch, that hurt…

    hmida: « le poids de cette apuvre Sofia Essadi est vraiement négligeable, pour qu’un grand blogueur comme toi lui réserve un post aussi virulent ! » – parce qu’être un bloggeur, ça a du poids? Si tu y crois, tant mieux pour toi…

    Pour la visite en Israël de Belqora, je l’avais loupée – c’était avant ou après la journée du vin et sa participation au jury d’un concours de miss? Khalid Jamaï en Israël date d’il y a plus de dix ans, si je ne me trompe pas.

    Ah mince, j’ai oublié: tu as oublié dans ta liste l’audience royale officielle accordée à Amir « ould Bejaad » Perez, qui allait faire preuve de son attachement au dialogue judéo-arabe au Liban en 2006. Tiens, c’est marrant, j’y avais réagi sur mon blog, et pas toi. Bizarre, non?

    Momo: la chanteuse palestinienne, dont le nom ne figure pas sur la liste des artistes annoncée officiellement, ce qui est étonnant car cela ferait un alibi de plus, c’était la secrétaire de Dahlan?

    Il est fort possible qu’une chanteuse palestinienne ait célébré les 60 ans de la nakba au Trocadéro – après tout, dans l’ordre de grandeur de la compromission, ce n’est rien comparé à ce que Mohamed Dahlan a fait pour Israël, ou à la participation du sondeur Khalil Shikaki, souvent cité il y a quelques années, au groupe de pression pro-israëlien The Israel Project, ou au soutien donné à l’armée israëlienne par des dizaines d’informateurs palestiniens. Qui peut le plus peut le moins, et ça ne change rien au fait de chanter un concert « célébrant » les 60 ans d’Israël, qui sont les 60 ans de la nakba.

    « Et pour l’histoire de Dauphine, c’est raté puisqu’elle a abandonné ses études momentanément. Beaucoup de cadres marocains sont formés à Dauphine soit dit en passant. »

    Tu dois être fâché avec le sens des mots: j’ai écrit qu’elle était inscrite à Dauphine, pas autre chose. Et pour le fait que bcp de cadres marocains y ont été formés, je ne veux pas te vexer mais je le sous-entendais légèrement.

  14. @ibn kafka
    C’est comme tenir responsable une miss monde de ses paroles … c’est démesuré😉

    T’aurais fait le billet comme une parodie au conditionnelle avec Didier Julia et des équivalents à tous les invités d’Israël, mais coté syrien, ça aurait était mieux … :p

    PS : Je sais, je la ferme. C’est ton blog😀

  15. Un peu de sérieux Maître! Sofia Essaïdi ne représente rien et c’est pas à l’honneur de ton blog de lui donner une grande importance. Sinon, il faut aussi voir les avis de Louana & co !!!

  16. Je sens comme une pointe de mépris misogyne dans ces remarques sur la cruchitude supposée de notre compatriote marockaine…

  17. >> Ibn Kafka

    Je m’en tiens personnellement aux dires et réponses de la chanteuse Essaidi. Elle dit qu’elle a chanté pour la paix et que le concert a été ouvert par un duo de chanteuses palestienne et israelienne. Dont acte.

    D’autres gens tiennent à etre plus palestinien que les palestiniens. C’est leur liberté que de passer leur vie à critiquer telle ou telle personne. Ce n’est pas parce que Essaidi est belle qu’il faut lui en tenir rigueur🙂

    NDLR: tu ne me vexeras point, tu peux te lacher

  18. momo: ton intelligence supérieure aura compris que je ne me contente pas des déclarations d’une chanteuse qui semble avoir compris qu’elle s’est fourrée dans un mauvais pas mais qui n’a pas l’intelligence ou le courage d’avouer qu’elle a chanté soit par considération pour sa carrière, soit parce qu’elle aime Israël, soit parce qu’elle se fout de la Palestine. Une de ces trois explications aurait au moins eu le mérite de la franchise.

    Ses dires ne sont pas corroborés par les faits – je ne vois pas pourquoi les organisateurs de cette soirée auraient occulté la présence d’une chanteuse palestinienne, bien au contraire, alors que nulle part sur les sites communautaires juifs qui en parlent je n’en vois mention.

    Chanter pour la paix, au vu des autres éléments du programme – notamment ceux évoqués par Aïcha Q – cela n’est pas crédible, et me semble plutôt être une réponse soit lâche, soit faible d’esprit de sa part.

    Si tu te fous qu’elle ait chanté pour Israël, c’est ton droit, mais ne te cache pas derrière ton petit doigt.

  19. Bravo, bravo, bravo!!! Cet article m’a rendue euphorique😀

    Merci pour les marockains (t*** achakoum), pour Sofia la femme d’aujourd’hui (qui se dévoile et tout et tout), pour Dauphine (trop véridique en plus… mes potes qui y sont appellent cette fac zionist land… bou!! )

    Sans oublier cette phrase:

    « Ca me rappelle ce qu’on se disait dans le syndicalisme estudiantin: qui se dit apolitique est de droite… »

    tout à fait… voire de l’UNEF (d’aujourd’hui… PS, UMP= la même!)

    Pour en revenir à l’autre, ce qui me fait rire… c’est que même en étant issue de la « haute », en ayant une mère française, en faisant la Star ac (d’ailleurs, paroxysme de la beaufitude), en chantant devant tout le gratin sioniste de France et de Navarre… ben elle a une tête typée (mais vraiment bien typée) et un prénom de 3ribbane (chedda sur le b!) et honnêtement… la 3ribbanitude, ça le fait pas du tout!

    Merci pour ce merveilleux post Ô grand Ibn Kafka😀

  20. Et bien sûr, quand madmozel Sophia va pointer le bout de ses…seins, tout le gratin marroki va accourir pour applaudir les exploits de notre colombe cendrée.
    Un peu comme avec Debbouz, attendrissant sur sa photo devant les murs des lamentations.
    Qu’elle est jolie la paix vendue par les colombes de mon pays, laï laï laï laï la la, laï laï laï laï…

  21. […] Marwan el Barghouti, jette l’éponge, la relève est là […]

  22. IK, parfois tu me fais penser à Lénine…

  23. Et toi à Ayn Rand…

  24. Est ce que cette chanteuse merite vraiment de lui consacrer du temps. Il faudrait plutot la denoncer au niveau des medias marocains au point de lui faire regretter son geste, mais sur des medias marocains, qui ne demandent qu’un victime leur soit jettee en pature.

    Je ne serai pas mecontent de la voir villipendee.. Elle pourra apres demander l’asile politique chez Sarko avec le parrainage de Tsevni Levny et un cedrtificat de residence d’ Azoulay.

  25. Tu as raison, mais je ne suis directeur de publication d’aucune revue marocaine…

  26. […] Jamais deux sans trois – vive le Marock du dialogue et de la tolérance! […]

  27. […] risque de déprimer les éditorialistes de L’Economiste et Tel Quel, Jamel Debbouze, Sofia Essaïdi, Abderrahim el Bouhmidi et l‘Institut Amadeus du frère et militant Brahim Fassi Fihri, je me […]

  28. […] marocaine“. Il ne manque en vérité qu’une tribune libre de Jamel Debbouze et Sofia Essaïdi pour la tolérance, le dialogue civilisationnel et le-droit-d’Israël-à-exister pour que le […]

  29. […] people franco-marocains aiment décidément le Mur des lamentations. Après Jamel, et Sofia qui se contenta du Trocadéro, c’est au tour de la peoplette Rachida de plaire aux […]

  30. Vous faites sacrement pité avec vos diffamations et medisances (interdites par le Coran) des potes arabes comme vous j’en veux pas. Trop prisonnier du cervelet. J’aime ceux qui respecte les différences autrui (dans toutes les religions c’est un devoir)

    Sofia est franco-marocaine même si ici on la connait plus comme marocaine (parce que contrairement a certains menteurs ici elle met plus en avant sa partie marocaine) A tel point qu’elle est justement obligée de preciser lorsque le sujet s’y prete (le racisme ou pour Aicha) que sa mère des française.

    Bref, elle a du sang français et marocain dans les veines. Elle a donc le choix de prendre ce qu’elle veut dans chacune des cultures (religion, us et coutumes).

    Moi je juge pas vos idées ou vos convictions tant que vous ne vous les imposez qu’à vous même. D’ailleurs, j’comprend pas pourquoi vous vous appropriez Sofia ? Elle ne vous appartient pas ni a vous, ni au Maroc ni a personne.

    Autre chose : au lieu d’insulter les artistes (qui par nature ne suivent pas le troupeau) vous faites quoi pour le Maroc ? Vous faites quoi contre les decideurs marocains ? Ah c’est sur que c’est moins facile que de baver (interdit par le Coran) sur des personnes moins puissantes et moins fatiguant que d’agir pour le meilleur.

    Bref, j’vous laisse gemir et blablater dans le vent. C’est tout ce que vous savez faire.

    Pour celui qui parle de villipender Sofia bah ecoute villipende ou fait la villipender par les medias marocains. La carriere de Sofia n’est pas au Maroc. Au pire, elle pourra toujours s’installer chez nous… En France (elle est française aussi donc pas besoin d’asile) et on en sera enchanté. Quand à vous a ce moment là, vous serez toujours en train de rabacher (ptet meme sur quelqu’un d’autre mais toujours dans le vent)

    Bon je file j’ai peur d’etre contaminé par la betise et la haine.

  31. Je trouve pathétique la façon dont vous crucifiez Sofia juste parce qu’elle a chanté à un concert inauguré par uen chanteuse palestinienne et une israelienne chantant ensem,ble main dans la main pour la paix.C’est « grâce » à des esprits et mentalités comme les vôtre que le dialogue et les efforts pour la paix ne se feront jamais,ou seront vains.S’en prendre comme ça à une jeune artiste hyper talentueuse,humaine ,vraie et classe,pour sa participation à ce concert,c’est pathétique et désespérant,montrant la petitesse de votre esprit.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :